Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’empereur et le moine

 | 
Rosa Benoit-Meggenis

Bibliographie

Texte intégral

Abréviations

AASS : Acta Sanctorum, Paris, 1863‑1940, 71 vol.

AB : Analecta Bollandiana.

ABME : ᾽Αρχεῖον τῶν Βυζαντινῶν Μνημείων τῆς Ἑλλάδος, éd. K. Orlandos, Athènes, 1935‑1956, 12 vol.

ACO : Acta Conciliorum Œcumenicum, I‑III (Éphèse – Chalcédoine), éd. E. Schwartz et J. Straub, Berlin, 1927‑1982, IV (Constantinople II), éd. J. Straub, Berlin, 1974.

AD : ᾽Αρχαιλογικὸν Δελτίον.

AIS : ᾽Ανάλεκτα Ἱεροσολυμιτικῆς σταχυολογίας ἢ συλλογὴ ἀνεκδοτῶν καὶ σπανίων ἑλληνικῶν συγγραφῶν περὶ τῶν κατὰ τὴν Ἑῴαν ὀρθοδόξων ἐκκλησιῶν καὶ μάλιστα τῆς τῶν Παλαιστινῶν (2e éd.), éd. A. Papadopoulos-Kérameus, Bruxelles, 1963, 5 vol.

BCH : Bulletin de correspondance hellénique.

BF : Byzantinische Forschungen.

BHG : Bibliotheca hagiographica graeca (3e éd.), éd. Fr. Halkin, Bruxelles, 1957, 3 vol.

BHL : Bibliotheca hagiographica latina antiquae et mediae aetatis (2e éd.), Bruxelles, 1949, 2 vol.

BMFD : Byzantine Monastic Foundation Documents, éd. J. Ph. Thomas, A. Constantinidès‑Hèro et G. Constable, Washington, 2000, 5 vol.

BMGS : Byzantine and Modern Greek Studies.

BNJ : Byzantinisch-neugriechische Jahrbücher.

Bsl : Byzantinoslavica.

BZ : Byzantinische Zeitschrift.

CA : Cahiers archéologiques.

CCO : Canons des conciles œcuméniques, éd. P. Joannou, Discipline générale antique (iieixe s.), I, 1, Les canons des conciles œcuméniques (iieixe s.), Grottaferrata, 1962.

CRAI : Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles‑Lettres.

DBI : Dizionario Biografico degli Italiani, éd. Istituto dell’Enciclopedia italiana, Rome, 1925-.

DChAE : Δελτίον τῆς Χριστιανικῆς ᾽Αρχαιλογικῆς Ἑταιρείας.

DHGE : Dictionnaire d’histoire et de géographie ecclésiastiques, éd. A. Baudrillard, A. De Meyer et R. Aubert, Paris, 1912-.

DOP : Dumbarton Oaks Papers.

DSAM : Dictionnaire de spiritualité ascétique et mystique, éd. F. Cavallera, A. Rayez et M. Villier, Paris, 1937‑1995, 21 vol.

EEBS : Ἐπετηρὶς Ἑταιρείας Βυζαντινῶν Σπουδῶν.

GOTR : Greek Orthodox Theological Review.

GRBS : Greek, Roman and Byzantine Studies.

IRAIK : Bulletin de l’institut archéologique russe à Constantinople.

JGR : Jus graeco‑romanum (2e éd.), éd. J. et P. Zépos, Aalen, 1962, 8 vol.

JHS : Journal of Hellenic Studies.

JRS : Journal of Roman Studies.

MB : Μεσαιωνικὴ Βιβλιοθήκη (2e éd.), éd. K. N. Sathas, Hildesheim-New York, 1972, 7 vol.

MGH Epist. : Monumenta Germaniae historica, Epistolae.

MGH SS : Monumenta Germaniae historica, Scriptores.

MGH SRG : Monumenta Germaniae historica, Scriptores rerum Germanicarum.

MGH SRM : Monumenta Germaniae historica, Scriptores rerum Merovingicarum.

MM : Acta et diplomata monasteriorum et ecclesiarum orientis, éd. F. Miklosich et I. Müller, Vienne, 1860‑1890, vol. 4‑6.

NE : Νέος Ελληνομνήμων.

NPB : Nova Patrum Bibliotheca.

OCA : Orientalia Christiana Analecta.

ODB : The Oxford Dictionary of Byzantium, éd. A. P. Kazhdan, A.‑M. Talbot, A. Cutler, T. E. Gregory et N. P. Sevcenko, New York‑Oxford, 1991, 3 vol.

PBE : The Prosopography of the Byzantine Empire, I, 641‑867, éd. J. Martindale, Aldershot, 2001 (CD‑Rom).

PG : Patrologia Graeca.

PLP : Prosopographisches Lexikon der Palaiologenzeit (1261‑1453), éd. E. Trapp, H.‑V. Beyer et R. Walther, Vienne, 1976‑1996, 12 vol.

PMBZ : Prosopographie der mittelbyzantinischen Zeit, éd. F. Winkelmanns, R.‑J. Lilie, Cl. Ludwig, Th. Pratsch, I. Rochow, W. Brandes, J. R. Martindale et B. Zielke, Berlin‑New York, 1998‑2001, 8 vol.

PO : Patrologia Orientalis.

Rallès‑Potlès : Σύνταγμα τῶν θείων καὶ ἱερῶν κανόνων (2e éd.), éd. G. A. Rallès et M. Potlès, Athènes, 1966, 6 vol.

RB : Revue bénédictine.

REArm : Revue des études arméniennes.

REB : Revue des études byzantines.

REG : Revue des études grecques.

Regestes : Regestes des actes du patriarcat de Constantinople, I : Les actes des patriarches, fasc. 2 et 3 : les Regestes de 715 à 1204, éd. V. Grumel, corrigée par J. Darrouzès, Paris, 1989, fasc. 4 : les Regestes de 1208 à 1309, éd. V. Laurent, Paris, 1971.

Regesten : Regesten der Kaiserurkunden des oströmischen Reiches, I, éd. F. Dölger, Munich, 1924 ; II, éd. F. Dölger, corrigée par P. Wirth, Munich, 1995 ; III, éd. F. Dölger, corrigée par P. Wirth, Munich, 1977 ; IV, éd. F. Dölger, Munich, 1960 ; V, éd. F. Dölger et P. Wirth, Munich, 1965.

RESEE : Revue des études sud‑est européennes.

RHE : Revue d’histoire ecclésiastique.

RHEF : Revue d’histoire de l’Église de France.

RSBN : Rivista di studi bizantini e neoellenici.

RSBS : Rivista di studi bizantini e slavi.

TAPS : Transactions of the American Philosophical Society.

TIB : Tabula Imperii Byzantini, éd. J. Koder, F. Hild, P. Soustal, M. Restle, K. Belke, H. Hellenkemper, N. Mersiche et A. Külzer, Vienne, 1976‑2008, 12 vol.

TM : Travaux et mémoires.

TU : Texte und Untersuchungen zur Geschichte der altchristlichen Literatur.

VV : Vizantijskij vremennik.

Sources

Sources littéraires

Agapetos Diakonos, Der Fürstenspiegel für Kaiser Iustinianos, éd. R. Riedinger, Athènes, 1995.

Anne Comnène, Alexiade, éd. et trad. en français B. Leib, Paris, 1945-1946, 4 vol.

Anonymi Byzantini Rhetorica militaris, éd. A. Köchly, Opuscula academica, II, Leipzig, 1856.

Aréthas de Césarée, « Nine Orations of Arethas from Cod. Marc. Gr. 524 », éd. R. J. H. Jenkins, B. Laourdas et C. A. Mango, BZ 47, 1954, p. 1‑40 [réimpression in R. J. H. Jenkins, Studies on Byzantine History of the 9th and 10th Centuries, Londres, 1970, VI, p. 1‑40].

Barsanuphe et Jean de Gaza, Correspondance, éd. F. Neyt et P. de Angelis‑Noah, trad. en français L. Regnault, Paris, 1997‑2002, 5 vol.

Basilii imperatoris, Capita hortatoria ad filium, PG 107, col. xxi‑lvi.

Cecaumeni Strategicon et incerti scriptoris De officiis regiis libellus, éd. B. Wassiliewsky et V. Jernstedt, Amsterdam, 1965.

Cinque poeti bizantini. Anacreontee dal Barberiniano greco 310, éd. F. Ciccolella, Alessandria, 2000.

Codex Markianos :
— « ᾽Ο Μαρκιανὸς κῶδιξ 524 », éd. S. Lampros, NE 8, 1911, p. 3‑59, 123‑192.

Commentaire sur la Paraphrase chrétienne du Manuel d’Épictète, éd. et trad. M. Spanneut, Paris, 2007.

Constantin Porphyrogénète :
 Constantine Porphyrogenitus, De Administrando Imperio, texte grec éd. G. Moravcsik, trad. en anglais R. J. H. Jenkins, Washington, 1967.

— Constantine Porphyrogenitus, Three Treatises on Imperial Military expeditions, éd. et trad. en anglais J. F. Haldon, Vienne, 1990.

— Constantini Porphyrogeniti, De Cerimoniis Aulae Byzantinae libri duo graece et latine, éd. J. Reiske, Bonn, 1829‑1830, 2 vol. [éd. du texte grec].

— A. Vogt, Le livre des cérémonies, Paris, 1967, 4 vol. [trad. en français de Constantini Porphyrogeniti, De Cerimoniis Aulae Byzantinae].

— « Theory and Practice in Tenth‑Century Military Administration : Chapters II, 44 and 45 of the Book of Ceremonies », éd. J. F. Haldon, TM 13, 2000, p. 201‑352 [éd. partielle de Constantini Porphyrogeniti, De Cerimoniis Aulae Byzantinae].

— Constantino Porfirogenito, De Thematibus, éd. A. Pertusi, Cité du Vatican, 1952.

— « Un discours inédit de Constantin VII Porphyrogénète », éd. H. Ahrweiler, TM 2, 1967, p. 393‑404 [éd. partielle du texte grec].

— « Zum historischen Exzerptenwerke des Konstantinos Porphyrogenitos », éd. R. Vári, BZ 17, 1908, p. 75‑85 [éd. partielle du texte grec].

— E. McGeer, « Two Military Orations of Constantine VII », in J. W. Nesbitt (éd.), Byzantine authors, Literary Activities and Preoccupations, Leyde, 2003, p. 117‑134 [trad. en anglais des éd. de H. Ahrweiler et R. Vári].

Constantini Manassis Breviarum Chronicum, éd. O. Lampsidès, Athènes, 1996.

Die byzantinischen Kleinchroniken, éd. P. Schreiner, Vienne, 1975‑1979, 3 vol.

Documents inédits d’ecclésiologie byzantine, éd. J. Darrouzès, Paris, 1966.

Dorothée de Gaza, Œuvres spirituelles, éd. et trad. L. Regnault et J. de Préville, Paris, 1963.

Éloge de Basile Ier :
— « An Anonymous Laudatory Poem in Honor of Basil I », éd. A. Markopoulos, DOP 46, 1992, p. 225‑232 [réimpression in A. Markopoulos, History and Literature of Byzantium in the 9th‑10th Centuries, Londres, 2004, XIV, p. 225‑232].

Epictetus, Dissertationes ab Arriano digestae, éd. H. Schenkl, Leipzig, 1916.

Épistoliers byzantins du xe siècle, éd. J. Darrouzès, Paris, 1960.

Eustathe de Thessalonique :
— Eustathii Thessalonicensis, De emendanda vita monachica, éd. et trad. en allemand K. Metzler, Berlin‑New York, 2006, commentaire K. Metzler, Eustathios von Thessalonike und das Mönchtum. Untersuchungen und Kommentar zur Schrift De emendanda vita monachica, Berlin‑New York, 2006.

— La espugnazione di Tessalonica, éd. St. Kyriakidis, Palerme, 1961.

— Opuscula, éd. T. L. F. Tafel, Francfort, 1832 [réimpression Amsterdam, 1964].

Euthyme de la Péribleptos, Die Phundagiagiten. Ein Beitrag zur Ketzergeschichte des byzantinischen Mittelalters, éd. G. Ficker, Leipzig, 1908.

Euthymius Zigabenus, Panoplia dogmatica ad Alexium Comnenum, PG 130.

Evagrius with the Scholia, The Ecclesiastical History (2e éd.), éd. J. Bidez et L. Parmentier, Amsterdam, 1964.

George Akropolites, The History, éd. R. Macridès, Oxford, 2007.

Georges Continué, Vitae Imperatorum Recentiorum, éd. I. Bekker, Theophanes Continuatus, Ioannes Cameniata, Symeon Magister, Georgius Monachus, 1838, Bonn, p. 761‑924.

Georges Métochite, Historia dogmatica, éd. A. Mai, NPB 8, 1871.

Georges Pachymère, Relations historiques, éd. A. Failler, Paris, 1984‑2000, 5 vol. [trad. en français V. Laurent, pour les vol. I et II, A. Failler pour les vol. III et IV].

Georgii Monachi chronicon, éd. C. de Boor, corrections de P. de Wirth, Stuttgart, 1978.

Georgij Kiprjanin i Ioann Ierusalimljanin [L’Admonition de l’Ancien sur les saintes images], éd. B. M. Melioranskij, Saint‑Pétersbourg, 1901.

Grégoire de Nazianze, Discours, éd. et trad. en français J. Bernardi, Paris, 1978.

Grégoire de Nysse :
— Discours catéchétique, éd. et trad. en français R. Winling, Paris, 2000.

— Traité de la virginité, éd. et trad. en français M. Aubineau, Paris, 1966.

Horoscope de Constantin Porphyrogénète :
— « The Horoscope of Constantine VII Porphyrogenitus », éd. D. Pingree, DOP 27, 1973, p. 219‑231.

Ioannis Tzetzae Historia, éd. P. A. Leone, Naples, 1968.

Jean Chrysostome :
— Adversus oppugnatores vitae monasticae, PG 47, col. 345‑407.

— Comparatio regis cum monacho, PG 47, col. 387‑392.

— Lettres à Olympias (2e éd.), éd. et trad. en français A.‑M. Malingrey, Paris, 1968.

— Sur l’incompréhensibilité de Dieu (2e éd.), éd. A.‑M. Malingrey et trad. en français R. Flacelière, Paris, 1970.

— Sur la virginité, éd. H. Musurillo et trad. en français B. Grillet, Paris, 1966.

— Sur le sacerdoce, éd. et trad. en français, A.‑M. Malingrey, Paris, 1980.

Jean d’Antioche, « Le réquisitoire du patriarche Jean d’Antioche contre le charisticariat », éd. P. Gautier, REB 33, 1975, p. 77‑132.

Jean, évêque de Nikiou, Chronique, éd. et trad. H. Zotenberg, Paris, 1883.

Jean Kinnamos :
— Ioannis Cinnami, Epitome rerum ab Ioanne et Alexio Comnenis gestarum, éd. A. Meineke, Bonn, 1836 [éd. du texte grec].

— J. Rosenblum, Jean Kinnamos, Chronique, Paris, 1972 [trad. en français].

Jean le Géomètre :
— « Appendix ad excerpta poetica : codex 352 suppl. », éd. J. A. Cramer, Anecdota Graeca Parisina (2e éd.), IV, 1967, p. 265‑352.

— Jean Géomètre, Poèmes en hexamètres et en distiques élégiaques, éd. E. M. Van Opstall, Leyde, 2008.

Jean Mauropous :
— Iohannis Euchaitorum metropolitae quae in Codice Vaticano Graeco 676 supersunt, éd. P. de Lagarde, Göttingen, 1882 [réimpression Amsterdam, 1979].

— The Letters of Ioannes Mauropous Metropolitan of Euchaita, éd. A. Karpozilos, Thessalonique, 1990.

Jean Skylitzès :
— Ioannis Scylitzae Synopsis Historiarum, éd. J. Thurn, Berlin‑New York, 1973 [éd. du texte grec].

— B. Flusin et J.‑Cl. Cheynet, Jean Skylitzès, empereurs de Constantinople, Paris, 2003 [trad. en français].

Jean Skylitzès Continué, Η συνέχεια της Χρονογραφίας του Ιωάννου Σκυλίτση [La continuation de Jean Skylitzès], éd. E. Th. Tsolakis, Thessalonique, 1968.

Jean Zonaras :
— Ioannis Zonarae Annales, éd. M. E. Pinder et Th. Buttner‑Wobst, Bonn, 1841‑1897, 3 vol. [éd. du texte grec].

— Th. Banchich et E. N. Lane, The History of Zonaras, from Alexander Severus to the death of Theodosius the Great, Londres‑New York, 2009 [trad. anglaise partielle].

Joseph Génésios :
— Iosephi Genesii Regum libri quattuor, éd. A. Lesmueller‑Werner et J. Thurn, Berlin, 1978 [éd. du texte grec].

— A. Kaldellis, Genesios, On the Reigns of the Emperors, Canberra, 1998 [trad. en anglais].

Léon VI :
— Leo VI Sapiens imperator, Homiliae, éd. Th. Antonopoulou, Turnhout, 2008 [éd. du texte grec].

— Th. Antonopoulou, The Homelies of the Emperor Leo VI, Leyde, 1997 [trad. en anglais de Leo VI Sapiens imperator, Homiliae].

— « La dernière volonté de Léon VI au sujet de la tétragamie (mai 912) », édN. Oikonomidès, BZ 56, 1963, p. 46‑52 [réimpression in N. Oikonomidès, Documents et études sur les institutions de Byzance (viiexve s.), Londres, 1976, IV, p. 46‑52].

— Oraison funèbre de Basile Ier, éd. et trad. en français A. Vogt et I. Hausherr, Rome, 1932.

— « Οἰακιστικὴ ψυχῶν υποτύπωσις [Traité sur le gouvernement des âmes] », éd. A. Papadopoulos‑Kérameus Varia Graeca Sacra (2e éd.), Leipzig, 1975, p. 213‑253.

— Taktika, PG 107, col. 671‑1094, rééd. partielle (I à XIV, 38) R. Vári, Leonis imperatoris Tactica, Budapest, I, 1917 et II, 1, 1922.

— The Oracles of the Most Wise Emperor Leo and the Tale of the True Emperor (Amstelodamensis Graecus VI E 8), éd. W. G. Brokkaar, Amsterdam, 2002.

Léon Choérosphactès, magistre, proconsul et patrice. Biographie – Correspondance (texte et traduction), éd. G. Kolias, Athènes, 1939.

Léon le Diacre :
— Leonis diaconi Caloensis Historiae libri decem et liber De velitatione bellica Nicephori Augusti, éd. C. B. Hase, Bonn, 1828 [éd. du texte grec].

— A.‑M. Talbot et D. F. Sullivan, The History of Leon the Deacon, Byzantine Military Expansion on the Tenth Century, Washington, 2005 [trad. en anglais].

Lettres du Codex de Vienne :
— « Ἔπιστολαὶ τοῦ Βιενναίου κώδικος Phil. gr. 342 », éd. S. Lampros, NE 19, 1925, p. 139‑191.

Listes de préséance byzantines des ixe et xe siècles, éd. N. Oikonomidès, Paris, 1972.

Maximi monachi Planudis epistulae, éd. P. A. M. Leone, Amsterdam, 1991.

Maximus the Confessor and his Companions. Documents from Exile, éd. P. Allen et B. Neil, Oxford, 2002.

Michaelis Choniatae Epistulae, éd. F. Kolovou, Berlin, 2001.

Michel Glykas :
— Michaelis Glycae, Annales, éd. I. Bekker, Bonn, 1836.

— Εἰς τὰς ἀπορίας τῆς Θείας Γραφῆς κεφάλαια [Lettres théologiques], éd. S. Eustratiadès, Athènes, 1906, p. 476‑500 [éd. du texte grec].

— D. George, « Manuel I Komnenos and Michael Glykas : A Twelfth Century Defence and Refutation of Astrology », Culture and Cosmos 5, 2001, p. 23‑36 [trad. en anglais des Lettres théologiques].

Michel Psellos :
— « Un discours inédit de Psellos. Accusation du patriarche Michel Cérulaire devant le Synode », éd. L. Bréhier, REG 16, 1903, p. 375‑416, REG 17, 1904, p. 35‑76.

— Chronographie ou histoire d’un siècle de Byzance (976‑1077), éd. et trad. en français E. Renauld, 1926‑1928, 2 vol.

— Ἐπιτάφιος εἰς τὸν μακαριώτατον πατριάρχην κῦρ Ἰωάννην τὸν Ξιφιλῖνον [Éloge funèbre de Jean Xiphilin], éd. K. N. Sathas, MB IV, p. 421‑462.

— Epistola a Michele Cerulario (2e éd.), éd. UCriscuolo, Naples, 1990.

— Orationes forenses et acta, éd. G. T. Dennis, Stuttgart‑Leipzig, 1994.

— Orationes panegyricae, éd. G. T. Dennis, Stuttgart‑Leipzig, 1994.

— Poemata, éd. L. G. Westerink, Stuttgart‑Leipzig, 1992.

Miguel Ataliates, Historia. Introducción, edición, traducción y comentario, éd. et trad. espagnol I. Pérez Martin, Madrid, 2002.

Néophytos le Reclus :
— Ἅγιοι τῆς Κύπρου, éd. I. P. Tsiknopoullos, Κυπριακαὶ Σπουδαί 30, 1966, p. 132‑161.

— Βιβλίον πενηντακοντακέφαλον, éd. P. Sôtiroudis, in N. G. Zacharopoulos (éd.), Αγίου Νεοφύτου του Εγκλείστου, Συγγράμματα, I, Paphos, 1996, p. 215‑374.

— Βίβλος τῶν Κατηχήσεων, éd. B. K. Katsaros, in N. G. Zacharopoulos (éd.), Αγίου Νεοφύτου του Εγκλείστου, Συγγράμματα, II, Paphos, 1998, p. 71‑431.

— Εἰς τὸν ἅγιον ᾽Ανδρόνικον καὶ τὴν ὁσίαν ᾽Αθανασίαν, éd. H. Delehaye, AB 29, 1910, p. 178‑180.

— Εἰς τὸν τίμιον καὶ ζωοποιὸν σταυρόν, éd. N. Papatriantaphyllou-Théodoridi et Th. Yiakou, in N. G. Zacharopoulos (éd.), Αγίου Νεοφύτου του Εγκλείστου, Συγγράμματα, III, Πανηγυρική Α, Paphos, 1999, p. 167‑181.

— Περὶ σεισμῶν διαφόρων, éd. H. Delehaye, AB 29, 1910, p. 207‑212.

— Περί τινος μοναχοῦ ἐν τῇ Παλαιστίνῃ παρὰ δαιμόνων ἀπατηθέντος καὶ ἐκπεπτωκότος δείνῶς, éd. H. Delehaye, AB 29, 1910, p. 162‑175.

— Περὶ τῶν κατὰ χῶραν Κύπρον σκαιῶν, éd. et trad. en anglais C. D. Cobham, Excerpta Cypria. Materials for a History of Cyprus (2e éd.), Cambridge, 1969.

Nicéphore Phocas, Le traité sur la guérilla (de velitatione) de l’empereur Nicéphore Phocas (963‑969), éd. G. Dagron et H. Mihăescu, Appendice J.‑Cl. Cheynet, « Les Phocas », Paris, 1986.

Nicephori Bryennii historiarum libri quattuor, éd. et trad. en français P. Gautier, Bruxelles, 1975.

Nicephori Gregorae Byzantina Historia, vol. I‑II, éd. L. Schopen, Bonn, 1829‑1830, vol. III, éd. I. Bekker, Bonn, 1855.

Nicétas Chôniatès :
— 
Nicetae Choniatae, Historiae, éd. J.‑L. Van Dieten, Berlin, 1975, 2 vol. [éd. du texte grec].

— H. J. Magoulias, O City of Byzantium, Annals of Nicetas Choniates, Détroit, 1984 [trad. en anglais].

— Grandezza e catastrofe di Bisanzio (Narrazione cronologica), éd. J.‑L. Van Dieten, A. Pontani, A. P. Kazhdan et R. Maisano, Vérone, 1994‑1999, vol. [éd. et trad. en italien].

Nicétas Stéthatos :
— Opuscules et lettres, éd. et trad. en français J. Darrouzès, Paris, 1961.

— Trois centuries, pratique, physique, gnostique, éd. B. Bobrinskoy, Athènes, 1976, trad. en français J. Touraille, Abbaye de Bellefontaine, 1982.

Nicola Callicle, Carmi. Testo critico, introduzione, traduzione, commentario e lessico, éd. R. Romano, Naples, 1980.

Nicolas Mésaritès :
— « Nikolaos Mesarites : Description of the Church of the Holy Apostles of Constantinople », éd. G. Downey, TAPS 47, 1957, p. 855‑924.

— Nicolaos Mesarites, Die Palastrevolution des Johannes Komnenos, éd. A. Heisenberg, Würzburg, 1907.

Nicolas Mouzalôn, Η παραίτησις τοῦ Νικολάου τοῦ Μουζάλωνος ἀπο τῆς Ἀρχιεπισκοπῆς Κύπρου. Ἀνέκδοτον ἀπολογητικὸν ποίημα [La démission de Nicolas Mouzalôn du siège de Chypre], éd. S. Doanidou, Hellènika 7, 1934, p. 109‑150.

Nicolas Mystikos :
— Nicholas I Patriarch of Constantinople, Letters, éd. R. J. H. Jenkins et L. G. Westerink, Washington, 1973.

— Nicholas I Patriarch of Constantinople, Miscellaneous Writings, éd. L. G. Westerink, Washington, 1981.

Nikephoros, Patriarch of Constantinople, Short History, éd. et trad. en anglais C. A. Mango, Washington, 1990.

Photii Patriarchæ Constantinopolitani Epistulæ et Amphilochia, éd. B. Laourdas et L. G. Westerink, Leipzig, 1983‑1988, 6 vol.

Poèmes sur les morts de Léon VI et Constantin VII :
— « Poems on the Deaths of Leo VI and Constantine VII in the Madrid Manuscript of Scylitzès », éd. I. Sevcenko, DOP 23‑24, 1969‑1970, p. 187‑228.

Procope de Césarée, De aedificiis, éd. D. Roques (†), Constructions de Justinien Ier (Περὶ κτισμάτων/De aedificiis), éd. D. Roques (†), publication posthume par E. Amato et J. Schamp, Alessandria, 2011.

Pseudo‑Callisthène :
— Historia Alexandri Magni. Volumen I. Recensio vetusta [recension α], éd. V. Kroll, Berlin, 1926 [éd. du texte grec].

— C. Jouanno, Histoire merveilleuse du roi Alexandre, maître du monde, Toulouse, 2009 [trad. en français].

Pseudo‑Kodinos :
— Scriptores originum Constantinopolitanarum (2e éd.), éd. Th. Preger, Leipzig, 1989.

— Traité des offices, éd. et trad. en français J. Verpeaux, Paris, 1966.

Pseudo‑Syméon, Chronographia, éd. I. Bekker, Theophanes Continuatus, Ioannes Cameniata, Symeon Magister, Georgius Monachus, Bonn, 1838, p. 603‑760.

Syméon le Nouveau Théologien :
— Catéchèses, éd. B. Krivochéine, trad. en français J. Paramelle, Paris, 1963‑1965, 3 vol.

— The Epistles of St. Symeon the New Theologian, éd. et trad. en anglais H. J. M. Turner, Oxford, 2009.

— Traités théologiques et éthiques, éd. et trad. en français J. Darrouzès, Paris, 1966‑1967, 2 vol.

Symeonis Magistri et Logothetae Chronicon, éd. S. Wahlgren, Berlin, 2006.

The Letter of the Three Patriarchs to Emperor Theophilos and Related Texts, éd. J. A. Munitiz, J. Chrysostomidès, E. Harvalia‑Cook et Chr. Dendrinos, Londres, 1997.

Théodore Agallianos, Dialogue avec un moine contre les Latins (1442), éd. et trad. en français M.‑H. Blanchet, Paris, 2013.

Théodore Balsamon, « ᾽Επιστολὴ τοῦ Θεοδώρου Βαλσαμώνος πρὸς τὸν πρώτο τοῦ Παπικίου Θεοδοσίον » [Lettre de Théodore Balsamon au prôtos du Papikion Théodose], éd. Th. Papazôtos, Thrakikè Épétèrida 3, 1982, p. 295‑313.

Théodore Skoutariôtès, Ἀνονύμου Σύνοψις Χρονική [Chronique anonyme], éd. K. N. Sathas, MB VII, p. 1‑556.

Théodore Stoudite :
— Les grandes catéchèses (Livre I) ; Les épigrammes (I‑XXIX) ; précédées d’une étude de Julien Leroy sur le monachisme stoudite, présentation, traduction et notes F. de Montleau, Abbaye de Bellefontaine, 2002.

— Τοῦ ὁσίου Θεοδώρου Στουδίτου Μεγάλη Κατήχησις [Grandes Catéchèses, II], éd. A. Papadopoulos‑Kérameus, Saint‑Pétersbourg, 1904.

— Sancti Patris Nostri et Confessoris Theodori Studitis Praepositi Parva Catechesis, éd. E. Auvray, Paris, 1891, trad. en français A.‑M. Mohr, Théodore Stoudite, Petites Catéchèses, Paris, 1993.

— Theodori Studitae Epistulae, éd. G. Fatouros, Berlin‑New York, 1992, 2 vol.

— Theodoros Studites, Jamben auf verschiedene Gegenstände, éd. et trad. en allemand P. Speck, Berlin, 1968.

Theodores Prodromos, Historische Gedichte, éd. W. Hörandner, Vienne, 1974.

Theodori Ducae Laskaris Epistulae, éd. N. Festa, Florence, 1898.

Théophane Continué, Chronographia, éd. I. Bekker, Theophanes Continuatus, Ioannes Cameniata, Symeon Magister, Georgius Monachus, Bonn, 1838, p. 1‑481.

Théophane le Confesseur :
— Theophanis Chronographia, éd. C. De Boor, Leipzig, 1883 [éd. du texte grec].

— R. Scott et C. A. Mango avec la collab. de G. Greatrex, The Chronicle of Theophanes Confessor : Byzantine and Near Eastern History (ad 284‑813), Oxford, 1997 [trad. en anglais].

Théophylacte d’Achrida. Discours, traités, poésies, éd. P. Gautier, Thessalonique, 1980.

Hagiographie

Athanase d’Alexandrie, Vie d’Antoine, éd. et trad. en français G. J. M. Bartelink, Paris, 1994.

Bibliographie des Acolouthies grecques, éd. L. Petit, Bruxelles, 1926.

Callinicos, Vie d’Hypatios (BHG 760), éd. et trad. en français G. J. M. Bartelink, Paris, 1971.

Cyrille de Scythopolis :
— Kyrillos von Skythopolis, éd. E. Schwartz, Leipzig, 1939 [éd. du texte grec].

— A.‑J. Festugière, Vie d’Euthyme, Les moines d’Orient, III, 1, Paris, 1962 [trad. en français].

De sacris aedibus deque miraculis Deiparae ad Fontem, AASS, Nov. III, p. 878‑889.

Dédicace du monastère du Pantocrator 
— « Das Pantokratorkloster von Konstantinopel in der byzantinischen Dichtung », éd. I. Vassis, in S. Kotzabassi (éd.), The Pantokrator Monastery in Constantinople, Boston‑Berlin, 2013, p. 203‑249 [éd. du texte grec].

— P. Magdalino, « The Foundation of the Pantokrator Monastery in Its Urban Setting », in S. Kotzabassi (éd.), The Pantokrator Monastery in Constantinople, Boston‑Berlin, 2013, p. 49‑52 [trad. en anglais].

Discours narratif sur les Hodègoi 
— « Un texte patriographique et édifiant : le Discours narratif sur les Hodègoi », éd. Chr. G. Angélidi, REB 52, 1994, p. 113‑149.

Éloge de Jean le Jeûneur 
— « Kallistos’ Enkomion auf Johannes Nesteutes », éd. H. Gelzer, Zeitschrift für wissenschaftliche Theologie 29, 1886, p. 59‑89.

Éloge de Photios (BHG 1545) :
— Pochval’noe slovo Sv. Fotiju Fessalijskomu, éd. I. Arsenij, Novgorod, 1897.

Éloge de Théoktiste, PG 99, col. 884‑901.

Historia translationum sancti Mamantis (BHL 5199), AASS, Aug. III, p. 440‑446.

Nicétas Stéthatos, Un grand mystique byzantin. Vie de Syméon le Nouveau Théologien (949‑1022) par Nicétas Stéthatos, éd. I. Hausherr, Rome, 1928.

Office en l’honneur de Nicéphore Phocas 
— « Office inédit en l’honneur de Nicéphore Phocas », éd. L. Petit, BZ 13, 1904, p. 398‑420.

Panégyrique de Théophane le Confesseur 
— « Le panégyrique de S. Théophane le Confesseur par S. Théodore Stoudite », éd. S. Efthymiadis, AB 111, 1993, p. 259‑290.

Synaxaire de Constantinople : 
— Synaxarium Ecclesiæ Constantinopolitanæ e Codice Sirmondiano, éd. H. Delehaye, Bruxelles, 1902.

Théodore Stoudite, Laudatio sancti Platonis hegumeni, PG 99, col. 804‑850.

Variante de la Vie d’Athanase 
— « Μία παραλλαγὴ τῆς βιογραφίας ᾽Αθανασίου τοῦ ᾽Αθωνίτου », éd. O. Lampsidès, Byzantina 6, 1974, p. 285‑318.

Vie d’Alexandre de Thessalonique 
— « Saint Alexandre martyr de Thessalonique », éd. Fr. Halkin, in S. Dufrenne (éd.), Byzance et les Slaves. Mélanges I. Dujcev, Paris, 1979, p. 213‑215.

Vie d’Antoine le Jeune (BHG 142‑143) : 
— « Saint Antoine le Jeune et Pétronas le vainqueur des Arabes en 863 (d’après un texte inédit) », éd. Fr. Halkin, AB 62, 1944, p. 187‑225 [réimpression in Fr. Halkin, Saints moines d’Orient, Londres, 1973, VIII, p. 187‑225].

Vie d’Arsène de Corfou (BHG 2044‑2045) : 
— « Saint Arsène de Corfou », éd. S. Pétridès et C. Émereau, EO 20, 1921, p. 431‑446.

Vie d’Athanase de Lavra, version A (BHG 187) et version B (BHG 188) : 
— Vitae duae antiquae sancti Athanasii Athonitae, éd. J. Noret, Louvain, 1982, p. 3‑213 [éd. du texte grec].

— P. Dumont, « Vie de saint Athanase l’Athonite », Irénikon 8, 1931, p. 457‑499, 667‑689, 9, 1932, p. 71‑95, 240‑264 [trad. en français de la version B].

Vie d’Auxence (BHG 199‑203c) : 
— Démonologie populaire – démonologie critique au xie siècle. La vie inédite de S. Auxence par M. Psellos, éd. et trad. en français P. Joannou, Wiesbaden, 1971.

Vie d’Élie le Jeune (BHG 580) :
— Vita di sant’Elia il Giovane, éd. et trad. en italien G. Rossi Taibbi, Palerme, 1962.

Vie d’Étienne le Jeune (BHG 1666) : 
— La Vie d’Étienne le Jeune par Étienne le Diacre, éd. et trad. en français M.‑F. Auzépy, Londres, 1997.

Vie d’Euphrosyne la Jeune (BHG 627), AASS, Nov. III, p. 858‑877.

Vie d’Euthyme de Sardes (BHG 2145) : 
— « La Vie d’Euthyme de Sardes († 831), une œuvre du patriarche Méthode », éd. trad. en français J. Gouillard, TM 10, 1987, p. 1‑101.

Vie d’Euthyme le Jeune (BHG 655) :
— Vita Euthymii Patriarchae Cp., éd. P. Karlin‑Hayter, Bruxelles, 1970.

Vie d’Évariste Stoudite (BHG 2153) : 
— « La vie de S. Évariste, higoumène à Constantinople », éd. C. Van de Vorst, AB 41, 1923, p. 296‑325.

Vie d’Hilarion de Dalmatos (BHG 2177b) : 
— Synaxarium Ecclesiæ Constantinopolitanæ e Codice Sirmondiano, éd. H. Delehaye, Bruxelles, 1902, col. 731‑734.

Vie d’Irène de Chrysobalanton (BHG 952) : 
— The Life of St Irene Abbess of Chrysobalanton, éd. et trad. en anglais J. O. Rosenqvist, Uppsala, 1986.

Vie d’Irène de Hongrie 
— « Feasts at the Monastery of Pantokrator », éd. S. Kotzabassi, in S. Kotzabassi (éd.), The Pantokrator Monastery in Constantinople, Boston‑Berlin, 2013, p. 153‑189 [éd. du texte grec].

— P. Magdalino, « The Foundation of the Pantokrator Monastery in Its Urban Setting », in S. Kotzabassi (éd.), The Pantokrator Monastery in Constantinople, Boston‑Berlin, 2013, p. 53‑55 [trad. en anglais].

Vie de Barthélémy de Grottaferrata (BHG 233) : 
— S. Bartolomeo Juniore confondatore di Grottaferrata, éd. G. Giovanelli, Grottaferrata, 1962.

Vie de Barthélémy de Siméri (BHG 235) : 
— « Il Bios di san Bartolomeo da Simeri (BHG 235) », éd. et trad. en italien G. Zaccagni, RSBN 33, 1996, p. 193‑274.

Vie de Basile le Jeune (BHG 264) :
— AASS, Mar. III, 1865, p. *20‑*32 [éd. du texte grec].

— « Hozdenie Feodory po mukam i neskol’ko epizodov iz zitija Vasilija Novago », éd. A. N. Veselovskij, Sbornik otdelenija russkogo jazyka i slovesnosti, 46, 6, 1889, p. 2‑10 [éd. partielle du texte grec].

Vie de Blaise d’Amorion (BHG 278), AASS, Nov. IV, 1925, p. 656‑670.

Vie de Christodoulos de Patmos (BHG 303‑308) : 
— Ακολουθία ἱερά τοῦ ὁσίου καὶ θεοφόρου πατρὸς ἡμῶν Χριστοδούλου (3e éd.), éd. K. Boïnès et I. Sakkéliôn, Athènes, 1884, p. 109‑133.

Vie de Christophe et Macaire (BHG 312) : 
— Historia et laudes SS. Sabae et Macarii iuniorum e Sicilia auctore Oreste, patriarcha Hierosolymitano, éd. I. Cozza‑Luzi, Rome, 1893, p. 71‑96.

Vie de Constantin le Juif (BHG 370), AASS, Nov. IV, Bruxelles, 1925, p. 627‑656.

Vie de Cyrille le Philéote (BHG 468) : 
— La Vie de Cyrille le Philéote, moine byzantin († 1110) par Nicolas Katasképènos, éd. et trad. en français E. Sargologos, Bruxelles, 1964.

Vie de David, Syméon et Georges de Lesbos (BHG 494) : 
— « Acta Graeca SS. Davidis, Symeonis et Georgii Mitylenae in insula Lesbo », éd. J. Van den Gheyn, AB 18, 1899, p. 209‑259.

Vie de Fantin le Jeune (BHG 2367) : 
— La Vita di san Fantino il Giovane. Introduzione, testo greco, traduzione, commentario e indici, Bruxelles, éd. et trad. en italien E. Follieri, 1993.

Vie de Georges d’Amastris (BHG 668) : 
— Russko-vizantijiskija issledovanija, éd. V. G. Vasilievskij, Saint-Pétersbourg, 1893, vol. 2, p. 1‑73.

Vie de Grégoire le Décapolite (BHG 711) : 
— Ignatios Diakonos und die Vita des Heiligen Gregorios Dekapolites, éd. et trad. en allemand G. Makris, Stuttgart‑Leipzig, 1997.

Vie de Iôannikios par Pierre (BHG 936), AASS, Nov. II, 1, p. 384‑435.

Vie de Iôannikios par Sabas (BHG 935), AASS, Nov. II, 1, p. 332‑384.

Vie de Jean Xénos (BHG 2196) : 
— « Ὁ Ἅγιος ᾽Ιωάννης ὁ Ξένος καὶ ᾽Ερημίτης ἐν Κρήτῃ (10ος‑11ος αἰὼν) », éd. N. B. Tômadakès, EEBS 46, 1983‑1986, p. 1‑117 [éd. du texte grec].

— G. Fiaccadori, « Testament of John Xenos for the Monastery of the Mother of God Antiphonetria of Myriokephala on Crete », in BMFD 1, n° 8, p. 143‑147 [trad. anglaise partielle].

Vie de l’impératrice Théodora (BHG 1731) :
— Βίος τῆς αὐτοκράτειρας Θεοδώρας (BHG 1731), Symmeikta 5, éd. A. Markopoulos, 1983, p. 249‑285.

Vie de l’impératrice Théophanô (BHG 1794) : 
— « Zwei griechische Texte über die heilige Theophano, die Gemahlin Kaisers Leo VI », éd. E. Kurtz, Mémoires de l’Académie impériale des sciences de St.‑Pétersbourg, III, 2, 1898.

Vie de Lazare de Galèsion (BHG 979) :
— AASS, Nov. III, p. 508‑588 [éd. du texte grec].

— R. P. H. Greenfield, The Life of Lazaros of Mt. Galesion : an Eleventh-Century Pillar Saint, Washington, 2000 [trad. en anglais].

Vie de Léontios de Jérusalem : 
— The Life of Leontios, Patriarch of Jerusalem. Text, Translation, Commentary, éd. et trad. en anglais D. Tsougarakis, Leyde, 1993.

Vie de Luc le Jeune (BHG 994) : 
 Ὅσιος Λουκᾶς. Ὁ Βίος τοῦ ὁσίου Λουκᾶ τοῦ Στειριώτη, éd. D. Z. Sophianos Athènes, 1989.

Vie de Luc le Stylite (BHG 2239) : 
— Les saints stylites, éd. H. Delehaye, Paris, 1923, p. 195‑237.

Vie de Maxime le Confesseur (BHG 1231, 1233), PG 90, col. 109‑130 et col. 136‑172.

Vie de Mélanie la Jeune (BHG 1240‑1242), éd. et trad. en français D. Gorce, Paris, 1962.

Vie de Mélétios le Jeune, version A (BHG 1247) et version B (BHG 1248) : 
— « Συμβολαὶ εἰς τὴν ἱστορίαν τοῦ μοναχικοῦ βίου ἐνΕλλάδι, Β. ᾽Ο ὁσιος Μελέτιος ὁ Νέος (1035‑1105) », éd. C. Papadopoulos, Théologia 13, 1935, p. 97‑125.

Vie de Michel le Syncelle (BHG 1296) : 
— The Life of Michael the Synkellos, éd. et trad. en anglais M. B. Cunningham, Belfast, 1991.

Vie de Michel Maléïnos (BHG 1295) : 
— Vie et office de S. Michel Maléïnos, éd. L. Petit, ROC 7, 1902, p. 543‑603.

Vie de Nicéphore de Milet (BHG 1338) : 
— « Vita S. Nicephori episcopi Milesii », éd. H. Delehaye, in Th. Wiegand (éd.), Milet, III, 1, Der Latmos, Berlin, 1913, p. 157‑171.

Vie de Nicétas le Paphlagonien 
— « Un fragment inédit de la vie d’Euthyme le patriarche ? », éd. et trad. en français B. Flusin, TM 9, 1985, p. 119‑131.

Vie de Nicolas Stoudite (BHG 1365), PG 105, col. 863‑925.

Vie de Nikôn le Métanoïte (BHG 1366) : 
— The Life of Saint Nikon, Text, Translation and Commentary, éd. et trad. en anglais D. F. Sullivan, Brooklin Mass., 1987.

Vie de Nil de Rossano (BHG 1379) : 
— Βίος καὶ πολιτεία τοῦ ὁσίου πατρὸς ἡμῶν Νείλου τοῦ Νέου, éd. G. Giovanelli, Grottaferrata, 1972 [éd. du texte grec].

— G. Giovanelli, Vita di S. Nilo fondatore e patrono di Grottaferrata, Grottaferrata, 1966 [trad. en italien].

Vie de Niphon 
— « La Vie de saint Niphon, ermite au mont Athos (xive siècle) », éd. Fr. Halkin, AB 58, 1940, p. 5‑27 [réimpression in Fr. Halkin, Saints moines d’Orient, Londres, 1973, XII, p. 5‑27].

Vie de Paul le Jeune (BHG 1474) : 
— « Vita S. Pauli Iunioris in Monte Latro cum interpretatione latina Iacobi Sirmondi S. J. », éd. H. Delehaye, in Th. Wiegand (éd.), Milet, III, 1, Der Latmos, Berlin, 1913, p. 105‑135.

— G. Fiaccadori, « Testament of Paul the Younger for the Monastery of the Mother of God tou Stylou on Mount Latros », in BMFD 1, n° 7, p. 135‑142 [trad. partielle en anglais].

Vie de Pierre d’Argos (BHG 1504) : 
— Ἁγίου Πέτρου ἐπισκόπου Ἄργους, Βίος καὶ λόγοι, éd. K. Th. Kyriakopoulos, Athènes, 1976.

Vie de Sabas de Collesano (BHG 1611) : 
— Historia et laudes SS. Sabae et Macarii iuniorum e Sicilia auctore Oreste, patriarcha Hierosolymitano, éd. I. Cozza‑Luzi, Rome, 1893, p. 5‑70.

Vie de Théodora de Thessalonique (BHG 1737) : 
— ᾽Ο βίος τῆς ὁσιομυροβλύτιδος Θεοδώρας τῆς ἐν Θεσσαλονίκῃ. Διήγηση περὶ τῆς μεταθέσεως τοῦ τιμίου λειψάνου τῆς ὁσίας Θεοδώρας, éd. S. A. Paschalidès, Thessalonique, 1991 [éd. du texte grec].

— A.‑M. Talbot, « Life of St. Theodora of Thessalonike », in A.‑M. Talbot (éd.), Holy Women of Byzantium. Ten Saints’ Lives in English Translation, Washington, 1996, p. 159‑237 [trad. en anglais].

Vie de Théodore de Sykéôn (BHG 1748), éd. et trad. en français A.‑J. Festugière, Bruxelles, 1970.

Vie de Théodore Stoudite 
— version A (BHG 1754), PG 99, col. 113‑232.

— version B (BHG 1755), PG 99, col. 233‑328.

— version C (BHG 1755d), éd. B. Latysev, VV 21, 1914, p. 222‑304.

Vie de Théophane le Confesseur (BHG 1787z) : 
— « Vita S. Theophanis Confessoris », Mémoires de l’Académie de Russie, éd. B. Latysev, 8e série, Saint‑Pétersbourg, 1918, vol. 13‑14, p. 1‑40.

Vie du patriarche Antoine Kauléas (BHG 139) : 
— Monumenta graeca et latina ad historiam Photii patriarchae pertinentia, éd. A. Papadopoulos-Kerameus, Saint‑Pétersbourg, 1899, p. 1‑25.

Vie du patriarche Eutychios (BHG 657), PG 86, col. 2273‑2390.

Vie du patriarche Euthyme (BHG 651) : 
— Vita Euthymii patriarchae Constantinople, Text, Translation, Introduction and Commentary, éd. et trad. en anglais P. Karlin‑Hayter, Bruxelles, 1970.

Vie du patriarche Ignace (BHG 817), PG 105, col. 488‑573.

Vie du patriarche Méthode (BHG 1278), PG 100, col. 1243‑1262.

Vie du patriarche Nicéphore (BHG 1335) : 
— Nicephori archiepiscopi Constantinopolitani opuscula historica, éd. C. de Boor, Leipzig, 1880, p. 139‑217.

Vies de Côme et Damien 
— Kosmas und Damian, éd. L. Deubner, Leipzig‑Berlin, 1907 [éd. du texte grec].

— A.‑J. Festugière, Sainte Thècle, saints Côme et Damien, saints Cyr et Jean (extraits), saint Georges, Paris, 1971, p. 83‑175 [trad. en français].

Sources normatives et actes de la pratique

Acte synodal de Sisinios II 
— « Ein Synodalakt des Sisinios zu den bischöflichen Einkünften », éd. S. Troianos, in D. Simon (éd.), Fontes Minores, III, Francfort‑sur‑le‑Main, 1979, p. 211‑220.

Actes d’Esphigménou, éd. J. Lefort, Archives de l’Athos VI, Paris, 1973.

Actes d’Iviron, I, éd. J. Lefort, N. Oikonomidès, D. Papachryssanthou et H. Métrévéli, Archives de l’Athos XX, Paris, 1998.

Actes d’Iviron, II, éd. J. Lefort, N. Oikonomidès, D. Papachryssanthou, V. Kravari et H. Métrévéli, Archives de l’Athos XVI, Paris, 1990.

Actes d’Iviron, III, éd. J. Lefort, N. Oikonomidès, D. Papachryssanthou, V. Kravari et H. Métrévéli, Archives de l’Athos XVIII, Paris, 1994.

Actes de Chilandar, I, éd. M. Zhivojinovich, V. Kravari et Chr. Giros, Archives de l’Athos XX, Paris, 1998.

Actes de Dionysiou, éd. N. Oikonomidès, Archives de l’Athos IV, Paris, 1968.

Actes de Docheiariou, éd. N. Oikonomidès, Archives de l’Athos XIII, Paris, 1984.

Actes de Kutlumus, éd. P. Lemerle, Archives de l’Athos II, Paris, 1988 (2e éd.).

Actes de la Néa Monè de Chio :
— Diplomata monasterii S. Mariae, dicti Neamone, in insula Chio, éd. MM 5, p. 1‑13 [éd. partielle du texte grec].

— Νεαραὶ καὶ χρυσόβουλλα τῶν μετὰ τὸν Ἰουστινιανὸν βυσαντινῶν αὐτοκρατόρων, éd. JGR I, p. 615‑645, 653‑656, 667‑668 [éd. partielle du texte grec].

Actes de Lavra, I, éd. P. Lemerle, A. Guillou, N. Svoronos et D. Papachryssanthou, Archives de l’Athos V, Paris, 1970.

Actes de Lavra, II, éd. P. Lemerle, A. Guillou, N. Svoronos et D. Papachryssanthou, Archives de l’Athos VIII, Paris, 1977.

Actes de Lavra, III, éd. P. Lemerle, A. Guillou, N. Svoronos et D. Papachryssanthou, Archives de l’Athos X, Paris, 1979.

Actes de Lavra, IV, éd. P. Lemerle, A. Guillou, N. Svoronos et D. Papachryssanthou et S. Circovic, Archives de l’Athos XI, Paris, 1982.

Actes de Patmos I : 
— Βυζαντινὰ ἔγγραφα τῆς μονῆς Πάτμου, I, αὐτοκρατορικά, éd. É. L. Vranoussi, Athènes, 1980.

Actes de Patmos II : 
— Βυζαντινὰ ἔγγραφα τῆς μονῆς Πάτμου, II, δημοσίων λειτουργῶν, éd. M. Nystazopoulou‑Pélékidou, Athènes, 1980.

Actes de Philothée, éd. W. Regel, E. Kurtz et B. Korablev, Amsterdam, 1975.

Actes de Saint‑Pantéléèmôn, éd. P. Lemerle, G. Dagron et S. Cirkovic, Archives de l’Athos XII Paris, 1982.

Actes de Sicile : 
— I diplomi greci ed arabi di Sicilia, éd. S. Cusa, Palerme, 1868, vol. I, partie 1.

Actes de Vatopédi, I, éd. J. Bompaire, J. Lefort, V. Kravari et Chr. Giros, Archives de l’Athos XXI, Paris, 2001.

Actes de Vatopédi, II, éd. J. Lefort, V. Kravari, Chr. Giros et K. Smyrlis, Archives de l’Athos XXII, Paris, 2006.

Actes de Xénophon, éd. D. Papachryssanthou, Archives de l’Athos XV, Paris, 1986.

Actes de Xéropotamou, éd. J. Bompaire, Archives de l’Athos III, Paris, 1964.

Actes du Latros 
— Diplomatarium monasterii Beatae Virginis in monte Lembo prope Smyrnam e codice vindobonensi, éd. MM 4, p. 290‑329.

Actes du Pantocrator, éd. V. Kravari, Archives de l’Athos, XVII, Paris, 1991.

Actes du Prôtaton, éd. D. Papachryssanthou, Archives de l’Athos VII, Paris, 1975.

Actes grecs de Sainte‑Marie de Messine : 
— Les actes grecs de S. Maria di Messina, éd. A. Guillou, Palerme, 1963.

Basiliques 
— Basilicorum libri LX, éd. H. J. Scheltema, N. Van der Wal, J. B. Wolters et M. Nijhoff, Groningen, 1953‑1974, 14 vol.

Cartulaire de l’Éléousa 
— « Le monastère de Notre‑Dame de Pitié en Macédoine », éd. L. Petit, IRAIK 6, 1900, p. 1‑153.

Cartulaire de Lembos : 
— Diplomatarium monasterii Beatae Virginis in monte Lembo prope Smyrnam e codice vindobonensi, éd. MM 4, p. 1‑289.

Codicille de l’émir Christodoulos : 
— Byzantinische Diplomatik, éd. F. Dölger, Ettal, 1956, p. 1‑74.

Corpus des actes grecs d’Italie du Sud et de Sicile. Recherches d’histoire et de géographie, Cité du Vatican : I, Saint‑Nicolas de Donnoso (1030‑1060/1061), 1967 ; II, Saint‑Nicodème de Kellarana (1023/ 1024‑1232), 1968 ; III, La Théotokos de Hagia‑Agathè, Oppido (1050‑1064/ 1065), 1972 ; IV, Le brébion de la métropole byzantine de Région (vers 1050), 1974 ; V, Saint‑Jean Théristès (1054‑1264), éd. S. G. Mercati et C. Giannelli, 1980.

Édit d’Alexis Ier :
— « L’Édit d’Alexis Ier Comnène sur la réforme du clergé », éd. P. Gautier, REB 31, 1973, p. 165‑201.

Eisagôgè : 
— Εκλογή νόμων των εν επιτόμω εκτεθειμένων, éd. JGR II, p. 229‑368.

Novelles de Basile II : 
— Les novelles des empereurs macédoniens concernant la terre et les stratiotes, éd. N. Svoronos, Athènes, 1994, n° 13‑14, p. 185‑217 [éd. du texte grec].

— E. McGeer, The Land Legislation of the Macedonian Emperors, Toronto, 2000 [trad. en anglais].

Novelles de Justinien Ier 
— Corpus juris civilis, 3, Novellae (6e éd.), éd. R. Schöll et W. Kroll, Hildesheim, 2005.

Novelles de Léon VI : 
— Les novelles de Léon VI le Sage, éd. P. Noailles et A. Dain, Paris, 1944.

Novelles de Nicéphore Phocas : 
— Les novelles des empereurs macédoniens concernant la terre et les stratiotes, N. Svoronos, Athènes, 1994, n° 8‑12, p. 151‑184 [éd. du texte grec].

— E. McGeer, The Land Legislation of the Macedonian Emperors, Toronto, 2000 [trad. en anglais].

Peira, éd. JGR IV, p. 11‑260.

Rescrit de Manuel Ier :
— « Les privilèges de l’Église à l’époque des Comnènes : un rescrit inédit de Manuel Ier Comnène », éd. N. Svoronos, TM 1, 1965, p. 325‑391 [réimpression in N. Svoronos, Études sur l’organisation intérieure, la société et l’économie de l’Empire byzantin, Londres, 1973, VII, p. 325‑391].

Syllabus Graecarum Membranarum, éd. F. Trinchera, Naples, 1865.

Synodikon de l’Orthodoxie, éd. J. Gouillard, TM 2, 1967, p. 1‑316.

Règlements et inventaires monastiques

Diataxis d’Attaliate (1077) :
— « La Diataxis de Michel Attaliate », éd. P. Gautier, REB 39, 1981, p. 5‑143 [éd. du texte grec].

— A.‑M. Talbot, « Rule of Michael Attaleiates for his Almshouse in Rhaidestos and for the Monastery of Christ Panoiktirmon in Constantinople », in BMFD 1, n° 19, p. 326‑376 [trad. en anglais].

Diataxis de Maxime de Boreinè (1247) 
— Actes de Vatopédi, I, éd. J. Bompaire, J. Lefort, V. Kravari et Chr. Giros, Archives de l’Athos XXI, Paris, 2001, n° 15 [éd. du texte grec].

— G. Dennis, « Testament of Maximos for the Monastery of the Mother of God at Skoteine near Philadelphia », in BMFD 3, n° 35, p. 1176‑1195 [trad. en anglais].

Diègèsis mérikè : 
— Die Haupturkunden für die Geschichte der Athosklöster, éd. Ph. Meyer, Leipzig, 1894, p. 163‑184.

Hypotypôsis d’Athanase de Lavra (963) : 
— Die Haupturkunden für die Geschichte der Athosklöster, éd. Ph. Meyer, Leipzig, 1894, p. 130‑140 [éd. du texte grec].

— G. Dennis, « Rule of Athanasios the Athonite for the Lavra Monastery », in BMFD 1, n° 11, p. 205‑231 [trad. en anglais].

Hypotypôsis de Christodoulos de Patmos (1091) : 
— MM 6, p. 59‑80 [éd. du texte grec].

— P. Karlin‑Hayter, « Rule, Testament and Codicil of Christodoulos for the Monastery of St. John the Theologian on Patmos », in BMFD 2, n° 24, p. 564‑606 [trad. en anglais].

Hypotypôsis de Stoudios (après 842) :
— PG 99, col. 1704‑1720 [éd. du texte grec].

— T. Miller, « Rule of the Monastery of St. John Stoudios in Constantinople », in BMFD 1, n° 4, p. 84‑119 [trad. en anglais].

Inventaire de Patmos (1200) 
— « L’inventaire dressé en septembre 1200 du trésor et de la bibliothèque de Patmos. Édition diplomatique », éd. Ch. Astruc, TM 8, 1981, p. 15‑30.

Inventaire de Patmos, verso 
— « Les listes de prêts figurant au verso de l’inventaire du trésor et de la bibliothèque de Patmos dressé en septembre 1200 », éd. Ch. Astruc, TM 12, 1994, p. 495‑500.

Obituaire du typikon du Pantocrator 
— « L’obituaire du typikon du Pantocrator », éd. P. Gautier, REB 27, 1969, p. 235‑262.

Testament d’Athanase de Lavra (après 993) : 
— Die Haupturkunden für die Geschichte der Athosklöster, éd. Ph. Meyer, Leipzig, 1894, p. 123‑130 [éd. du texte grec].

— G. Dennis, « Testament of Athanasios the Athonite for the Lavra Monastery », in BMFD 1, n° 14, p. 271‑280 [trad. en anglais].

Testament de Christodoulos de Patmos (1093) :
— MM 6, p. 81‑90 [éd. du texte grec].

— P. Karlin‑Hayter, « Rule, Testament and Codicil of Christodoulos for the Monastery of St. John the Theologian on Patmos », in BMFD 2, n° 24, p. 564‑606 [trad. en anglais].

Testament de Grégoire de Fragala (1096‑1097) 
— version A : « Die Testamente des Abtes Gregor von San Filippo di Fragalà », éd. V. von Falkenhausen, Harvard Ukrainian Studies 7, 1983, p. 174‑195 [éd. du texte grec].

— versions B et C : Le Pergamene greche esistenti nel Grande Archivio di Palermo, éd. G. Spata, Palerme, 1861, p. 197‑214 [éd. du texte grec].

— P. Karlin‑Hayter, « Testaments of Gregory for the Monastery of St. Philip of Fragala in Sicily », in BMFD 2, n° 25, p. 621‑636 [trad. en anglais des versions B et C].

Testament de Néophytos le Reclus (1214) 
— Κυπριακὰ Τυπικά (2e éd.), éd. I. P. Tsiknopoullos, Nicosie, 2001, p. 71‑104 [éd. du texte grec].

— C. Galatariotou, « Testamentary Rule of Neophytos for the Hermitage of the Holy Cross near Ktima in Cyprus », in BMFD 4, n° 45, p. 1338‑1373, et N. Couréas, The Foundation Rules of Medieval Cypriot Monasteries : Makhairas and St Neophytos, Nicosie, 2003, p. 129‑168 [trad. en anglais].

Testament de Nikôn le Métanoïte (après 997) : 
  ἐκ Πόντου ὅσιος Νίκων Μετανοεῖτε (Κείμενα – Σχόλια), éd. O. Lampsidès, Athènes, 1982 [éd. du texte grec].

— A. Brandy, « Testament of Nikon the Metanoeite for the Church and Monastery of the Savior, The Mother of God, and St. Kyriake in Lakedaimon », in BMFD 1, n° 17, p. 313‑322 [trad. en anglais].

Testament de Théodore Stoudite (après 826) 
— « Le Testament de Théodore Stoudite. Édition critique et traduction », éd. O. Delouis, REB 67, 2009, p. 77‑109 [éd. du texte grec et trad. en français].

— T. S. Miller, « Testament of Theodore Studite for the Monastery of St. John Stoudios in Constantinople », in BMFD 1, n° 3, p. 67‑83 [trad. en anglais].

Trésor de Patmos 
— « Le trésor et la bibliothèque de Patmos au commencement du xiiie siècle », éd. Ch. Diehl, Études byzantines, Paris, 1905, p. 307‑336.

Typikon d’Areia (1149) 
— Ἡ ἁγία μονὴ Αρείας Ναυπλίου, éd. G. A. Choras, Athènes, 1975, p. 239‑252 [éd. du texte grec].

— A.‑M. Talbot, « Memorandum and Typikon of Leo, Bishop of Nauplia, for the Monastery of the Mother of God in Areia », in BMFD 3, n° 31, p. 954‑972 [trad. en anglais].

Typikon d’Auxence (1261‑1280/1281) 
— Opisanie liturgicheskikh rykopisei, I : Typika, 1, éd. A. Dmitrievskij, Kiev, 1895, p. 769‑794 [éd. du texte grec].

— G. Dennis, « Typikon of Michael VIII Palaiologos for the Monastery of the Archangel on Mount Auxentios near Chalcedon », in BMFD 4, n° 37, p. 1207‑1236 [trad. en anglais].

Typikon d’Élegmoi (1162) 
— Opisanie liturgicheskikh rykopisei, I : Typika, 1, éd. A. Dmitrievskij, Kiev, 1895, p. 715‑769 [éd. du texte grec].

— A. Brandy, « Typikon of Nikephoros Mystikos for the Monastery of the Mother of God ton Heliou Bomon or Elegmon », in BMFD 3, n° 33, p. 1042‑1091 [trad. en anglais].

Typikon de Bébaia Elpis (v. 1327‑1335) 
— Deux typica byzantins de l’époque des Paléologues, éd. H. Delehaye, Bruxelles, 1921, p. 18‑105, complété par Ch. Baur, « Le Typikon du monastère de Notre‑Dame tes bebaias elpidos », RHE 29, 1933, p. 635‑636 [éd. du texte grec].

— A.‑M. Talbot, « Typikon of Theodora Synadene for the Convent of the Mother of God Bebaia Elpis in Constantinople », in BMFD 4, n° 57, p. 1512‑1578 [trad. en anglais].

Typikon de l’Éléousa (1085‑1106) 
— « Le Monastère de Notre‑Dame de Pitié en Macédoine », éd. L. Petit, IRAIK 6, 1900, p. 69‑114 [éd. du texte grec].

— A. Brandy, « Rule of Manuel, Bishop of Stroumitza, for the Monastery of the Mother of God Eleousa », in BMFD 1, n° 10, p. 167‑191 [trad. en anglais].

Typikon de l’Évergétis (vers 1054‑1070) :
— « Le typikon de la Théotokos Évergétis », éd. P. Gautier, REB 40, 1982, p. 5‑101 [éd. du texte grec et trad. en français].

— R. Jordan, « Typikon of Timothy for the Monastery of the Mother of God Evergetis », in BMFD 2, n° 22, p. 454‑506 [trad. en anglais].

Typikon de la Grande Église, éd. J. Mateos, Rome, 1962‑1963.

Typikon de la Kécharitoménè (1110‑1116) 
— « Le typikon de la Théotokos Kécharitôménè », éd. P. Gautier, REB 43, 1985, p. 5‑165 [éd. du texte grec et trad. en français].

— R. Jordan, « Typikon of Empress Irene Doukaina Komnene for the Convent of the Mother of God Kecharitomene in Constantinople », in BMFD 2, n° 27, p. 649‑724 [trad. en anglais].

Typikon de la Kosmosoteira (1152) : 
— « Typikon du monastère de la Kosmosotira près d’Aenos (1152) », éd. L. Petit, IRAIK 13, 1908, p. 17‑75 [éd. du texte grec].

— N. P. Sevcenko, « Typikon of the Sebastokrator Isaac Komnenos for the Monastery of God Kosmosoteira near Bera », in BMFD 2, n° 29, p. 782‑858 [trad. en anglais].

Typikon de Lavra (vers 973‑975) 
— Die Haupturkunden für die Geschichte der Athosklöster, éd. Ph. Meyer, Leipzig, 1894, p. 102‑122 [éd. du texte grec].

— G. Dennis, « Typikon of Athanasios the Athonite for the Lavra Monastery », in BMFD 1, n° 13, p. 245‑270 [trad. en anglais].

Typikon de Lips (1283‑1294) : 
Deux typica byzantins de l’époque des Paléologues, éd. H. Delehaye, Bruxelles, 1921, p. 106‑136 [éd. du texte grec].

— A.‑M. Talbot, « Typikon of Theodora Palaiologina for the Convent of Lips in Constantinople », in BMFD 4, n° 39, p. 1254‑1286 [trad. en anglais].

Typikon de Machairas (1210) 
— Κυπριακὰ Τυπικά (2e éd.), éd. I. P. Tsiknopoullos, Nicosie, 2001, p. 3‑68 [éd. du texte grec].

— A. Brandy, « Rule of Neilos, Bishop of Tamasia, for the Monastery of the Mother of God of Machairas in Cyprus », in BMFD 3, n° 34, p. 1107‑1175, et N. Couréas, The Foundation Rules of Medieval Cypriot Monasteries : Makhairas and St Neophytos, Nicosie, 2003, p. 57‑128 [trad. en anglais].

Typikon de Pakourianos (1083) :
— « Le typikon du sébaste Grégoire Pakourianos », éd. P. Gautier, REB 42, 1984, p. 5‑145 [éd. du texte grec et trad. en français].

— R. Jordan, « Typikon of Gregory Pakourianos for the Monastery of the Mother of God Petritzonitissa in Backovo », in BMFD 2, n° 23, p. 507‑563 [trad. en anglais].

Typikon de Phobéros (1113, 1144) 
— Noctes Petropolitanae, éd. A. I. Papadopoulos-Kérameus, Saint-Pétersbourg, 1913, p. 1‑88 [éd. du texte grec].

— R. Jordan, « Rule of John for the Monastery of St. John the Forerunner of Phoberos », in BMFD 3, n° 30, p. 872‑953 [trad. en anglais].

Typikon de Saint‑Démétrios et Kellibara (1282) 
— « Imperatoris Michaelis Palaeologi de vita sua », éd. H. Grégoire, Byzantion 29‑30, 1959‑1960, p. 447‑476 [éd. du texte grec et trad. en français].

— G. Dennis, « Typikon of Michael VIII Palaiologos for the Monastery of St. Demetrios of the Palaiologoi‑Kellibara in Constantinople », in BMFD 4, n° 38, p. 1237‑1253 [trad. en anglais].

Typikon de Saint‑Mamas (1158) 
— Hellènika 1, éd. S. Eustratiadès, 1928, p. 256‑314 [éd. du texte grec].

— A. Brandy, « Typikon of Athanasios Philanthropenos for the Monastery of St. Mamas in Constantinople », in BMFD 3, n° 32, p. 973‑1031 [trad. en anglais].

Typikon du Nouveau Pont (1027) 
— « Inventaires en vue d’un recueil des inscriptions historiques de Byzance. III. Inscriptions du Péloponnèse (à l’exception de Mistra) », éd. D. Feissel et A. Philippidis‑Braat, TM 9, 1985, p. 301‑302 [éd. du texte grec et trad. en français].

— S. Reinert, « Testament of Nikodemos for the Monastery of Nea Gephyra near Lakedaimon », in BMFD 1, n° 18, p. 323‑325 [trad. en anglais].

Typikon du Pantocrator (1136) 
— « Le typikon du Christ Sauveur Pantocrator », éd. P. Gautier, REB 32, 1974, p. 1‑145 [éd. du texte grec et trad. en français].

— R. Jordan, « Typikon of Emperor John II Komnenos for the Monastery of Christ Pantocrator in Constantinople », in BMFD 2, n° 28, p. 725‑781 [trad. en anglais].

Typikon du Philanthropos (2e moitié du xiie siècle) 
— « Commémoraisons des Comnènes dans le typikon liturgique du Christ Philanthrope (ms. Panaghia Kamariotissa 29) », éd. M. Kouroupou et J.‑F. Vannier, REB 63, 2005, p. 41‑69.

Typikon du Saint‑Sauveur de Messine (1131‑1132) 
— NPB 10, 2, éd. J. Cozza‑Luzi, Rome, 1905, p. 117‑137 [éd. du texte grec et trad. en latin].

— T. S. Miller, « Typikon of Luke for the Monastery of Christ Savior (San Salvatore) in Messina », in BMFD 2, n° 26, p. 637‑648 [trad. en anglais].

Épigraphie, iconographie, numismatique et sigillographie

A collection of Dated Byzantine Lead Seals, éd. N. Oikonomidès, Washington, 1986.

Asdracha C. et Bakirtzis Chr. 1980, « Inscriptions byzantines de Thrace (viiiexve siècles). Édition et commentaire historique », AD 35, vol. 1, p. 241‑282.

Byzance, l’art byzantin dans les collections publiques françaises, éd. de la Réunion des musées nationaux, Paris, 1992.

Byzantine Lead Seals, I, éd. G. Zacos et A. Veglery, Bâle, 1972.

Byzantine Lead Seals, II, éd. G. Zacos et J. W. Nesbitt, Berne, 1984.

Catalogue des monnaies byzantines de la Bibliothèque nationale, éd. C. Morrisson, Paris, 1970, 2 vol.

Catalogue of Byzantine Seals at Dumbarton Oaks and in the Fogg Museum of Art, éd. J. Nesbitt et N. Oikonomidès, Washington, 1991‑1994, vol. 1-2 ; éd. J. Nesbitt et N. Oikonomidès, 1996, vol. 3 ; éd. E. McGeer, J. Nesbitt et N. Oikonomidès, 2001, vol. 4 ; éd. E. McGeer, J. Nesbitt et N. Oikonomidès, 2005, vol. 5 ; éd. J. Nesbitt et C. Morrisson, 2008, vol. 6.

Catalogue of the Byzantine Coins in the Dumbarton Oaks Collection, vol. 4, Alexius to Michael VIII, 1081‑1261, éd. M. F. Hendy, A. R. Bellinger et P. Grierson, Washington, 1999, 2 vol.

Corpus des sceaux de l’Empire byzantin, V, L’Église, éd. V. Laurent, 1963‑1972, 3 vol.

Cutler A. 1998, « Inscriptions and Iconography on Some Middle byzantine Ivories. I. The Monuments and their Dating », in Centre italien des études médiévales (éd.), Scritture, libri e testi nelle aree provinciali di Bisanzio. Atti del seminario di Erice, 1988, Spolète, 1991, vol. II, p. 645‑659 [réimpression in A. Cutler, Late Antique and Byzantine Ivory Carving, Londres, 1998, X, p. 645‑659].

Cutler A. et Spieser J.‑M. 1996, Byzance médiévale, 700‑1204, Paris.

Jordanov I. 2001, Korpus na pechatite na srednovekovna Balgarija, Sofia.

La collection Orghidan, éd. V. Laurent, Paris, 1952.

Le Mont Athos et l’Empire byzantin. Trésors de la Sainte Montagne, Catalogue d’exposition, Petit Palais, Musée des Beaux‑Arts de la Ville de Paris, 10 avril‑5 juillet 2009, Paris, 2009.

Oikonomidès N. 1986, A collection of Dated Byzantine Lead Seals, Washington.

Recueil des inscriptions chrétiennes de l’Athos, éd. G. Millet, J. Pargoire et L. Petit, Paris, 1904.

Recueil des inscriptions grecques médiévales d’Italie, éd. A. Guillou, Rome, 1996.

Sceaux byzantins de la collection Henri Seyrig, éd. J.‑Cl. Cheynet, C. Morrisson et W. Seibt, Paris, 1991.

Sevcenko I. 1987, « An Early Tenth‑Century Inscription from Galakrenai with Echoes from Nonnos and the Palatine Anthology », DOP 41, p. 461‑468.

The Glory of Byzantium. Art and Culture of the Middle Byzantine Era, A.D. 843‑1261, éd. H. C. Evans et W. D. Wixom, New York, 1997.

Tsamakda V. 2002, The Illustrated Chronicle of Ioannes Skylitzes in Madrid, Leyde.

Sources non grecques

Abd al‑Jabbar, Critique of Christian Origins : A parallel English‑Arabic text edited, translated and annotated, éd. S. Reynolds et S. K. Samir, Provo, 2010.

Acta et scripta quae de controversiis Ecclesiae graecae et latinae seculo undecimo composita extant, éd. C. Will, Leipzig‑Marburg, 1861.

Actes normands de monastères de Calabre :
— « Notes et documents sur quelques monastères de Calabre à l’époque normande », éd. L. R. Ménager, BZ 50, 1957, p. 7‑30, 321‑361.

Adémar de Chabannes :
— Ademari Cabannensis Chronicon, éd. P. Bourgain, avec G. Pon et R. Landes, Turnhout, 1999 [éd. du texte latin].

— Y. Chauvin et G. Pon, Adémar de Chabannes, Chronique, Turnhout, 2003 [trad. en français].

Akhbâr al‑dawla al‑saljûqiyya :
— The History of the Seljuq State. A translation with commentary of Akhbâr al‑dawla al‑saljûqiyya, éd. Cl. E. Bosworth, New York‑Londres, 2011.

Alcuini epistolae, éd. D. Dümmler, MGH Epist. 4, Berlin, 1895, p. 1‑493.

Anastasius Bibliothecarius sermo Theodori Studitae de sancto Bartholomeo apostolo, éd. U. Westerbergh, Stockholm, 1963.

Annales de Saint‑Bertin, éd. F. Grat, J. Vielliard et S. Clémencet, Paris, 1964.

Annales regni Francorum, éd. F. Kurze, MGH SRG 6, Berlin, 1895, p. 1‑178.

Anselme de Havelberg, Dialogues, I, Renouveau dans l’Église, éd. et trad. en français G. Salet, Paris, 1966.

Antoine de Novgorod :
— Kniga palomnik, éd. Chr. Loparev, Saint‑Pétersbourg, 1899 [éd. du texte russe].

— M. Ehrhard, « Le livre du pèlerin d’Antoine de Novgorod », Romania 58, 1932, p. 44‑65 [trad. en français].

Ardon d’Aniane :
— Vita Benedicti Anianensis, éd. G. Waitz, MGH SS XV/I, Hanovre 1887, p. 198‑220 [éd. du texte en latin].

— F. Baumes, A. de Vogüé corr., commentaires P. Bonnerue, Vie de Benoît d’Aniane, Abbaye de Bellefontaine, 2001 [trad. en français].

Asolik de Taron 
— Step’anos Tarônets’i Asoghik, Patmut’iwn Tiezarakan, éd. S. Malkhasiants, Saint‑Pétersbourg, 1885, p. 147‑286 [éd. du texte en arménien].

— F. Macler, Histoire universelle par Étienne Asolik de Taron, Paris, 1917 [trad. en français].

Caroli Magni epistolae, éd. D. Dümmler, MGH Epist. 4, Berlin, 1895, p. 546‑548, 555‑557.

Christine de Pizan, Livre des faits et bonnes mœurs du sage roi Charles V, trad. J. Blanchard et M. Quereuil, Paris, 2013.

Chronica Casinensis, éd. H. Hoffmann, MGH SS 34, Hanovre, 1980.

Chronicon Vulturnense del monaco Giovanni, éd. V. Federici, Rome, 1925.

Chronique des temps passés 
— Povest’ vremennykh let, éd. V. P. Adrianova‑Peretts et D. S. Likhachev, corr. par M. B. Sverdlov Saint‑Pétersbourg, 1996 [éd. du texte russe].

— J.‑P. Arrignon, Chronique de Nestor, Naissance des mondes russes, Toulouse, 2008 [trad. en français].

Codex Carolinus, éd. W. Gundlach, MGH Epist. 3 (Merovingi et Karolini aevi, I), Berlin, 1892, p. 469‑657.

Codex Laureshamensis, éd. K. Glöckner, Darmstadt, 1929.

Conrad d’Eberbach, Le Grand Exorde de Cîteaux, ou Récit des débuts de l’ordre cistercien, trad. A. Piébourg avec M.‑G. Dubois, P.‑Y. Emery et P. Vernet, sous la dir. de J. Berlioz, Turnhout, 1998.

Conradi II. diplomata, éd. H. Bresslau, MGH, Hanovre‑Leipzig, 1909.

Ermold le Noir, Poème sur Louis le Pieux et épîtres au Roi Pépin (2e éd.), éd. et trad. en français E. Faral, Paris, 1964.

Eutychius d’Alexandrie :
— Eutychii patriarchae Alexandrini Annales, PG 111, col. 889‑1232 [éd. du texte en latin].

— D. F. Caner, History and Hagiography from the Late Antique Sinai, 2010, Liverpool [trad. en anglais].

Exuviae sacrae Constantinopolitanae, éd. P. Riant, Genève, 1878 [réimpr. J. Durand, Paris, 2004].

Fredegarii chronicarum libri IV cum continuationibus, éd. B. Krusch, MGH SRM 2, Hanovre, 1888, p. 1‑193.

Frescobaldi, Visit to the Holy Places of Egypt, Sinai, Palestine and Syria in 1384, trad. en anglais Th. Bellorini et E. Hoade, Jérusalem, 1948.

Geoffroy de Villehardouin, La conquête de Constantinople, éd. E. Faral, Paris, 1961, 2 vol.

Grégoire VII 
— Das Register Gregors VII, MGH Epist., 2, éd. E. Caspar, Berlin, 1920‑1923 [éd. du texte en latin].

— H. E. J. Cowdrey, The Register of Pope Gregory VII, 1073‑1085. An English Translation, Oxford, 2002 [trad. en anglais].

Heinrici IV. Diplomata, 1, éd. D. Vongladiss, MGH, Hanovre, 1978.

Helgaud de Fleury, Vie de Robert le Pieux, éd. et trad. en français R.‑H. Bautier et G. Labory, Paris, 1965.

Ibn Abi Usaybi’a, ‘Uyun al‑Anba’ fı tabaqat al‑atibba’ [Livre des sources de la connaissance sur les catégories des médecins], éd. et trad. en allemand A. Müller, Königsberg, 1884, 2 vol.

Ibn Al‑Athir, Annales du Maghreb et de l’Espagne, trad. E. Fagnan, Alger, 1901.

La Cronachistica veneziana (secoli xiii‑xvi) di fronte alla spartizione della Romania nel 1204, éd. E. Carile, Florence, 1969.

La pergamene di Conversano, I (901‑1265), éd. G. Coniglio, Bari, 1975.

Le Dit de l’empereur Nicéphore II Phocas et de son épouse Théophano, Introduction, textes slaves, traduction et commentaires, éd. E. Turdeanu, Thessalonique, 1976.

Les actes latins de S. Maria di Messina (1103‑1250), éd. L. R. Ménager, Palerme, 1963.

Liber pontificalis :
— Liber pontificalis, tome I et II (2e éd.), éd. L. Duchesne, Paris, 1955 ; tome III, éd. L. Duchesne publiée par C. Vogel, Paris, 1957 [éd. du texte latin].

— R. Davis, The Lives of the Ninth‑Century Popes (Liber Pontificalis), Liverpool, 1995, 3 vol. [trad. en anglais].

Liutprand de Crémone 
— Antapodosis, éd. P. Chiesa, Liudprandi Cremonensis. Antapodosis, Homelia paschalis, Historia Ottonis, Relatio de legatione Constantinopolitana, Turnhout, 1998, p. 3‑150 [éd. du texte latin].

— Relatio de Legatione Constantinopolitana, éd. P. Chiesa, Liudprandi Cremonensis. Antapodosis, Homelia paschalis, Historia Ottonis, Relatio de legatione Constantinopolitana, Turnhout, 1998, p. 185‑218 [éd. du texte latin].

— Liutprand de Crémone, ambassades à Byzance, éd. J. Schnapp, Toulouse, 2004 [trad. en français de Relatio de legatione Constantinopolitana].

Louis le Pieux, Notitia de servitio monasteriorum, éd. P. Becker, in K. Hallinger (éd.), Corpus Consuetudinum Monasticarum 1, Siegburg, 1963, p. 483‑499.

Matthieu d’Édesse 
— Chronique de Matthieu d’Édesse, continuée par Grégoire le Prêtre, éd. E. Dulaurier, Paris, 1858 [éd. du texte arménien].

— A. E. Dostourian, Armenia and the Crusades, tenth to twelfth centuries : the Chronicle of Matthew of Edessa, Londres, 1993 [trad. en français].

Michel le Syrien, Chronique de Michel le Syrien, patriarche jacobite d’Antioche (1166‑1199), éd. et trad. français J.‑B. Chabot, Paris, 1899‑1910, 4 vol. [réimpression Bruxelles, 1963].

Ottonis I. regis diplomata, éd. Th. Sickel, MGH, Hanovre, 1882.

Raoul Glaber, Histoires, trad. en français M. Arnoux, Turnhout, 1996.

Recueil des actes de Charles II le Chauve, Roi de France, 2, 861‑877, éd. G. Tessier, Paris, 1952.

Recueil des actes de Philippe Ier, roi de France (1059‑1108), éd. M. Prou, Paris, 1908.

Recueil des actes des ducs normands d’Italie (1056‑1127), I : Les premiers ducs (1046‑1087), éd. L. R. Ménager, Bari, 1981.

Recueil des Historiens des Croisades : documents latins et français relatifs à l’Arménie, Paris, 1906‑1969, 2 vol.

Regii Neapolitani Archivi Monumenta, éd. A. Spinelli, Naples, 1845‑1861, 4 vol.

Réginon de Prüm 
— MGH SRG, éd. F. Kurze, Berlin, 1890 [éd. du texte latin].

— S. MacLean, History and Politics in Late Carolingian and Ottonian Europe. The Chronicle of Regino of Prüm and Adalbert of Magdeburg, Manchester, 2009 [trad. en anglais].

Règle de saint Benoît, éd. et trad. français A. de Vogüe et J. Neufville, 1972‑1977, 7 vol.

Ruy González de Clavijo 
— Embajada a Tamorlán, éd. F. L. Estrada, Madrid, 1943 [éd. du texte castillan].

— G. le Strange, Embassy to Tamerlane, 1403‑1406, Londres, 1928 [trad. en anglais].

— L. Kehren, La route de Samarkand au temps de Tamerlan. Relation de voyage de l’ambassade de Castille de Timour Bey par Ruy Gonzalès de Clavijo, 1403‑1406, Paris, 1990 [trad. en français].

Tabulario di San Filippo di Fragala e Santa Maria di Maniaci, 1, Pergamene latine, éd. G. Silvestri, Palerme, 1887.

Tancredi et Willelmi III Regum Diplomata, éd. H. Zielinski, Cologne, 1982.

Typikon de Chilandar :
— Spisi Sv. Save, éd. V. Corovic, Belgrade‑Sremski Karlovci, 1928 [éd. du texte serbe].

Vie de Constantin‑Cyrille :
— Skazaniia S’brani s’chineniia, III, éd. B. N. Floria, Sofia, 1973, p. 89‑109 [éd. du texte slavon].

— M. Kantor, Medieval Slavic Lives of Saints and Princes, Ann Harbor, 1983, p. 25‑96 [trad. en anglais].

Vie de Georges l’Hagiorite 
— Dzveli k’art’uli agiograp’iuli literaturis dzeglebi (Monuments de la littérature hagiographique géorgienne ancienne), éd. I. Abuladzé, 1967, vol. 2 « Tbilissi », p. 101‑207 [éd. du texte géorgien].

— B. Martin‑Hisard, « La Vie de Georges l’Hagiorite (1009/1010‑29 juin 1065) », REB 64‑65, 2006‑2007, p. 5‑204 [trad. en français].

Vie de Jean et Euthyme 
— Dzveli k’art’uli agiograp’iuli literaturis dzeglebi (Monuments de la littérature hagiographique géorgienne ancienne), éd. I. Abuladzé, 1967, vol. 2 « Tbilissi », p. 38‑100 [éd. du texte géorgien].

— B. Martin‑Hisard, « La Vie de Jean et Euthyme et le statut du monastère des Ibères sur l’Athos », REB 49, 1991, p. 67‑142 [trad. en français].

Vie de Méthode 
— Skazaniia o nachale slavianskoi pis’mennosti, éd. B. N. Floria, Saint‑Pétersbourg, 2000, p. 179‑195 [éd. du texte slavon].

— M. Kantor, Medieval Slavic Lives of Saints and Princes, Ann Harbor, 1983, p. 99‑138 [trad. en anglais].

Vie latine d’Élie le Spéléote, éd. M. V. Strazzeri, « Una traduzzione dal greco ad uso dei normanni : la vita latina di Sant’Elia lo Speleota », Archivo storico per la Calabria e la Lucania 59, 1992, p. 1‑108.

Vittore da Tunnuna, Chronica. Chiesa e impero nell’età di Gustiniano, éd. A. Placanica, Florence, 1997.

Yahya ibn Sa‘id d’Antioche, Histoire, I et II, éd. et trad. français I. Kratchovsky et A. Vasiliev, PO 18, fasc. 5, n° 90, 1924, p. 701‑834, et PO 23, fasc. 3, n° 114, 1932, p. 345‑520 ; III, éd. I. Kratchkovsky et trad. en français F. Micheau et G. Troupeau, PO 47, fasc. 4, n° 212, 1997, p. 372‑559.

Études

Abrahamse D. de F. 1985, « Women’s Monasticism in the Middle Byzantine Period : Problems and Prospects », BF 9, p. 35‑58.

Abrahamse D. de F. 1994, « On the Afterlife of Italo‑Greek Saints’ Lives », BF 20, p. 59‑71.

Adontz N. 1965, Études arméno‑byzantines, Lisbonne.

Ahmad A. 1990, La Sicile islamique, Paris [trad. Y. Thoraval de : A History of Islamic Sicily, Édimbourg, 1975].

Ahrweiler H. 1959, « La politique agraire des empereurs de Nicée », Byzantion 28, p. 51‑66, 135‑136.

Ahrweiler H. 1960, « Recherches sur l’administration de l’empire byzantin aux ixexie siècles », BCH 84, p. 1‑109 [réimpression in H. Ahrweiler, Études sur les structures administratives et sociales de Byzance, Londres, 1971, IX, p. 1‑109].

Ahrweiler H. 1964, « La concession des droits incorporels. Donations conditionnelles », in Comité yougoslave des études byzantines (éd.), Actes du XIIe congrès international d’études byzantines, Ochrid, 10‑16 septembre 1961, Belgrade, II, p. 103‑114 [réimpression in H. Ahrweiler, Études sur les structures administratives et sociales de Byzance, Londres, 1971, I, p. 103‑114].

Ahrweiler H. 1965, « L’histoire et la géographie de la région de Smyrne entre les deux occupations turques (1081‑1317) particulièrement au xiiie siècle », TM 1, p. 1‑204.

Ahrweiler H. 1966, Byzance et la mer : la marine de guerre, la politique et les institutions maritimes de Byzance aux viiexve siècles, Paris.

Ahrweiler H. 1967, « Charisticariat et autres formes d’attribution des maisons pieuses aux xexie siècles », ZbRad 10, p. 1‑27, [réimpression in H. Ahrweiler, Études sur les structures administratives et sociales de Byzance, Londres, 1971, VII].

Ahrweiler H. 1975, « L’expérience nicéenne », DOP 29, p. 21‑40.

Ahrweiler H. 1981a, « Constantinople seconde Rome : le tournant de 1204 », in Atti del I seminario internazionale di studi storici « Da Roma alla terza Roma », 21‑2 aprile 1981, Rome, p. 307‑315.

Ahrweiler H. 1981b, « Évolution de l’idée monarchique en Orient et en Occident au cours de l’Antiquité tardive (1 : L’Orient) », in Rencontres de l’École du Louvre, 18‑22 mai 1981, Paris, p. 42‑48.

Ahrweiler H. 1988, Géographie historique du monde méditerranéen, Paris.

Ahunbay M. et Z. 2001, « Restoration Work at the Zeyrek Camii, 1997‑1998 », in N. Necipoğlu (éd.), Byzantine Constantinople : Monuments, Topography and Everyday Life, Leyde, p. 117‑132.

Aillet C. 2010, Les Mozarabes. Christianisme, islamisation et arabisation en péninsule Ibérique (ixexiie siècle), Madrid.

Alexakis A. 1995, « Leo VI, Theophano, a magistros Called Slokakas, and the Vita Theophano (BHG 1794) », BF 21, p. 45‑56.

Alexander P. J. 1958, The patriarch Nicephorus of Constantinople, Oxford.

Alexander P. J. 1962, « The Strength of Empire and Capital as seen through Byzantine Eyes », Speculum 37, p. 339‑357 [réimpression in P. J. Alexander, Religious and Political History and Thought in the Byzantine Empire, Londres, 1978, III, p. 339‑357].

Alexidze A. 2002, « Martha‑Maria : An outstanding personality in the cultural history of Georgia and Byzantium », in M. Koromila (éd.), The Greeks in the Black Sea from the Bronze Age to the early twentieth century, p. 306‑314.

Alfeyev H. 2000, St. Symeon the New Theologian and Orthodox Tradition, Oxford.

Amandry P. 1950, La mantique apollinienne à Delphes : essai sur le fonctionnement de l’Oracle, Paris.

Anagnôstakès E. 1989, « Τὸ ἐπεισόδιο τῆς Δανιηλίδας », in Η καθημερινὴ ζωὴ στὸ Βυζάντιο (Τομὲς καὶ συνέχειες στὴν ἑλληνιστικὴ καὶ ρωμαϊκὴ παράδοση), éd. du Centre des études byzantines, Athènes, p. 375‑390.

Anderson J. C. 1982, « The Seraglio Octateuch and the Kokkinobaphos Master », DOP 36, p. 83‑114.

Angélidi Chr. G. 1980, Ὁ βίος τοῦ ὁσίου Βασιλείου τοῦ Νέου, Ioannina.

Angélidi Chr. G. 2004, « Les vies de saints ne sont pas seulement des vies saintes », in P. Odorico et P. A. Agapitos (éd.), Les vies de saints à Byzance. Genre littéraire ou biographie historique ? Actes du IIe colloque international philologique ERMHNEIA, Paris, 6‑7‑8 juin 2002, Paris, p. 73‑86.

Angold M. 1993, « Where Byzantine monastic typika literature ? », in R. Beaton et Chr. Roueché (éd.), The Making of Byzantine History. Studies dedicated to Donald M. Nicol, Londres, p. 46‑70.

Angold M. 1994, « Imperial renewal and orthodox reaction : Byzantium in the eleventh century », in P. Magdalino (éd.), New Constantines : the Rhythm of Imperial Renewal in Byzantium, 4th‑13th Centuries, Londres, p. 231‑246.

Angold M. 1995, Church and Society in Byzantium under the Comneni, 1081‑1261, Cambridge.

Angold M. 2008, « Belle époque or crisis ? (1025‑1118) », in J. Shepard (éd.), The Cambridge History of the Byzantine Empire, c. 500‑1492, Cambridge, p. 583‑626.

Antonopoulou Th. 2013, « George Skylitzes’ Office on the Translation of the Holy Stone », in S. Kotzabassi (éd.), The Pantokrator Monastery in Constantinople, Boston‑Berlin, p. 109‑141.

Aran B. 1979, « The Church of Saint Theodora and the Monastery of Christ Evergetes », JÖB 28, p. 211‑228.

Arbagi M. 1975, « The Celibacy of Basil II », Byzantine Studies 2, p. 41‑45.

Argenti Ph. 1966, « The Jewish community in Chios during the 11th century », in P. Wirth (éd.), Polychronion, Festschrift Franz Dölger zum 75. Geburtstag, Heidelberg, p. 39‑68.

Argenti Ph. 1970, The Religious Minorities of Chios : Jews and Roman Catholics, Cambridge.

Argenti Ph. et Smith A. C. 1962, The Architecture of Chios : subsidiary buildings, implements, and crafts, Londres.

Armstrong P. 1996, « Alexios Komnenos, holy men and monasteries », in M. Mullett et D. Smythe (éd.), Alexios I Komnenos, Papers of the second Belfast Byzantine International Colloquium, 14‑16 April 1989, Belfast, p. 219‑231.

Arutjunova‑Fidanjan V.‑A. 1996, « L’image de l’Empire byzantin dans l’historiographie arménienne médiévale (xexie siècles) », in P. Pagès, B. Martin‑Hisard et J.‑Cl. Cheynet (éd.), L’Arménie et Byzance : histoire et bn , Paris, p. 7‑17.

Asdracha C. 1973, « Les Rhodopes dans la deuxième moitié du xiiie siècle : prosopographie », REB 31, p. 275‑297.

Asdracha C. 1976, La région des Rhodopes aux xiiie et xive siècles. Étude de géographie historique, Athènes.

Asdracha C. 1988, « La Thrace orientale et la Mer Noire : géographie ecclésiastique et prosopographie (viiiexiie s.) », in H. Ahrweiler (éd.), Géographie historique du monde méditerranéen, Paris, p. 221‑309.

Astruc Ch. 1959, « Un document inédit de 1163 sur l’évêché thessalien de Stagi. Parisianus Supp. gr. 1371 », BCH 83, p. 206‑246.

Augé I. 2002, « Convaincre ou contraindre : la politique religieuse des Comnènes à l’égard des Arméniens et des Syriaques Jacobites », REB 60, p. 133‑150.

Augé I. 2007, Byzantins, Arméniens et Francs au temps de la croisade. Politique religieuse et reconquête en Orient sous la dynastie des Comnènes, 1081‑1115, Paris.

Auzépy M.‑Fr. 1995, « Les déplacements de l’empereur dans la ville et ses environs (viiiexe siècles) », in C. A. Mango et G. Dagron (éd.), Constantinople and its Hinterland, Londres, p. 359‑366.

Auzépy M.‑Fr. 1999a, L’hagiographie et l’iconoclasme byzantin. Le cas de la Vie d’Étienne le Jeune, Aldershot.

Auzépy M.‑Fr. 1999b, « La sainteté et le couvent : libération ou normalisation des femmes ? », in A. Dierkens, R. le Jan, S. Lebecq, J.‑M. Sansterre (éd.), Femmes et pouvoir des femmes en Orient et en Occident du vie au xie siècle, Lille, p. 175‑188.

Auzépy M.‑Fr. 2000, « Miracle et économie à Byzance (vieixe siècles) », in D. Aigle (éd.), Miracle et Karâma, Hagiographies médiévales comparées, 2, Turnhout, p. 331‑351.

Auzépy M.‑Fr. 2001, « Les Isauriens et l’espace sacré : l’église et les reliques », in M. Kaplan (éd.), Le sacré et son inscription dans l’espace à Byzance et en Occident, Paris, p. 13‑24.

Auzépy M.‑Fr. 2002, « Prolégomènes à une histoire du poil », TM 14, 2002, p. 1‑12.

Auzépy M.‑Fr. 2003, « Les monastères », in B. Geyer et J. Lefort (éd.), La Bithynie au Moyen Âge, Paris, p. 431‑458.

Auzépy M.‑Fr. 2004, « Les saints et le triomphe de l’orthodoxie », in É. Kountoura‑Galakè (éd.), The Heroes of the Orthodox Church, Athènes, p. 17‑29.

Auzépy M.‑Fr. 2007a, « De la Palestine à Constantinople (viiieixe siècles) : Étienne le Sabaïte et Jean Damascène », in M.‑F. Auzépy, L’histoire des iconoclastes, Paris, p. 221‑257 [1re éd. : TM 12, 1994, p. 183‑218].

Auzépy M.‑Fr. 2007b, « État d’urgence, c. 700‑c. 850 », in M. F. Auzépy, L’histoire des iconoclastes, Paris.

Auzépy M.‑Fr. 2007c, « La place des moines à Nicée II (787) », in M.‑F. Auzépy, L’histoire des iconoclastes, Paris, p. 45‑57 [1re éd. : Byzantion 58, 1988, p. 5‑21].

Auzépy M.‑Fr. 2007d, « Les Sabaïtes et l’iconoclasme », in M.‑F. Auzépy, L’histoire des iconoclastes, Paris, p. 209‑220 [1re éd. : in J. Patrich (éd.), The Sabaïte Heritage in the Orthodox Church from the Fifth Century to the Present, Louvain, 2001, p. 305‑314].

Auzépy M.‑Fr., Delouis O., Grélois J.‑P. et Kaplan M. 2005, « À propos des monastères de Médikion et de Sakkoudion », REB 63, 2005, p. 183‑194.

Auzépy M.‑Fr., Kaplan M. et Martin‑Hisard B. 1996, La chrétienté orientale, du début du viie siècle au milieu du xie siècle, textes et documents, Paris.

Bakirtzis Chr. 1989, « Western Thrace in the Early Christian and Byzantine Periods : Results of Archaeological Research and the Prospects, 1973‑1987 », in Chr. Bakirtzis (éd.), First International Symposium for Thracian Studies « Byzantine Thrace : Image and Character », Komotini May 28th‑31st 1987, BF 14, vol. 1, p. 41‑58, vol. 2, pl. x‑xxxix.

Bakirtzis Chr. 2003, « The Urban Continuity and Size of Late Byzantine Thessalonike », DOP 57, p. 35‑65.

Bardill J. 1999, « The Great Palace of the Byzantine Emperors and the Walker Trust Excavations », Journal of Roman Archeology 12, p. 216‑230.

Barker E. 1957, Social and Political Thought in Byzantium, from Justinian I to the Last Paleologus. Passages from Byzantine Writers and Documents, Oxford.

Batiffol P. 1891, L’abbaye de Rossano, Paris, 1891 [réimpression Londres, 1971].

Bayer A. 2002, Spaltung der Christenheit. Das sogenannte Morgenländische Schisma von 1054, Cologne‑Weimar‑Vienne.

Bazzana A. et Trauth N. 1997, « L’île de Saltés (Huelva) : la ville islamique, centre d’une métallurgie de concentration au Moyen Âge », CRAI 141, p. 47‑74.

Beaucamp J. 1990, Le statut de la femme à Byzance (iveviie siècle), Paris, 2 vol.

Beaucamp J. 2000, « Exclues et aliénées : les femmes dans la tradition canonique byzantine », in D. C. Smythe (éd.), Strangers to Themselves : the Byzantine Outsider, Papers from the Thirty‑Second Spring Symposium of Byzantine Studies, University of Sussex, Brighton, March 1998, Aldershot, p. 87‑103.

Beaucamp J. 2006, « Saint‑Michel de Sôsthénion ou les Argonautes et l’archange », in B. Caseau, J.‑Cl. Cheynet et V. Déroche (éd.), Pèlerinages et lieux saints dans l’Antiquité et le Moyen Âge, Mélanges offerts à Pierre Maraval, Paris, p. 13‑23.

Beck H.‑G. 1959, Kirche und theologische Literatur im byzantinischen Reich, Munich.

Bees N. A. 1934, « Eine Glosse von Manuel Moschopoulos über den Berg Papikion », BNJ 10, p. 349‑350.

Belke K. 2009, « Heilige Berge Bithyniens », in P. Soustal (éd.), Heilige Berge und Wüstern. Byzanz und sein Umfeld, Vienne, p. 15‑24.

Bell P. N. 2009, Three Political Voices from the Age of Justinian, Liverpool.

Belting H. 1974, « Byzantine Art among Greeks and Latins in Southern Italy », DOP 28, p. 3‑29.

Belting H., Mango C. A. et Mouriki D. 1978, The Mosaics and Frescoes of St Mary Pammakaristos (Fethiye Camii) at Istanbul, Washington.

Benoit‑Meggenis R. 2012a, « L’autorité de l’empereur dans les monastères byzantins (ixexive siècle) », in J.‑F. Cottier, D.‑O. Hurel et B.‑M. Tock (éd.), Les personnes d’autorité en milieu régulier (Des origines de la vie régulière au xixe siècle), Strasbourg, 18‑20 juin 2009, Saint‑Étienne, 2012, p. 239‑250.

Benoit‑Meggenis R. 2012b, « Le salut de l’empereur et de l’empire : la rhétorique impériale byzantine autour du devoir de prière des moines », in E. Louviot (éd.), La Formule au Moyen Âge, Nancy, 5‑6 novembre 2010, Turnhout, p. 231‑247.

Benoit‑Meggenis R. 2014, « L’empereur‑moine : l’élaboration d’un nouveau modèle de royauté dans l’Empire byzantin (ixexiie siècles) », in SHMESP (éd.), Apprendre, produire, se conduire : le modèle au Moyen Âge, Nancy‑Metz, 22‑25 mai, Paris, p. 321‑332.

Benoit‑Meggenis R. 2015, « La Crète dans l’Empire byzantin : l’identité crétoise à travers les légendes monastiques », in P. Louvier, Ph. Monbrun et A. Pierrot (éd.), Afiti inè i Kriti ! Identité, altérités et figures crétoises, Montpellier, 16‑18 octobre 2013, Bordeaux, p. 151‑163.

Berbérian H. 1968, « Le monastère byzantin de Péribleptos dit Soulou Manastir, siège du Patriarcat arménien de Constantinople », REArm 5, p. 145‑149.

Berger A. 1988, Untersuchungen zu den Patria Konstantinupoleos, Bonn.

Berger A. 2001, « Imperial and Ecclesiastical Processions in Constantinople », in N. Necipoğlu (éd.), Byzantine Constantinople : Monuments, Topography and Everyday Life, Leyde, p. 73‑87.

Bernhardt J. W. 1993, Itinerant Kingship and Royal Monasteries in Early Medieval Germany, c. 936‑1075, Cambridge.

Bianquis Th. 1986, Damas et la Syrie sous la domination fatimide (350‑468/969‑1076), Damas, 2 vol.

Binon S. 1937, « Un “Éloge de la Sainte Croix” dans un chrysobulle de Nicéphore Phocas », Bulletin de l’Institut historique belge de Rome 18, p. 109‑118.

Bloch H. 1986, Monte Cassino in the Middle Ages, Cambridge.

Bodnar E. W. 1960, Cyriacus of Ancona and Athens, Bruxelles.

Bolognesi Recchi‑Franceschini E. et Featherstone M. 2002, « The Boundaries of the Palace : De Ceremoniis II, 13 », in Mélanges Gilbert Dagron, TM 14, p. 37‑46.

Bon A. 1951, Le Péloponnèse byzantin jusqu’en 1204, Paris.

Bonsall L. 1968‑1969, « The benedictine monastery of St. Mary on Mount Athos », Eastern Churches Review 2, p. 262‑267.

Bouras Ch. 1982, Nea Moni on Chios, History and Architecture, Athènes.

Bouras Ch. 1988, « Architecture », in A. D. Kominis (éd.), Patmos, Treasures of the Monastery, Athènes, p. 25‑53.

Bouras Ch. 1989, « ᾽Αρχιτεκτονικὰ ζητήματα τοῦ μοναστηριακοῦ συγκροτήματος τῆς Πάτμου », in A. D. Kominis (éd.), Πρακτικὰ . Μονῆς ἁγίου Ιωάννου τοῦ Θεολόγου · 900 χρόνια ἱστορικῆς μαρτυριάς. Πάτμος, 22‑24 σεπτεμβρίου 1988, Athènes, p. 137‑145.

Bouras Ch. 1998, « The Daphni Monastic Complex Reconsidered », in I. Sevcenko et I. Hutter (éd.), ΑΕΤΟΣ, Studies in honour of Cyril Mango, Stuttgart‑Leipzig, p. 1‑14.

Bouras Ch. 2002, « Master Craftsmen, Craftsmen, and Building Activities in Byzantium », in A. E. Laiou (éd.), The Economic History of Byzantium from the Seventh through the Fifteenth Century, Washington, vol. 2, p. 539‑554.

Brand C. M. 1968, Byzantium confronts the West, 1180‑1204, Cambridge.

Brandes W. 1998, « “Juristische” Krisenbewältigung im 7. Jahrhundert ? Die Prozesse gegen Papst Martin I und Maximos Homologetes », in L. Burgmann (éd.), Fontes Minores X, Francfort, p. 141‑212.

Brandes W. 2002, Finanzverwaltung in Krisenzeiten, Francfort‑sur‑le‑Main.

Bréhier L. 1899, Le schisme oriental du xie siècle, Paris.

Brockhaus H. 1891, Die Kunst in den Athos‑Klöstern, Leipzig.

Brown P. 1998a, L’Autorité et le Sacré, Paris [traduction Th. Loisel de : Authority and the Sacred : Aspects of the Christianisation of the Roman World, Cambridge, 1995].

Brown P. 1998b, « The Rise and Function of the Holy Man in Late Antiquity, 1971‑1997 », Journal of Early Christian Studies 6.3, p. 353‑376.

Brown P. 2002a, « Le saint homme : son essor et sa fonction dans l’Antiquité tardive », in A. Roussel (éd.), La société et le sacré dans l’Antiquité tardive, Paris, p. 61‑112 [traduction A. Roussel de : « The Rise and Function of the Holy Man in Late Antiquity », JRS 61, 1971, p. 80‑101].

Brown P. 2002b, « Une crise des Siècles sombre : aspects de la controverse iconoclaste », in A. Roussel (éd.), La société et le sacré dans l’Antiquité tardive, Paris, p. 215‑263 [traduction A. Roussel de : « A Dark‑Age Crisis : Aspects of the Iconoclastic Controversy », The English Historical Review 88, 1973, p. 1‑34].

Brown P. 2003, Pouvoir et persuasion dans l’Antiquité tardive, vers un Empire chrétien, Paris [traduction P. Chuvin et H. Meunier‑Chuvin de : Power and Persuasion in Late Antiquity. Towards a Christian Empire, The University of Wisconsin Press, 1992].

Browning R. 1961, « La mort de Jean II Comnène », Byzantion 31, p. 229‑235.

Brubaker L. et Haldon J. 2001, Byzantium in the Iconoclast Era (ca 680‑850) : The Sources. An annotated Survey, Aldershot.

Brunterc’h J.‑P. 1986, « Moines bénédictins et chanoines réformés au secours de Louis le Pieux », in Bulletin de la Société nationale des antiquaires de France, séance du 12 mars, p. 79‑84.

Bryer A. et Winfield D. 1985, The Byzantine Monuments and the Topography of the Pontos, Washington, 2 vol.

Bührer‑Thierry G. et Deswarte T. (éd.) 2008, Pouvoirs, Église et société dans les royaumes de France, de Bourgogne et de Germanie, de 888 aux premières années du xiie siècle, Paris.

Burgarella F. 1987, « Aspetti della cultura greca nell’Italia meridionale in età bizantina », Bolletino della Badia greca di Grottaferrata 41, p. 19‑46.

Burke J. et Scott R. (éd.) 2000, Byzantine Macedonia. Identity, Image and History, Melbourne.

Bury J. B. 1912, A History of the Eastern Roman Empire from the fall of Irene to the accession of Basil I. (A. D. 802‑867), Londres.

Busch J. W. 1996, « Von Attentat zur Haft : Die Behandlung von Konkurrenten und Opponenten der frühen Karolinger », Historische Zeitschrift 263, p. 561‑588.

Cameron A. 1999, « On defining the holy man », in J. Howard‑Johnston et P. A. Hayward (éd.), The Cult of Saints in Late Antiquity and the Early Middle Ages, Essays on the Contribution of Peter Brown, Oxford, p. 27‑43.

Canard M. 1973, Byzance et les musulmans du Proche‑Orient, Londres.

Cappelli B. 1972, « Limiti della regione ascetica del Mercurion », in La chiesa greca in Italia dall’viii al xvi secolo. Atti del convegno storico interecclesiale, Bari, 30 apr.‑4 mag. 1969, III, Padoue, p. 1205‑1219.

Cartron I. 2009, Les Pérégrinations de Saint‑Philibert. Genèse d’un réseau monastique dans la société carolingienne, Rennes.

Caruso S. 2000, « Sulla cronologia della Vita di S. Elia Speleota da Reggio », Byzantion 70, p. 25‑56.

Caseau B. et Cheynet J.‑Cl. 2006, « La communion du soldat et les rites religieux sur le champ de bataille », in B. Caseau, J.‑Cl. Cheynet et V. Déroche (éd.), Pèlerinages et lieux saints dans l’Antiquité et le Moyen Âge, Mélanges offerts à Pierre Maraval, Paris, p. 101‑119.

Caseau B. et Congourdeau M.‑H. 2006, « La vie religieuse », in J.‑Cl. Cheynet (éd.), Le Monde byzantin, II, L’Empire byzantin, Paris, p. 313‑340.

Chalandon F. 1960, Les Comnène : études sur l’Empire byzantin aux xie et xiie siècles (2e éd.), New York, 3 vol.

Chantraine P. 1999, Dictionnaire étymologique de la langue grecque : histoire des mots (2e éd.), Paris.

Charanis P. 1948, « The Monastic Properties and the State in the Byzantine Empire », DOP 4, p. 53‑118 [réimpression in P. Charanis, Social, Economic and Political Life in the Byzantine Empire, Londres, 1982, I, p. 53‑118].

Chatzidakis M. 1969, « À propos de la date du fondateur de Saint‑Luc », CA 19, p. 127‑150.

Chatzidakis M. 1972, « Περὶ μονῆς Ὁσίου Λουκᾶ νεώτερα », Hellènika 25, p. 298‑313.

Chatzidakis M. 1985, Icons of Patmos, Athènes.

Cheynet J.‑Cl. 1980, « Mantzikert : un désastre militaire ? », Byzantion 50, p. 410‑438.

Cheynet J.‑Cl. 1990, Pouvoir et contestations à Byzance (963‑1210), Paris.

Cheynet J.‑Cl. 1991, « Fortune et puissance de l’aristocratie (xexiie siècle) », in V. Kravari, J. Lefort et C. Morrisson (éd.), Hommes et richesses dans l’Empire byzantin, II, Paris, p. 199‑214.

Cheynet J.‑Cl. 2000, « L’aristocratie byzantine (viiiexiiie siècle) », Journal des savants, juillet‑décembre 2000, fasc. 2, p. 281‑322.

Cheynet J.‑Cl. 2003a, « L’aristocratie cappadocienne aux xexie siècles », Dossiers d’archéologie 283, p. 42‑49.

Cheynet J.‑Cl. 2003b, « L’époque byzantine », in B. Geyer et J. Lefort (éd.), La Bithynie au Moyen Âge, Paris, p. 311‑350.

Cheynet J.‑Cl. 2008a, « Grandeur et décadence des Diogénai », in J.‑Cl. Cheynet, La société byzantine. L’apport des sceaux, Paris, vol. 2, p. 563‑581 [1re éd. : in V. N. Vlyssidou (éd.), The Empire in Crisis (?). Byzantium in the 11th Century (1025‑1081), Athènes, 2003, p. 119‑138].

Cheynet J.‑Cl. 2008b, « La famille Bourtzès », in J.‑Cl. Cheynet, La société byzantine. L’apport des sceaux, Paris, vol. 2, p. 339‑376 [1re éd. : in J.‑Cl. Cheynet et J.‑F. Vannier (éd.), Études prosopographiques, Paris, 1986, p. 15‑55].

Cheynet J.‑Cl. 2008c, « La patricienne à la ceinture : une femme de qualité », in J.‑Cl. Cheynet, La société byzantine. L’apport des sceaux, Paris, vol. 1, p. 163‑173 [1re éd. : in P. Henriet et A.‑M. Legras (éd.), Au cloître et dans le monde. Femmes, hommes et sociétés (ixexve siècle), Paris, 2000, p. 179‑187].

Cheynet J.‑Cl. 2008d, « Les Argyroi », in J.‑Cl. Cheynet, La société byzantine. L’apport des sceaux, Paris, vol. 2, p. 525‑561 [1re éd. : Zbornik Radova 40, 2003, p. 57‑90].

Cheynet J.‑Cl. 2008e, « Les Dalassènoi », in J.‑Cl. Cheynet, La société byzantine. L’apport des sceaux, Paris, vol. 2, p. 413‑471 [1re éd. : in J.‑Cl. Cheynet et J.‑F. Vannier (éd.), Études prosopographiques, Paris, 1986, p. 75‑115].

Cheynet J.‑Cl. 2008f, « Les Maléïnoi », in J.‑Cl. Cheynet, La société byzantine. L’apport des sceaux, Paris, vol. 2, p. 511‑524.

Cheynet J.‑Cl. 2008g, « Les Phocas », in J.‑Cl. Cheynet, La société byzantine. L’apport des sceaux, Paris, vol. 2, p. 473‑497 [1re éd. : in G. Dagron et H. Mihăescu (éd.), Le traité sur la guérilla (de velitatione) de l’empereur Nicéphore Phocas (963‑969), Paris, 1986, p. 289‑315].

Cheynet J.‑Cl. 2008h, « Par saint Georges, par saint Michel », in J.‑Cl. Cheynet, La société byzantine. L’apport des sceaux, Paris, vol. 1, p. 285‑305 [1re éd. : TM 14, 2002, p. 115‑134].

Cheynet J.‑Cl. et Flusin B. 1990, « Du monastère Ta Kathara à Thessalonique : Théodore Stoudite sur la route de l’exil », REB 48, p. 193‑211.

Cheynet J.‑Cl. et Vannier J.‑F. 1986, Études prosopographiques, Paris.

Christidès V. 1984, The Conquest of Crete by the Arabs (ca 824) : A Turning Point in the Struggle between Byzantium and Islam, Athènes.

Chrysos E. 2004, « 1054 : Schism ? », in Centre italien des études médiévales (éd.), Cristianità d’Occidente e Cristianità d’Oriente (secola vixi), Atti della Settimana di studio della Fondazione Centro italiano di studi sull’alto Medioevo, 24‑30 aprile 2003, Spolète, vol. I, p. 547‑571.

Clugnet L. 1895, Dictionnaire liturgique grec‑français, Paris.

Congdon E. A. 1996, « Imperial Commemoration and Ritual in the Monastery of Christ Pantokrator », REB 54, p. 161‑199.

Congourdeau M.‑H. 1990, « La sanctification dans l’Église byzantine », in J.‑M. Mayeur, Ch. Pietri, A. Vauchez, M. Venard (éd.), Histoire du christianisme des origines à nos jours, VI, Un temps d’épreuves (1274‑1449), Paris, p. 549‑566.

Connor C. L. 1991, Art and miracles in medieval Byzantium : the crypt at Hosios Loukas, Princeton.

Constas N. 2001, « “To Sleep, Perchance to Dream” : the Middle State of Souls in Patristic and Byzantine Literature », DOP 55, p. 91‑124.

Conticello C. G. et Kontouma‑Conticello V. 2009, « Philosophie et théologie à Byzance », in O. Boulnois (éd.), Philosophie et théologie au Moyen Âge, II, Paris, p. 43‑61.

Cormack R. 1994, « The Emperor at St. Sophia : Viewer and Viewed », in A. Guillou et J. Durand (éd.), Byzance et les images, Paris, p. 223‑253.

Cosentino S. 1996‑2000, Prosopografia dell’Italia bizantina (493‑804), Bologne, 3 vol.

Cosentino S. 2000, « The Syrianos’s “Strategikon” : a ninth‑century source ? », RSBS nv. sér. 2, p. 243‑280.

Cotsonis J. A. 1994, Byzantine Figural Processionnal Crosses, Washington.

Couréas N. 2003, The Foundation Rules of Medieval Cypriot Monasteries : Makhairas and St Neophytos, Nicosie.

Couréas N. 2005, « Economy », in A. Nicolaou‑Konnari et Chr. Schabel (éd.), Cyprus. Society and Culture, 1191‑1374, Leyde‑Boston, p. 103‑156.

Cowdrey H. E. J. 1983, The Age of Abbot Desiderius. Monte Cassino, the Papacy, and the Normans in the Eleventh and Early Twelfth Centuries, Oxford.

Cowdrey H. E. J. 1998, Pope Gregory VII, 1073‑1085, Oxford.

Crostini B. 1996, « The Emperor Basil II’s Cultural Life », Byzantion 66, p. 55‑80.

Cutler A. 1994, The Hand of the Master : Craftsmanship, Ivory, and Society in Byzantium (9th‑11th Centuries), Princeton.

Da Costa‑Louillet G. 1954, « Saints de Constantinople aux viiie, ixe et xe siècles », Byzantion 24.1, p. 179‑263, 24.2, p. 453‑511.

Da Costa‑Louillet G. 1955‑1957, « Saints de Constantinople aux viiie, ixe et xe siècles », Byzantion 25‑27, p. 783‑852.

Da Costa‑Louillet G. 1959‑1960, « Saints de Sicile et d’Italie méridionale aux viiie, ixe et xe siècles », Byzantion 29‑30, p. 89‑173.

Da Costa‑Louillet G. 1961, « Saints de Grèce aux viiie, ixe et xe siècles », Byzantion 31, p. 309‑369.

Dagron G. 1970, « Les moines et la ville. Le monachisme à Constantinople jusqu’au concile de Chalcédoine (451) », TM 4, p. 229‑276.

Dagron G. 1977, « Byzance et l’Union », in 1274, année charnière. Mutations et continuités, Paris, p. 191‑202.

Dagron G. 1981, « Le saint, le savant, l’astrologue. Étude des thèmes hagiographiques à travers quelques recueils de “Questions et réponses” des veviie siècles », in Centre de recherches sur l’Antiquité tardive et le haut Moyen Âge (éd.), Hagiographie, cultures et sociétés, ivexiie siècles. Actes du colloque organisé à Nanterre et à Paris (2‑5 mai 1979), Université de Paris X, Paris, p. 143‑156.

Dagron G. 1983, « Byzance et le modèle islamique au xe siècle, à propos des Constitutions tactiques de l’empereur Léon VI », CRAI avril‑juin, Paris, p. 219‑243.

Dagron G. 1984, Constantinople imaginaire : études sur le recueil des Patria, Paris.

Dagron G. 1991, « Le caractère sacerdotal de la royauté d’après les commentaires canoniques du xiie siècle », in N. Oikonomidès (éd.), Byzantium in the 12th century. Canon, Law, State and Society, Athènes, p. 165‑178.

Dagron G. 1993a, « Économie et société chrétiennes (viiiexe siècles) », in J.‑M. Mayeur, Ch. (†) et L. Pietri, A. Vauchez, M. Venard (éd.), Histoire du christianisme des origines à nos jours, IV, Évêques, moines et empereurs (610‑1054), Paris, p. 241‑296.

Dagron G. 1993b, « L’Église et l’État (milieu ixe‑fin xe siècle) », in J.‑M. Mayeur, Ch. (†) et L. Pietri, A. Vauchez, M. Venard (éd.), Histoire du christianisme des origines à nos jours, IV, Évêques, moines et empereurs (610‑1054), Paris, p. 167‑240.

Dagron G. 1993c, « L’Église et la chrétienté byzantines entre les invasions et l’iconoclasme (viie‑début viiie siècle) », in J.‑M. Mayeur, Ch. (†) et L. Pietri, A. Vauchez, M. Venard (éd.), Histoire du christianisme des origines à nos jours, IV, Évêques, moines et empereurs (610‑1054), Paris, p. 9‑91.

Dagron G. 1993d, « L’iconoclasme et l’établissement de l’orthodoxie (726‑847) », in J.‑M. Mayeur, Ch. (†) et L. Pietri, A. Vauchez, M. Venard (éd.), Histoire du christianisme des origines à nos jours, IV, Évêques, moines et empereurs (610‑1054), Paris, p. 93‑165.

Dagron G. 1993e, « Le temps des changements (fin xe‑milieu xie siècle) », in J.‑M. Mayeur, Ch. (†) et L. Pietri, A. Vauchez, M. Venard (éd.), Histoire du christianisme des origines à nos jours, IV, Évêques, moines et empereurs (610‑1054), Paris, p. 297‑348.

Dagron G. 1994a, « Nés dans la pourpre », TM 12, p. 105‑142.

Dagron G. 1994b, « Remarques sur le statut des clercs », JÖB 44, p. 33‑48.

Dagron G. 1994c, « Théophanô, les Saints‑Apôtres et l’église de Tous‑les‑Saints », in N. Moschonas (éd.), Mélanges A. D. Zakythinos, Symmeikta 9, p. 201‑218.

Dagron G. 1996, Empereur et prêtre. Étude sur le « césaropapisme » byzantin, Paris.

Dagron G. 2007, « Une rhétorique de l’événement : l’astrologie », in C. Carozzi et H. Taviani‑Carozzi (éd.), Faire l’événement au Moyen Âge, Aix‑en‑Provence, p. 193‑200.

Dagron G. et Mihăescu H. 1986, Le traité sur la guérilla (de velitatione) de l’empereur Nicéphore Phocas (963‑969), Appendice J.‑Cl. Cheynet, « Les Phocas », Paris.

Dain A. 1967, « Les stratégistes byzantins », TM 2, p. 317‑392.

Dansette B. 2001, « Le Sinaï, lieu de solitude, centre de relations et d’échanges spirituels ? », in J.‑M. Mouton (éd.), Le Sinaï de la conquête arabe à nos jours, Le Caire, p. 65‑73.

Darrouzès J. 1964, « Kékauménos et la mystique », REB 22, p. 282‑284.

Darrouzès J. 1965, « Les documents byzantins du xiie siècle sur la primauté romaine », REB 23, p. 42‑88.

Darrouzès J. 1966, « Dossier sur le charisticariat », in P. Wirth (éd.), Polychronion, Festschrift Franz Dölger zum 75. Geburtstag, Heidelberg, 1966, p. 150‑165.

Darrouzès J. 1970a, Georges et Dèmètrios Tornikès. Lettres et discours, Paris.

Darrouzès J. 1970b, Recherches sur les ᾽Οφφίκια de l’Église byzantine, Paris.

Darrouzès J. 1976, « Le mouvement des fondations monastiques au xie siècle », TM 6, p. 159‑176.

De Jong M. 1995, « Carolingian Monasticism : the Power of Prayer », in R. McKitterick (éd.), The New Cambridge Medieval History, II, c. 700‑c. 900, Cambridge, p. 622‑653.

De Jong M. 2000, « The Empire as Ecclesia. Hrabanus Maurus and Biblical Historia for Rulers », in Y. Hen et M. Innes (éd.), The Uses of the Past in the Early Middle Ages, Cambridge, p. 191‑226.

De Jong M. 2001, « Monastic prisoners or opting out ? Political coercition and honour in the Frankish kingdoms », in F. Theuws et M. de Jong (éd.), Topographies of Power in the Early Middle Ages, Leyde, p. 291‑328.

De Jong M. 2009, The Penitential State. Authority and Atonement in the Age of Louis the Pious, 814‑840, Cambridge.

De Meester P. 1942, De monachico statu iuxta disciplinam byzantinam, Cité du Vatican.

De Meester P. 1949, « L’archimandritat dans les églises de rite byzantin », in Miscellanea liturgica in honorem L. Cuniberti Mohlberg, vol. 2, Rome, p. 115‑137.

Decarreaux J. 1974, Normands, papes et moines en Italie méridionale et en Sicile, xiexiie siècle, Paris.

Dehari U. 1998, « Les constructions de Justinien au Gebel Mousa », in D. Valbelle et Ch. Bonnet (éd.), Le Sinaï durant l’Antiquité et le Moyen Âge. 4000 ans d’histoire pour un désert. Actes du colloque « Sinaï » tenu à l’UNESCO du 19 au 21 septembre 1997, Paris, p. 151‑156.

Delierneux N. 2000, « L’exploitation des topoi hagiographiques : du cliché figé à la réalité codée », Byzantion 70, p. 57‑90.

Delierneux N. 2004, « Littérature des hommes, biographies des “anges” : quelques remarques d’hagiographie féminine (viiiexe siècle) », in P. Odorico et P. A. Agapitos (éd.), Les vies de saints à Byzance. Genre littéraire ou biographie historique ? Actes du IIe colloque international philologique ERMHNEIA, Paris, 6‑7‑8 juin 2002, Paris, p. 347‑366.

Delouis O. 2005, Saint‑Jean‑Baptiste de Stoudios à Constantinople : la contribution d’un monastère à l’histoire de l’Empire byzantin (v. 454‑1204), Thèse de doctorat, Paris (à paraître).

Delouis O. 2008, « Le Testament de Théodore Stoudite est‑il de Théodore ? », REB 66, p. 173‑190.

Delouis O. 2009, « L’higoumène comme père spirituel dans la tradition stoudite », Irènikon 82, fasc. 1, p. 5‑32.

Demangel R. 1945, Contribution à la topographie de l’Hebdomon, Paris.

Demangel R. et Mamboury E. 1939, Le quartier des Manganes, Paris.

Demus O. 1970, Byzantine Art and the West, New York.

Der Nersessian S. 1973, « L’Empire byzantin après la crise du viiie siècle », in S. Der Nersessian, Études byzantines et arméniennes, Louvain, p. 3‑16 [1re éd. : in R. Huyghe (éd.), L’art et l’homme, Paris, 1958, II, p. 153‑163].

Déroche V. 1993, « L’autorité des moines à Byzance du viiie au xe siècle », RB 103, p. 241‑254.

Déroche V. 2000, « Tensions et contradictions dans les recueils de miracles de la première époque byzantine », in D. Aigle (éd.), Miracle et Karâma, Hagiographies médiévales comparées, 2, Turnhout, p. 145‑166.

Déroche V. 2002, « Note sur la Vie d’Étienne le Jeune et sa chronologie interne », REB 60, p. 179‑188.

Déroche V. 2004a, « L’obsession de la continuité : Nil de Rossano face au monachisme ancien », in J.‑M. Sansterre (éd.), L’autorité du passé dans les sociétés médiévales, Rome, p. 163‑175.

Déroche V. 2004b, « La forme de l’informe : la Vie de Théodore de Sykéôn et la Vie de Syméon Stylite le Jeune », in P. Odorico et P. A. Agapitos (éd.), Les vies de saints à Byzance. Genre littéraire ou biographie historique ? Actes du IIe colloque international philologique ERMHNEIA, Paris, 6‑7‑8 juin 2002, Paris, p. 367‑385.

Déroche V. 2005, « Les variantes italiques de la folie en Christ », Néa Romè 2, p. 193‑203.

Déroche V. 2011, « L’autorité religieuse à Byzance, entre charisme et hiérarchie », in D. Aigle (éd.), Les autorités religieuses entre charismes et hiérarchie. Approches comparatives, Turnhout, p. 53‑62.

Diehl Ch. 1922, « L’évangéliaire de l’impératrice Catherine Comnène », CRAI, p. 243‑248.

Dimitropoulou V. 2007, « Imperial women founders and refounders in Komnenian Constantinople », in M. Mullett (éd.), Founders and refounders of Byzantine monasteries, Belfast, p. 87‑106.

Dobschütz E. von 1909, « Methodius und die Studiten. Strömungen und Gegenströmungen in der Hagiographie des 9. Jahrhunderts », BZ 19, p. 41‑105.

Doens I. 1954, « Nicon de la Montagne Noire », Byzantion 24, p. 131‑140.

Dölger F. 1927, « Chronologisches und prosopographisches zur byzantinischen Geschichte des 13. Jahrhunderts », BZ 27, p. 291‑320.

Dölger F. 1953, Byzanz und die Europaïsche Staatenwelt, Ettal.

Downey G. 1959, « The Tombs of the Byzantine Emperors at the Church of the Holy Apostles in Constantinople », JHS 79, p. 27‑51.

Drocourt N. 2006, « Ambassadeurs étrangers à Constantinople : moyens de contact, d’échanges et de connaissances partielles du monde byzantin (viiiexiie siècles) », in F. Clément, J. Tolan et J. Wilgaux (éd.), Espaces d’échanges en Méditerranée, Antiquité et Moyen Âge, Rennes, p. 107‑134.

Duby G. 1996, « Les Trois Ordres ou l’imaginaire du féodalisme », in G. Duby, Féodalité (2e éd.), Paris, p. 451‑825.

Ducellier A. 1981, La façade maritime de l’Albanie au Moyen Âge, Thessalonique.

Ducellier A. 1987, « Observations sur quelques monuments de l’Albanie », in A. Ducellier, L’Albanie entre Byzance et Venise, xexve siècles, Londres, III, p. 188‑190 [1re éd. : Revue archéologique 2, 1965, p. 153‑207].

Dumitrescu C.‑L. 1987, « Remarques en marge du Coislin 79 : les trois eunuques et le problème du donateur », Byzantion 57, p. 32‑45.

Durand J. 2004, « La relique impériale de la Vraie Croix d’après le Typikon de Sainte‑Sophie et la relique de la Vraie Croix du trésor de Notre‑Dame de Paris », in J. Durand et B. Flusin (éd.), Byzance et les reliques du Christ, Paris, p. 91‑105.

Durand J. 2009, « Les arts somptuaires de Byzance au Mont Athos », in Musée du Petit Palais (éd.), Le Mont Athos et l’Empire byzantin. Trésors de la Sainte Montagne, Petit Palais – Musée des Beaux‑Arts de la Ville de Paris, 10 avril‑5 juillet 2009, Paris, p. 45‑55.

Dvornik F. 1926a, La vie de Saint Grégoire le Décapolite et les Slaves macédoniens au ixe siècle, Paris.

Dvornik F. 1926b, Les Slaves, Byzance et Rome au ixe siècle, Paris.

Dvornik F. 1933, Les légendes de Constantin et de Méthode vues de Byzance, Prague.

Dvornik F. 1966, « Patriarch Ignatius and Caesar Bardas », Bsl 27, p. 7‑22.

Dvornik F. 1970, Byzantine Missions among the Slavs. Ss. Constantine‑Cyril and Methodius, New Brunswick.

Eastmond A. 2004, Art and Identity in Thirteenth‑Century Byzantium, Hagia Sophia and the Empire of Trebizond, Aldershot.

Edbury P. W. 1991, The Kingdom of Cyprus and the Crusades, 1191‑1374, Cambridge.

Efthymiadis S. 2006‑2007, « Le monastère de la Source à Constantinople et ses deux recueils de miracles. Entre hagiographie et patriographie », REB 64‑65, p. 283‑309.

El Cheik N. M. 2004, Byzantium Viewed by the Arabs, Londres.

Emereau C. 1926, « Hymnographi byzantini (continuatur) », EO 25, p. 177‑184.

Engberg S. G. 2004, « Romanos Lekapenos and the Mandilion of Edessa », in J. Durand et B. Flusin (éd.), Byzance et les reliques du Christ, Paris, p. 123‑142.

Epstein A. W. 1981, « Formulas for Salvation : A Comparison of Two Byzantine Monasteries and their Founders », Church History 50, p. 385‑400.

Epstein A. W. 1986, Tokali Kilise, Tenth‑Century Metropolitan Art in Byzantine Cappadocia, Washington.

Ernst H. 1960, Die mamlukischen Sultanurkunden des Sinai‑Klosters, Wiesbaden.

Evans J. A. S. 1996, The Age of Justinian : the Circumstances of Imperial Power, Londres.

Every G. 1976, « Toll Gates on the Air Way », Eastern Churches Review 8, p. 139‑151.

Failler A. 1993, « Le patriarche d’Antioche, Athanase Manassès », REB 51, p. 63‑75.

Failler A. 1998, « Mélèce le Confesseur et le monastère Saint‑Lazare de Constantinople », REB 56, p. 231‑238.

Failler A. 2001, « La promotion du clerc et du moine à l’épiscopat et au patriarcat », REB 59, p. 125‑146.

Falkenhausen V. von 1967, Untersuchungen über die byzantinische Herrschaft in Süditalien vom 9. bis ins 11. Jahrhundert, Wiesbaden.

Falkenhausen V. von 1968, « Taranto in epoca bizantina », Studi Medievali 9, p. 133‑166.

Falkenhausen V. von 1977, « I monasteri greci dell’Italia meridionale e della Sicilia dopo l’avvento dei Normanni : continuità e mutamenti », in Il passagio dal dominio bizantino allo Stato normanno nell’Italia meridionale. Atti del secondo convegno internazionale di studio sulla civiltà rupestre medievale nel Mezzogiorno d’Italia (Taranto‑Mottola, 31 ott.‑nov. 1973), Tarente, p. 197‑229.

Falkenhausen V. von 1978, La dominazione bizantina nell’Italia meridionale dal ix all’xi secolo, Bari.

Falkenhausen V. von 1982, « Olympias, eine normannische Prinzessin in Konstantinopel », in Bisanzio e l’Italia. Raccolta di studi in memoria di Agostino Pertusi, Milan, p. 56‑72.

Falkenhausen V. von 1983, « Patrimonio e politica patrimoniale dei monasteri greci nella Sicilia normanno‑sveva », in Centre des Études humanistes (éd.), Basilio di Cesarea. La sua età, la sua opere e il basilianesimo in Sicilia, Atti del Congresso internazionale, Messina 3‑6 XII 1979, Messine, vol. 2, p. 777‑790.

Falkenhausen V. von 1986, « Il monachesimo greco in Sicilia », in C. D. Fonseca (éd.), Le aree omogenee della Civiltà Rupestre nell’ambito dell’Impero Bizantino : la Cappadocia, Galatina, p. 135‑174.

Falkenhausen V. von 1992, « Montecassino e Bisanzio dal ix al xii secolo », in F. Avagliano et O. Pecere (éd.), L’età dell’abate Desiderio. III, 1 : storia arte e cultura, Atti del IV convegno di studi sul Medioevo meridionale (Montecassino – Cassino, 4‑8 ottobre 1987), Mont‑Cassin, p. 69‑107.

Falkenhausen V. von 1993, « La Chiesa amalfitana nei sui rapporti con l’impero bizantino (x‑xi secolo) », RSBN 30, p. 81‑115.

Falkenhausen V. von 1995, « I rapporti tra il monastero di San Vincenzo al Volturno e Bisanzio », in G. De Benedittis (éd.), San Vincenzo al Volturno. Dal chronicon alla storia, Isernia, p. 139‑150.

Falkenhausen V. von 1998, « Zur Regentschaft der Gräfin Adelasia del Vasto in Kalabrien und Sizilien (1101‑1112) », in I. Sevcenko et I. Hutter (éd.), ΑΕΤΟΣ, Studies in honour of Cyril Mango, Stuttgart‑Leipzig, p. 87‑115.

Falkenhausen V. von 2003, « Between Two Empires : Byzantine Italy in the Reign of Basil II », in P. Magdalino (éd.), Byzantium in the Year 1000, Leyde, p. 135‑159.

Farag W. A. 1990, « The Aleppo Question : a Byzantine‑Fatimid Conflict of Interest in Northern Syria in the Later Tenth Century », BMGS 14, p. 44‑60.

Featherstone J. M. 2003, « Olga’s visit to Constantinople in De cerimoniis », REB 61, p. 241‑251.

Feller L. et Judic B. 2010, Les sociétés du haut Moyen Âge en Occident, textes et documents, Paris.

Ferrari G. 1909, « Diritto matrimoniale secondo le Novelle di Leone il Filosofo », BF 18, p. 159‑175.

Filoramo G. 2007a, « Foundations of power and conflicts of authority in late‑antique monasticism : an introduction », in A. Camplani et G. Filoramo (éd.), Foundations of Power and Conflicts of Authority in Late‑Antique Monasticism, Proceedings of the International Seminar, Turin, December 2‑4, 2004, Louvain, p. 1‑10.

Filoramo G. 2007b, « Le fondement de l’autorité charismatique dans le monachisme chrétien (iveve siècles) : le discernement des esprits », in N. Amri et D. Gril (éd.), Actes du colloque « Le saint et la sainteté comme objet des sciences de l’homme : problèmes et méthodes », Carthage, 2‑5 mai 2005, Paris, p. 37‑54.

Fita F. 1909, « San Dunala », Boletin de la real Academia de Historia 55, p. 433‑442.

Flusin B. 1983, Miracle et histoire dans l’œuvre de Cyrille de Scythopolis, Paris.

Flusin B. 1987, « Un fragment inédit de la vie d’Euthyme le patriarche ? II. Vie d’Euthyme ou Vie de Nicétas ? », TM 10, p. 233‑260.

Flusin B. 1993, « L’hagiographie monastique à Byzance au ixe et au xe siècle, modèles anciens et tendances contemporaines », RB 103, p. 31‑50.

Flusin B. 1998a, « Compte rendu de La Vita di san Fantino il Giovane. Introduzione, testo greco, traduzione, commentario e indici, éd. E. Follieri, Bruxelles, 1993 », BZ 91, p. 120‑125.

Flusin B. 1998b, « Ermitages et monastère. Le monachisme au mont Sinaï à la période protobyzantine », in D. Valbelle et Ch. Bonnet (éd.), Le Sinaï durant l’Antiquité et le Moyen Âge. 4000 ans d’histoire pour un désert. Actes du colloque « Sinaï » tenu à l’UNESCO du 19 au 21 septembre 1997, Paris, p. 133‑138.

Flusin B. 1998c, « L’essor du monachisme oriental », in J.‑M. Mayeur, Ch. (†) et L. Pietri, A. Vauchez et M. Venard (éd.), Histoire du christianisme, III, Les Églises d’Orient et d’Occident (432‑610), Paris, p. 545‑608.

Flusin B. 2004, « Les cérémonies de l’Exaltation de la Croix à Constantinople au xie siècle d’après le Dresdensis A 104 », in J. Durand et B. Flusin (éd.), Byzance et les reliques du Christ, Paris, p. 61‑89.

Flusin B. 2007, « Saint Sabas : un leader monastique à l’autorité contestée », in A. Camplani et G. Filoramo (éd.), Foundations of Power and Conflicts of Authority in Late‑Antique Monasticism, Proceedings of the International Seminar, Turin, December 2‑4, 2004, Louvain, p. 195‑216.

Folgerø P. O. 2005, « The iconography of S. Maria Grottaferrata : a re‑reading », Néa Romè 2, p. 391‑418.

Follieri E. 1988, « Il crisobollo di Ruggero II re di Sicilia per la badia di Grottaferrata (aprile 1131) », Bollettino della badia greca di Grottaferrata 152, p. 49‑81.

Follieri E. 1997, « À propos de la Vie de S. Fantin », Byzantion 67.2, p. 548‑553.

Follieri E. 2006, « I santi dell’Italia greca », in A. Jacob, J.‑M. Martin et G. Noyé (éd.), Histoire et culture dans l’Italie byzantine. Acquis et nouvelles recherches, Rome, p. 95‑126 [1re éd. : RSBN 34, 1997, p. 3‑36].

Fontrier A. 1892, « Le monastère de Lembos près de Smyrne et ses possessions », BCH 16, p. 379‑410.

Forsyth G. et Weitzmann K. 1970, Monastery of Saint Catherine at Mount Sinai, The Church and Fortress of Justinian, The University of Michigan Press.

Foucault M. 2001, L’herméneutique du sujet, Paris.

Foucault M. 2008, Le gouvernement de soi et des autres, Paris.

Fouracre P. 1998, « Attitudes towards violence in seventh‑ and eighth‑century Francia », in G. Halsall (éd.), Violence and society in the early Medieval West, Woodbridge, p. 60‑75.

Fowden G. 1988, « City and Mountain in Late Roman Attica », JHS 108, p. 48‑59.

Franklin S. et Shepard J. 1996, The Emergence of Rus, 750‑1200, Londres‑New York.

Frolow A. 1941, « La dédicace de Constantinople dans la tradition byzantine », Revue de l’histoire des religions 127, p. 61‑127.

Frolow A. 1961, La relique de la Vraie Croix, Paris.

Frolow A. 1965, Les reliquaires de la Vraie Croix, Paris.

Galatariotou C. 1987, « Byzantine ktetorika typika : a comparative study », REB 45, p. 77‑138.

Galatariotou C. 1988, « Byzantine Women’s Monastic Communities : the Evidence of the Typika », JÖB 38, p. 263‑290.

Galatariotou C. 1991, The Making of a Saint. The Life, Times and Sanctification of Neophytos the Recluse, Cambridge.

Galavaris G. P. 1958, « The Symbolism of the Imperial Costume as Displayed on Byzantine Coins », The American Numismatic Society Museum Notes 8, p. 99‑117.

Galey J. 1981, Le Sinaï et le monastère de Sainte‑Catherine, Fribourg.

Garland L. 1999a, « Basil II as Humorist », Byzantion 69, p. 321‑343.

Garland L. 1999b, Byzantine Empresses, Women and Power in Byzantium, 527‑1204, Londres‑New York.

Gautier P. 1964, « Jean V l’Oxite, patriarche d’Antioche : notice biographique », REB 22, p. 128‑135.

Gautier P. 1969, « Le chartophylax Nicéphore », REB 27, p. 159‑195.

Gay J. 1970, L’Italie méridionale et l’Empire byzantin depuis l’avènement de Basile Ier jusqu’à la prise de Bari par les Normands (867‑1071) (2e éd.), New York, 2 vol.

George D. 2001, « Manuel I Komnenos and Michael Glykas : A Twelfth Century Defence and Refutation of Astrology », Culture and Cosmos 5, Bristol.

Gero S. 1973, Byzantine Iconoclasm during the Reign of Leon III, Louvain.

Gero S. 1974‑1975, « John the Grammairian, the last iconoclastic Patriarch of Constantinople », Byzantina 3‑4, p. 23‑35.

Gero S. 1977, Byzantine Iconoclasm during the Reign of Constantine V, Louvain.

Gérolymatou M. 2004, « Πελοποννησιακές μονές και εξουσία (10ος‑11ος αι.) », in V. Konti (éd.), Ο μοναχισμός στην Πελοπόννησο, 4ος‑15ος αι., Athènes, p. 37‑53.

Getcha J. 2009, Le typikon décrypté : manuel de liturgie byzantine, Paris.

Geuenich D. 1989, « Gebetsgedenken und anianische Reform. Beobachtungen zu den Verbrüderungsbeziehungen der Äbte im Reich Ludwigs des Frommen », in R. Kottje et H. Maurer (éd.), Monastische Reformen im 9. und 10. Jahrhundert, Sigmaringen, p. 79‑106.

Giannini P. 1987, « Il Monachesimo basiliano in Italia », Bollettino della Badia di Grottaferrata 41, p. 5‑18.

Giros Chr. 1999, « Les fortifications de Bithynie à l’époque médiévale (xiexive siècles) », in A. Bazzana (éd.), Castrum 5. Archéologie des espaces agraires méditerranéens au Moyen Âge, Madrid‑Rome, p. 415‑426.

Giros Chr. 2003, « Présence athonite à Thessalonique, xiiiexve siècles », DOP 57, p. 265‑278.

Giros Chr. 2006, « Constantinople et les grands monastères provinciaux sous les premiers Paléologues », in P. Boucheron et R. Le Jan (éd.), Les villes capitales au Moyen Âge, Paris, p. 227‑242.

Giros Chr. 2012, « Le statut de la donation à Byzance : rhétorique et actes de la pratique (xexve siècle) », in J.‑M. Spieser et E. Yota (éd.), Donation et donateurs dans le monde byzantin, Paris, p. 97‑106.

Gkoutzioukostas A. 2009, « Observations on the Dating of the Typikon of the Lips Monastery », JÖB 59, p. 78‑85.

Gouillard J. 1941, Dictionnaire de Théologie catholique XIV, 2, s.v. « Syméon le Jeune, le Théologien ou le Nouveau Théologien », col. 2941‑2959.

Gouillard J. 1965, « L’hérésie dans l’empire byzantin des origines au xiie siècle », TM 1, p. 299‑324.

Gouillard J. 1976, « La religion des philosophes », TM 6, p. 305‑324.

Grabar A. 1969, « La précieuse croix de la Lavra de Saint‑Athanase au Mont‑Athos », CA 19, p. 99‑125.

Greenfield R. P. H. 2009, « Shaky Foundations : Opposition, Conflict and Subterfuge in the Creation of the Holy Mountain of Galesion », in P. Soustal (éd.), Heilige Berge und Wüstern. Byzanz und sein Umfeld, Vienne, p. 25‑40.

Grégoire H. 1927‑1928, « Les Acta Sanctorum », Byzantion 4, p. 791‑812.

Grégoire H. 1930, « La Vie de saint Blaise d’Amorium », Byzantion 5, p. 391‑414.

Grégoire H. et Orgels P. 1954, « L’invasion hongroise dans la Vie de Basile le Jeune », Byzantion 24, p. 147‑154.

Gress‑Wright D. 1977, « Bogomilism in Constantinople », Byzantion 47, p. 163‑185.

Grierson Ph. 1962, « The Tombs and Obits of the Byzantine Emperors (337‑1042) ; with an Additional Note by Cyril Mango and Ihor Sevcenko », DOP 16, p. 3‑63.

Grosdidier de Matons J. 1973, « Trois études sur Léon VI », TM 5, p. 181‑242.

Grosdidier de Matons J. 1976, « Psellos et le monde de l’irrationnel », TM 6, p. 325‑349.

Grumel V. 1952, « Les préliminaires du schisme de Michel Cérulaire ou la question romaine avant 1054 », REB 10, p. 5‑23.

Grumel V. 1963, « Nicon de la Montagne Noire et Jean IV (V) l’Oxite. Remarques chronologiques », REB 21, p. 270‑272.

Guilland R. 1967, Recherches sur les institutions byzantines, Amsterdam, 2 vol.

Guilland R. 1969, Études de topographie de Constantinople byzantine, Amsterdam, 2 vol.

Guilland R. 1980, « Études sur l’histoire administrative de l’Empire byzantin – l’éparque. I. L’éparque de la ville », Bsl 41, p. 17‑32, 145‑180.

Guillou A. 1955, « Le monastère de la Théotokos au Sinaï », Mélanges d’archéologie et d’histoire 67, p. 215‑256.

Guillou A. 1963, « Grecs d’Italie du Sud et de Sicile au Moyen Âge : Les moines », Mélanges d’Archéologie et d’Histoire 75. 1, p. 79‑110 [réimpression in A. Guillou, Studies on Byzantine Italy, Londres, 1970, XII, p. 79‑110].

Gyóni M. 1948, « Les Vlaques du Mont Athos au début du xiie siècle », Études slaves et roumaines 1, p. 30‑42.

Hadot P. 2002, Exercices spirituels et philosophie antique, Paris.

Halkin Fr. 1954, « Trois dates historiques précisées grâce au Synaxaire », Byzantion 24, p. 7‑17.

Halkin Fr. 1971, « L’abdication de Benoît IX (Théophylacte de Tusculum) et sa fin édifiante parmi les moines grecs de Grottaferrata », in Fr. Halkin, Recherches et documents d’hagiographie byzantine, Bruxelles, p. 229‑236 [1re éd. : in Académie nationale des Lynx (éd.), Atti del Convegno internazionale sul tema L’Oriente cristiano nella storia della civiltà, Roma, 31 marzo‑3 aprile 1963, Firenze, 4 aprile 1963, Rome, 1964, p. 131‑138].

Hamilton J. et Hamilton B. 1998, Christian Dualist Heresies in the Byzantine World (c. 650‑c. 1450). Selected sources translated and annotated, avec Y. Stoyanov, Manchester.

Hannick Chr. 1993, « Les nouvelles chrétientés du monde byzantin : Russes, Bulgares et Serbes », in J.‑M. Mayeur, Ch. (†) et L. Pietri, A. Vauchez, M. Venard (éd.), Histoire du christianisme des origines à nos jours, IV, Évêques, moines et empereurs (610‑1054), Paris, p. 909‑939.

Hannick Chr. 2007, « La discipline monastique du patriarcat de Constantinople du xive au xvie siècle », in Centre d’études byzantines, néohelléniques et sud‑est européennes (éd.), Le patriarcat œcuménique de Constantinople aux xivexvie siècles : rupture et continuité, Actes du colloque international, Rome, 5‑6‑7 décembre 2005, Paris, p. 387‑406.

Hansen M. H. 1993, La démocratie athénienne à l’époque de Démosthène, Paris.

Harvey A. 1989, Economic Expansion in the Byzantine Empire, 900‑1200, Cambridge.

Hatlie P. 2007, The Monks and Monasteries of Constantinople ca 350‑850, Cambridge.

Hausherr I. 1944, Penthos, la doctrine de la componction dans l’Orient chrétien, Rome.

Hausherr I. 1955, Direction spirituelle en Orient autrefois, Rome.

Head C. 1982, Imperial Byzantine Portraits, A Verbal and Graphic Gallery, New York.

Helvétius A.‑M. 1999, « Inventions de reliques en Gaule du Nord (ixexiiie siècle) », in É. Bozóky et A.‑M. Helvétius (éd.), Les reliques. Objets, cultes, symboles, Turnhout, p. 293‑311.

Helvétius A.‑M. et Kaplan M. 2008, « Asceticism and its institutions », in T. F. X. Noble et J. M. H. Smith (éd.), The Cambridge History of Christianity, vol. 3, Early Medieval Christianities, c. 600‑c. 1100, Cambridge, p. 275‑298.

Hendy M. F. 1969, Coinage and Money in the Byzantine Empire, 1081‑1261, Washington.

Herde P. 2002, « The Papacy and the Greek Church in Southern Italy between the eleventh and the thirteenth Century », in G. A. Loud et A. Metcalfe (éd.), The Society of Norman Italy, Leyde, p. 213‑251.

Herman E. 1940, « Ricerche sulle istituzioni monastiche bizantine. Typika ktetorika, caristicari e monasteri “liberi” », OCP 6, p. 293‑375.

Herrin J. 1979, « The Ecclesiastical Organisation of Central Greece at the Time of Michael Choniates : New Evidence from the Codex Atheniensis 1371 », in Actes du XVe congrès international d’études byzantines, Athènes, 5‑11 septembre 1976, Athènes, p. 131‑137.

Herrin J. 1994, « Public and Private Forms of Religious Commitment among Byzantine Women », in L. J. Archer, S. Fischler et M. Wyke (éd.), Women in Ancient Societies, “An illusion of the night”, Londres, p. 181‑203.

Herrin J. 2001, Women in Purple. Rulers of Medieval Byzantium, Princeton.

Hild F. et Restle M. 1981, Kappadokien (Kappadokia, Charsianon, Sebasteia und Lykandos), TIB 2, Vienne.

Hill B. 2000, « Actions Speak Louder Than Words : Anna Komnene’s Attempted Usurpation », in T. Gouma‑Peterson (éd.), Anna Komnene and Her Times, New York, p. 45‑62.

Hill G. F. 1972, A History of Cyprus (2e éd.), Cambridge, 3 vol.

Hillenbrand C. 2007, Turkish Myth and Muslim Symbol, The Battle of Manzikert, Édimbourg.

Hirsch F. 1876, Byzantinische Studien, Leipzig.

Hodges R., Bowden W. et Lako K. 2004, Byzantine Butrint : excavations and surveys 1994‑99, Oxford.

Hoeck J. M. et Loenertz R. J. 1965, Nikolaos‑Nektarios von Otranto, Abt von Casole. Beiträge zur Geschichte der Ost‑Westlichen Beziehungen unter Innozenz III und Friedrich II, Ettal.

Høgel Chr. 2004, « Psellus hagiographus : Contradictio in adjecto ? », in P. Odorico et P. A. Agapitos (éd.), Les vies de saints à Byzance. Genre littéraire ou biographie historique ? Actes du IIe colloque international philologique ERMHNEIA, Paris, 6‑7‑8 juin 2002, Paris, p. 191‑200.

Holmes C. 2003, « Political Elites in the Reign of Basil II », in P. Magdalino (éd.), Byzantium in the Year 1000, Leyde, p. 35‑69.

Holmes C. 2005, Basil II and the Governance of Empire (976‑1025), Oxford.

Houben H. 2002, Roger II of Sicily. A Ruler between East and West, Cambridge.

Howard‑Johnston J. 1995, « Crown Lands and the Defence of Imperial Authority in the Tenth and Eleventh Centuries », BF 21, p. 75‑100.

Hunger H. 1964, Prooimion. Elemente der byzantinischen Kaiseridee in den Arengen der Urkunden, Vienne.

Hunger H. 1978, Die hochsprachliche profane Literatur der Byzantiner, Munich, 2 vol.

Hurbanic M. 2005, « The Byzantine missionary concept and its revitalisation in the ninth century : some remarks on the content of Photius’ encyclical letter Ad archiepiscopales thronos per orientem obtinentes », Bsl 63, p. 103‑116.

Hussey J. M. 1967, « Byzantine Monasticism », in J. M. Hussey, D. M. Nicol et G. Gowan (éd.), The Cambridge Medieval History, IV, 2, Cambridge, p. 161‑184.

Ingham M. B. 2007, La vie de la sagesse, Le stoïcisme au Moyen Âge, Fribourg.

Iogna‑Prat D. 1990, « Entre anges et hommes : les moines “doctrinaires” de l’an mil », in D. Iogna‑Prat (éd.), La France de l’an mil, Paris, p. 245‑281.

Ivanov S. A. 2008, « Religious missions », in J. Shepard (éd.), The Cambridge History of the Byzantine Empire, c. 500‑1492, Cambridge, p. 305‑332.

Jacob A. et Martin J.‑M. 1993, « L’Église grecque en Italie (v. 650‑v. 1050) », in J.‑M. Mayeur, Ch. (†) et L. Pietri, A. Vauchez, M. Venard (éd.), Histoire du christianisme des origines à nos jours, IV, Évêques, moines et empereurs (610‑1054), Paris, p. 349‑371.

Jacquart D. et Micheau F. 1990, La médecine arabe et l’Occident médiéval, Paris.

Jahier H. et Noureddine A. 1958, Sources d’informations sur les classes de médecins, Alger.

Janin R. 1931, « Jean l’Orphanotrophe (xie siècle) », EO 30, p. 431‑443.

Janin R. 1935, « Un Arabe ministre à Byzance : Samonas », EO 34, p. 307‑318.

Janin R. 1964, Constantinople byzantine. Développement urbain et répertoire topographique (2e éd.), Paris.

Janin R. 1969, La géographie ecclésiastique de l’empire byzantin, I, Le siège de Constantinople et le patriarcat œcuménique, III, Les églises et les monastères (2e éd.), Paris.

Janin R. 1975, La géographie ecclésiastique de l’empire byzantin, II, Les églises et les monastères des grands centres byzantins (Bithynie, Hellespont, Latros, Galèsios, Trébizonde, Athènes, Thessalonique), Paris.

Janssens E. 1969, Trébizonde en Colchide, Bruxelles.

Jeffreys M. 2010, « Psellos and “his emperors” : fact, fiction and genre », in R. Macridès (éd.), History as Literature in Byzantium, Farnham, p. 73‑91.

Jeffreys M. et E. 1994, « Immortality in the Pantocrator ? », JÖB 44, p. 193‑201.

Jenkins R. J. H. 1948, « The “Flight” of Samonas », Speculum 23. 2, p. 217‑235 [réimpression in R. J. H. Jenkins, Studies on Byzantine History of the 9th and 10th Centuries, Londres, 1970, X, p. 217‑235].

Jenkins R. J. H. 1955, « The date of the Slav Revolt in Peloponnese under Romanus I », in K. Weitzmann (éd.), Late Classical and Mediaeval Studies in Honor of Albert Mathias Friend, Jr., Princeton, p. 204‑211 [réimpression in R. J. H. Jenkins, Studies on Byzantine History of the 9th and 10th Centuries, Londres, 1970, XX, p. 204‑211].

Jolivet‑Lévy C. 1981, « La peinture byzantine en Cappadoce de la fin de l’iconoclasme à la conquête turque », in C. D. Fonseca (éd.), Le aree omogenee della Civiltà Rupestre nell’ambito dell’Impero Bizantino : la Cappadocia, Galatina, p. 159‑197.

Jolivet‑Lévy C. 1982, « La glorification de l’empereur à l’église du Grand Pigeonnier de Çavusin », Dossiers d’Archéologie 63, p. 73‑77.

Jolivet‑Lévy C. 1987, « L’image du pouvoir dans l’art byzantin (867‑1056) », Byzantion 57, p. 441‑470.

Jolivet‑Lévy C. 1989, « Les programmes iconographiques des églises de Cappadoce au xe siècle. Nouvelles recherches », in A. Markopoulos (éd.), Κωνσταντῖνος καὶ ἡ ἐποχή του, Athènes, p. 247‑284.

Jolivet‑Lévy C. 1991, Les églises byzantines de Cappadoce. Le programme iconographique de l’abside et de ses abords, Paris.

Jolivet‑Lévy C. 1997a, La Cappadoce. Mémoire de Byzance, Paris.

Jolivet‑Lévy C. 1997b, « Présence et figures du souverain à Sainte‑Sophie de Constantinople et à l’église de Sainte‑Croix d’Aghtamar », in H. Maguire (éd.), Byzantine Court Culture from 829 to 1204, Harvard, p. 231‑246.

Jouanno C. 2002, Naissance et métamorphoses du Roman d’Alexandre, Paris.

Jugie M. 1909, « Phoundagiagites et Bogomiles », EO 12, p. 257‑262.

Jugie M. 1912, « La vie et les œuvres d’Euthyme Zigabène », EO 15, p. 215‑225.

Jugie M. 1913, « La vie et les œuvres d’Euthyme patriarche de Constantinople », EO 16, p. 385‑395, 481‑492.

Jurewicz O. 1970, Andronikos I. Komnenos, Amsterdam.

Kaegi W. E. 1981, Byzantine military unrest, 471‑843 : an interpretation, Amsterdam.

Kaegi W. E. 2003, Heraclius, emperor of Byzantium, Cambridge.

Kaegi W. E. 2010, Muslim expansion and Byzantine collapse in North Africa, Cambridge.

Kaldellis A. et Efthymiadis S. 2010, The prosopography of Byzantine Lesbos, 284‑1355 A.D. : a contribution to the social history of the Byzantine province, Vienne.

Kaplan M. 1976, Les propriétés de la Couronne et de l’Église dans l’Empire byzantin (veviie siècles). Documents, Paris.

Kaplan M. 1991, « La place des soldats dans la société villageoise (viiexe siècles) », in M. Balard (éd.), Le combattant au Moyen Âge, Paris, p. 45‑55.

Kaplan M. 1992, Les hommes et la terre à Byzance du vie au xie siècle. Propriété et exploitation du sol, Paris.

Kaplan M. 1993a, « Le saint, le village et la cité », in C. Jolivet‑Lévy, M. Kaplan et J.‑P. Sodini (éd.), Les saints et leur sanctuaire à Byzance. Textes, images et monuments, Paris, p. 81‑93.

Kaplan M. 1993b, « Les sanctuaires de Théodore de Sykéôn », in C. Jolivet‑Lévy, M. Kaplan et J.‑P. Sodini (éd.), Les saints et leur sanctuaire à Byzance. Textes, images et monuments, Paris, p. 65‑79.

Kaplan M. 1995a, « L’hinterland religieux de Constantinople : moines et saints de banlieue d’après l’hagiographie », in C. A. Mango et G. Dagron (éd.), Constantinople and its Hinterland, Londres, p. 191‑205.

Kaplan M. 1995b, « Le “schisme” de 1054 », BS 56, p. 147‑157.

Kaplan M. 1997, « In search of St Cyril’s Philea », in M. Mullet et A. Kirby (éd.), Work and Worship at the Theotokos Evergetis, 1050‑1200 : Papers for the fourth Belfast International Colloquium, Portaferry, 14‑17 September 1995, Belfast, p. 213‑221.

Kaplan M. 1999, « De la dépouille à la relique : formation du culte des saints à Byzance du ve au xiie siècle », in É. Bozóky et A.‑M. Helvétius (éd.), Les reliques. Objets, cultes, symboles, Turnhout, p. 19‑38.

Kaplan M. 2000, « Le miracle est‑il nécessaire au saint byzantin ? », in D. Aigle (éd.), Miracle et Karâma, Hagiographies médiévales comparées, 2, Turnhout, p. 167‑196.

Kaplan M. 2001, « Le choix du lieu saint d’après certaines sources hagiographiques », in M. Kaplan (éd.), Le sacré et son inscription dans l’espace à Byzance et en Occident, Paris, p. 183‑198.

Kaplan M. 2002, « L’ensevelissement des saints : rituel de création des reliques et sanctification à Byzance à travers les sources hagiographiques (vexiie siècles) », TM 14, p. 319‑332.

Kaplan M. 2004a, « L’espace et le sacré à Byzance d’après les sources hagiographiques », in Centre italien des études médiévales (éd.), Cristianità d’Occidente e Cristianità d’Oriente (secola vixi), Atti della Settimana di studio della Fondazione Centro italiano di studi sull’alto Medioevo, 24‑30 aprile 2003, Spolète, vol. II, p. 1053‑1115.

Kaplan M. 2004b, « Léontios de Jérusalem, moine ou évêque ? », in É. Kountoura‑Galakè (éd.), The Heroes of the Orthodox Church, Athènes, p. 295‑311.

Kaplan M. 2004c, « Un patriarche byzantin dans le royaume latin de Jérusalem : Léontios, Chemins d’outre‑mer », in D. Coulon (éd.), Études d’histoire sur la Méditerranée médiévale offertes à Michel Balard, Paris, p. 457‑488.

Kaplan M. 2006a, « Hagiographie et histoire de la société », in M. Kaplan, Byzance, villes et campagnes, Paris, p. 252‑267 [1re éd. : in P. Odorico et P. A. Agapitos (éd.), Les vies de saints à Byzance. Genre littéraire ou biographie historique ? Actes du IIe colloque international philologique ERMHNEIA, Paris, 6‑7‑8 juin 2002, Paris, 2004, p. 25‑47].

Kaplan M. 2006b, « L’aristocrate byzantine et sa fortune », in M. Kaplan, Byzance, villes et campagnes, Paris, p. 184‑204 [1re éd. : in A. Dierkens, R. le Jan, S. Lebecq, J.‑M. Sansterre (éd.), Femmes et pouvoir des femmes en Orient et en Occident du vie au xie siècle, Lille, 1999, p. 205‑226].

Kaplan M. 2006c, « L’église byzantine des viexie siècles : terres et paysans », in M. Kaplan, Byzance, villes et campagnes, Paris, p. 157‑166 [1re éd. : in R. Morris (éd.), Church and People in Byzantium. Society for the Promotion of Byzantine Studies, 20th Spring Symposium of Byzantine Studies, Manchester, 1986, Birmingham, 1990, p. 109‑123].

Kaplan M. 2006d, « Les grands propriétaires de Cappadoce », in M. Kaplan, Byzance, villes et campagnes, Paris, p. 100‑122 [1re éd. : in C. D. Fonseca (éd.), Le aree omogenee della Civiltà Rupestre nell’ambito dell’Impero Bizantino : la Cappadocia, Galatina, 1981, p. 125‑158].

Kaplan M. 2006e, « Les moines et le clergé séculier à Byzance (vexiie siècles) », in M. Kaplan, Byzance, villes et campagnes, Paris, p. 240‑251 [1re éd. : in J.‑L. Lemaître, M. Dimitriev et P. Gonneau (éd.), Moines et monastères dans les sociétés de rite grec et latin, Genève, 1996, p. 293‑311].

Kaplan M. 2006f, « Les moines et leurs biens fonciers à Byzance du viiie au xe siècle : acquisition, conservation et mise en valeur », in M. Kaplan, Byzance, villes et campagnes, Paris, p. 216‑227 [1re éd. : RB 103, 1993, p. 209‑223].

Kaplan M. 2006g, « Les monastères et le siècle à Byzance : les investissements des laïcs au xie siècle », in M. Kaplan, Byzance, villes et campagnes, Paris, p. 123‑137 [1re éd. : in Actes du XIVe congrès de la SHMESP, Cahiers de Civilisation médiévale 27, 1984, p. 71‑83].

Kaplan M. 2006h, « Le typikon de l’Évergétis et la gestion des biens monastiques au xie siècle », in M. Kaplan, Byzance, villes et campagnes, Paris, p. 226‑239 [1re éd. : in M. Mullett et A. Kirby (éd.), The Theotokos Evergetis and eleventh‑century monasticism, Belfast, 1994, p. 103‑123].

Kaplan M. 2006i, « Le village byzantin, naissance d’une communauté chrétienne », in M. Kaplan, Byzance, villes et campagnes, Paris, p. 79‑87 [1re éd. : in SHMESP (éd.), Villages et villageois au Moyen Âge, Paris, 1992, p. 15‑25].

Kaplan M. 2006j, « Maisons impériales et fondations pieuses : réorganisation de la fortune impériale et assistance publique de la fin du viiie siècle à la fin du xie siècle », in M. Kaplan, Byzance, villes et campagnes, Paris, p. 167‑183 [1re éd. : Byzantion 61, 1991, p. 340‑364].

Kaplan M. 2006k, « Quelques aspects des maisons divines du vie au ixe siècle », in M. Kaplan, Byzance, villes et campagnes, Paris, p. 138‑156 [1re éd. : in V. Kremmydas, Chr. Maltézou et N. Panagiotakès (éd.), Mélanges Svoronos, Réthymnon, 1986, p. 70‑96].

Karlin‑Hayter P. 1962, « Notes on the “Vita Euthymii” », Byzantion 32, p. 317‑322.

Karlin‑Hayter P. 1963, « La “préhistoire” de la dernière volonté de Léon VI », Byzantion 33, p. 483‑486, [réimpression in P. Karlin‑Hayter, Studies in Byzantine Political History : Sources and Controversies, Londres, 1981, XII, p. 483‑486].

Karlin‑Hayter P. 1966, « Quel est l’empereur Constantin le nouveau commémoré dans le Synaxaire au 3 septembre ? », Byzantion 36, p. 624‑626.

Karlin‑Hayter P. 1969a, « La mort de Théophanô (10. 11. 896 ou 895) », BZ 62, p. 13‑18 [réimpression in P. Karlin‑Hayter, Studies in Byzantine Political History : Sources and Controversies, Londres, 1981, XI, p. 13‑18].

Karlin‑Hayter P. 1969b, « The Emperor Alexander’s Bad Name », Speculum 44, p. 585‑596 [réimpression in P. Karlin‑Hayter, Studies in Byzantine Political History : Sources and Controversies, Londres, 1981, IV, p. 585‑596].

Karlin‑Hayter P. 1970, « Le Synode à Constantinople de 886 à 912 et le rôle de Nicolas le Mystique dans l’affaire de la tétragamie », JÖB 19, p. 59‑101 [réimpression in P. Karlin‑Hayter, Studies in Byzantine Political History : Sources and Controversies, Londres, 1981, XVI, p. 59‑101].

Karlin‑Hayter P. 1977, « Notes sur les archives de Patmos comme source pour la démographie et l’économie de l’île », BF 5.

Karlin‑Hayter P. 1991a, « L’adieu à l’Empereur », in A. Dierkens et J.‑M. Sansterre (éd.), Le souverain à Byzance et en Occident, du viiie au xe siècle, Byzantion 61, p. 112‑155.

Karlin‑Hayter P. 1991b, « L’enjeu d’une rumeur. Opinion et imaginaire à Byzance au ixe siècle », JÖB 41, p. 85‑111.

Karlin‑Hayter P. 1994, « A Byzantine politician monk, St Theodore Studite », JÖB 44, p. 217‑232.

Karpozilos A. 1982, Συμβολὴ στὴ μελέτη τοῦ βίου καὶ τοῦ ἔργου τοῦ ᾽Ιωάννη Μαυρόποδος, Ioannina.

Karpozilos A. 2002, Βυζαντινοί ιστορικοί και χρονογράφοι, II, 8ος‑10ος αι., Athènes.

Katsaros V. 1980, « Ζητήματα Ἱστορίας ἑνὸς Βυζαντινοῦ Ναοῦ στὸ Εὐπάλιο Δωρίδος », Byzantina 10, p. 11‑50.

Katsaros V. 1981, « Ἡ κατὰ τὴν Ἑλλάδα βυζαντινὴ Μονὴ τοῦ Προδρόμου τελευταῖος σταθμὸς τῆς ζωῆς τοῦ Μιχαὴλ Χωνιάτη », Byzantiaka 1, p. 101‑137.

Katsaros V. 1982, « A Contribution to the Exact Dating of death of the Byzantine Historian Niketas Choniates », in Académie autrichienne des sciences (éd.), XVI. Internationaler Byzantinistenkongress, Vienne, 1981, JÖB 32, fasc. 3, p. 83‑91.

Kazhdan A. P. 1983, « Certain traits of imperial propaganda in the Byzantine Empire from the eighth to the fifteenth centuries », in G. Makdisi, D. Sourdel et J. Sourdel‑Thomine (éd.), Prédication et propagande au Moyen Âge. Islam, Byzance, Occident, Paris, p. 13‑28.

Kazhdan A. P. 1995a, « Holy and Unholy Miracle Workers », in H. Maguire (éd.), Byzantine Magic, Washington, p. 73‑82.

Kazhdan A. P. 1995b, « Some Problems in the Biography of John Mauropous. II », Byzantion 65, p. 362‑387.

Kazhdan A. P. et Epstein A. W. 1985, Change in Byzantine Culture in the Eleventh and Twelfth Centuries, Berkeley‑Los Angeles‑Londres.

Kazhdan A. P. et Franklin S. 1984, Studies on Byzantine Literature of the Eleventh and Twelfth Centuries, Cambridge.

Kazhdan A. P. et McCormick 1997, « The Social World of the Byzantine Court », in H. Maguire (éd.), Byzantine Court Culture from 829 to 1204, Harvard, p. 167‑197.

Kazhdan A. P. et Ronchey S. 1997, L’aristocrazia bizantina dal principo dell’xi alla fine del xii secolo, Palerme.

Kidonopoulos V. 1994, Bauten in Konstantinopel, 1204‑1328, Wiesbaden.

King P. D. 1972, Law and Society in the Visigothic Kingdom, Cambridge.

Kiourtzian G. 2003, « L’époque protobyzantine à travers les monuments épigraphiques », in B. Geyer et J. Lefort (éd.), La Bithynie au Moyen Âge, Paris, p. 43‑64.

Kirby A. et Mercangöz Z. 1997, « The monasteries of Mt Latros and their architectural development », in M. Mullet et A. Kirby (éd.), Work and Worship at the Theotokos Evergetis, 1050‑1200 : Papers for the fourth Belfast International Colloquium, Portaferry, 14‑17 September 1995, Belfast, p. 51‑77.

Kleinberg A. 2005, Histoires de saints. Leur rôle dans la formation de l’Occident, Paris.

Kloczowski J. 1993, « La nouvelle chrétienté du monde occidental. La christianisation des Slaves, des Scandinaves et des Hongrois entre le ixe et le xie siècle », in J.‑M. Mayeur, Ch. (†) et L. Pietri, A. Vauchez, M. Venard (éd.), Histoire du christianisme des origines à nos jours, IV, Évêques, moines et empereurs (610‑1054), Paris, p. 869‑908.

Koder J., Hild F. et Soustal P. 1976, Hellas und Thessalia, TIB 1, Vienne.

Koder J. et Soustal P. 1998, Aigaion Pelagos (Die nördliche Ägaïs), TIB 10, Vienne.

Kojève A. 2004, La notion d’autorité, Paris.

Kolbaba T. M. 1998, « Fighting for Christianity. Holy War in the Byzantine Empire », Byzantion 68, p. 194‑221.

Kolia‑Dermitzaki A. 1991, βυζαντινός ἱερὸς πόλεμος, Athènes.

Kollias E. 1986, Πάτμος, Athènes.

Kollias E. 1988, « Wall Paintings », in A. D. Kominis (éd.), Patmos, Treasures of the Monastery, Athènes, p. 57‑101.

Konidarès I. M. 1979, Τὸ Δίκαιον τῆς Μοναστηριακῆς Περιουσίας, Athènes.

Konstantinidis E. 1989, « Τὸ κανονικὸν καθεστὼς τῆς Πατριαρχικῆς ᾽Εξαρχίας Πάτμου », in A. D. Kominis (éd.), Πρακτικὰ . Μονῆς ἁγίου ᾽Ιωάννου τοῦ Θεολόγου · 900 χρόνια ἱστορικῆς μαρτυριάς. Πάτμος, 22‑24 σεπτεμβρίου 1988, Athènes, p. 11‑22.

Koukoulés Ph. et Guilland R. 1948, « Études sur la vie privée des Byzantins. I. Voleurs et prisons à Byzance », REG 61, p. 118‑136.

Kountoura‑Galakè É. 1983, « Ἡ ᾽Επανάσταση τοῦ Βαρδάνη Τούρκου », Symmeikta 5, p. 203‑215.

Kountoura‑Galakè É. 1996, Ο Βυζαντινός κλήρος και η κοινωνία των « Σκοτεινών ᾼώνων », Athènes.

Koutava‑Delivoria B. 2001, « Qui était Daniélis ? », Byzantion 71, p. 98‑109.

Koutrakou N. 1999‑2000, « “Spies of Towns”. Some Remarks on Espionage in the Contexte of Arab‑Byzantine Relations », in V. Christidis et Th. Papadopoullos (éd.), Proceedings of the Sixth International Congress of Graeco‑Oriental and African Studies, Graeco‑Arabica, Nicosie, vol. VII‑VIII, p. 243‑266.

Krausmüller D. 2007, « Lay founders and first abbots : the cases of John II Komnenos and Basile the Macedonian », in M. Mullett (éd.), Founders and refounders of Byzantine monasteries, Belfast, p. 344‑365.

Kravari V. 1989, Villes et villages de Macédoine occidentale, Paris.

Kravari V. 2003, « Évocations médiévales », in B. Geyer et J. Lefort (éd.), La Bithynie au Moyen Âge, Paris, p. 65‑98.

Krèmos P. 1874, Ἱστορία τῆς ἐν Φωκίδι μονῆς τοῦ Ὁσίου Λουκᾶ, τοὐπίκλην Στειριώτου, Athènes, 2 vol.

Krivochéine B. 1986, In the Light of Christ. Saint Symeon, the New Theologian (949‑1022), Crestwood.

Krueger D. 2010, « The Old testament and Monasticism », in P. Magdalino et R. Nelson (éd.), The Old Testament in Byzantium, Washington, p. 199‑221.

Krumbacher K. 1897, « Kasia », in Sitzungsberichte der philos.‑philol. und der histor. Classe der Königlich Bayerischen Akademie der Wissenschaften, Munich, p. 305‑370.

Kühnel B. 2011, « Productive Destruction : the Holy Sepulchre after 1009 », in Th. Pratsch (éd.), Konflikt und Bewältigung : die Zerstörung der Grabeskirche zu Jerusalem im Jahre 1009, Berlin‑New York, p. 35‑55.

Kurtz E. 1893, « A. Papadopulos‑Kerameus, Μαρτύριον τῶν ἁγίων ἑξήκοντα νέων μαρτύρων. Mit russicher Einleitung vom Herausgeber und russicher Übersetzung von G. Destunis, St. Petersbourg 1892 », BZ 2, p. 309‑317.

Lafontaine‑Dosogne J. 1993, « Aspects de l’architecture monastique à Byzance du viiie au xe siècle. Topographie et disposition liturgique », RB 103, p. 186‑208.

Laiou A. E. 1992, Mariage, amour et parenté à Byzance aux xiexiiie siècles, Paris.

Laiou A. E. 1993, « On Just War in Byzantium », in J. Langdon et S.‑W. Reinert (éd.), To Hellenikon. Studies in Honor of Speros Vryonis, New Rochelle, p. 153‑177.

Laiou A. E. 1994, « Law, Justice, and the Byzantine Historians : Ninth to Twelfth Centuries », in A. E. Laiou et D. Simon (éd.), Law and Society in Byzantium : Ninth‑Twelfth Centuries, Washington, p. 151‑185.

Laiou A. E. 1998, « The General and the Saint : Michael Maleinos and Nikephoros Phokas », in ΕΥΨΥΧΙΑ, Mélanges offerts à Hélène Ahrweiler, Paris, vol. II, p. 399‑412.

Laiou A. E. 2000, « Thessaloniki and Macedonia in the Byzantine period », in J. Burke et R. Scott (éd.), Byzantine Macedonia. Identity, Image and History, Melbourne, p. 1‑11.

Laiou A. E. 2002, « The Emperor’s word : chrysobulls, oaths and synallagmatic relations in Byzantium (11th‑12th c.) », TM 14, p. 347‑362.

Laiou A. E. et Morrisson C. 2007, The Byzantine Economy, Cambridge.

Lampsidès O. 1976, « Ein unbekannter Kunstgriff des Nikephoros Pocas bei der Landung auf Chandax, Kreta (960) », BZ 69, p. 9‑12.

Laurent V. 1954, « Charisticariat et commende à Byzance. Deux fondations patriarcales aux xiie et xiiie siècles », REB 12, p. 100‑113.

Laurent V. 1969, « La chronologie des patriarches de Constantinople au xiiie siècle (1208‑1309) », REB 27, p. 129‑150.

Lauritzen F. 2006‑2007, « Psellos and the Nazireans », REB 64‑65, p. 359‑364.

Lauxtermann M. D. 1994, The Byzantine Epigram in the Ninth and Tenth Centuries, Amsterdam.

Lauxtermann M. D. 1998, « John Geometres – Poet and Soldier », Byzantion 68, p. 356‑380.

Lauxtermann M. D. 2003, Byzantine Poetry from Pisides to Geometres, Texts and Contexts, Vienne.

Lebecq S. 2000, « The Role of Monasteries in the Frankish World », in I. L. Hansen et C. Wickham (éd.), The Long Eighth Century : Production, Distribution and Demand, Leyde, p. 121‑148.

Leclercq J. 1963, « Les relations entre le monachisme oriental et le monachisme occidental dans le Haut Moyen Âge », in Le millénaire du Mont Athos, 963‑1963, Paris, vol. 2, p. 49‑80.

Lefort J. 1976, « Rhétorique et politique : trois discours de Jean Mauropous en 1047 », TM 6, p. 265‑303.

Lefort J. 1996, « Constantinople et la Bithynie, ou les fonctions d’un hinterland », Mélanges de l’École française de Rome, Moyen Âge 108, fasc. 1, p. 366‑369.

Lefort J. 2003, « L’économie rurale à Byzance (viiexiie siècle) », in J. Lefort, Société rurale et histoire du paysage à Byzance, Paris, p. 395‑478 [trad. J. Lefort de : « The Rural Economy, Seventh‑Twelfth Centuries », in A. E. Laiou (éd.), The Economic History of Byzantium from the Seventh through the Fifteenth Century, Washington, 2002, vol. 1, p. 231‑310].

Lefort J. et Papachryssanthou D. 1983, « Les premiers Géorgiens à l’Athos dans les documents byzantins », Bedi Kartlisa 41, p. 27‑33.

Lemerle P. 1945, Philippes et la Macédoine orientale à l’époque chrétienne et byzantine, Paris.

Lemerle P. 1953, « Les archives du monastère des Amalfitains au Mont Athos », EEBS 23, p. 548‑566.

Lemerle P. 1959, « Recherches sur le régime agraire à Byzance : la terre militaire à l’époque des Comnènes », Cahiers de civilisation médiévale 2, p. 265‑281.

Lemerle P. 1963, « La vie ancienne d’Athanase de Lavra », in Le millénaire du Mont Athos, 963‑1963, Paris, vol. 1, p. 58‑100.

Lemerle P. 1967a, « “Roga” et rente d’État aux xexie siècles », REB 25, p. 77‑100.

Lemerle P. 1967b, « Un aspect du rôle des monastères à Byzance : les monastères donnés à des laïcs, des charisticaires », CRAI, Paris, p. 9‑28 [réimpression in P. Lemerle, Le monde de Byzance : Histoire et institutions, Londres, 1978, XV, p. 9‑28].

Lemerle P. 1970, « Les sources grecques pour l’histoire des Pauliciens d’Asie Mineure », TM 4, p. 3‑227.

Lemerle P. 1971, Le premier humanisme byzantin. Notes et remarques sur enseignement et culture à Byzance des origines au xe siècle, Paris.

Lemerle P. 1973, « L’histoire des Pauliciens d’Asie Mineure d’après les sources grecques », TM 5, p. 1‑144.

Lemerle P. 1977, Cinq études sur le xie siècle byzantin, Paris.

Lemerle P. 1979, The Agrarian History of Byzantium from the Origins to the Twelfth Century, Galway.

Lerou S. 2004, « L’usage des reliques du Christ par les empereurs aux xie et xiie siècles : le Saint Bois et les Saintes Pierres », in J. Durand et B. Flusin (éd.), Byzance et les reliques du Christ, Paris, p. 159‑182.

Leroy J. 1959, « La réforme studite », in Institut des études pontificales (éd.), Il monachesimo orientale, Atti del convegno di studi orientali, Rome, 9‑12 avril 1958, Rome, p. 181‑214.

Leroy J. 2002, « Le monachisme studite », in F. de Montleau (éd.), Théodore Stoudite. Les grandes catéchèses (Livre I) et les épigrammes (I‑XXIX), Abbaye de Bellefontaine, p. 39‑116.

Leroy J. 2007, « La vie quotidienne du moine studite », in O. Delouis (éd.), Études sur le monachisme byzantin, Abbaye de Bellefontaine, p. 47‑79 [1re éd. : Irénikon 27, 1954, p. 21‑50].

Leroy‑Molinghen A. et Karlin‑Hayter P. 1968, « Basileopator », Byzantion 38, p. 278‑281.

Lesne E. 1920, « Les ordonnances monastiques de Louis le Pieux et la Notitia de servitio monasteriorum », RHEF 6, p. 321‑338.

Levillain L. 1902, Examen critique des chartes de Corbie, Paris.

Lilie R.‑J. 1999, « Ioannes VII. Grammatikos (837‑843) », in R.‑J. Lilie (éd.), Die Patriarchen der ikonoklastischen Zeit, Germanos I – Methodios I (715‑847), Francfort, p. 169‑182.

Linder A. 1997, The Jews in the Legal Sources of the Early Middle Ages, Détroit.

Littlewood A. R. 1997, « Gardens of the Palaces », in H. Maguire (éd.), Byzantine Court Culture from 829 to 1204, Harvard, p. 13‑38.

Lobrichon G. 2003, La Bible au Moyen Âge, Paris.

Lobrichon G. 2008, « Making sense of the Bible », in T. F. X. Noble et J. M. H. Smith (éd.), The Cambridge History of Christianity, vol. 3, Early Medieval Christianities, c. 600‑c. 1100, Cambridge, p. 531‑553.

Loos M. 1967, « Certains aspects du bogomilisme byzantin des xie et xiie siècles », BS 28, p. 39‑53.

Loos M. 1974, Dualist heresy in the Middle Ages, Prague.

Loos M. 2002, « The Papacy and the Rulers of Southern Italy, 1058‑1198 », in G. A. Loud et A. Metcalfe (éd.), The Society of Norman Italy, Leyde, p. 151‑184.

Loud G. A. 2000a, Montecassino and Benevento in the Middle Ages : essays in South Italian Church history, Aldershot.

Loud G. A. 2000b, The Age of Robert Guiscard. Southern Italy and Norman Conquest, Harlow.

Loud G. A. 2002, « The Papacy and the Rulers of Southern Italy, 1058‑1198 », in G. A. Loud et A. Metcalfe (éd.), The Society of Norman Italy, Leyde, p. 151‑184.

Lounghis T. C. 1980, Les ambassades byzantines en Occident depuis la fondation des États barbares jusqu’aux croisades (407‑1096), Athènes.

Lounghis T. C. 2002, « The Byzantine Historians on Politics and People from 1042 to 1081 », Byzantion 72, p. 381‑403.

Louth A. 2008, « Byzantium transforming (600‑700) », in J. Shepard (éd.), The Cambridge History of the Byzantine Empire, c. 500‑1492, Cambridge, p. 221‑248.

Lunardi G., Houben H. et Spinelli G. 1986, Monasticon Italiae, III, Puglia e Basilicate, Cesena.

McCormick M. 1986, Eternal victory. Triumphal rulership in late antiquity, Byzantium and the early medieval West, Paris‑Cambridge.

McCormick M. 2001, Origins of the European Economy : Communications and Commerce AD 300‑900, Cambridge.

McGeer E. 1995, Sowing the Dragon’s Teeth : Byzantine Warfare in the Tenth Century, Washington.

McGeer E. 2003, « Two Military Orations of Constantine VII », in J. W. Nesbitt (éd.), Byzantine authors, Literary Activities and Preoccupations, Leyde, p. 117‑134.

McGuckin J. A. 1996, « Symeon the New Theologian (d. 1022) and Byzantine monasticism », in A. Bryer et M. Cunningham (éd.), Mount Athos and Byzantine Monasticism, Londres, p. 17‑35.

Macridès R. 1992, « Dynastic marriages and political kinship », in J. Shepard et S. Franklin (éd.), Byzantine Diplomacy. Papers from the Twenty‑fourth Spring Symposium of Byzantine Studies, Cambridge, March 1990, Londres, p. 263‑280.

Macridès R. 2001, « Saints and Sainthood in the Early Palaiologan Period », in S. Hackel (éd.), The Byzantine Saint (2e éd.), New York, p. 67‑87.

Macridès R. et Magdalino P. 1992, « The Fourth Kingdom and the Rhetoric of Hellenism », in P. Magdalino (éd.), The Perception of the Past in Twelfth‑Century Europe, p. 117‑156.

Magdalino P. 1983, « Aspects of Twelfth‑Century Byzantine Kaiserkritik », Speculum 58, fasc. 1, p. 326‑346 [réimpression in P. Magdalino, Tradition and Transformation in Medieval Byzantium, Londres, 1991, VIII, p. 326‑346].

Magdalino P. 1984, « The Not‑So‑Secret Functions of the Mystikos », REB 42, p. 229‑240.

Magdalino P. 1987, « Observations on the Nea Ekklesia of Basil I », JÖB 37, p. 51‑64 [réimpression in P. Magdalino, Studies on the History and Topography of Byzantine Constantinople, Londres, 2007, V, p. 51‑64].

Magdalino P. 1988, « The Bath of Leo the Wise and the “Macedonian Renaissance” Revisited : Topography, Iconography, Ceremonial, Ideology », DOP 42, p. 97‑118.

Magdalino P. 1993, The Empire of Manuel I Komnenos, Cambridge.

Magdalino P. 1996, Constantinople médiévale. Études sur l’évolution des structures urbaines, Paris.

Magdalino P. 1997, « In search of the Byzantine courtier : Leo Choirosphaktes and Constantin Manasses », in H. Maguire (éd.), Byzantine Court Culture from 829 to 1204, Harvard, p. 141‑165.

Magdalino P. 1999, « “What we heard in the Lives of the saints we have seen with our own eyes” : the holy man as literary text in tenth‑century Constantinople », in J. Howard‑Johnston et P. A. Hayward (éd.), The Cult of Saints in Late Antiquity and the Middle Ages, Oxford University Press, p. 83‑112.

Magdalino P. 2001, « The Byzantine Holy Man in the Twelfth Century », in S. Hackel (éd.), The Byzantine Saint (2e éd.), New York, p. 51‑66.

Magdalino P. 2002, « Une prophétie inédite des environs de l’an 965 attribuée à Léon le Philosophe (MS Karakallou 14, f. 253r‑254r) », TM 14, p. 391‑402.

Magdalino P. 2004a, « Church, Empire and Christendom in c. 600 and c. 1075 : the view from the registers of popes Gregory I and Gregory VII », in Centre italien des études médiévales (éd.), Cristianità d’Occidente e Cristianità d’Oriente (secola vi‑xi), Atti della Settimana di studio della Fondazione Centro italiano di studi sull’alto Medioevo, 24‑30 aprile 2003, Spolète, vol. I, p. 1‑30.

Magdalino P. 2004b, « L’église du Phare et les reliques de la Passion à Constantinople (viie/viiiexiiie siècles) », in J. Durand et B. Flusin (éd.), Byzance et les reliques du Christ, Paris, p. 15‑30.

Magdalino P. 2006, L’orthodoxie des astrologues. La science entre le dogme et la divination à Byzance (viiexive siècle), Paris.

Magdalino P. 2013, « The Foundation of the Pantokrator Monastery in Its Urban Setting », in S. Kotzabassi (éd.), The Pantokrator Monastery in Constantinople, Boston‑Berlin, p. 33‑55.

Magdalino P. et Nelson R. 1982, « The Emperor in Byzantine Art of the Twelfth Century », BF 8, p. 123‑183 [réimpression in P. Magdalino, Tradition and Transformation in Medieval Byzantium, Londres, 1991, VI, p. 123‑183].

Maguire H. 1994, « Imperial garden and the rhetoric of renewal », in P. Magdalino (éd.), New Constantines : the Rhythm of Imperial Renewal in Byzantium, 4th‑13th Centuries, Londres, p. 181‑197.

Maillet C. 2008, « Bernard de Clairvaux et la fratrie recomposée », Médiévales 54, p. 13‑34.

Majeska G. P. 1977, « The Body of St. Theophano the Empress and the Convent of St. Constantine », Bsl 38, p. 14‑21.

Majeska G. P. 1984, Russian Travelers to Constantinople in the Fourteenth and Fifteenth Centuries, Washington.

Majeska G. P. 1997, « The Emperor in His Church : Imperial Ritual in the Church of St. Sophia », in H. Maguire (éd.), Byzantine Court Culture from 829 to 1204, Harvard, p. 1‑11.

Malamut É. 1985, « À propos de Bessai d’Éphèse », REB 43, p. 243‑251.

Malamut É. 1986, « Nouvelle hypothèse sur l’origine de la maison impériale des Manganes », in V. Kremmydas, Chr. Maltézou et N. Panagiotakès (éd.), Mélanges Svoronos, Réthymnon, p. 129‑134.

Malamut É. 1988, Les îles de l’Empire byzantin, viiiexiie siècles, Paris, 2 vol.

Malamut É. 1993, Sur la route des saints byzantins, Paris.

Malamut É. 1999, « Une femme politique d’exception à la fin du xie siècle : Anne Dalassène », in A. Dierkens, R. le Jan, S. Lebecq, J.‑M. Sansterre (éd.), Femmes et pouvoir des femmes en Orient et en Occident du vie au xie siècle, Lille, p. 103‑120.

Malamut É. 2001, « Le monastère de Saint‑Jean‑Prodrome de Pétra de Constantinople », in M. Kaplan (éd.), Le sacré et son inscription dans l’espace à Byzance et en Occident, Paris, p. 219‑233.

Malamut É. 2003, « Les voyageurs à l’époque médiévale », in B. Geyer et J. Lefort (éd.), La Bithynie au Moyen Âge, Paris, p. 473‑484.

Malamut É. 2007, Alexis Ier Comnène, Paris.

Malamut É. 2010, « La tente impériale à Byzance : une cour ambulante (ivexiie siècle) », in É. Malamut (éd.), Dynamiques sociales au Moyen Âge en Occident et en Orient, Aix‑en‑Provence, p. 65‑88.

Maltese E. V. 1997, « École et enseignement à Byzance », Europe 822, p. 21‑33.

Maltézou Chr. A. 1995, « Byzantine “consuetudines” in Venetian Crete », DOP 49, p. 269‑280.

Maltézou Chr. A. 1998, « Byzantine Legends in Venetian Crete », in I. Sevcenko et I. Hutter (éd.), ΑΕΤΟΣ, Studies in honour of Cyril Mango, Stuttgart‑Leipzig, p. 233‑242.

Mango C. A. 1954, « Documentary Evidence on the Apse Mosaics of St Sophia », BZ 47, p. 395‑402.

Mango C. A. 1960, « The Legend of Leo the Wise », ZbRad 6, p. 59‑93 [réimpression in C. A. Mango, Byzantium and Its Image, Londres, 1984, XVI, p. 59‑93].

Mango C. A. 1962, « Three Imperial Byzantine Sarcophagi Discovered in 1750 », DOP 16, p. 397‑402 [réimpression in C. A. Mango, Studies on Constantinople, Londres, VI, p. 397‑402].

Mango C. A. 1966, « The Monastery of St. Abercius at Kursunlu (Elegmi) in Bithynia », DOP 22, p. 169‑176.

Mango C. A. 1969‑1970, « Notes on Byzantine Monuments », DOP 23‑24, p. 369‑375 [réimpression in C. A. Mango, Studies on Constantinople, Londres, 1993, XVI, p. 369‑375].

Mango C. A. 1972, The Art of the Byzantine Empire, 312‑1453, Sources and Documents, Englewoods Cliffs.

Mango C. A. 1973, « A note on Panagia Kamariotissa and some Imperial Foundations on the Tenth and Eleventh Centuries at Constantinople », DOP 27, p. 128‑132 [réimpression in C. A. Mango, Studies on Constantinople, Londres, 1993, XX, p. 128‑132].

Mango C. A. 1975, « The Availability of Books in the Byzantine Empire, A.D. 750‑850 », in I. Sevcenko et C. A. Mango (éd.), Byzantine Books and Bookmen : a Dumbarton Oaks Colloquium, Washington, p. 29‑45 [réimpression in C. A. Mango, Byzantium and its Image, Londres, 1984, VII, p. 29‑45].

Mango C. A. 1976a, Byzantine Architecture, New York.

Mango C. A. 1976b, « Les monuments de l’architecture du xie siècle et leur signification historique et sociale », TM 6, p. 351‑365.

Mango C. A. 1979, « On the History of the Templon and the Martyrion of St. Artemios at Constantinople », Zograf 10, p. 1‑13 [réimpression in C. A. Mango, Studies on Constantinople, Londres, 1993, XV, p. 1‑13].

Mango C. A. 1981, « Observations on the Correspondence of Ignatius, Metropolitan of Nicaea », TU 125, p. 403‑410 [réimpression in C. A. Mango, Byzantium and its Image, Londres, 1984, XII, p. 403‑410].

Mango C. A. 1982, « St. Anthusa of Mantineon and the Family of Constantine V », AB 100, p. 401‑409 [réimpression in C. A. Mango, Byzantium and its Image, Londres, 1984, IX, p. 401‑409].

Mango C. A. 1985, « On Re‑reading the Life of St. Gregory the Decapolite », Byzantina 13, fasc. 1, p. 633‑646.

Mango C. A. 1986a, « Épigrammes honorifiques, statues et portraits à Byzance », inΑφιέρωμα στὸν Νίκο Σβορῶνο, Réthymnon, p. 25‑35 [réimpression in C. A. Mango, Studies on Constantinople, Londres, 1993, IX, p. 25‑35].

Mango C. A. 1986b, « The Development of Constantinople as an Urban Centre », in A. D. Caratzas (éd.), The 17th International Byzantine Congress. Main Papers, New Rochelle, p. 117‑136 [réimpression in C. A. Mango, Studies on Constantinople, Londres, 1993, I, p. 117‑136].

Mango C. A. 1990, « Constantine’s Mausoleum and the Translation of Relics », BZ 83, p. 51‑61 [réimpression in C. A. Mango, Studies on Constantinople, Londres, 1993, V, p. 51‑61].

Mango C. A. 1991, « Germia : A Postscript », JÖB 41, p. 297‑300.

Mango C. A. 1992, « The Monastery of St. Mary Peribleptos (Sulu manastır) at Constantinople Revisited », REArm 23, p. 473‑493.

Mango C. A. 1994, « On the Cult of Saints Cosmas and Damian at Constantinople », in Musée Bénaki (éd.), Θυμίαμα στη μνήμη της Λασκαρίνας Μπούρα, Athènes, p. 189‑192.

Mango C. A. 1995, « Sépultures et épitaphes aristocratiques à Byzance », in G. Cavallo et C. A. Mango (éd.), Epigrafia medievale greca e latina. Ideologia e funzione. Atti del seminario di Erice (12‑18 settembre 1991), Spolète, p. 99‑119.

Mango C. A. 1997, « The Palace of the Boukoleon », CA 45, p. 41‑50.

Mango C. A. 1998, « Where at Constantinople was the Monastery of Christos Pantepoptes ? », DchAE 20, p. 87‑88.

Mango C. A. et Hawkins E. J. W. 1966, « The Hermitage of St. Neophytos and Its Wall Paintings », DOP 20, p. 119‑206.

Mango C. A. et Sevcenko I. 1973, « Some Churches and Monasteries on the Southern Shore of the Sea of Marmara », DOP 27, p. 235‑277.

Maniati‑Kokkini T. 2000, « Clergy and laity “opponents” in claims for privileges and land from the twelfth to the fourteenth century », in J. Burke et R. Scott (éd.), Byzantine Macedonia. Identity, Image and History, Melbourne, p. 168‑183.

Maraval P. 1998, « Le concile de Chalcédoine », in J.‑M. Mayeur, Ch. (†) et L. Pietri, A. Vauchez, M. Venard (éd.), Histoire du christianisme, III, Les Églises d’Orient et d’Occident (432‑610), Paris, p. 79‑106.

Maraval P. 2004, Lieux saints et pèlerinages d’Orient (2e éd.), Paris.

Maraval P. 2009, Théodose le Grand (379‑395) : le pouvoir et la foi, Paris.

Markopoulos A. 1983, « Sur les deux versions de la Chronographie de Syméon Logothète », BZ 76, p. 279‑284 [réimpression in A. Markopoulos, History and Literature of Byzantium in the 9th‑10th Centuries, Londres, 2004, VI, p. 279‑284].

Markopoulos A. 1988, « Zu den Biographien des Nikephoros Phokas », JÖB 38, p. 225‑233 [réimpression in A. Markopoulos, History and Literature of Byzantium in the 9th‑10th Centuries, Londres, 2004, XIII, p. 225‑233].

Markopoulos A. 1994a, « Constantine the Great in Macedonian historiography : models and approaches », in P. Magdalino (éd.), New Constantines : the Rhythm of Imperial Renewal in Byzantium, 4th‑13th Centuries, Londres, p. 159‑170 [réimpression in A. Markopoulos, History and Literature of Byzantium in the 9th‑10th Centuries, Londres, 2004, XV, p. 159‑170].

Markopoulos A. 1994b, « Überlegungen zu Leben und Werk des Alexandros von Nikaia », JÖB 44, p. 313‑326 [réimpression in A. Markopoulos, History and Literature of Byzantium in the 9th‑10th Centuries, Londres, 2004, XVII, p. 313‑326].

Markopoulos A. 1998, « Autour des Chapitres parénétiques de Basile Ier », in ΕΥΨΥΧΙΑ, Mélanges offerts à Hélène Ahrweiler, Paris, vol. II, p. 469‑479 [réimpression in A. Markopoulos, History and Literature of Byzantium in the 9th‑10th Centuries, Londres, 2004, XXI, p. 469‑479].

Markus R. 2009, « Between Marrou and Brown : Transformations of Late Antique Christianity », in Ph. Rousseau et M. Papoutsakis (éd.), Transformations of Late Antiquity, Essays for Peter Brown, Farnham, p. 1‑13.

Martin C. 2003, La géographie du pouvoir dans l’Espagne wisigothique, Lille.

Martin J.‑M. 2006, « Les thèmes italiens : territoire, administration, population », in A. Jacob, J.‑M. Martin et G. Noyé (éd.), Histoire et culture dans l’Italie byzantine, Rome, p. 517‑558.

Martin‑Hisard B. 1983, « Du T’ao‑K’lardzheti à l’Athos : moines géorgiens et réalités sociopolitiques (ixexe siècles) », Bedi Kartlisa 41, 1983, p. 34‑46.

Martin‑Hisard B. 1984, « L’aristocratie géorgienne et son passé : tradition épique et références bibliques », Bedi Kartlisa 42, p. 13‑34.

Martin‑Hisard B. 1991, « La Vie de Jean et Euthyme et le statut du monastère des Ibères sur l’Athos », REB 49, p. 67‑142.

Martin‑Hisard B. 2006‑2007, « La Vie de Georges l’Hagiorite (1009/1010‑29 juin 1065) », REB 64‑65, p. 5‑204.

Mason H. J. 1974, Greek Terms for Roman Institutions, Toronto.

Matantseva T. 1993, « La Vie d’Hilarion, higoumène de Dalmatos, par Sabas (BHG 2177). Données chronologiques et topographiques. Rapport avec la notice du synaxaire (Nov. Auct. BHG 2177b) », RSBN 30, p. 17‑29.

Mathews T. F. 1976, The Byzantine Churches of Istanbul : a Photographic Survey, University of Pennsylvania Press.

Mathews T. F. et Dandridge E. P. 2004, « The Ruined Reliquary of the Holy Cross of the Great Lavra, Mt. Athos », in J. Durand et B. Flusin (éd.), Byzance et les reliques du Christ, Paris, p. 107‑122.

Mayerson P. 1978, « Procopius or Eutychius on the Construction of the Monastery of Mount Sinai : Which is the More Reliable Source ? », Bulletin of the American Schools of Oriental Research 230, p. 33‑38.

Mazzucchi C. M. 1978, « Dagli anni di Basilio parakimomeno (Cod. Ambr. B 119 sup.) », Aevum 52, p. 267‑316.

Meens R. 2008, « Remedies for sins », in T. F. X. Noble et J. M. H. Smith (éd.), The Cambridge History of Christianity, vol. 3, Early Medieval Christianities, c. 600‑c. 1100, Cambridge, p. 399‑415.

Megaw A. H. S. 1963, « Notes on Recent Work of the Byzantine Institute of Istanbul », DOP 17, p. 333‑371.

Megaw A. H. S. 1964, « Twelfth Century Frescoes in Cyprus », in Comité yougoslave des études byzantines (éd.), Actes du XIIe congrès international d’études byzantines, Ochrid, 10‑16 septembre 1961, Belgrade, III, p. 257‑266.

Megaw A. H. S. 1974, « Byzantine Architecture and Decoration in Cyprus : Metropolitan or Provincial ? », DOP 28, p. 57‑88.

Ménager L.‑R. 1960, Amiratus – ᾽Αμηρᾶς. L’Émirat et les origines de l’Amirauté (xiexiiie siècles), Paris.

Ménardos S. 1929, Ἡ ἐν Κύπρῳ ἱερὰ μονὴ τῆς Παναγίας τοῦ Μαχαιρᾶ, Athènes.

Mercenier R. P. 1953‑1957, La prière des églises de rite byzantin (2e éd.), Paris, 2 vol.

Mergiali S. 1996, L’enseignement et les lettrés pendant l’époque des Paléologues (1261‑1453), Athènes.

Messis Chr. 2004, « Deux versions de la même “vérité” : les deux Vies d’hosios Mélétios au xiie siècle », in P. Odorico et P. A. Agapitos (éd.), Les vies de saints à Byzance. Genre littéraire ou biographie historique ? Actes du IIe colloque international philologique ERMHNEIA, Paris, 6‑7‑8 juin 2002, Paris, p. 303‑345.

Metcalfe A. 2002, « The Muslims of Sicily under Christian Rule », in G. A. Loud et A. Metcalfe (éd.), The Society of Norman Italy, Leyde, p. 289‑317.

Métivier S. (éd.) 2007, Économie et société à Byzance (viiiexiie siècle). Textes et documents, Paris.

Michel A. 1930, Humbert und Kerullarios, II, Paderborn.

Milis L. 2002, Les moines et le peuple dans l’Europe du Moyen Âge, Paris.

Miller T. S. 1985, The Birth of the Hospital in the Byzantine Empire, Baltimore‑Londres.

Miller T. S. 2003, The Orphans of Byzantium. Child Welfare in the Christian Empire, Washington.

Miller T. S. et Nesbitt J. (éd.) 1995, Peace and War in Byzantium. Essays in Honor of G. T. Dennis, Washington.

Millet G. 1899, Le monastère de Daphni. Histoire, architecture, mosaïques, Paris.

Miltenova A. et Kajmakamova M. 1986, « The Uprising of Petar Deljan (1040‑1041) in a New Old Bulgarian Source », BS 8, p. 227‑240.

Minisci P. 1976, Santa Maria di Grottaferrata, la chiesa e il monastero, Grottaferrata.

Miranda S. 1964, Les Palais des empereurs byzantins, Mexico.

Moehs T. H. 1972, Gregorius V. A Biographical Study, Stuttgart.

Moravcsik G. 1961, « Sagen und Legenden über Kaiser Basileios I », DOP 15, p. 59‑126.

Moravcsik G. 1970, Byzantium and the Magyars, Budapest.

Morini E. 1999, Monachesimo greco in Calabria. Aspetti organizzativi e linee di spiritualità, Bologne.

Morris R. 1982, « Legal terminology in monastic documents of the tenth and eleventh centuries », JÖB 32. 2, p. 281‑290.

Morris R. 1984, « The Byzantine Aristocracy and the Monasteries », in M. Angold (éd.), The Byzantine Aristocracy, ix to xiii Centuries, Oxford, p. 112‑137.

Morris R. 1985, « Monasteries and their patrons in the tenth and eleventh centuries », BF 10, p. 185‑231.

Morris R. 1988, « The two faces of Nikephoros Phokas », BMGS 12, p. 83‑115.

Morris R. 1992, « Divine Diplomacy in the late Eleventh Century », BMGS 16, p. 147‑156.

Morris R. 1993, « Spiritual Fathers and Temporal Patrons : Logic and Contradiction in Byzantine Monasticism in the Tenth Century », RB 103, p. 273‑288.

Morris R. 1994, « Succession and usurpation : politics and rhetoric in the late tenth century », in P. Magdalino (éd.), New Constantines : the Rhythm of Imperial Renewal in Byzantium, 4th‑13th Centuries, Londres, p. 199‑214.

Morris R. 1995a, « Monastic exemptions in Tenth and Eleventh‑Century Byzantium », in W. Davies et P. Fouracre (éd.), Property and Power in the Early Middle Ages, Cambridge, p. 200‑220.

Morris R. 1995b, Monks and laymen in Byzantium, 843‑1118, Cambridge.

Morris R. 2000, « The Athonites and their neighbours in Macedonia in the tenth and eleventh centuries », in J. Burke et R. Scott (éd.), Byzantine Macedonia. Identity, Image and History, Melbourne, p. 157‑167.

Morris R. 2001, « The Political Saint of the Eleventh Century », in S. Hackel (éd.), The Byzantine Saint (2e éd.), New York, p. 43‑50.

Morris R. 2004, « The Spread of the Cult of St. Nikon “Metanoeite” », in É. Kountoura Galakè (éd.), The Heroes of the Orthodox Church, Athènes, p. 433‑458.

Morris R. 2007, « Symeon the Sanctified and the refoundation of Xenophontos », in M. Mullett (éd.), Founders and refounders of Byzantine monasteries, Belfast, p. 443‑464.

Morrisson C. 1976, « La dévaluation de la monnaie byzantine au xie siècle ; essai d’interprétation », TM 6, 1976, p. 3‑47 [réimpression in C. Morrisson, Monnaie et finances à Byzance ; analyses, techniques, Aldershot, 1994, IX, p. 3‑47].

Morrisson C. 2002, « Byzantine Money ; Its Production and Circulation », in A. E. Laiou (éd.) The Economic History of Byzantium from the Seventh through the Fifteenth Century, Washington, 3, p. 909‑966.

Morrisson C. 2003, « The Emperor, the Saint, and the City : Coinage and Money in Thessalonike from the Thirteenth to the Fifteenth Century », DOP 57, p. 173‑203.

Morrisson C. et Cheynet J.‑Cl. 2002, « Prices and Wages in the Byzantine World », in A. E. Laiou (éd.), The Economic History of Byzantium from the Seventh through the Fifteenth Century, Washington, 2, p. 815‑831.

Mouriki D. 1980‑1981, « Stylistics Trends in Monumental Painting of Greece during the Eleventh and Twelfth Centuries », DOP 34‑35, p. 77‑124.

Mouriki D. 1985, The Mosaics of Nea Moni on Chios, Athènes, 2 vol.

Mouriki D. 1987‑1988, « Οἱ τοιχογραφίες τοῦ παρεκκλησίου τῆς Μονῆς Ἁγίου ᾽Ιωάννου τοῦ Θεολόγου στὴν Πάτμο », DchAE 4, 14, p. 205‑266.

Mouton J.‑M. 1998, « Les musulmans à Sainte‑Catherine au Moyen Âge », in D. Valbelle et Ch. Bonnet (éd.), Le Sinaï durant l’Antiquité et le Moyen Âge. 4000 ans d’histoire pour un désert. Actes du colloque « Sinaï » tenu à l’UNESCO du 19 au 21 septembre 1997, Paris, p. 177‑182.

Mouton J.‑M. 1999, « La présence chrétienne au Sinaï à l’époque fatimide », in M. Barrucand (éd.), L’Égypte fatimide, son art et son histoire, Paris, p. 613‑624.

Mouton J.‑M. 2000, Le Sinaï médiéval, Un espace stratégique de l’islam, Paris.

Mouton J.‑M. 2001, Le Sinaï de la conquête arabe à nos jours, Le Caire.

Müller A. E. 1998, « Wiederverwendete Sarkophage ? », JÖB 48, p. 49‑56.

Müller‑Wiener W. 1977, Bildlexikon zur Topographie Istanbuls, Tübingen.

Mullett M. 1984, « The “Disgrace” of the Ex‑Basilissa Maria », BS 45, p. 202‑211.

Mullett M. 1994, « Alexios I Komnenos and imperial renewal », in P. Magdalino (éd.), New Constantines : the Rhythm of Imperial Renewal in Byzantium, 4th‑13th Centuries, Londres, p. 259‑267.

Mullett M. 2004, « Literary Biography and Historical Genre in the Life of Cyril Phileotes by Nicholas Kataskepenos », in P. Odorico et P. A. Agapitos (éd.), Les vies de saints à Byzance. Genre littéraire ou biographie historique ? Actes du IIe colloque international philologique ERMHNEIA, Paris, 6‑7‑8 juin 2002, Paris, p. 387‑409.

Mullett M. 2007a, « Founders, refounders, second founders, patrons », in M. Mullett (éd.), Founders and refounders of Byzantine monasteries, Belfast, p. 1‑27.

Mullett M. 2007b, « Refounding monasteries on Constantinople under the Komnenoi », in M. Mullett (éd.), Founders and refounders of Byzantine monasteries, Belfast, p. 366‑378.

Nasrallah J. 1969, « Un auteur antiochien du xie siècle : Nicon de la Montagne Noire (vers 1025‑début du xiie siècle) », Proche‑Orient chrétien 19, p. 150‑161.

Neil B. 2006, Seventh‑Century Popes and Martyrs : the Political Hagiography of Anastasius Bibliothecarius, Turnhout.

Nerlich D. 1999, Diplomatische Gesandtschaften zwischen Ost‑ und Westkaisern, 756‑1002, Bern.

Nesbitt J. et Wiita J. 1975, « A Confraternity of the Comnenian Era », BZ 68, p. 155‑175.

Neseva V. (éd.) 1989‑1994, Melnik, Sofia, 2 vol.

Neumann C. 1971, Griechische Geschichtschreiber und Geschichtsquellen im zwölften Jahrhundert (2e éd.), New York.

Nicéphore de Chio 1804, θεία καὶ ἱερὰ ἀκολουθία τῶν Ὁσίων καὶ Θεοφόρων Πατέρων ἡμῶν, Νικήτα, ᾽Ιωάννου καὶ ᾽Ιωσήφ, τῶν κτιτόρων τῆς ἐν Χίῳ σεβασμίας ἱερᾶς βασιλικῆς τε καὶ σταυροπηγιακῆς μονῆς τῆς ἐπιλεγομένης Νέας, Chio.

Nicol D. M. 1988, « Byzantine Political Thought », in J. H. Burns (éd.), The Cambridge History of Medieval Political Thought c. 350‑c. 1450, Cambridge, p. 51‑79.

Nicol D. M. 1996, The Reluctant Emperor, A Biography of John Cantacuzene, Byzantine Emperor and Monk, c. 1295‑1383, Cambridge.

Nicolaou‑Konnari A. 2005, « Greeks », in A. Nicolaou‑Konnari et Chr. Schabel (éd.), Cyprus. Society and Culture, 1191‑1374, Leyde‑Boston, p. 13‑62.

Noble T. F. X. 1976, « The Monastic Ideals as a Model for Empire : the Case of Louis the Pious », RB 86, fasc. 4, p. 235‑250.

Noret J. 1985, « La vie la plus ancienne d’Athanase l’Athonite confrontée à d’autres vies de saints », AB 103, p. 243‑251.

Nystazopoulou M. 1966, « Ὁ ἐπὶ τοῦ κανικλείου καὶ ἡ ἐφορεία τῆς ἐν Πάτμῳ μονῆς », Symmeikta 1, p. 76‑94.

Nystazopoulou‑Pélékidou M. 1989, « Τὰ πλοῖα τῆς μονῆς Πάτμου (11ος‑13ος αι.) », in D. Kominis (éd.), Πρακτικὰ Ἱ. Μονῆς ἁγίου ᾽Ιωάννου τοῦ Θεολόγου · 900 χρόνια ἱστορικῆς μαρτυριάς. Πάτμος, 22‑24 σεπτεμβρίου 1988, Athènes, p. 93‑114.

Obolensky D. 1948, The Bogomils, Cambridge.

Œconomos L. 1972, La vie religieuse dans l’empire byzantin à l’époque des Comnènes et des Anges (2e éd.), New York.

Oexle G. 1993, « Les moines d’Occident et la vie politique et sociale dans le haut Moyen Âge », RB 103, p. 255‑272.

Oikonomidès N. 1963a, « La dernière volonté de Léon VI au sujet de la tétragamie (mai 912) », BZ 56, p. 46‑52 [réimpression in N. Oikonomidès, Documents et études sur les institutions de Byzance (viiexve s.), Londres, 1976, IV, p. 46‑52].

Oikonomidès N. 1963b, « La “préhistoire” de la dernière volonté de Léon VI au sujet de la tétragamie », BZ 56, p. 265‑270 [réimpression in N. Oikonomidès, Documents et études sur les institutions de Byzance (viiexve s.), Londres, 1976, V, p. 265‑270].

Oikonomidès N. 1964, « Contribution à l’étude de la pronoia au xiiie siècle », REB 22, p. 158‑175 [réimpression in N. Oikonomidès, Documents et études sur les institutions de Byzance (viiexve s.), Londres, 1976, VI, p. 158‑175].

Oikonomidès N. 1968, « Ἡ διανομὴ τῶν βασιλικῶν ἐπισκέψεων τῆς Κρήτης (1170‑1171) καὶ ἡ δημοσιονομικὴ πολιτικὴ τοῦ Μανουὴλ Α᾽ Κομνηνοῦ », in Πεπραγμένα Β Κρητολογικοῦ Συνεδρίου, 3, Athènes, p. 195‑201 [réimpression in N. Oikonomidès, Documents et études sur les institutions de Byzance (viiexve s.), Londres, 1976, p. 195‑201].

Oikonomidès N. 1976a, « L’évolution de l’organisation administrative de l’empire byzantin au xie siècle (1025‑1118) », TM 6, p. 125‑152 [réimpression in N. Oikonomidès, Byzantium from the Ninth Century to the Fourth Crusade, Aldershot, 1992, X, p. 125‑152].

Oikonomidès N. 1976b, « Leo VI and the Narthex Mosaic of Saint Sophia », DOP 30, p. 151‑172 [réimpression in N. Oikonomidès, Byzantium from the Ninth Century to the Fourth Crusade, Aldershot, 1992, III, p. 151‑172].

Oikonomidès N. 1979, « The Chancery of the Grand Komnenoi : Imperial Tradition and Political Reality », inΑρχείον Πόντου 35, p. 321‑332.

Oikonomidès N. 1980‑1981, « St. George of Mangana, Maria Skleraina, and the “Malyj Sion” of Novgorod », DOP 34‑35, p. 239‑246 [réimpression in N. Oikonomidès, Byzantium from the Ninth Century to the Fourth Crusade, Aldershot, 1992, XVI, p. 239‑246].

Oikonomidès N. 1992, « The first century of the monastery of Hosios Loukas », in A. Cutler et S. Franklin (éd.), Homo Byzantinus. Papers in Honor of Alexander Kazhdan, DOP 46, Washington, p. 245‑255 [réimpression in É. Zachariadou (éd.), Social and Economic Life in Byzantium, Aldershot, 2004, III, p. 245‑255].

Oikonomidès N. 1995a, « The Concept of “Holy War” and Two Tenth‑Century Byzantine Ivories », in T. S. Miller et J. Nesbitt (éd.), Peace and War in Byzantium, Washington, p. 62‑86.

Oikonomidès N. 1995b, « The Jews of Chios (1049) : a group of excusati », in B. Arbel (éd.), Studies in Honour of David Jacoby, Mediterranean Historical Review 10, Londres, p. 218‑225 [réimpression in É. Zachariadou (éd.), Social and Economic Life in Byzantium, Aldershot, 2004, XV, p. 218‑225].

Oikonomidès N. 1996, Fiscalité et exemption fiscale à Byzance (ixexie s.), Athènes.

Oikonomidès N. 1997, « Το δικαστικό προνόμιο της Νέας Μονής Χίου », Symmeikta 11, p. 49‑62 [réimpression in É. Zachariadou (éd.), Social and Economic Life in Byzantium, Aldershot, 2004, VI, p. 49‑62].

Oikonomidès N. 1998, « Liens de vassalité dans un apanage byzantin du xiie siècle », in I. Sevcenko et I. Hutter (éd.), ΑΕΤΟΣ, Studies in honour of Cyril Mango, Stuttgart‑Leipzig, p. 257‑263 [réimpression in É. Zachariadou (éd.), Social and Economic Life in Byzantium, Aldershot, 2004, XX, p. 257‑263].

Oikonomidès N. 2000, « Le bateau de Chilandar », in Huit siècles du monastère de Chilandar. Histoire, vie spirituelle, littérature, art et architecture, Belgrade, p. 29‑33 [réimpression in É. Zachariadou (éd.), Social and Economic Life in Byzantium, Aldershot, 2004, IV, p. 29‑33].

Oikonomidès N. 2002, « The Role of the Byzantine State in the Economy », in A. E. Laiou (éd.), The Economic History of Byzantium from the Seventh through the Fifteenth Century, Washington, 3, p. 973‑1058.

Oikonomidès N. 2004a, « How to Become a Saint in Eleventh Century Byzantium », in É. Kountoura‑Galakè (éd.), The Heroes of the Orthodox Church, Athènes, p. 473‑491.

Oikonomidès N. 2004b, « The monastery of Patmos and its economic functions (11th‑12th centuries) », « Runciman Lecture » inédite, King’s College, Londres, 2 février 2000, in É. Zachariadou (éd.), Social and Economic Life in Byzantium, Aldershot, p. 1‑17.

Oikonomou S. 2007, « John Xenos as serial founder of monastic establishments », in M. Mullett (éd.), Founders and refounders of Byzantine monasteries, Belfast, p. 234‑250.

Olsen B. M. 1989, L’étude des auteurs classiques latins aux xie et xiie siècles, Paris.

Orlandos A. K. 1933, « Τά βυζαντινά μνημεῖα τῆς Βήρας », Θρακικά 4, p. 3‑34.

Orlandos A. K. 1939‑1940, « Ἡ μονὴ τοῦ Ὁσίου Μελετίου καὶ τὰ παραλαύρια αὐτῆς », ABME V, p. 34‑118.

Orlandos A. K. 1970, Ἡ ἀρχιτεκτονικὴ καὶ αἱ βυζαντιναὶ τοιχογραφίαι τῆς Μονῆς τοῦ Θεολόγου Πάτμου, Athènes.

Ousterhout R. 1987, The Architecture of the Kariye Camii in Istanbul, Washington.

Ousterhout R. 1989, « Rebuilding the Temple : Constantine Monomachus and the Holy Sepulchre », The Journal of the Society of Architectural Historians 48, p. 68‑78.

Ousterhout R. 1998, « Reconstructing ninth‑century Constantinople », in L. Brubaker (éd.), Byzantium in the Ninth Century : Dead or Alive ? Papers from the Thirtieth Spring Symposium of Byzantine Studies, Birmingham, March 1996, Aldershot, p. 115‑130.

Ousterhout R. 1999, Master Builders of Byzantium, Princeton.

Ousterhout R. 2001, « Architecture, Art and Komnenian Ideology at the Pantokrator Monastery », in N. Necipoğlu (éd.), Byzantine Constantinople : Monuments, Topography and Everyday Life, Leyde, p. 133‑150.

Özgümüs F. 2000, « Peribleptos (« Sulu ») Monastery in Istanbul », BZ 93.2, p. 508‑520.

Pacaut M. 1993, Les ordres monastiques et religieux au Moyen Âge, Paris.

Panagiotakis N. 1965, « Λέων ὁ Διάκονος », EEBS 34, p. 1‑138.

Panagiotakos P. I. 1957, Σύστημα τοῦ ἐκκλησιαστικοῦ δικαίου, 4, Τὸ δίκαιον τῶν μοναχῶν, Athènes.

Panayotidi M. 1989, « The Wall‑paintings in the Church of the Virgin Kosmosoteira at Ferai (Vira) and Stylistic Trends in 12th Century Painting », in Chr. Bakirtzis (éd.), First International Symposium for Thracian Studies « Byzantine Thrace : Image and Character », Komotini May 28th‑31st 1987, BF 14, vol. 1, p. 457‑484, vol. 2, pl. cxxx‑clxxxix.

Papachryssanthou D. 1974, « La Vie de saint Euthyme le Jeune et la métropole de Thessalonique à la fin du ixe et au début du xe siècle », REB 32, p. 225‑245.

Papachryssanthou D. 1981, « Histoire d’un évêché byzantin : Hiérissos en Chalcidique », TM 8, p. 373‑396.

Papadopoulos Chr. 1935, « Συμβολαὶ εἰς τὴν ἱστορίαν τοῦ μοναχικοῦ βίου ἐν Ἑλλάδι, Α᾽. Ὁ ὅσιος Λουκᾶς ὁ νέος (890‑953) », Théologia 13, p. 193‑223.

Papadopoulos Chr. 1951, Ἱστορία τῆς ᾽Εκκλησίας ᾽Αντιοχείας, Alexandrie.

Papazôtos A. 1988, « Recherches topographiques au Mont Athos », in H. Ahrweiler (éd.), Géographie historique du monde méditerranéen, Paris, p. 149‑178.

Parani M. G. 2003, Reconstructing the Reality of Images. Byzantine Material Culture and Religious Iconography (11th‑15th Centuries), Leyde‑Boston.

Pargoire J. 1902, « Autour de Chalcédoine », BZ 11, p. 333.

Pargoire J. 1903, « Le mont S. Auxence », ROC 8, p. 15‑31, 240‑279, 426‑458, 550‑576.

Patlagean É. 1968, « Ancienne hagiographie byzantine et histoire sociale », Annales 23, p. 106‑126.

Patlagean É. 1978, « Christianisation et parentés rituelles : le domaine de Byzance », Annales 33, p. 625‑636 [réimpression in E. Patlagean, Structures sociales, famille, chrétienté à Byzance, ivexie siècle, Londres, 1981, XII, p. 625‑636].

Patlagean É. 1984, « Théodora de Thessalonique. Une sainte moniale et un culte citadin (ixexe siècle) », in S. Bœsch Gajano et L. Sebastiani (éd.), Culto dei santi, istituzioni e classi sociali in età preindustriale, Rome, p. 39‑67.

Patlagean É. 1993a, « Contestations et hérésies en Orient et en Occident. Byzance, contestations et dissidences », J.‑M. Mayeur, Ch. (†) et L. Pietri, A. Vauchez, M. Venard (éd.), Histoire du christianisme des origines à nos jours, V, Apogée de la papauté et expansion de la chrétienté (1054‑1274), Paris, p. 451‑459.

Patlagean É. 1993b, « L’Église grecque de 1123 à 1204 », in J.‑M. Mayeur, Ch. (†) et L. Pietri, A. Vauchez, M. Venard (éd.), Histoire du christianisme des origines à nos jours, V, Apogée de la papauté et expansion de la chrétienté (1054‑1274), Paris, p. 329‑347.

Patlagean É. 1993c, « La chrétienté grecque : l’éclatement de l’Empire et la domination latine (1204‑1274) », in J.‑M. Mayeur, Ch. (†) et L. Pietri, A. Vauchez, M. Venard (éd.), Histoire du christianisme des origines à nos jours, V, Apogée de la papauté et expansion de la chrétienté (1054‑1274), Paris, p. 665‑699.

Patlagean É. 1993d, « Une chrétienté impériale : Byzance », in J.‑M. Mayeur, Ch. (†) et L. Pietri, A. Vauchez, M. Venard (éd.), Histoire du christianisme des origines à nos jours, V, Apogée de la papauté et expansion de la chrétienté (1054‑1274), Paris, p. 27‑56.

Patlagean É. 2001a, « La double terre sainte de Byzance. Autour du xiie s. », in E. Patlagean, Figures du pouvoir à Byzance, Spolète, p. 209‑222 [1re éd. : Annales 49, 1994, p. 459‑469].

Patlagean É. 2001b, « Le basileus assassiné et la sainteté impériale », in E. Patlagean, Figures du pouvoir à Byzance, Spolète, p. 53‑71 [1re éd. : in Media in Francia, Recueil de mélanges offerts à K. F. Werner, Paris, 1989].

Patlagean É. 2001c, « Les Stoudites, l’empereur et Rome », in E. Patlagean, Figures du pouvoir à Byzance (ixexiie siècle), Spolète, p. 73‑98 [1re éd. : in Centre italien des études médiévales (éd.), Bisanzio, Roma e l’Italia nell’alto medioevo, Settimane di studio del centro italiano di studi sull’alto medioevo, 34‑1, Spolète, 1988, Spolète, 1988, p. 429‑460].

Patlagean É. 2001d, « Sainteté et pouvoir », in S. Hackel (éd.), The Byzantine Saint (2e éd.), New York, 2001, p. 88‑105.

Patlagean É. 2007, Un Moyen Âge grec. Byzance, ixexve siècle, Paris.

Pertusi A. 1963, « Monasteri e monaci italiani all’Athos nell’alto medioevo », in Le millénaire du Mont Athos, 963‑1963, 1, Chevetogne, p. 217‑251.

Peters‑Custot A. 2009, Les Grecs de l’Italie méridionale post‑byzantine. Une acculturation en douceur, Rome.

Petit L. 1900, « Le monastère de Notre‑Dame de Pitié en Macédoine », IRAIK 6, p. 1‑153.

Petit L. 1924, « Saint Jean Xénos ou l’Ermite d’après son autobiographie », AB 42, p. 5‑20.

Petit L. 1928, « La vie et les œuvres de Syméon le Nouveau Théologien », EO 150, p. 163‑167.

Pietri Ch. 1995, « Les succès : la liquidation du paganisme et le triomphe du catholicisme d’État », in J.‑M. Mayeur, Ch. (†) et L. Pietri, A. Vauchez, M. Venard (éd.), Histoire du christianisme, II, Naissance d’une chrétienté, Paris, p. 399‑434.

Piltz E. 1997, « Middle Byzantine Court Costume », in H. Maguire (éd.), Byzantine Court Culture from 829 to 1204, Harvard, p. 39‑51.

Pitsakis C. G. 2004, « Droit romain et droit canonique oriental », in Centre italien des études médiévales (éd.), Cristianità d’Occidente e Cristianità d’Oriente (secola vi‑xi), Atti della Settimana di studio della Fondazione Centro italiano di studi sull’alto Medioevo, 24‑30 aprile 2003, Spolète, vol. II, p. 1435‑1473.

Polémis D. 1968, The Doukai : A Contribution to Byzantine Prosopography, Londres.

Popova O. 2005, « The ascetic trend in Byzantine art of the second quarter of the eleventh century and its subsequent fate », Néa Romè 2, p. 243‑257.

Pratsch Th. 1998, Theodoros Studites (759‑826) – zwischen Dogma und Pragma, Francfort‑sur‑le‑Main.

Pratsch Th. 1999, « Nikephoros I. (806‑815) », in R.‑J. Lilie (éd.), Die Patriarchen der ikonoklastichen Zeit. Germanos I. – Methodios I. (715‑847), Francfort‑sur-le-Main, p. 109‑147.

Pratsch Th. 2005, Der hagiographische Topos, Berlin.

Pryor J. H. et Jeffreys E. M. 2006, The Age of the ΔΡΟΜΩΝ, The Byzantine Navy ca 500‑1204, Leyde‑Boston.

Raffin P. 1992, Les rituels orientaux de la profession monastique, Abbaye de Bellefontaine.

Rapp Cl. 1997, « Ritual Brotherhood in Byzantium », Traditio 52, p. 285‑326.

Rapp Cl. 1999, « “For next to God, you are my Salvation” : reflections on the rise of the holy man in late antiquity », in J. Howard‑Johnston et P. A. Hayward (éd.), The Cult of Saints in Late Antiquity and the Middle Ages, Essays on the Contribution of Peter Brown, Oxford, p. 63‑81.

Rapp Cl. 2004, « Hagiography and Monastic Literature between Greek East and Latin West in Late Antiquity », in Centre italien des études médiévales (éd.), Cristianità d’Occidente e Cristianità d’Oriente (secola vi‑xi), Atti della Settimana di studio della Fondazione Centro italiano di studi sull’alto Medioevo, 24‑30 aprile 2003, Spolète, vol. II, p. 1221‑1280.

Rapp Cl. 2009, « Safe‑Conducts to Heaven : Holy Men, Mediation and the Role of Writing », in Ph. Rousseau et M. Papoutsakis (éd.), Transformations of Late Antiquity, Essays for Peter Brown, Farnham, p. 187‑203.

Rautman M. 1991, « Aspects of Monastic Patronage in Palaeologan Macedonia », in S. Curcic et D. Mouriki (éd.), The Twilight of Byzantium, Princeton, p. 53‑74.

Re M. 1998, « Sul viaggio di Bartolomeo da Simeri a Costantinopoli », RSBN 34, p. 71‑76.

Rhoby A. 2010, Byzantinische Epigramme auf Ikonen und Objekten der Kleinkunst, Vienne.

Riché P. 1993a, « La chrétienté occidentale (xe‑milieu du xie siècle) », avec le concours de J.‑M. Martin et M. Parisse, in J.‑M. Mayeur, Ch. (†) et L. Pietri, A. Vauchez, M. Venard (éd.), Histoire du christianisme des origines à nos jours, IV, Évêques, moines et empereurs (610‑1054), Paris, p. 767‑866.

Riché P. 1993b, « Le christianisme dans l’Occident carolingien (milieu viiie-fin ixe siècle) », in J.‑M. Mayeur, Ch. (†) et L. Pietri, A. Vauchez, M. Venard (éd.), Histoire du christianisme des origines à nos jours, IV, Évêques, moines et empereurs (610‑1054), Paris, p. 683‑765.

Rigo A. 1990, « Messalianismo = Bogomilismo : Un’equazione dell’eresiologia medievale bizantina », OCP 56, p. 53‑82.

Ringrose K. M. 2003, The Perfect Servant : eunuchs and the social construction of gender in Byzantium, Chicago‑Londres.

Rochow I. 1994, Kaiser Konstantin V. (741‑775), Francfort‑sur‑le‑Main.

Rochow I. 1999, « Konstantinos II », in R.‑J. Lilie (éd.), Die Patriarchen der ikonoklastischen Zeit, Germanos I – Methodios I (715‑847), Francfort‑sur-le-Main, p. 30‑44.

Rochow I. 2003, « Die Vita der Euphrosyne der Jüngeren, das späteste Beispiel des Motivs der weiblichen Transvestitentums (Monachoparthenia) in der byzantinischen Hagiographie », in A. A. Cekalova (éd.), Mir Aleksandra Kazhdana, K 80‑letiju co dnia rozdenija, Saint‑Pétersbourg, p. 259‑271.

Rodley L. 1983, « The Pigeon House Church, Çavusin », JÖB 33, p. 301‑339.

Rodley L. 1985, Cave Monasteries of Byzantine Cappadocia, Cambridge.

Rodley L. 2000, « Patron Imagery from the Fringes of the Empire », in D. C. Smythe (éd.), Strangers to Themselves : the Byzantine Outsider. Papers from the Thirty‑Second Spring Symposium of Byzantine Studies, University of Sussex, Brighton, March 1998, Aldershot.

Roncaglia P. 1953, Georges Bardanès, métropolite de Corfou et Barthélémy de l’Ordre franciscain, Rome.

Rösch G. 1978, Onoma Basileias. Studien zum offiziellen Gebrauch der Kaisertitel in spätantiker und frühbyzantinischer Zeit, Vienne.

Rosenqvist J. O. 1986, The Life of St Irene Abbess of Chrysobalanton, Uppsala.

Rosenqvist J. O. 2007, Die byzantinische Literatur, vom 6. Jahrhundert bis zum Fall Konstantinopels 1453, Berlin‑New York.

Rosenwein B. H. 1999, Negociating Space. Power, Restraint, and Privileges of Immunity in Early Medieval Europe, Manchester.

Rouillard G. 1943, « La politique de Michel VIII à l’égard des monastères », REB 1, p. 73‑84.

Rousseau Ph. 1999, « Ascetics as mediators and as teachers », in J. Howard‑Johnston et P. A. Hayward (éd.), The Cult of Saints in Late Antiquity and the Middle Ages, Essays on the Contribution of Peter Brown, Oxford, p. 45‑59.

Rousseau Ph. et Papoutsakis M. (éd.) 2009, Transformations of Late Antiquity, Essays for Peter Brown, Farnham.

Runciman S. 1929, The Emperor Romanus Lecapenus and his Reign. A Study of Tenth‑Century Byzantium, Cambridge.

Runciman S. 1940, « The Widow Danelis », in K. Varvaressos (éd.), Études dédiées à la mémoire d’André M. Andréadès, Athènes, p. 425‑431.

Runciman S. 1947, The Medieval Manichee, Cambridge.

Rydén L. 1986, « New Forms of Hagiography : Heroes and Saints », in The 17th International Byzantine Congress, Major papers, Washington, D.C., August 3‑8, 1986, Washington, p. 537‑554.

Saint‑Guillain G. 2001, « Amorgos au xve siècle », BZ 94, p. 62‑189.

Saint‑Guillain G. 2004, « L’Apocalypse et le sens des affaires. Les moines de Saint‑Jean de Patmos, leurs activités économiques et leurs relations avec les Latins (xiiie et xive siècles) », in D. Coulon, C. Otten‑Froux, P. Pagès et D. Valérian (éd.), Chemins d’outre‑mer. Études d’histoire sur la Méditerranée médiévale offertes à Michel Balard, Paris, II, p. 765‑790.

Sansterre J.‑M. 1982, Les moines grecs et orientaux à Rome aux époques byzantine et carolingienne (milieu du vie‑fin du ixe s.), Bruxelles, 2 vol.

Sansterre J.‑M. 1985, « Les coryphées des apôtres, Rome et la papauté dans les Vies des saints Nil et Barthélémy de Grottaferrata », Byzantion 55, p. 516‑543.

Sansterre J.‑M. 2004, « Les moines d’Occident et le monachisme d’Orient du vie au xie siècle : entre textes anciens et réalités contemporaines », in Centre italien des études médiévales (éd.), Cristianità d’Occidente e Cristianità d’Oriente (secola vi‑xi), Atti della Settimana di studio della Fondazione Centro italiano di studi sull’alto Medioevo, 24‑30 aprile 2003, Spolète, vol. I, p. 289‑335.

Sassier Y. 2000, Royauté et idéologie au Moyen Âge, Paris.

Savvidès A. G. C. 1995, « The Consolidation of Byzantine Power in Cyprus on the Eve of the First Crusade and the First Decades of the Empire’s Relations with the Crusaders », in N. Couréas et J. Riley‑Smith (éd.), Cyprus and the Crusades, Nicosie, p. 3‑18.

Scaduto M. 1947, Il monachesimo basiliano nella Sicila medievale, Rome.

Scalia G. 1984, « Le Kuriate e Pantelleria. Osservazione onomastico-etimologiche », Bulletin Du Cange 43, p. 65‑100.

Schabel Chr. 2005, « Religion », in A. Nicolaou‑Konnari et Chr. Schabel (éd.), Cyprus. Society and Culture, 1191‑1374, Leyde‑Boston, p. 157‑218.

Schäfer H. 1973, Die Gül Camii in Istanbul, Tübingen.

Scharf J. 1956, « Photios und die Epanagoge », BZ 49, p. 385‑400.

Scharf J. 1959, « Quellenstudien zum Prooimion der Epanagoge », BZ 52, p. 68‑81.

Schick R. 1995, The Christian Communities of Palestine from Byzantine to Islamic Rule, Princeton.

Schlumberger G. 1900, L’épopée byzantine à la fin du dixième siècle, II, Basile II, le tueur des Bulgares, Paris.

Schminck A. 1989, « In hoc signo vinces – Aspects du “césaropapisme” à l’époque de Constantin VII Porphyrogénète », in A. Markopoulos (éd.), Κωνσταντῖνος καὶ ἡ ἐποχή του, Athènes, p. 103‑116.

Schminck A. 2003, « Hosios Lukas : eine kaiserliche Stiftung », in S. V. Vryonis (éd.), The Empire in Crisis (?) Byzantium in the 11th Century (1025‑1081), Athènes, p. 349‑380.

Seibert H. 1992, « Libertas und Reichsabtei. Zur Klosterpolitik der salischen Herrscher », in S. Schweinfurter (éd.), Die Salier und das Reich, Sigmaringen, vol. 2, p. 503‑569.

Seibt W. 1973, « Prosopographische Konsequenzen der Undatierung von Grumel, Regestes 933 (Patriarch Eustathios anstelle von Eustratios) », JÖB 22, p. 103‑115.

Semmler J. 1991, « Réforme bénédictine et privilège impérial. Les monastères autour de Benoît d’Aniane », in N. Bouter (éd.), Naissance et fonctionnement des réseaux monastiques et canoniaux. Actes du premier colloque international du CERCOM (1985), Saint‑Étienne, p. 21‑32.

Sevcenko I. 1977, « Hagiography of the Iconoclast Period », in A. Bryer et J. Herrin (éd.), Iconoclasm, Birmingham, p. 113‑131 [réimpression in I. Sevcenko, Ideology, Letters and Culture in Byzantine World, Londres, 1982, V, p. 113‑131].

Sevcenko I. 1984, « The Tomb of Isaak Komnenos at Pherrai », GOTR 29.2, p. 135‑140.

Sevcenko I. 1992, « Re‑reading Constantine Porphyrogenitus », in J. Shepard et S. Franklin (éd.), Byzantine Diplomacy. Papers from the Twenty‑fourth Spring Symposium of Byzantine Studies, Cambridge, March 1990, Londres, p. 167‑195.

Sevcenko I. 1994, « The Limburg Staurothek and its Relics », in Musée Bénaki (éd.), Θυμίαμα στη μνήμη της Λασκαρίνας Μπούρα, Athènes, p. 289‑294.

Sevcenko I. 1995, « Was there totalitarism in Byzantium ? Constantinople’s control over its Asiatic hinterland in the early ninth century », in C. A. Mango et G. Dagron (éd.), Constantinople and its Hinterland, Londres, p. 91‑105.

Sevcenko I. 2010, « Change in the Byzantine World in the Twelfth and Thirteenth Centuries », in A. Ödekan, E. Akyürek et N. Necipoğlu (éd.), First International Sevgi Gönül Byzantine Studies Symposium, Istanbul 25‑28 June 2007, Istanbul, 2010, p. 609‑616.

Shepard J. 1977, « Isaac Comnenus’ Coronation Day », Bsl 38, p. 22‑30.

Shepard J. 1992, « Byzantine Diplomacy, A.D. 800‑1204 : means and ends », in J. Shepard et S. Franklin (éd.), Byzantine Diplomacy. Papers from the Twenty‑fourth Spring Symposium of Byzantine Studies, Cambridge, March 1990, Londres, p. 41‑71.

Shepard J. 2008, « Equilibrium to expansion (886‑1025) », in J. Shepard (éd.), The Cambridge History of the Byzantine Empire, c. 500‑1492, Cambridge, p. 493‑536.

Shimahara S. 2007, « Le succès médiéval de l’Annotation brève sur Daniel d’Haymon d’Auxerre », in Études d’exégèse carolingienne : autour d’Haymon d’Auxerre, Turnhout, p. 123‑164.

Shimahara S. 2009, « Raban Maur, miroir des rois », L’Histoire 341, p. 82‑87.

Sidéris G. 2008, « L’adelphopoièsis aux viiexe siècles à Byzance : une forme de fraternité jurée », in M.‑F. Auzépy et G. Saint‑Guillain (éd.), Oralité et lien social au Moyen Âge (Occident, Byzance, Islam) : parole donnée, foi jurée, serment, Paris, p. 281‑292.

Signes Codoner J. 1989, « Algunas consideraciones sobre la autorita del Theophanes Continuatus », Erytheia 10, p. 17‑28.

Sinos S. 1985, Die Klosterkirche der Kosmosoteira in Bera (Vira), Munich.

Skoulatos B. 1980, Les personnages byzantins de l’Alexiade, Louvain.

Smyrlis K. 2006, La fortune des grands monastères byzantins (fin du xe‑milieu du xive siècle), Paris.

Smythe D. 1996, « Alexios I Komnenos and the heretics : the account of Anna Komnene’s Alexiad », in M. Mullett et D. Smythe (éd.), Alexios I Komnenos, Papers of the second Belfast Byzantine International Colloquium, 14‑16 April 1989, Belfast, p. 232‑260.

Sode Cl. 2004, « Creating New Saints : the Case of Michael the Synkellos and Theodore and Theophane the Graptoi », in É. Kountoura‑Galakè (éd.), The Heroes of the Orthodox Church, Athènes, p. 177‑189.

Sodini J.‑P. 2003, « Rites funéraires et tombeaux impériaux à Byzance », in B. Boissavit‑Camus, F. Chausson et H. Inglebert (éd.), La mort du souverain entre Antiquité et haut Moyen Âge, Paris, p. 167‑182.

Sophianos D. Z. 1971, « Ὁ Βίος τοῦ Εὐθυμίου (Vita Euthymii) πατριάρχου Κωνσταντινουπόλεως († 917) καὶ ὁ χρόνος συγγραφῆς αὐτοῦ », EEBS 38, p. 285‑296.

Soustal P. 1991, Thrakien (Thrake, Rodope und Haimimontos), TIB 6, Vienne.

Soustal P. 2004, « The historical sources for Butrint in the Middle Ages », in R. Hodges, W. Bowden et K. Lako (éd.), Byzantine Butrint, Cambridge, p. 20‑26.

Soustal P. et Koder J. 1981, Nikopolis und Kephallenia, TIB 3, Vienne.

Spanneut M. 1973, Permanence du stoïcisme, De Zénon à Malraux, Gembloux.

Spatharakis I. 1974, « The portraits and the date of the codex Par. Gr. 510 », CA 23, p. 97‑105.

Spatharakis I. 1976, The Portrait in Byzantine Illuminated Manuscripts, Leyde.

Spieser J.‑M. 1984, Thessalonique et ses monuments du ive au vie siècle. Contribution à l’étude d’une ville paléochrétienne, Athènes.

Stanescu E. 1966, « Les réformes d’Isaac Comnène », RESEE 4, p. 35‑69.

Stankovic V. et Berger A. 2013, « The Komnenoi and Constantinople before the Building of the Pantokrator Complex », in S. Kotzabassi (éd.), The Pantokrator Monastery in Constantinople, Boston‑Berlin, p. 3‑32.

Stein D. 1999, « Germanos I. (715‑730) », in R.‑J. Lilie (éd.), Die Patriarchen der ikonoklastischen Zeit, Germanos – Methodios I (715‑847), Francfort, p. 5‑21.

Stephenson P. 2000, Byzantium’s Balkan Frontier, Cambridge.

Stephenson P. 2003a, « The Balkan Frontier in the Year 1000 », in P. Magdalino (éd.), Byzantium in the Year 1000, Leyde, p. 109‑133.

Stephenson P. 2003b, The Legend of Basil the Bulgar‑Slayer, Cambridge.

Stern S. M. 1964, Fatimid Decrees, Londres.

Stiernon L. 1963, « Notes de titulature et de prosopographie byzantines : Adrien (Jean) et Constantin Comnène », REB 21, p. 179‑198.

Stiernon L. 1965, « Note de titulature et de prosopographie byzantines : sébaste et gambros », REB 23, p. 226‑232.

Stiernon L. 1966, « Note de titulature et de prosopographie byzantines : Théodore Comnène et Andronic Lappardas, sébastes », REB 24, p. 89‑96.

Stiernon L. 1970, « Notice sur s. Jean Higoumène du Monastère de Kathara », REB 28, p. 111‑127.

Stikas E. 1970, Τὸ οἰκοδομικὸν χρονικὸν τῆς μονῆς τοῦ Ὁσίου Λουκᾶ Φωκίδος, Athènes.

Striker C. L. 1981, The Myrelaion (Bodrum Camii) in Istanbul, Princeton.

Stylianou A. et Stylianou J. 1964, The Painted Churches of Cyprus, Nicosie.

Sullivan D. F. 1978, « The Versions of the Vita Niconis », DOP 32, p. 157‑173.

Svoronos N. 1959, « Recherches sur le cadastre byzantin et la fiscalité aux xie et xiie siècles : le cadastre de Thèbes », BCH 83, p. 1‑166 [réimpression in N. Svoronos, Études sur l’organisation intérieure, la société et l’économie de l’Empire byzantin, Londres, 1973, III, p. 1‑166].

Svoronos N. 1971, « Histoire des institutions de l’Empire byzantin », Annuaire, École pratique des Hautes Études, ive section : Sciences historiques et philologiques, 1970‑1971, Paris, p. 353‑365.

Svoronos N. 1976, « Remarques sur les structures économiques de l’empire byzantin au xie siècle », TM 6, p. 49‑67.

Tabacco G. 1992, « Montecassino e l’Impero tra xi e xii secolo », in F. Avagliano et O. Pecere (éd.), L’età dell’abate Desiderio. III, 1 : storia arte e cultura, Atti del IV convegno di studi sul Medioevo meridionale (Montecassino‑Cassino, 4‑8 ottobre 1987), Mont‑Cassin, p. 35‑57.

Taft R. F. 1991a, La liturgie des heures en Orient et en Occident, Turnhout.

Taft R. F. 1991b, The Diptychs, Rome.

Talbot A.‑M. 1985, « Late Byzantine Nuns : by choice or necessity ? », BF 9, p. 103‑117.

Talbot A.‑M. 1987, « An Introduction to Byzantine Monasticism », Illinois Classical Studies XII.2, p. 229‑241.

Talbot A.‑M. 1990, « The Byzantine Family and the Monastery », DOP 44, p. 119‑129.

Talbot A.‑M. 1996, « Family cults in Byzantium : the case of St Theodora of Thessalonike », in J. O. Rosenqvist (éd.), ΛΕΙΜΩΝ, Studies presented to Lennart Rydén on His Sixty‑Fifth Birthday, Uppsala, p. 49‑69.

Talbot A.‑M. 1998, « Women’s space in Byzantine monasteries », DOP 52, p. 113‑127.

Talbot A.‑M. 2001a, « Byzantine activity in Constantinople under Andronikos II : the role of women patrons in the construction and restoration of monasteries », in N. Necipoğlu (éd.), Byzantine Constantinople : Monuments, Topography and Everyday Life, Leyde, p. 329‑343.

Talbot A.‑M. 2001b, « Les saintes montagnes à Byzance », in M. Kaplan (éd.), Le sacré et son inscription dans l’espace à Byzance et en Occident, Paris, p. 263‑275.

Talbot A.‑M. 2002a, « The Anonymous Miracula of the Pege Shrine in Constantinople », Palaeoslavica 10, p. 222‑228.

Talbot A.‑M. 2002b, « Two accounts of miracles at the Pege shrine in Constantinople », TM 14, p. 605‑615.

Talbot A.‑M. 2004, « Metaphrasis in the Early Palaiologan Period : The Miracula of Kosmas and Damian by Maximos the Deacon », in É. Kountoura‑Galakè (éd.), The Heroes of the Orthodox Church, Athènes, p. 227‑237.

Talbot A.‑M. 2007, « Founders’ choices : monastery site selection in Byzantium », in M. Mullett (éd.), Founders and refounders of Byzantine monasteries, Belfast, p. 43‑62.

Talbot A.‑M. 2009, « A monastic world », in J. Haldon (éd.), The social history of Byzantium, Chichester, p. 257‑278.

Tate G. 2004, Justinien : l’épopée de l’empire d’Orient (527‑565), Paris.

Tessier G. 1952, Recueil des actes de Charles II le Chauve, Roi de France, 2, 861‑877, Paris.

Théologitis H.‑A. 2004, « Histoire et littérature dans l’hagiographie byzantine : le cas de saint Nikôn dit le “Metanoite” », in P. Odorico et P. A. Agapitos (éd.), Les vies de saints à Byzance. Genre littéraire ou biographie historique ? Actes du IIe colloque international philologique ERMHNEIA, Paris, 6‑7‑8 juin 2002, Paris, p. 201‑231.

Thierry N. 1981, « Le culte de la croix dans l’empire byzantin du viie au xe siècle dans ses rapports avec la guerre contre l’Infidèle », RSBS 1, p. 205‑228.

Thierry N. 1983, Haut Moyen Âge en Cappadoce, I, Paris.

Thierry N. 1985a, « Un portrait de Jean Tzimiskès en Cappadoce », TM 9, 1985, p. 477‑484.

Thierry N. 1985b, « Une image de triomphe impérial », Bulletin des antiquaires de France, p. 28‑35.

Thierry N. 1989, « Recherches sur les commanditaires de la nouvelle église de Tokali et d’autres monuments », in A. Markopoulos (éd.), Κωνσταντῖνος καὶ ἡ ἐποχή του, Athènes, p. 217‑246.

Thierry N. 1994, Haut Moyen Âge en Cappadoce, II, Paris.

Thierry N. 2002, La Cappadoce, de l’Antiquité au Moyen Âge, Turnhout.

Thomas J. Ph. 1983, « A disputed novel of Basil II », GRBS 24, p. 273‑283.

Thomas J. Ph. 1985, « The Rise of the Independant and Self‑Governing Monasteries as Reflected in the Monastic Typika », GOTR 30, p. 21‑30.

Thomas J. Ph. 1987, Private Religious Foundations in the Byzantine Empire, Washington.

Thomas J. Ph. 1994, « Documentary evidence from the Byzantine monastic typika for the history of the Evergetine Reform Movement », in M. Mullet et A. Kirby (éd.), The Theotokos Evergetis and eleventh‑century monasticism. Papers of the third Belfast Byzantine International Colloquium, 1‑4 may 1992, Belfast, p. 246‑273.

Tinnefeld F. H. 1971, Kategorien der Kaiserkritik in der byzantinischen Historiographie, von Prokop bis Niketas Choniates, Munich.

Todt Kl.‑P. 1999, « The Greek‑Orthodox Patriarchate of Antioch in the period of the renewed Byzantine rule and in the time of the first Crusades (969‑1204) », in History of the Greek Orthodox Church. What Specificity ?, Balamand, p. 33‑53.

Todt Kl.‑P. 2004, « Antioch in the Middle Byzantine period (969‑1084) : the reconstruction of the city as an administrative, economic, military and ecclesiastical center », TOPOI Suppl. 5, p. 171‑190.

Tômadakès N. B. 1960‑1961, « Προβλήματα τῆς ἐν Κρήτῃ ἀραβοκατίας (826‑961) », EEBS 30, p. 1‑38.

Tomassetti G. 1976, La Campagna romana antica, medioevale e moderna (2e éd.), Rome, vol. IV.

Tomekovic S. 2011, Les saints ermites et les moines dans la peinture murale byzantine, Paris.

Toneatto V. 2004, « Le récit hagiographique : réinterprétation de l’histoire et construction idéologique. Le cas des Vies d’Euthyme et de Sabas par Cyrille de Scythopolis », in P. Odorico et P. A. Agapitos (éd.), Les vies de saints à Byzance. Genre littéraire ou biographie historique ? Actes du IIe colloque international philologique ERMHNEIA, Paris, 6‑7‑8 juin 2002, Paris, p. 137‑159.

Tougher Sh. F. 1994, « The Wisdom of Leo VI », in P. Magdalino (éd.), New Constantines : the Rhythm of Imperial Renewal in Byzantium, 4th‑13th Centuries, Londres, p. 171‑179.

Tougher Sh. F. 1997, The Reign of Leo VI (886‑912), Politics and People, Leyde.

Tougher Sh. F. 2006, « “The Angelic Life” : monasteries for eunuchs », in E. Jeffreys (éd.), Byzantine Style, Religion and Civilization. In Honour of Sir Steven Runciman, Cambridge, p. 238‑252.

Tougher Sh. F. 2008, « After iconoclasm (850‑886) », in J. Shepard (éd.), The Cambridge History of the Byzantine Empire, c. 500‑1492, Cambridge, p. 292‑304.

Toynbee A. 1973, Constantine Porphyrogenitus and His World, Londres.

Trampedach K. 2005, « Reichsmönchtum ? Das politische Selbstverständnis der Mönche Palästinas im 6. Jahrhundert und die historische Methode des Kyrill von Skythopolis », in W. Brandes, A. Demandt, H. Leppin, H. Krasser et P. von Möllendorff (éd.), Millenium 2/2005, Jahrbuch zu Kultur und Geschichte des ersten Jahrtausends n. Chr., Berlin‑New York, p. 271‑295.

Treadgold W. 1979, « The Chronological Accuracy of the Chronicle of Symeon the Logothete for the Years 813‑845 », DOP 33, p. 157‑197.

Treadgold W. 1988, The Byzantine Revival, 782‑842, Stanford.

Treadgold W. 1997, A History of the Byzantine State and Society, Stanford.

Tsakalos A. 2012, « Art et donation en Cappadoce byzantine : l’église rupestre de Karanlik Kilise », in J.‑M. Spieser et E. Yota (éd.), Donation et donateurs dans le monde byzantin, Paris, p. 162‑187.

Tsolakis E. Th. 1964, « Το πρόβλημα του Συνεχιστή της Χρονογραφίας του Ιωάννου Σκυλίτση », Hellénika 18, p. 79‑83.

Tsolakis E. Th. 1970, « Das Geschichtwerk des Michael Attaleiates und die Zeit seiner Abfassung », Byzantina 2, p. 251‑268.

Tsougarakis D. 1988, Byzantine Crete. From the 5th Century to the Venetian Conquest, Athènes.

Tunay M. I., Erdogan E. G., Tekin M. et Yilmaz H. F. 1998, « Recent Excavations in the Church of Hagios Aberkios, Kursunlu, Province of Bursa (Turkey) », CA 46, p. 65‑72.

Turdeanu E. 1985, « Nouvelles considérations sur le “Dit de l’empereur Nicéphore II Phocas et de son épouse Théophano” », RSBS 5, p. 169‑195.

Turner H. J. M. 1990, St Symeon the New Theologian and Spiritual Fatherhood, Leyde.

Ueding L. 1953, « Die Kanones von Chalkedon in ihrer Bedeutung für Mönchtum und Klerus », in A. Grillmeier et H. Bacht (éd.), Das Konzil von Chalkedon : Geschichte und Gegenwart, Wurtzbourg, 2, p. 569‑676.

Underwood P. A. 1966‑1975, The Kariye Djami, Princeton, 4 vol.

Underwood P. A. et Hawkins E. J. W. 1961, « The Mosaics of Haghia Sophia at Istanbul. The Portrait of the Emperor Alexander. A Report on Work Done by the Byzantine Institute en 1959 and 1960 », DOP 15, p. 187‑217.

Van Dieten J.‑L. 1969, « Abatos », in Reallexikon für Byzantinistik, I, p. 49‑83.

Van Esbroeck M. 1983, « L’empereur Jean Tzimiscès dans le calendrier de Georges l’Athonite », Bedi Kartlisa 41, p. 67‑72.

Vannier J.‑F. 1975, Familles byzantines : les Argyroi (ixexiie siècles), Paris.

Vannier J.‑F. 1998, « Notes généalogiques byzantino‑géorgiennes », in ΕΥΨΥΧΙΑ, Mélanges offerts à Hélène Ahrweiler, Paris, II, p. 673‑688.

Varzos K. 1984, Ἡ γενεαλογία τῶν Κομνηνῶν, Thessalonique, 2 vol.

Vasiliev A. 1968, Byzance et les Arabes, II, Les relations politiques de Byzance et des Arabes à l’époque de la dynastie macédonienne, 1, Bruxelles.

Vasiliev A. et Canard M. 1950, Byzance et les Arabes, II, La dynastie macédonienne, 2, Extraits des sources arabes, Bruxelles.

Vassis I. 2013, « Das Pantokratorkloster von Konstantinopel in der byzantinischen Dichtung », in S. Kotzabassi (éd.), The Pantokrator Monastery in Constantinople, Boston‑Berlin, p. 203‑249.

Vauchez A. 1975, La spiritualité du Moyen Âge occidental, viiiexiiie siècle, Paris.

Velkovsa E. 2001, « Funeral Rites according to the Byzantine Liturgical Sources », DOP 55, p. 21‑51.

Vitolo G. 1996, « Les monastères grecs de l’Italie méridionale », in J.‑L. Lemaître, M. Dmitriev et P. Gonneau (éd.), Moines et monastères dans les sociétés de rite grec et latin, Colloque international, Paris, Palais du Luxembourg, 11‑13 septembre 1995, avec le concours de la fondation Singer‑Polignac, Genève‑Paris, p. 99‑113.

Vlachos Th. 1969, Die Geschichte der byzantinischen Stadt Melenikon, Thessalonique.

Vocotopoulos P. L. 1965‑1966, « Λάτρος », EEBS 35, p. 69‑106.

Vocotopoulos P. L. 1966, « Sur la date de fondation de la laure du Stylos », Byzantion 36, p. 213‑216.

Vogt A. 1934, « La jeunesse de Léon VI le Sage », Revue Historique 174, p. 389‑428.

Vranoussi É. L. 1964, « Πατμιακά 2‑Πρόσταξις τοῦ αὐτοκράτορος Μανουὴλ Α᾽ Κομνηνοῦ ὑπὲρ τῆς ἐν Πάτμῳ μονῆς ᾽Ιωάννου τοῦ Θεολόγου », in Χαριστήριον εἰς ᾽Ορλάνδον ᾽Αν., 2, Athènes, p. 78‑97.

Vranoussi É. L. 1966a, « Πατμιακά 4‑Σάββας, καθηγούμενος τῆς μονῆς Πάτμου. Χρονολογικὰ καὶ προσωπογραφικὰ ζητήματα », Hellénika 19, p. 216‑265.

Vranoussi É. L. 1966b, « Πατμιακά 6‑᾽Ανέκδοτος κατάλογος ἐγγράφων τῆς ἐν Πατμῳ μονῆς (ΙΒ῝‑ΙΓ῝ αι.) », Symmeikta 1, Athènes, p. 137‑162.

Vranoussi É. L. 1966c, Τὰ ἁγιολογικὰ κείμενα τοῦ ὁσίου Χριστοδούλου, ἱδρυτοῦ τῆς ἐν Πάτμῳ μονῆς, Athènes.

Vranoussi É. L. 1978, « Un “Discours” byzantin en l’honneur du saint empereur Nicéphore Phokas transmis par la littérature slave », RESEE 16, p. 729‑744.

Vranoussi É. L. 1979, « Les archives de la Néa Moni de Chio. Essai de reconstitution d’un dossier perdu », BNJ 22, p. 267‑284.

Vryonis S. Jr. 2003, « Michael Psellus, Michael Attaleiates : The Blinding of Romanus IV at Kotyaion (29 June 1072) and His death on Proti (4 August 1072) », in Ch. Dendrinos, J. Harris, E. Harvalia‑Crook et J. Herrin (éd.), Pophyrogenita, Essays on the History and Literature of Byzantium and the Latin East on Honour of Julian Chrysostomides, Aldershot, p. 3‑14.

Walker P. E. 1977, « The “Crusade” of John Tzimisces in the Light of New Arabic Evidence », Byzantion 47, p. 301‑327.

Ware K. T. 1989a, « The monastic ideal according to St Christodoulos of Patmos », in D. Kominis (éd.), Πρακτικὰ . Μονῆς ἁγίου ᾽Ιωάννου τοῦ Θεολόγου · 900 χρόνια ἱστορικῆς μαρτυρίας. Πάτμος, 22‑24 σεπτεμβρίου 1988, Athènes, p. 23‑35.

Ware K. T. 1989b, « The Spiritual Father in St John Climacus and Symeon the New Theologian », Studia Patristica 18.2, p. 299‑316.

Waring J. 2002, « Literacies of Lists : reading Byzantine Monastic Inventories », in C. Holmes et J. Waring (éd.), Literacy, Education and Manuscript Transmission in Byzantium and Beyond, Leyde‑Boston‑Cologne, p. 165‑185.

Weber M. 1995, Économie et société, 1 : Les catégories de la sociologie, 2 : L’organisation et les puissances de la société dans leur rapport avec l’économie, Paris [traduction J. Freund, P. Kamnitzer et P. Bertrand de : Wirtschaft und Gesellschaft, Tübingen, 1922, et Rechtssoziologie, Neuwied, 1960].

Werner K. F. 1990, « Hludovicus Augustus. Gouverner l’empire chrétien – Idées et réalités », in P. Godman et R. Collins (éd.), Charlemagne’s Heir, New Perspectives on the Reign of Louis the Pious (814‑840), Oxford, p. 54‑92.

Weyl Carr A. 2005, « Art », in A. Nicolaou‑Konnari et Chr. Schabel (éd.), Cyprus. Society and Culture, 1191‑1374, Leyde‑Boston, p. 285‑328.

Whittow M. 2007, « The Life of St Lazaros of Galesion : how to found and maintain a successful monastery », in M. Mullett (éd.), Founders and refounders of Byzantine monasteries, Belfast, p. 251‑272.

Wiegand Th. (éd.) 1913, Milet, III, 1, Der Latmos, Berlin.

Winfield D. et Winfield J. 2003, The Church of the Panaghia tou Arakos at Lagoudhera, Cyprus : The Paintings and Their Painterly Significance, Washington.

Winkelmann F. 2001, Der monenergetisch-monotheletische Streit, Francfort‑sur le‑Main.

Wolff R. L. 1948, « Footnote to an Incident of the Latin Occupation of Constantinople : The Church and the Icon of the Hodegetria », Traditio 6, p. 319‑328.

Wolff R. L. 1978, « How the News were brought from Byzantium to Angoulême or the Pursuit of a Hare in an Ox Cart », in Essays in Honor of Sir Steven Runciman, BMGS 4, p. 139‑189.

Wood I. 1994, The Merovingian Kingdoms, 450‑751, Londres‑New York.

Wortley J. 2001, « Death, Judgement and Hell in Byzantine “Beneficial Tales” », DOP 55, p. 53‑69.

Yannopoulos P. 1994, « La Grèce dans la Vie de S. Élie le Jeune et dans celle de S. Élie le Spéléote », Byzantion 64.1, p. 193‑221.

Zèkos N. 1989, « Ἀποτελέσματα ἀνασκαφικῶν ἐρευνῶν στὸ Παπίκιον ὄρος », in Chr. Bakirtzis (éd.), First International Symposium for Thracian Studies « Byzantine Thrace : Image and Character », Komotini May 28th‑31st 1987, BF 14, vol. 1, p. 675‑693, vol. 2, pl. cclvi‑cclxxx.

Zèkos N. 2001, Mount Papikion, Kavala.

Zielke B. 1999, « Methodios I. (843‑847) », in R.‑J. Lilie (éd.), Die Patriarchen der ikonoklastischen Zeit, Germanos – Methodios I (715‑847), Francfort, p. 183‑260.

Zimmermann H. 1968, Papstabsetzungen des Mittelalters, Gratz-Vienne-Cologne.

Zuckerman C. 2000, « Le baptême d’Olga et la première ambassade espagnole à Constantinople en 946 », TM 13, p. 647‑672.