Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le sport

 | 
Jean-Paul Callède

Clôture des travaux

"Notes d'ambiance...", par Jean-Michel Martin

Jean-Michel Martin

Texte intégral

"Notes d'ambiance..."
par Jean-Michel MARTIN,
Directeur de l'Institut en Sciences et Technique des A.P.S., à l'Université de Reims - Secrétaire du Reims Université Club

1Que me reste-t-il aujourd'hui de huit jours passés en Bourgogne ?

2On pourrait croire que c'est d'abord un parfum de cassis de feu le célèbre chanoine ! ! Eh bien, non ! ! ! C'est plutôt un parfum de cerise ! ! !

3En effet, c'est peut-être un des éléments qui pourraient révéler que, si l'USE 1995 n'est peut-être pas un grand cru, c'est assurément, bien un premier cru.

4La qualité d'un vin est directement liée au cépage, au terrain, au climat, enfin au travail du moine cistercien... non, pardon... du VIGNERON.

5Les nobles et vieux cépages de FUSE, qui n'ont plus à craindre le phylloxéra puisqu'ils sont le fruit d'une double greffe UNCU-USJSF (certains ont déjà résisté à douze années de récolte) ont une fois de plus garanti, par une réflexion, une préparation minutieuse, technique, pratique, une floraison de contributions et de propositions.

6Il faut dire que le Soleil de la Provence, en 1994, en donnant de beaux fruits, les avait stimulés, ragaillardis, plein de promesses pour l'année suivante.

7À l'exception de "Mme C'est l'heure de prendre le bus" ( ! !), personne n’a eu à abuser d'un pouvoir quelconque. Universitaires ou pas, ils n'ont pas pour habitude de se faire mener en bateau...

8C'est d'un terroir constitué de nombreux éléments, calcaires ou limoneux, en tout cas riches et diversifiés, qu'ils ont extrait la nourriture nécessaire à une sérieuse réflexion sur le pouvoir. Il est d'ailleurs curieux de constater que ce sont plutôt les limons (c'est-à-dire les apports extérieurs au terrain de base "le sport") qui ont le mieux fertilisé les débats. Ils nous ont convaincus de la nécessité de l'intervention externe pour mieux cultiver son "champ à l'interne".

9Qu'ils soient monolithes du tertiaire ou agrégats du quaternaire, tous ont brillé par leur volonté de franchise et leurs qualités à débattre, y compris les ministres...

10Les conditions climatiques qui ont prévalu durant toute cette floraison, cette maturation, ne peuvent être assimilées aux conditions météo générales.

11C'est un micro-climat particulièrement passionné qui a été enregistré et régulièrement rediffusé.

12Cette passion des intervenants, des participants m'a semblé révéler à quel point chacun s'est senti concerné par le sport dans tous ses pouvoirs.

13Le dernier facteur contribuant au résultat final est le travail du "Forgeron", Non ! Pardon ! du vigneron !

14La personnalité de chacun d'entre nous a permis de récolter, si besoin était, de presser un peu plus durant les pauses. Nous avons tous procédé à des échanges, pour ne pas dire des mélanges qui nous ont certainement permis d'améliorer notre connaissance, notre tolérance, notre aptitude à mieux comprendre le pouvoir des autres, pour mieux cerner le nôtre comme d'ailleurs, il est bon de déguster le vin des autres pour mieux reconnaître et améliorer le sien. Là où il n'y a pas de vin, il n'y a pas de plaisir.

15Finalement, l'auberge bourguignonne était internationale mais avec des connotations espagnoles bien marquées.

16Ce n'est pas très grave quand on sait que le meilleur vin est bien celui que l'on préfère.

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.