Version classiqueVersion mobile

Pour des assises nationales du sport

 | 
Jean-Paul Callède

Principaux axes pour des assises nationales du sport

Organisation et structures du sport

Charles Pigeassou

Texte intégral

1Cette perspective recoupe en fait plusieurs thèmes abordés : elle est transversale.

Des transformations indispensables

2La réflexion sur la thématique de l'organisation et des structures sportives au cours des travaux, s'est accomplie à travers deux types d'opérations.

3Première opération :

4La référence ou l'utilisation de notions caractérisant des aspects et des types de fonctionnement des organisations (sportives) et en particulier des types de fonctionnement démocratique renvoie à une préoccupation analytique. On peut citer :

  • représentativité,
  • exercice du pouvoir,
  • modalités de partage, de concertation,
  • prérogatives,
  • exercice d'une tutelle,
  • régulation, concertation,
  • décentralisation, déconcentration, contractualisation,
  • notion d'instance,
  • évaluation.

5Deuxième opération :

6Elle relève de la compréhension dynamique des contextes et de l'évaluation des situations :

  • caractérisation des domaines,
  • modalités d'agencement,
  • définition systémique,
  • évaluation des transformations observées, attendues, souhaitées.

7Quelles sont les caractéristiques de l'organisation sportive actuelle ?

8* Les institutions sportives connaissant une complexité croissante à partir des facteurs suivants :

  • segmentation, diversification des publics,
  • différenciation interne des structures d'organisation de la pratique, autonomisation de la pratique d'excellence,
  • tensions nées d'un modèle d'organisation reposant sur les principes de la sélection et de la hiérarchie.

9* L'engagement des différentes parties s'est modifié :

10- désengagement et surengagement de l'Etat suivant les secteurs, développement de l'action des collectivités territoriales.

11* Les divergences de préoccupation entre siège central et échelons locaux.

12* Des divergences entre acteurs apparaissent :

13- bénévoles et direction technique nationale.

14* Les missions des organisations se sont transformées.

15Caractérisation : diagnostic provisoire.

16Evolution générale et dynamiques singulières ont engendré des signes de déséquilibre entre :

  • des intérêts,
  • des instances,
  • des acteurs.

17Compte tenu des tranformations observées, quelles sont les changements attendus ? Quelles sont les modifications qui s'esquissent ?

  • La mise en place d'instances régulatrices qui auraient pour fonction d'introduire l’échange, la concertation, l’ajustement.
  • Le développement de la contractualisation des rapports entre les parties agissantes.
  • La clarification des formes d’exercices de pouvoir : comment concilier ou dissocier des actions de tutelle et de régulation ?
  • Rééquilibrer les rapports centre-périphérie en accordant une large place au local : ajuster des moyens et des pouvoirs aux échelons locaux et intermédiaires.
  • Coordonner les actions et rééquilibrer les pouvoir des différents partenaires au niveau local :
    • Club,
    • Ecole,
    • Collectivités territoriales.
  • Deux secteurs méritent des "attentions" particulières :
    • le sport d’excellence,
    • le sport spectacle.
  • Rectifier et clarifier la place de ces deux secteurs, et leurs relations avec les autres éléments du système.

Des objectifs affirmés

18Philosophie et objectifs en matière d’organisation sportive :

19- Objectif interne :

20"trouver une organisation qui concilie l’unité fédérative et une diversité de statuts et de règles pour les différents types de pratique",

21(éviter l’éclatement disciplinaire, poursuivre le développement de l’esprit associatif).

22- Objectif externe :

23"trouver des formes de régulation" pour une réorganisation des relations entre partenaire : Etat/mouvement sportif/Collectivités territoriales.

Des orientations

24Dans le groupe de travail, différents points de vue se sont exprimés traçant ainsi des logiques d'approche des problèmes.

25Une première orientation :

26- le club, cellule de base : médium et garant des valeurs :

27* quelles sont les conditions pour que cette cellule soit ouverte, accueillante pour tous ?

28- la structure dirigeante : gérante et/ou garante :

  • quel doit-être son rôle ?
  • quelles doivent être ses missions ?
  • redéfinition des rôles et des missions des différents partenaires (Etat, collectivités territoriales).

29Il s'agit d'une logique d'ajustement pour résorber des dysfonctionnements manifestes.

30Une deuxième orientation :

31- Repenser les problèmes de la pratique du niveau local. Il s'agit d'examiner les conditions et effets d'une association des structures développant le sport au niveau local : école, club, O.M.S.

32Définition des droits et des pouvoirs des collectivités territoriales.

  • Repenser le système délégatoire.
  • Repenser les statuts et les fonctions de la fédération.

33Quelques axes d'approfondissement :

  • Approfondir l'identification des organismes, de leurs actions, de leurs missions en travaillant par niveau d'intervention (local, intermédiaire, central).
  • Elargissement de l'analyse au plan européen, confronter le système français au niveau européen dans la perspective d'ajustement, d'harmonisation (domaines de la formation, de l'intervention, des structures…).

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 1991

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search