Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’enfance du sport ou l’humanisme en jeu

 | 
Jean-Paul Callède

Introduction

Texte intégral

L'Equipe de Handball à onze du BEC au grand complet (1948)
Nelson PAILLOU, l'organisateur hors-pair
(serviette blanche autour du cou)
(Archives du BEC)

1Aujourd'hui, le sport ne manque pas d'interroger ceux qui sont en charge de l'éducation sportive en milieu scolaire et périscolaire, dans les clubs, ainsi que leurs partenaires : médecins du sport et (ou) de l'enfance, agents Jeunesse et Sports, élus politiques...

2On a pu considérer, et sans doute à juste raison, que les sportifs et sportives de haut niveau valaient aux yeux des très jeunes pour /'exemplarité de leur conduite et de leur rayonnement... Actuellement, ces modèles de référence paraissent souvent discutables, équivoques, dissonants... Et, de ce point de vue, la presse spécialisée ne se prive pas d'évoquer les cas les plus spectaculaires !

3Pour autant, des avis autorisés convergent, considérant que l'institution sportive doit permettre aux enfants de donner un caractère exemplaire à leur propre pratique, par l'apprentissage de la responsabilité et grâce à un environnement approprié, entre autres.

4Au discours humaniste stéréotypé et opérant comme un simple placage idéologique, il s'agit de substituer et de privilégier un humanisme créatif dont les plus jeunes compteront parmi les principaux acteurs (agents). Cette prise de position n'est-elle pas une manière de rompre avec une conception du sport majoritairement admise ? Sans doute, car le sport de l’enfance ne saurait être une simple imitation de l'existant... Pour autant, au sein du club, les responsables dirigeants, éducateurs, techniciens... — ne sont-ils pas souvent obligés d'opter pour un humanisme minimum, quelque peu autoritaire et simplifié, pour assurer la bonne marche de l'institution ? Sans doute. De ce fait, on peut déplorer quelques rendez-vous manqués avec des jeunes sportifs aspirant à des prises de responsabilité et à des initiatives...

5L'enfant et le sport, l'enfant et son sport ont déjà fait l'objet d'une Université Sportive d'Eté antérieure (Poitiers, 1985).

6En plaçant l'USE 1998 sous les auspices de Nelson Paillou, trop tôt disparu, et en mettant au programme le thème d'une enfance du sport à réinventer, les responsables de l'UNCU et de l'USJSF ont joué intentionnellement sur les deux perspectives sous-jacentes : l'histoire des débuts du sport et la prime histoire de l'individu... Ils avaient pour objectif de se donner les moyens de définir les conditions requises pour que cette enfance sportive soit une étape et un lieu privilégiés d'élaboration d'une conception de l'homme libre et responsable : un humanisme sportif en jeu. Et non point un humanisme... déjoué, et se trompant sur l'essentiel.

Table des illustrations

Légende L'Equipe de Handball à onze du BEC au grand complet (1948)Nelson PAILLOU, l'organisateur hors-pair(serviette blanche autour du cou)(Archives du BEC)
URL http://books.openedition.org/msha/docannexe/image/13935/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 384k

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 1999

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.