Version classiqueVersion mobile

Not Just a Corridor

 | 
Alice Leplongeon
, 
Mae Goder-Goldberger
, 
David Pleurdeau

Part 2. Neighbouring regions: North Africa, eastern Africa and the Levant

The Horn of Africa at the end of the Pleistocene (75‑12 ka) in its macroregional context

La Corne de l’Afrique à la fin du Pléistocène (75-12 ka) dans son contexte macro-régional

Alice Leplongeon, Clément Ménard, Katja Douze, Behailu Habte, François Bon et David Pleurdeau

Résumé

Les données archéologiques disponibles en Afrique pour la période allant de 75 à 12 ka sont généralement attribuées à deux phases majeures du Paléolithique : Le Middle Stone Age et le Later Stone Age. Cette période correspond à la dernière glaciation que la Terre a vécu, et est caractérisée par une grande variabilité climatique et une tendance générale vers des conditions plus arides (baisse des températures et précipitations) culminant pendant le Stade Isotopique Marin 2, également connu comme le Grand Aride (Big Dry, c. 29-15 ka) avant un changement vers des conditions plus humides (Période Humide Africaine). Dans ce chapitre, nous examinons les données archéologiques actuelles pour la Corne de l’Afrique entre 75 et 12 ka. Tout d’abord, nous traitons ces données au regard des données paléoenvironnementales et en particulier au regard de l’impact potentiel du Grand Aride sur les occupations humaines dans la région. Enfin, nous discutons la place de la Corne de l’Afrique dans un contexte macro-régional plus large et évaluons les liens possibles avec les régions voisines.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

The Horn of Africa, located at the crossroads of two main ‘routes’ Out of and Back into Africa, i.e., the Nile Valley and the Bab-el-Mandeb strait, is a key region for the history of human dispersals (Hodgson et al. 2014; Viehberg et al. 2018; Molinaro & Pagani 2018; Beyin et al. 2019a). Most of the data on these dispersals come from fossil evidence and genetic studies, but archaeological data for these dispersals remains scarce (Goder-Goldberger 2013; Groucutt et al. 2015a). Although the Horn of Africa has yielded some of the oldest known modern human remains (McDougall et al. 2005; Fleagle et al. 2008; Pagani & Crevecoeur 2019), few are dated to the end of the Pleistocene and there is limited information on population dynamics in this region before the Holocene (Llorente et al. 2015).

The end of the Pleistocene includes the “Big Dry”1, which corresponds to the generally arid phase of Marine Isotope Stage (MIS) 2 (29‑15 ka), itself including the Last Glacial Maximum (LGM...

Auteurs

Institute of Advanced Study and Department of Cultural Heritage, University of Bologna, ItalyUMR CNRS 7194 HNHP, Département Homme et Environnement, Muséum national d’Histoire naturelle – Université de Perpignan Via Domitia – Sorbonne Universités, Paris, France

Centre français des études éthiopiennes, Addis Ababa, Ethiopia

Archaeology and Population in Africa (APA), Department of Genetics and Evolution, Anthropology Unit, University of Geneva, Switzerland

UMR CNRS 5608 TRACES, Université Toulouse Jean-Jaurès, France

UMR CNRS 7194 HNHP, Département Homme et Environnement, Muséum national d’Histoire naturelle – Université de Perpignan Via Domitia – Sorbonne Universités, Paris, France

© Publications scientifiques du Muséum, 2020

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search