Version classiqueVersion mobile

Feuilles d’Afrique

 | 
André-Jean Tudesq

Préface

Claude Ondobo

Texte intégral

1Entreprendre une recherche sur l'histoire de la presse africaine n'est pas une entreprise aisée. Ce livre est donc le bienvenu, car, malgré des difficultés nombreuses dues en grande partie à l'éparpillement, voire au manque de documents et d'archives fiables, il dresse une histoire crédible et riche de la presse africaine.

2L'histoire de cette presse introduite dans le continent par la colonisation et, qui n'a cessé de voir ses titres éclore, puis mourir avec la même aisance, ne peut qu'intéresser ceux qui aujourd'hui cherchent à lui donner un nouvel élan, dans le contexte de bouillonnement démocratique que connaît d'Afrique.

3Dans un continent où l'oralité continue à primer l'écriture, et où le développement de la lecture est freiné par l'analphabétisme, la presse écrite, bien que phénomène encore marginal, représente malgré tout un espace de liberté et d'exutoire dans lequel s'engouffrent tous les espoirs, mais aussi toutes les déceptions.

4Caractérisée par une diffusion confinée aux zones urbaines, un manque permanent de ressources publicitaires et des coûts de production élevés, elle reste cependant l'un des outils par lequel s'apprécient les progrès du processus démocratique de chaque pays. En effet, à l'heure où fleurissent sur les toits africains des antennes paraboliques de réception d'images et de sons venant d'ailleurs, la presse écrite africaine demeure le lieu par lequel passent et se cultivent la liberté d'expression, la tolérance, le pluralisme, la démocratie et la culture de paix.

Auteur

Directeur du Programme International pour le Développement de la Communication de l'UNESCO

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 1995

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search