Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Présentation de l'université d'été

p. 7-11


Texte intégral

Image

La table ronde

Image

Les participants de l’Université d’été 1989

1L’Union Nationale des Clubs Universitaires ainsi que l'Union Syndicale des Journalistes Sportifs Français tiennent à remercier Monsieur le Secrétaire d'Etat à la Jeunesse et aux Sports d'avoir bien voulu accorder son patronage à cette Université d'Eté 1988. Ses obligations et ses charges ne lui ont pas permis d'être aujourd'hui des nôtres. Monsieur André Augé, Directeur Régional de la Jeunesse et des Sports, le représente. Qu'il soit chaleureusement remercié pour l'honneur qu’il nous fait.

2Nous tenons à remercier ensuite la Municipalité qui nous accueille sur son territoire pour cette Université en la personne de Monsieur Roger Delcourt, Adjoint au Sénateur-Maire de Saint-Raphaël.

3Que soient également remerciés de l’honneur qu’ils nous font d’être à nos côtés, Monsieur Christian Estrosi, Député des Alpes-Maritimes, Maire-adjoint chargé des Sports, représentant le maire de la ville de Nice, Monsieur Michel Baltzer, Directeur Départemental de la Jeunesse et des Sports.

4Un mot encore pour retransmettre les excuses de Monsieur Louis Biancotti, Président du C.R.O.S.F. de Haute Provence-Côte d'Azur qui était chargé de représenter le C.N.O.S.F. parmi nous ; la maladie l'empêche aujourd'hui d'être à Boulouris. Rassurez-vous. Nous aurons la joie de l'accueillir en début de semaine prochaine et la présence parmi nous d'un éminent membre du C.N.O.S.F., en la personne de Monsieur Agaton Lepève, permet à cette instance d'être à nos côtés dès cette séance inaugurale.

5Que tous ceux que j'ai oublié de mentionner veuillent bien m'excuser. Qu'ils soient assurés en tout cas de notre profonde reconnaissance.

6Je terminerai cette brève introduction en remerciant particulièrement notre hôte, le Creps de Boulouris, qui met à notre disposition ses installations, son cadre somptueux et ses services. A vous, Henri Courtine, mon dernier et provisoire merci pour votre accueil. A vous, également, la parole pour que vous nous présentiez aussi le cadre prestigieux dans lequel se dérouleront les travaux de notre Université Sportive d'Eté 1988.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.