Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’enfance du sport ou l’humanisme en jeu

 | 
Jean-Paul Callède

Séance d'ouverture

Allocution de Bernard Causse

Bernard Causse

Texte intégral

Bernard CAUSSE
Directeur de l’IUT de Bayonne

1Bienvenue à l'IUT de Bayonne. J'espère que cette 15ème Université d'Été des clubs sportifs universitaires vous sera très profitable.

2Je voudrais simplement dire deux mots sur l'IUT de Bayonne dans l'Université de Pau et des Pays de l'Adour. Je crois que nous avons ici une pratique sportive à deux niveaux, grâce à notre professeur René Viguéra, à qui il faut rendre hommage. J'en profite, sa modestie devrait-elle en souffrir.

3Nous avons incité la plupart des étudiants à faire une pratique sportive permanente et je crois que 40 à 50 % de nos étudiants font l'un des 30 sports proposés sur ce Campus universitaire. Il y a ici une grande variété d'activités sportives intéressantes. C'est une chose à laquelle nous tenons : y inciter les étudiants fait partie de leur formation.

4Valoriser autant que possible leur activité sportive dans l'obtention des diplômes universitaires de technologie marche assez bien.

5Le deuxième axe, c'est la volonté d'accueillir des sportifs de haut niveau. Ce n'est pas facile pour nous puisque dans les IUT, l'enseignement est très lourd et très difficile, mais on a eu un certain nombre de succès dans le passé. Citons comme exemple un sportif de haut niveau en surf qui a très bien réussi. Nous avons également parmi tous ces sportifs, un joueur de football qui évolue actuellement à la Real Sociedad de San Sebastien, certains de nos joueurs de rugby rentrent cette année soit au Biarritz Olympique, soit à l’Aviron Bayonnais.

6Nous faisons des efforts pour aménager leur scolarité autant que possible. Ensuite, nous participons à un ensemble d'activités organisées par le club universitaire, le BUC, dont on vous parlera par la suite. Il y a en particulier le Tournoi IDEKI de rugby à sept, qui fait intervenir une vingtaine d'équipes étrangères et françaises de haut niveau ; il y a bien évidemment la pelote basque, un des sports privilégiés ici. Sans oublier la voile, et bien d'autres activités qui sont liées au Pays Basque et à Bayonne.

7Je vous souhaite un travail très agréable. Vous savez que nos installations, notre personnel — même si une partie des agents est actuellement en vacances — sont à votre disposition pour rendre cette université profitable.

8Je vous souhaite un bon travail et je laisse la parole à Monsieur le Maire de Bayonne.

Auteur

Directeur de l’IUT de Bayonne

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 1999

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540