Version classiqueVersion mobile

Histoire du sport en France

 | 
Jean-Paul Callède

Épilogue

Texte intégral

  • 1 Bordeaux 2000 ans d'histoire, catalogue, Bordeaux : Musée d'Aquitaine. 1971.

1En 1971, Bordeaux présentait au grand public ses « 2000 ans d'histoire »1. Il s'agissait de montrer la ville en privilégiant « son rôle constant de capitale du Sud-Ouest atlantique, lié à sa vocation maritime » (p. XV), en soulignant « la pérennité des efforts (...) pour affirmer le goût et la mentalité de l'homme bordelais » (p. XIV)... Pourtant, et de ce seul point de vue, le catalogue imposant de cette exposition paraît quelque peu incomplet à la communauté sportive et aux historiens du sport !

2Il aura manqué, sinon un chapitre, du moins quelques pages explicitement consacrées à cette réalité sociale, culturelle et idéologique qu'est le sport, et dont Bordeaux a été — et reste — en France l'un des grands foyers d'épanouissement.

3Sait-on aujourd'hui que le Bordelais Georges Juzan (1849-1912) fut un des inventeurs de la « bicyclette » à roues égales ? Les plans de cette machine auraient été établis par un coureur cycliste également domicilié à Bordeaux : l'architecte Antoine Larsonneur, d'après les directives de Juzan. Bordeaux peut revendiquer à juste titre sa part d'inventeurs et d'innovation technique dans le domaine du sport.

4Il faut rappeler que Pierre Burau-Sénac, Président du Comité de Guyenne de la Fédération Française de Cyclisme, avait fondé à Bordeaux un remarquable Musée du cycle rassemblant les témoignages de l'époque pionnière du vélocipède...

5Dès le dernier quart du xixème siècle, une succession de modèles institutionnalisés d'expression et d'activité corporelles (gymnastique, tir, sports, éducation physique, plein air, tourisme...) s'est mise en place.

6Des promoteurs peut-être hors du commun se sont efforcés d'en asseoir la juste légitimité : Eugène Paz, le docteur Georges Rouhet, le docteur Philippe Tissié, le journaliste Maurice Martin, Charles Cazalet, Daniel Mérillon, et sans oublier James S. Shearer, Président du Stade Bordelais...

7A Bordeaux, l'apparition des sports (rugby, "association", golf, tennis, natation...) a été comme un effet inattendu de l'influence anglaise liée aux activités du port et elle devait renouveler sensiblement le registre des émotions, des passions et des mentalités culturelles.

8La presse sportive bordelaise, pour la vélocipédie comme pour les sports athlétiques, s'est imposée autant par la qualité technique de ses journaux que par la maîtrise d'écriture de ses journalistes.

9Le sport put également influencer de manière originale les lettres et les arts. Le « Sabiste » René Maran, le journaliste-écrivain Maurice Martin, Jean Samazeuilh, le peintre André Lhote, le poète Gilbert Sore, l'écrivain René Guérin, pour ne citer que ces quelques noms, proposèrent de remarquables approches esthétiques inspirées par la thématique sportive. Enfin, dans les années trente, des équipements sportifs allaient apporter leur note originale dans le paysage architectural bordelais. Alfred-Duprat peu de temps avant, Armand Blanchard, Louis Madeline, Raoul Jourde, Jacques D'Welles signaient des réalisations de grande valeur technique et artistique.

10Depuis 1947, Jacques Chaban-Delmas, député-maire de Bordeaux et ministre d'Etat, nourri de sport, s'est toujours montré un ardent défenseur de la cause sportive et de l'éducation par le sport : réalisation d'équipements de proximité et/ou de grand rayon, soutien aux clubs sportifs locaux, promotion de l'élite et valorisation du sport pour tous.

11Puisse le rappel de ces premières décennies du prestigieux « Stade Bordelais » inciter les institutions locales à réparer un jour prochain pareille omission, en organisant une grande exposition rétrospective sur l'époque héroïque des débuts du sport dans la première ville de l'Aquitaine.

Notes

1 Bordeaux 2000 ans d'histoire, catalogue, Bordeaux : Musée d'Aquitaine. 1971.

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 1993

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search