Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Villes fortifiées en projet

 | 
Jean-Paul Callède

Quatrième partie. Sur les deux rives de Xiangfan

4.3. Les projets pour la rive nord

Françoise Blanc, Émilien Lavice, Félix Mulle, Cindy Villemin, Jean Alfano, Lucie Mothes et Henri de Sevin

Texte intégral

1Il s’agit de considérer l’ensemble du segment de la rive nord compris entre les deux ponts principaux, dont celui du chemin de fer, et faisant face à la ville historique de la rive sud. Ce segment correspond aussi à l’ancien port fluvial de la ville. Deux projets, portant sur ce même secteur, proposent la revalorisation de cette rive peu à peu délaissée et confrontée à un développement urbain récent anarchique ; ils prévoient tous deux d’utiliser le fleuve comme atout majeur et facteur dynamisant du projet. Les deux groupes ont établi quelques principes d’ensemble, portant l’armature des projets qui se développent ensuite sur des secteurs échantillons.

4.3.1. Au fil de la Han

Émilien Lavice, Félix Mulle, Cindy Villemin

2L’organisation générale du projet se fonde sur le rapport à la mémoire des lieux et des éléments patrimoniaux, sur les qualités de continuité et de façade de l’ensemble des berges et la relation au fleuve, sur le développement du végétal existant dans le tissu urbain.

3Le système viaire est réorganisé pour drainer les flux, les vues et les usages vers le fleuve avec un système en peigne de ramblas. Les quais recréés deviennent un enjeu dans la relation entre la ville et le fleuve, accueillant de nouveaux programmes visant à revitaliser les activités économiques sur la rive : nouveau port fluvial intégrant un dispositif de bateaux bus, marché, restaurants et commerces, quartier d’artisans. Ces différentes fonctions permettent le séquençage du quai et la diversité architecturale dans une conception d’ensemble.

4Un second axe parallèle aux berges structure l’intérieur du tissu avec une volonté de conservation des arbres existants et de développement des alignements plantés ; il est aussi divisé en plusieurs séquences accueillant différentes activités en synergie avec celles des quais. Cet axe génère un système de voies perpendiculaires plantées, introduisant ainsi dans cette partie de la ville un traitement végétal fort. Deux parcs de part et d’autre du site mettent en valeur des éléments patrimoniaux, un temple et un théâtre.

5La conservation d’un échantillon de bâtiments existants représentatifs du quartier et de son histoire, comme une rue d’habitations traditionnelles chinoises, les parcelles et les édifices des anciennes guildes, une ancienne école, fait partie intégrante du projet qui insère ces présences éparses dans le système général et le tissu des îlots.

Figure 11 - Plan d’ensemble du projet de la rive nord « Au fil de la Han » et première thématique fondement du projet « mémoire »

Figure 11 - Plan d’ensemble du projet de la rive nord « Au fil de la Han » et première thématique fondement du projet « mémoire »

Figure 12 - Suite des thématiques fondements du projet « miroir, un lien végétal, les pieds dans l’eau, ramblas »

Figure 12 - Suite des thématiques fondements du projet « miroir, un lien végétal, les pieds dans l’eau, ramblas »

Figure 13 - L’organisation des jardins et du « lien végétal »

Figure 13 - L’organisation des jardins et du « lien végétal »

Figure 14 - Traitement de la façade sur le fleuve, « au pied de la muraille »

Figure 14 - Traitement de la façade sur le fleuve, « au pied de la muraille »

Figure 15 - Organisation et vues de l’intérieur des îlots, « paysages verticaux »

Figure 15 - Organisation et vues de l’intérieur des îlots, « paysages verticaux »

4.3.2. Projet pour la rive nord

Jean Alfano, Lucie Mothes, Henri de Sevin

6Le projet vise à organiser un processus de reconquête de cette rive, à partir du pont est vers l’ouest, établi sur la trame urbaine existante, et à redonner son identité à ce secteur de 80 hectares en travaillant particulièrement sa relation avec le fleuve.

7Des percées allant de la ville existante vers le fleuve sont créées, elles permettent l’ouverture sur l’eau et impliquent une articulation avec la promenade des berges. Le projet prévoit cinq grandes zones, perpendiculaires au fleuve, établies en relation aussi bien avec le fonctionnement propre au secteur qu’avec celui de la ville à plus grande échelle. L’ensemble est structuré sur l’axe des berges, réaménagé et revalorisé, et l’axe intérieur existant, parallèle au fleuve, et re-calibré.

8Les zones séquencent le schéma général d’ouest en est : une zone tertiaire au débouché du pont, une zone « historique » à conserver, une zone commerciale et d’activités au niveau du centre commercial actuel, une zone d’équipements divers, et une zone résidentielle avec un parc en bordure du fleuve. Ce découpage crée à la fois un espace d’articulation et de séquençage de la berge et recompose les relations avec l’ensemble du tissu en prenant en compte ses éléments significatifs existants voire « patrimoniaux » et en permettant de développer et d’organiser ses nouveaux potentiels.

9Les nouvelles typologies architecturales peuvent ainsi être insérées et cohabiter dans un secteur actuellement très disparate où l’habitat vétuste voisine avec de nouvelles architectures commerciales « importées » : les différentes zones permettent de réorganiser les densités, et de trouver des identités architecturales différentes pensées dans une vision d’ensemble.

Figure 16 - Projet d’ensemble pour le deuxième projet de la rive nord

Figure 16 - Projet d’ensemble pour le deuxième projet de la rive nord

Figure 17 - Organisation des îlots et du parc en bordure du fleuve

Figure 17 - Organisation des îlots et du parc en bordure du fleuve

Figure 18 - Organisation de la nouvelle zone tertiaire au débouché du pont ferroviaire

Figure 18 - Organisation de la nouvelle zone tertiaire au débouché du pont ferroviaire

Figure 19 - Composition de la nouvelle zone commerciale en relation avec le fleuve

Figure 19 - Composition de la nouvelle zone commerciale en relation avec le fleuve

Table des illustrations

Titre Figure 11 - Plan d’ensemble du projet de la rive nord « Au fil de la Han » et première thématique fondement du projet « mémoire »
URL http://books.openedition.org/msha/docannexe/image/10486/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 336k
Titre Figure 12 - Suite des thématiques fondements du projet « miroir, un lien végétal, les pieds dans l’eau, ramblas »
URL http://books.openedition.org/msha/docannexe/image/10486/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 506k
Titre Figure 13 - L’organisation des jardins et du « lien végétal »
URL http://books.openedition.org/msha/docannexe/image/10486/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 464k
Titre Figure 14 - Traitement de la façade sur le fleuve, « au pied de la muraille »
URL http://books.openedition.org/msha/docannexe/image/10486/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 454k
Titre Figure 15 - Organisation et vues de l’intérieur des îlots, « paysages verticaux »
URL http://books.openedition.org/msha/docannexe/image/10486/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 450k
Titre Figure 16 - Projet d’ensemble pour le deuxième projet de la rive nord
URL http://books.openedition.org/msha/docannexe/image/10486/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 297k
Titre Figure 17 - Organisation des îlots et du parc en bordure du fleuve
URL http://books.openedition.org/msha/docannexe/image/10486/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 283k
Titre Figure 18 - Organisation de la nouvelle zone tertiaire au débouché du pont ferroviaire
URL http://books.openedition.org/msha/docannexe/image/10486/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 527k
Titre Figure 19 - Composition de la nouvelle zone commerciale en relation avec le fleuve
URL http://books.openedition.org/msha/docannexe/image/10486/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 463k

Auteurs

Architecte DPLG, docteur en histoire de l’art, maître de conférence-chercheure en histoire et culture architecturale à l’École nationale supérieure d’architecture de Toulouse, y coordonne l’enseignement du master « Patrimoine(s) en projet », après avoir enseigné à l’ENSAP-Bordeaux de 2002 à 2009. Lauréate de la Villa Médicis à Rome en 1984, elle a collaboré deux ans au Bureau pour les Interventions dans le centre historique de la ville de Rome sous la direction de Carlo Aymonino, poursuivi un travail de recherche sur Robert Venturi et Denise Scott Brown et mené au sein du programme Culture 2000-2013 de l’Union européenne des études sur la reconversion et la mise en valeur du patrimoine architectural, urbain et archéologique. Elle est responsable scientifique depuis 2011 d’un post-master francophone délocalisé à l’Université d’architecture de Hanoï intitulé DPEA « Projet urbain, patrimoine développement durable ».

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540