Version classiqueVersion mobile

Pour des assises nationales du sport

 | 
Jean-Paul Callède

Le Sport et la science

Le sport, l’homme, la vie

Synthèse des auditions, contribution complémentaire

Gérard Messin

Texte intégral

1L'exposé fait suite à divers entretiens et auditions de Monsieur Roger Garriod (auprès de sportifs, physiciens ou spécialistes en Sciences des matériaux). Voici quelques réflexions complémentaires et une synthèse qui permettront de poursuivre nos travaux sur ce thème.

2Le sport, l'homme, la vie : l'ordre de ces trois mots est à respecter et va dans le sens de l'éthique...

3Le sport est défini comme "l'ensemble des exercices physiques se présentant sous forme de jeux individuels ou collectifs, pratiqués en observant certaines règles précises et sans but utilitaire immédiat"... Il est clair qu’il occupe une place grandissante dans la vie de l'Homme.

4Pour cette activité, l'homme à la recherche de ses limites physiques, intellectuelles et morales, utilise selon les disciplines des instruments de jeu, de façon très variable, peu à beaucoup de matériel, "accessoires" d'époque.

5C'est l'intelligence de l'Homme qui est sollicitée comme moyen pour arriver à ses fins :

  • intelligence de l’Homme au service du corps humain ;
  • intelligence de l'Homme au service du matériel ou instruments de jeu.

6L'intelligence de l'homme de terrain, sportif expérimenté, permettra d'améliorer la technologie liée à sa discipline jusqu'aux limites de ses compétences scientifiques : ce dernier posera éventuellement le problème aux chercheurs.

7L'intelligence de l'Homme-Chercheur permettra, après inventaire des données et des facteurs connus et inconnus, de formuler le problème. Puis sa résolution sera suivie d’expérimentations. Elles seront les étapes plus ou moins longues qui aboutiront ou non à une plus grande maîtrise, à une évolution de la pratique sportive. De toutes façons, elles augmenteront le capital connaissance de l’Homme.

8La Recherche fondamentale et appliquée est une préoccupation majeure, qu’il s'agisse du corps humain, de sa santé, du matériel ou des instruments de jeu qu'il utilise. Le développement des applications est la marque du progrès de plus en plus accentué actuellement par une stratégie économique et commerciale (phénomène de mode ou d'époque).

9Les études d'aérodynamisme, de glisse, de matériaux nouveaux... ont favorisé le développement de nouvelles disciplines où l'Homme doit toujours se surpasser pour atteindre d'autres limites avec de nouveaux outils.

10Scientifiques et sportifs cherchent à repousser les limites de l'Homme, limites intellectuelles ou physiques : l'éthique est unique, l'éthique est vie.

11La science tient une place importante dans le domaine du sport. Le fait n'est pas contestable. Ajoutons qu'elle peut servir le sport sans compromission et sans le dénaturer.

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 1991

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search