Version classiqueVersion mobile

L’espoir et l’illusion

 | 
André-Jean Tudesq

Deuxième partie. Les porteurs d'espérance

Les porteurs d'espérance

Texte intégral

1Les médias en Afrique n'ont pas rempli les mêmes fonctions selon leurs destinataires et selon les époques. Les premiers journaux, qui s'adressaient à des populations venues d'Europe, de même plus tard les premiers postes de radio détenus par des Blancs maintenaient surtout une relation avec les métropoles européennes. Ce qui était aussi le fait de journaux venus d'Europe ou plus tard d'émissions diffusées par le Poste Colonial en France, ou la bbc. Plus intéressés par ce qui se passait dans les métropoles européennes qu'en Afrique, ils n'en ont pas moins influencé les premiers journaux des Africains et ont ainsi leur place dans l'histoire des médias en Afrique.

2Le contenu de ces médias faisait une large place aux événements qui se passaient en Europe et dans le monde mais témoigne aussi de l'évolution de l'Afrique depuis le début du xixe siècle.

3Quant aux premiers journaux destinés aux Africains, que ce soit en anglais ou en langues africaines, ils furent l'œuvre de missionnaires protestants puis catholiques, œuvre accomplie parallèlement à leur activité d'évangélisation. Le plus ancien périodique chrétien en langue africaine xhosa fut Umshumayeli Wendaba (l'Editeur des Nouvelles) qui eut quinze numéros entre 1837 et 1841, publiés à Grahamstown par les missionnaires méthodistes wesleyiens. Dans leur titre même, les journaux exprimaient souvent l'espérance religieuse dont ils se voulaient porteurs, ainsi Africa's Luminary publié par des méthodistes au Liberia entre 1836 et 1846, Ikwezi (L'Étoile du Matin) en 1845 près du Cap, plus tard en 1903 Mulee-Ngea (Le guide), lancé par des missions évangéliques allemandes à Buea au Cameroun.

4Ces journaux et les premiers lancés par les Africains, souvent avec l'aide des sociétés missionnaires, souhaitaient aussi remédier au principal fléau qui continuait à peser sur les Africains au début du xixe siècle, l'esclavage.

  • 1 Sur l'évolution historique et sur les exemples donnés dans le chapitre suivant, on trouvera les ré (...)

5Les premiers journaux remplissaient une fonction d'éducation autant que d'information. Mais les influences extérieures qui présidèrent à leur naissance ne furent pas seulement européennes (anglaises, puis françaises, portugaises, allemandes...), les noirs américains à l'ouest, des immigrés venus de l'Inde à l'est et au sud jouèrent aussi un rôle1.

Notes

1 Sur l'évolution historique et sur les exemples donnés dans le chapitre suivant, on trouvera les références et les indications bibliographiques dans nos livres Feuilles d'Afrique, op. cit. et La radio en Afrique Noire, op. cit.

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 1998

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search