Version classiqueVersion mobile

Dialogue franco-russe en philosophie

 | 
Maryse Dennes
, 
Lioudmila Gogotishvili

Première partie. Contexte général du dialogue

L’épistémologie non standard dans ses réalisations russes

Analyse comparée des conceptions de G.P. Chtchedrovitski et M.A. Rozov

Non-standard epistemology in Russia. Compared analysis of G. Chtchedrovitski’s and M. Rozov’s concepts

Не-сmан∂арная эnuсmемоᴧоƨuя в Россuu. Сравнumеᴧьныŭ аналuз концеnцuŭ Г.П. Ще∂ровuцкоƨо u М.А. Розова

Nataliya Kuznetsova
Traduction de Nadia Chtchetkina-Rocher et Alain Rocher

Résumé

Dans ce chapitre nous analysons les conceptions épistémologiques de deux grands philosophes de la période soviétique de l’histoire de la Russie, G.P. Chtchedrovitski et M.A. Rozov. Les deux auteurs ont avancé des idées non-standards par rapport à la théorie de la connaissance du marxisme classique. En ce qui concerne G.P. Chtchedrovitski, nous dégageons les présupposés de base de la méthodologie de l’activité ; quant à M.A. Rozov, ce sont ceux de la théorie des relais sociaux que nous mettons en avant. Nous conduisons une analyse comparée de certaines catégories clés, spécifiques à ces conceptions, telles que l’« activité », la « norme », le « savoir », la « réflexion ».

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Aussi regrettable que soit un tel constat, la nécessité d’une analyse de l’histoire de la philosophie des sciences en Russie (surtout pour la période d’après-guerre) ne fait aucun doute pour la bonne raison que de tels travaux, sous une forme systématique, n’existent tout simplement pas. Dans ce contexte, je vais tenter de présenter succinctement les résultats d’une étude comparative des théories épistémologiques de deux philosophes russes bien connus, Gueorgui Petrovitch Chtchedrovitski (1929-1994) et Mikhaïl Aleksandrovitch Rozov (1930-2011). Malgré le renom de ces deux penseurs, l’on peut affirmer sans hésiter que personne n’a jamais consacré une recherche spécialisée à l’étude approfondie de leurs conceptions, ce qui implique que personne n’a tenté de montrer leur apport au développement de l’épistémologie contemporaine et de la philosophie des sciences. Malgré les efforts accomplis par quelques élèves de Gueorgui Petrovitch, l’analyse des conceptions philosophiques de Chtchedro...

Auteur

Université d’État des Sciences humaines de Russie (RGGU), Institut S.I. Vavilov des Sciences et Techniques de l’Académie des Sciences de Russie, Moscou.

Nadia Chtchetkina-Rocher (Traducteur)

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search