Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Avant-propos du premier volume

p. 7


Texte intégral

1Les objectifs fondamentaux de la publication périodique Akh Purattim ont été définis dans la préface générale. Cependant dans une première phase il sera pris quelque liberté avec ces objectifs, de façon à permettre d’éponger les dossiers restés en souffrance en raison d’une dizaine années d’interruption, laps de temps excessif imputable à des difficultés indépendantes de notre volonté. Dans les deux premières livraisons paraissent ainsi d’abord les rapports de fouille et publications de matériel (Mari et Terqa). Ensuite d’autres articles (« Études »), qui ne résultent pas directement d’une fouille récente ou qui trouvent leur justification dans le domaine élargi défini ci-dessus, prennent naturellement leur place dans ces volumes, indépendamment de la séquence des rapports préliminaires : ainsi le « réexamen des niveaux inférieurs du secteur du temple d’Ishtar » n’est pas la conséquence du mini-sondage de 1997 qui y est mentionné et peut ainsi être publié hors rapport de fouille. Certes, la teneur de certains articles a pu être évoquée de façon succincte ou résumée dans le récent ouvrage Mari, métropole de l’Euphrate1 ; mais parce qu’ils auraient dû paraître bien avant ce dernier, fallait-il, en raison du manque de place dans ce type de publication, les priver de la logique démonstrative qui justifiait la prise de position ? Enfin, ce premier volume se termine par les contributions qui ont été données lors d’une table ronde destinée à faire le point des recherches conduites à et autour de Mari et tenue à Strasbourg en 1997 ; certaines d'entre elles ont pu faire l’objet d’une récente mise à jour, les autres ont semblé toujours utiles même dans leur version primitive.

2En ce qui concerne les livraisons à venir, les rapports préliminaires encore manquants sur Mari (1997-2004) seront tous donnés dans une version condensée, parallèlement à ceux de la nouvelle direction (P. Butterlin à partir de la campagne 2005). Les rapports sur Terqa suivront un rythme un peu différent, puisque certains ont déjà été donnés en Italie.

3Nous savons gré à la Maison de l’Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux d’avoir accepté d’héberger Akh Purattim dans ses collections, et au ministère des Affaires étrangères d'assurer la co-édition de cette publication.

4Les éditeurs

Notes de fin

1 Voir la « Bibliographie récente » pour les titres sur Mari et sur Terqa parus après 1997, dans la présente livraison p. 325‑334.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.