Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Villes fortifiées en projet

 | 
Jean-Paul Callède

Première partie. Une mise en perspective : patrimoines en projets de villes chinoises

Introduction

Texte intégral

1La question du patrimoine est devenue en Chine à partir des années 1980 un enjeu important dans le contexte de l’ouverture du pays au monde, en vue notamment de promouvoir le développement du tourisme culturel à l’échelle internationale, puis depuis les années 1990, à l’échelle nationale notamment depuis l’instauration des trois semaines de congés payés.

2Dans le même temps, la croissance urbaine s’est traduite bien souvent dans les faits, par la destruction massive du patrimoine urbain et architectural, venant ainsi contre-carrer, parfois violemment, cette volonté affichée de sauvegarde de l’héritage. Il faut donc admettre cette réalité conflictuelle dans le cas, ici, de villes moyennes comme Jingzhou et Xiangfan, dans lesquelles se gèrent, souvent dans la douleur, les rapports entre la volonté officielle de préserver l’héritage et les politiques de développement prenant leurs références dans la circulation des modèles officiels, mis en œuvre dans les grandes métropoles chinoises.

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540