Version classiqueVersion mobile

L’occitan gascon en Catalogne espagnole. Le Val d’Aran

 | 
Alain Viaut

Une vallée gasconne en Espagne

Le cadre Administratif

Texte intégral

1La terre d'Aran, avec son histoire aquitaine, commingeoise, catalano-aragonaise, puis catalane et espagnole, a toujours constitué une entité administrative plus ou moins particulière. La division médiévale en Vigueries laissa l'Aran à part, ne dépendant d'aucune d'entre elles. Dans le décret de "Nueva Planta" de 1716, le Val d'Aran apparaît encore comme un district à part des douze nouvelles circonscriptions de la Catalogne. Dans les divers découpages en comarques de la Catalogne, du XIXe et du XXe siècles, l'Aran demeura une comarque propre dont les limites suivaient les anciennes limites d'archiprêtré.

  • 2 Llei 2/1983 (de 9 de març 1983 d'alta muntanya. Diari Oficial de la Generalitat de Catalunya, 16/0 (...)
  • 3 Decret 297/1983 (de 14 de juliol, pel qual s'estableix el procediment per a l'elecció dels membres (...)

2La Vallée fait actuellement partie, à l'intérieur de la Communauté autonome de Catalogne, de la province de Lérida. Depuis la loi du 9 mars 19832 sur les régions catalanes de haute montagne, le Val d'Aran, au même titre que les autres régions du nord du Principat, devint une comarque de montagne, bénéficiant de ce fait de mesures appropriées de protection et d'encouragement au développement. Le décret du Président de la Généralité de Catalogne, du 14 juillet 19833, fixe les règles d'élection et de constitution des Conseils Comarcaux de Montagne. Le Val d'Aran est, depuis lors, pourvu d'un tel Conseil, dont la dissolution d'office est prévue pour le moment où sera approuvée, selon ce qui est prévu par le Statut d'autonomie de la Catalogne (cf. p. 46) de 1979, par le Parlement catalan, un texte portant sur la restauration de l'institution historique du Conseil Général du Val d'Aran.

3Traditionnellement, depuis le XIIe siècle, le Val d'Aran se divisait en trois zones, les trois "tiers" (cf. partie historique, p. 37) ou "Terçons" de Garòs en Haut Aran, Vielha au milieu, et Bossòst dans le Bas Aran. Par la suite, ce "Terçons" se subdivisèrent en "Sesterçons" ou "Terçons", ceux de Pujòlo et Arties pour le Haut Aran, Marcatosa ou Vilac et Castiero ou Vielha pour la région centrale, et Vilamòs et Lairissa pour le Bas Aran (cf. carte p. 26). Chaque "Terçon" regroupait plusieurs villages et s'administrait grâce à un Conseil local élu par des propriétaires selon un privilège héréditaire. Des représentants des "Terçons" enfin se retrouvaient dans le Conseil Général de la Vallée, aux pouvoirs étendus, avec un Syndic chargé de défendre les intérêts de la Vallée et du Conseil face au Pouvoir extérieur représenté, en particulier, par un Gouverneur royal qui siégeait au château de Castèth-Leon, à Es Bordes. Cette organisation prit fin, pour les "Terçons” sous Philippe V, au XVIIIe siècle, et dans les années 1820-1830, pour le Conseil Général et le Syndic (cf. p. 42). Les divers anciens villages, regroupés en communes à partir du XIXe siècle, représentaient encore dix-huit petites entités en 1968. Après les regroupements effectués à partir de cette année-là (cf. carte p. 27), le Haut-Aran se regroupa sous le nom de commune de Naut-Aran, et la région de Vielha sous le nom de commune de Vielha-Mijaran. Le Bas-Aran n'a pu, jusqu'à présent, se rassembler de cette façon. Les neuf municipalités actuelles sont représentées au sein du Conseil Comarcal de Montagne du Val d'Aran qui siège à Vielha, capitale historique du Val d'Aran.

4Il est intéressant de remarquer que les regroupements modernes de communes recouvrent, pour Naut Aran et Vielha-Mijaran, les "Terçons" originels de Garòs et de Vielha.

  • 4 F. LOPEZ i R. MAJORAL. Op. cit., p. 20-21, 25-36. Les mancommunautés "mancomunitats" en catalan, s (...)

5Ces liens dynamiques entre le présent et le passé donnent parfois l'impression d'être au coeur de la vie publique aranaise, non seulement dans ce domaine de la réorganisation territoriale, mais aussi dans celui de l'organisation de services publics communs à la Vallée. Ainsi en va-t-il des mancommunautés aranaises4. Celles-ci, au nombre de trois maintenant, comprennent la Mancommunauté forestière, approuvée par arrêté royal du 27 octobre 1925, chargée de rationaliser l'exploitation du patrimoine forestier largement municipal, la Mancommunauté d'Assistance Sanitaire, approuvée par décret ministériel du 3 décembre 1964, et la Mancommunauté Intercommunale pour la Prestation de Services contre les Incendies, approuvée par décret ministériel du 11 février 1965. D'autres Mancommunautés sont en projet, pour le ramassage et l'élimination des ordures ménagères, par exemple.

DIVISIONS ADMINISTRATIVES

TERÇONS ou SESTERÇONS

TERÇONS ou SESTERÇONS

COMMUNES JUSQU’EN 1968

COMMUNES JUSQU’EN 1968

COMMUNES ACTUELLES

COMMUNES ACTUELLES

Tiré de : F. LOPEZ i POLOMEQUE i R. MAJORAL i MOLINE. La Vall d'Aran, medi físic i transformació econòmica. Barcelona: Caixa d'Estalvis de Catalunya, 1982. p. 19.

6Il nous paraît, là encore, intéressant de remarquer cette capacité d'auto-organisation collective que l'on s'accorde à donner en exemple en Catalogne. La tradition de gestion communautaire des biens communs, notable dans l'histoire aranaise dans le domaine, notamment, des forêts et des pâturages d'altitude, rejoint des soucis modernes de gestion publique de biens et services, dans un même esprit de cohésion identitaire autour de la défense des intérêts de la Vallée.

Notes

2 Llei 2/1983 (de 9 de març 1983 d'alta muntanya. Diari Oficial de la Generalitat de Catalunya, 16/03/1983.

3 Decret 297/1983 (de 14 de juliol, pel qual s'estableix el procediment per a l'elecció dels membres dels conseils comarcals de Muntanya i la seva constitució. Diari Oficial de la Generalitat de Catalunya, 347, 22/07/1983, p. 1813-1815.

4 F. LOPEZ i R. MAJORAL. Op. cit., p. 20-21, 25-36. Les mancommunautés "mancomunitats" en catalan, sont des équivalents des syndicats de communes en France.

Table des illustrations

Titre TERÇONS
URL http://books.openedition.org/msha/docannexe/image/14705/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 89k
Titre TERÇONS ou SESTERÇONS
URL http://books.openedition.org/msha/docannexe/image/14705/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 97k
Titre COMMUNES JUSQU’EN 1968
URL http://books.openedition.org/msha/docannexe/image/14705/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 102k
Titre COMMUNES ACTUELLES
Légende Tiré de : F. LOPEZ i POLOMEQUE i R. MAJORAL i MOLINE. La Vall d'Aran, medi físic i transformació econòmica. Barcelona: Caixa d'Estalvis de Catalunya, 1982. p. 19.
URL http://books.openedition.org/msha/docannexe/image/14705/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 103k
URL http://books.openedition.org/msha/docannexe/image/14705/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 179k

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 1998

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search