Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Planches inédites de Foraminifères d’Alcide d'Orbigny

 | 
Marie-Thérèse Vénec-Peyré

Cinquième Famille. Enthomostègues

Texte intégral

Planche 43

Pl. 43, Figs 1-4 Nom manuscrit dans la légende de la Planche : Amphistegina quoii Nom disponible et dénomination actuelle : Amphistegina quoyi d’Orbigny, 1826

Histoire du nom

11826 Amphistegina quoii d’Orbigny, Ann. Sci. Nat., 7 : 304, pl. 17, figs 1-4. Provenance indiquée : « la mer du Sud, à Rawak ». [Citée sous le nom A. quoii dans la légende des figs 1-4 de la planche 17, mais figures rapportées de façon erronée à « A. lessonii » dans le texte p. 304].

Interprétation

21903b Amphistegina quoyi d’Orbigny. – Fornasini, Rend. Sess. R. Acc. Sc. Ist. Bologne, n. s. (7) : 1.

31948b Amphistegina quoyi d’Orbigny. – Lys, C. R. Som. Soc. Geol. Fr., 3 : 65-66.

41962 Amphistegina quoii d’Orbigny. – Banner & Clarke, Nature, 196, no 4861 : 1334.

*

5Comme l’a déjà signalé Lys (1948b), les figures 1-4 de la planche 17 du Tableau méthodique légendées A. quoii sont la copie des Figures 1-4 de la planche inédite ici reproduite, également légendées A. quoii. Les figures 1-4 de la planche 17 du Tableau méthodique ont été citées par d’Orbigny sous le nom « Amphistegina quoii » dans la légende de la planche p. 313. Cependant dans le texte, p. 304, c’est à « Amphistegina lessonii » qu’est attribué le renvoi aux figures 1-4 de la planche 17. Rien ne permet d’assurer que d’Orbigny s’était rendu compte de cette contradiction. Néanmoins, en permettant à Guérin-Méneville (1843) de publier le dessin des Planches inédites qu’il avait légendé « Amphistegina lessonii » sous ce même nom (voir commentaires page suivante à propos de cette espèce), d’Orbigny a résolu le problème soulevé par la contradiction signalée ci-dessus. Il a ainsi, consciemment ou inconsciemment, donné la priorité à la légende de la planche 17 du Tableau méthodique. Ceci a, par la suite, été établi de façon plus formelle par Fornasini (1903b). Ce dernier a également donné l’orthographe correcte de l’épithète spécifique, dérivée du patronyme de M. Quoy (d’Orbigny 1826 : 250) à qui cette espèce est dédiée.

6Cette espèce est l’espèce type du genre Amphistegina d’Orbigny, 1826 par monotypie.

7La collection d’Orbigny du MNHN comporte deux cellules : FO 546 et FO 547, contenant chacune quatre individus. La préparation no FO 546 contient un individu cerclé de rouge, Il s’agit vraisemblablement du lectotype sélectionné par Banner & Clarke (1962). Ce spécimen est ici formellement désigné comme lectotype.

Pl. 43, Figs 5-8 Nom manuscrit dans la légende de la Planche : Amphistegina trilobata Nom disponible et dénomination actuelle : Amphistegina trilobata d’Orbigny in Fornasini, 1903

Histoire du nom

81826 « Amphistegina trilobata » d’Orbigny, Ann. Sci. Nat., 7 : 304, no 2. [Nomen nudum]. Provenance indiquée : « les îles Sandwich et Rawak ».

91903b Amphistegina trilobata d’Orbigny in Fornasini, Rend. Sess. R. Acc. Sc. Ist. Bologne, n. s. (7) : 2, fig. 2 (d’après dessin inédit de d’Orbigny).

*

10Fornasini (1903b) considère Amphistegina trilobata comme une forme comprimée d’Amphistegina lessonii d’Orbigny in Guérin-Méneville, 1843. Néanmoins, les deux espèces décrites dans deux régions très éloignées se distinguent par un certain nombre de caractères : une morphologie différente des logettes supplémentaires (qui sont également plus nombreuses chez A. trilobata) et un aspect différent des sutures (plus ondulées sur la face spirale d’A. lessonii).

11La collection d’Orbigny du MNHN comporte une cellule (FO 548) contenant huit syntypes en bon état.

Pl. 43, Figs 9-12 Nom manuscrit dans la légende de la Planche : Amphistegina lessonii Nom disponible et dénomination actuelle : Amphistegina lessonii d’Orbigny in Guérin-Méneville, 1843

Histoire du nom

121826 « Amphistegina lessonii » d’Orbigny, Ann. Sci. Nat., 7 : 304, no 3. [Nomen nudum].

131843 Amphistegina lessonii d’Orbigny in Guérin-Méneville, Iconographie Cuvier, Mollusques : 10, pl. 3, figs 11 a, b (d’après dessin inédit de d’Orbigny).

Interprétation

141865 Amphistegina lessonii d’Orbigny. – Parker, Jones & Brady, Ann. Mag. Nat. Hist., ser. 3 (16) : 20, pl. 3, fig. 92 (d’après Modèle de d’Orbigny).

151903b Amphistegina lessonii d’Orbigny. – Fornasini, Rend. Sess. R. Acc. Sc. Ist. Bologne, n. s. (7) : 1, pl. 2, fig. 1 (d’après dessin inédit de d’Orbigny).

161948b Amphistegina lessonii d’Orbigny.– Lys, C. R. Som. Soc. Geol. Fr., 3 : 65-66.

Iconographie moderne

171977 Amphistegina lessonii d’Orbigny.– Larsen, J. Foram. Res., 7 (4) : 273-277, pl. 1, figs 1-9.

*

18L’histoire nomenclaturale de cette espèce est étroitement liée à celle d’A. quoyi (voir page précédente) en raison d’une contradiction entre le texte et la légende de la planche 17 du Tableau méthodique. Le texte mentionne (p. 304), en troisième position dans la liste concernant les amphistégines, « lessonii, Nob., Pl. 17, fig. 1, 2, 3, 4 ; Modèle no 98 », tandis que dans la légende ces figures sont rapportées à A. quoii. Cette contradiction est à l’origine de nombreuses interrogations concernant l’identité de A. lessoni (Parker Jones 1863b ; Fornasini 1903b ; Avnimelech 1947 ; Todd 1976), et pourrait expliquer que dans la littérature ce nom est souvent suivi de la mention « d’Orbigny, 1826 ». C’est pourtant Guérin-Méneville (1843) qui a rendu disponible ce nom en publiant pour la première fois les dessins inédits que d’Orbigny lui avait confiés (Figs 10 et 12 de la Planche 43, ce volume) pour illustrer le « Règne animal » de Cuvier (Lys 1948a). Comme l’a aussi signalé Lys (1948b), ces figures, ainsi que la fig. 11 de la Planche 43 et le Modèle no 98 répertorié sous le même nom, ne laissent subsister aucun doute sur l’identité de l’espèce telle que la concevait d’Orbigny.

19Il existe dans la collection du MNHN une préparation libellée « Amphistegina lessonii, île Maurice », portant le no FO 116 et obturée par un bouchon portant le no 12 260, numéro attribué à « Amphistegina lessonii » dans le catalogue d’Orbigny. Elle comporte sept spécimens dont un seulement pourrait être rapporté à A. lessonii, mais les dernières loges sont cassées. Pour assurer la stabilité nomenclaturale de l’espèce, Larsen a jugé nécessaire de désigner un néotype de A. lessonii d’Orbigny, 1826 (1977 : pl. 1, figs 1-6). Il l’a choisi dans des sédiments récents de l’île Maurice (anciennement île de France) conservés au British Museum sous le no ZF 3885, localité désignée par d’Orbigny comme lieu de provenance de ses spécimens. Un topotype donné par Larsen est déposé dans la collection d’Orbigny du MNHN sous le no FO 892.

Figures 1-4 Amphistegina quoii : Amphistegina quoyi d’Orbigny, 1826
Figures 5-8 Amphistegina trilobata : Amphistegina trilobata d’Orbigny in Fornasini, 1903
Figures 9-12 Amphistegina lessonii : Amphistegina lessonii d’Orbigny in Guérin-Méneville, 1843

Figures 1-16 Orbiculina numismalis : Archaias angulatus (Fichtel & Moll, 1798)

Planche 44

Pl. 44, Figs 1-16 Nom manuscrit dans la légende de la Planche : Orbiculina numismalis Dénomination actuelle : Archaias angulatus (Fichtel & Moll, 1798)

Interprétation

201826 Orbiculina numismalis Lamarck. – D’Orbigny, Ann. Sci. Nat., 7 : 305, no 1, pl. 17, figs 8-10 ; Modèle no 20. Provenance indiquée : « les Antilles, les îles Mariannes ». [1822 Orbiculina numismalis Lamarck, Animaux sans vertèbres, 7 : 609, no 1].

211865 Orbiculina adunca (Fichtel & Moll). – Parker, Jones & Brady, Ann. Mag. Nat. Hist., ser. 3 (16) : 8, pl. 1, fig. 21 (d’après Modèle de d’Orbigny). [1798 Nautilus aduncus Fichtel & Moll, Testacea microscopica, Camesina, Wien : 115, tab. 23, figs a-e].

221984 Archaias angulatus (Fichtel & Moll). – Rögl & Hansen, Neue Denkschriften Natur. Mus., 3 : 69, pl. 27, figs 3-4. [1798 Nautilus angulatus Fichtel & Moll, Testacea microscopica, Camesina, Wien : 113, tab. 22, figs a-e].

*

23Dans le texte concernant cette espèce dans le Tableau méthodique, d’Orbigny considère plusieurs stades de développement de cette forme et établit pour chacun d’eux une liste de synonymie : Nautilus angulatus Fichtel & Moll, Archaias spirans Montfort, Orbiculina angulata Lamarck (pour les formes très jeunes) ; Nautilus orbiculi Fichtel & Moll, Ilotes rotalitatus Montfort, Orbiculina numismalis Lamarck, Orbiculina nummata de Blainville (pour les jeunes) ; Nautilus aduncus Fichtel & Moll, Helenis spatosus Montfort et Orbiculina uncinata Lamarck (pour les adultes).

24Dans la révision de la collection Fichtel & Moll, Rögl & Hansen (1984) mettent également tous ces noms en synonymie en retenant celui de A. angulatus (Fichtel & Moll, 1798) comme nom valide.

25La collection d’Orbigny du MNHN comporte un tube au nom de A. angulatus référencé sous le no FO 575. Il contient sept individus en bon état.

Planche 45

Pl. 45, Figs 1-3 Nom manuscrit dans la légende de la Planche : Alveolina bulloides Nom disponible : Alveolina bulloides d’Orbigny in Guérin-Méneville, 1843 Dénomination actuelle : Bullalveolina bulloides (d’Orbigny in Guérin-Méneville, 1843)

Histoire du nom

261826 « Alveolina bulloides » d’Orbigny, Ann. Sci. Nat., 7 :306, no 1. [Nomen nudum]. Provenance indiquée : « fossile aux environs de Dax ».

271843 Alveolina bulloides d’Orbigny in Guérin-Méneville, Iconographie Cuvier, Mollusques : 10, pl. 3, figs 12a, b (d’après dessin inédit de d’Orbigny).

Interprétation

281904b Alveolina melo (Fichtel & Moll). – Fornasini, Mem. R. Accad. Sci. Ist. Bologna, ser. 6 (1) : 15, pl. 4, fig. 11 (d’après dessin inédit de d’Orbigny). [1798 Nautilus melo Fichtel & Moll, Testacea microscopica, Camesina, Wien : 118, pl. 24, figs a-f].

291937 Bullalveolina bulloides (d’Orbigny). – Reichel, Mem. Soc. Pal. Suisse, 59 : 96, figs 17, 18.

Iconographie moderne

301998 Bullalveolina bulloides (d’Orbigny). – Poignant, Rev. Micropal., 41 (2) : 134, pl. 3, fig. 17.

*

31Dans son travail de 1937, Reichel retrace l’histoire nomenclaturale de cette espèce de 1826 à 1936. En l’absence de matériel type, il désigne un néotype parmi les spécimens de la couche de Gaas (environ de Dax) conservés dans la collection Schlumberger, et en donne une description très détaillée. Cette collection, localisée à l’époque au laboratoire de Géologie de la Sorbonne, fut par la suite transférée au MNHN. Ce néotype n’a malheureusement pas été retrouvé.

32Cette espèce a été désignée comme espèce type du genre Bullalveolina par désignation originale (Reichel 1936 : 140).

33Un topotype, étudié par Poignant (1988) dans le cadre de sa révision des taxons d’Aquitaine cités dans le Tableau méthodique, est déposé dans les collections de Micropaléontologie du MNHN sous le no F 61828.

Pl. 45, Figs 4-6 Nom manuscrit dans la légende de la Planche : Alveolina melo Dénomination actuelle : Alveolina sp

Interprétation

341826 Alveolina melo (Fichtel & Moll). – D’Orbigny, Ann. Sci. Nat., 7 : 306, n ° 2. Provenance indiquée : « fossile aux environs de Montolieux ». [Identification erronée].

*

35Selon Reichel (1937 : 105), d’Orbigny a rapporté à tort le dessin des Planches inédites (Pl. 46, Figs 4-6, ce volume) à l’espèce décrite par Fichtel & Moll en 1798 (sous le nom de genre Nautilus) qui est caractéristique du Miocène moyen (Rögl & Hansen 1984). Il a en effet constaté que le dessin des Planches inédites de d’Orbigny est la reproduction d’une ébauche figurée sur un des feuillets du fascicule « Alveolina », portant la mention « Montolieux » (Aude, France), et que l’on ne trouve dans cette localité que des flosculines de l’Yprésien (Eocène inférieur).

36Aucun spécimen à ce nom n’a été retrouvé dans la collection d’Orbigny. En l’absence de spécimen il est impossible d’attribuer le dessin de d’Orbigny à une espèce précise.

Pl. 45, Figs 7-9

37Nom manuscrit dans la légende de la Planche : Alveolina ovoidea Nom disponible et dénomination actuelle : Alveolina ovoidea d’Orbigny, 1826

Histoire du nom

381802 « Lenticulaire numismale » Deluc, Journ. de Phys., 54 : 179, tab. 1, figs 11-12.

391826 Alveolina ovoidea d’Orbigny, Ann. Sci. Nat., 7 : 306, no 3. Fondé sur Deluc, vol. 54 : 179, tab. 1, figs 11 et 12.

Interprétation

401904b Alveolina ovoidea d’Orbigny. – Fornasini, Mem. R. Accad. Sci. Ist. Bologna, ser. 6 (1) : 15, pl. 4, fig. 12 (d’après dessin inédit de d’Orbigny).

411960 Alveolina ovoidea d’Orbigny. – Hottinger, Mémoires Suisses de Paléontologie, 75-76 : 105, text-fig. 56, pl. 5, figs 19-20.

*

42Dans le Tableau méthodique d’Orbigny indique « fossile à Montolieux, et au Bengale selon Deluc ». Hottinger (1960) pense que le nom d’A. ovoidea ne doit être réservé qu’à la forme des Indes. Il désigne le spécimen conservé au MNHN dans la préparation FO 551, portant la mention « Scinde Cap Vicary (Indes orientales) », comme lectotype ; il considère que le spécimen de Montolieux déposé dans les collections du musée de La Rochelle correspond à A. subpyrenaica Leymerie, 1846.

Pl. 45, Figs 10-12 Nom manuscrit dans la légende de la Planche : Alveolina oblonga

43Nom disponible et dénomination actuelle : Alveolina oblonga d’Orbigny, 1826

Histoire du nom

441811 « Fasciolites » Parkinson, pl. 10, figs 28-31.

451826 Alveolina oblonga d’Orbigny, Ann. Sci. Nat., 7 : 306, no 4. Fondé sur « Parkinson, tab. 10, fig. 28 à 31 ». Provenance indiquée : « fossile aux environs de Soissons ».

Interprétation

461904b Alveolina melo (d’Orbigny). – Fornasini, Mem. R. Accad. Sci. Ist. Bologna, ser. 6 (1) : 15, pl. 4, fig. 13 (d’après dessin inédit de d’Orbigny). [1798 Nautilus melo Fichtel & Moll, Testacea microscopica, Camesina, Wien : 118, pl. 24, figs a-f].

471960 Alveolina oblonga d’Orbigny. – Hottinger, Mémoires Suisses de Paléontologie, 75-76 : 141, text-figs 75-76, pl. 9, figs 4-14, 16.

481967 Fasciolites oblonga (d’Orbigny). – Hansen, Biol. Medd. Dan. Vid. Selsk, 23 (16) : 5, pl. 1, figs 2a, b, c.

*

49D’Orbigny a établi ce nom en se référant aux dessins de Parkinson. Hottinger (1960) a désigné le lectotype dans la collection d’Orbigny de La Rochelle. Il l’a figuré (1960 : 142, fig. 75) et donné une description détaillée des topotypes (formes microsphériques et mégalosphériques). Ignorant probablement ce travail, Hansen (1967) a également désigné un lectotype (MMH no 10 317) de cette espèce et figuré des paralectotypes (MMH no 10 320 et MMH no 10 321) qu’il a sélectionnés dans le matériel accompagnant la collection de moulages en plâtre des Modèles de d’Orbigny acquise par le « Mineralogisk Museum » de Copenhague. Cette désignation ultérieure d’un lectotype est dépourvue de validité (CINZ : article 74.1.1). Hansen a, par ailleurs, attribué cette espèce au genre Fasciolites Parkinson, 1811, nom qui depuis a été rejeté par la Commission internationale de Nomenclature Zoologique (CINZ, opinion 1501, 1998a).

50Il existe deux individus dont le lectotype, provenant de Soissons, dans la collection d’Orbigny du musée de La Rochelle.

Pl. 45, Figs 13-17 Nom manuscrit dans la légende de la Planche : Alveolina boscii Dénomination actuelle : Alveolina boscii (Defrance in Bronn, 1825)

Interprétation

511826 Alveolina boscii (Defrance). – D’Orbigny, Ann. Sci. Nat., 7 : 306, no 5 ; Modèle no 50. Provenance indiquée : « fossile aux environs de Paris ». [1825 Oryzaria boscii Defrance in Bronn, Syst. urwelt. Pflanzenthiere, 31, pl. 7, fig. 17a-c].

521865 Alveolina sabulosa (Montfort). – Parker, Jones & Brady, Ann. Mag. Nat. Hist., ser. 3 (16) : 12, pl. 1, fig. 23 (d’après Modèle de d’Orbigny). [à l’Index officiel des noms spécifiques rejetés et invalides].

531960 Alveolina boscii (Defrance). – Hottinger, Mémoires Suisses de Paléontologie, 75-76 : 149, text-figs 78-79, pl. 10, figs 19-22.

*

54Parker, Jones & Brady (1965) considèrent que le Modèle sculpté par d’Orbigny représente A. sabulosa (Montfort, 1808). Ce nom d’espèce, publié par Montfort sous le binom Miliolites sabulosus, et le nom de genre Oryzaria ont été placés en 1998 dans l’Index officiel des noms spécifiques rejetés et invalides (B.Z.N. : opinion 1501, 1998a). Reichel (1937 : 116) signale, à la suite d’autres auteurs, que le nom A. boscii a souvent été utilisé par erreur pour désigner A. quoyi d’Orbigny, 1826, et que ce nom doit être restreint à l’espèce du Lutétien.

55Cette espèce est représentée par quatre spécimens dans la collection d’Orbigny du musée de La Rochelle.

Pl. 45, Figs 18-20 Nom manuscrit dans la légende de la Planche : Alveolina elongata Nom disponible et dénomination actuelle : Alveolina elongata Deshayes, 1828 [ex-d’Orbigny ms]

Histoire du nom

561826 « Alveolina elongata » d’Orbigny, Ann. Sci. Nat., 7 :307, no 6. [Nomen nudum]. Provenance indiquée : « fossile aux environs de Valognes ».

571828b Alveolina elongata d’Orbigny in Deshayes, Ann. Sci. Nat., Paris, 14 : 234.

Interprétation

581904b Alveolina elongata d’Orbigny. – Fornasini, Mem. R. Accad. Sci. Ist. Bologna, ser. 6 (1) : 15, pl. 4, fig. 14 (d’après dessin inédit de d’Orbigny).

591960 Alveolina elongata d’Orbigny in Deshayes. – Hottinger, Mémoires Suisses de Paléontologie, 75-76 : 168, text-fig. 93, pl. 14, figs 10-14, pl. 15, figs 1-4.

*

60Hottinger (1960 : 168, fig. 93) reproduit les clichés du fichier Lys représentant les deux syntypes d’A. elongata de la collection d’Orbigny en provenance de Valognes et désigne comme lectotype « l’exemplaire le plus grand ». Il rappelle que ce nom a été appliqué à tort à toutes les alvéolines allongées de grande taille avant que l’on entreprenne l’étude des caractères internes permettant de fixer l’identité de l’espèce.

61Le lectotype et le paralectotype n’ont pas été retrouvés. La préparation, référencée sous le no FO 641dans la collection d’Orbigny du MNHN, comporte six spécimens et la mention « Le Bois Gouêt (Loire Inférieure), Eocène ».

Pl. 45, Figs 21-26 Nom manuscrit dans la légende de la Planche : Alveolina quoii Nom disponible : Alveolina quoii d’Orbigny, 1826 Dénomination actuelle : Alveolinella quoyi (d’Orbigny, 1826)

Histoire du nom

621826 Alveolina quoii d’Orbigny, Ann. Sci. Nat., 7 : 307, no 7, pl. 17, figs 11-13. Provenance indiquée : « La Nouvelle Hollande à Rawack ».

Interprétation

631937 Alveolinella quoyi (d’Orbigny). – Reichel, Mém. Soc. Pal. Suisse, 58 : 115.

641962 Alveolinella quoyi (d’Orbigny). – Banner & Clarke, Nature, 196, no 4861 : 1334.

Iconographie moderne

651987 Alveolinella quoyi (d’Orbigny). – Loeblich & Tappan, Foraminiferal genera and their classification : 361, pl. 373, figs 1-3.

*

66Cette espèce, figurée en 1826 par d’Orbigny et dédiée à M. Quoy (1826 : 250), a été étudiée en détail par Chapman (1908), Hofker (1930) et Reichel (1937). Hofker pensait qu’elle pourrait représenter la forme microsphérique de A. boscii, mais cet avis n’est pas partagé par Reichel.

67Elle a été choisie comme espèce type du genre Alveolinella Douvillé, 1907, par Douvillé lui-même (1907 : 585).

68Reichel (1937 : 116) précise au sujet du matériel de référence : « Si d’Orbigny ne l’a pas décrite, aucun doute ne peut cependant exister sur l’identité de Alveolinella quoyi, le générotype. Les originaux se trouvent au Museum de la Rochelle, où nous avons eu l’occasion de les examiner ». Je n’ai trouvé aucune espèce à ce nom dans la collection d’Orbigny du musée de la Rochelle. Banner & Clarke disent avoir sélectionné le lectotype dans la collection du MNHN, mais je n’ai trouvé aucun signe distinctif sur la seule préparation de la collection d’Orbigny du MNHN portant ce nom. Référencée sous le no (FO 550) elle contient neuf spécimens provenant du « Détroit de Torrès ».

Figures 1-3 Alveolina bulloides : Bullalveolina bulloides (d’Orbigny in Guérin-Méneville, 1843)
Figures 4-6Alveolina melo : Alveolinasp.
Figures 7-9Alveolina ovoidea : Alveolina ovoidea d’Orbigny, 1826
Figures 10-12Alveolina oblonga : Alveolina oblonga d’Orbigny, 1826
Figures 13-17Alveolina boscii : Alveolina boscii (Defrance in Bronn, 1825)
Figures 18-20Alveolina elongata : Alveolina elongata Deshayes, 1828
Figures 21-26Alveolina quoii : Alveolinella quoyi (d’Orbigny, 1826)

Table des illustrations

Légende Figures 1-4 Amphistegina quoii : Amphistegina quoyi d’Orbigny, 1826Figures 5-8 Amphistegina trilobata : Amphistegina trilobata d’Orbigny in Fornasini, 1903Figures 9-12 Amphistegina lessonii : Amphistegina lessonii d’Orbigny in Guérin-Méneville, 1843
URL http://books.openedition.org/mnhn/docannexe/image/4807/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 571k
Légende Figures 1-16 Orbiculina numismalis : Archaias angulatus (Fichtel & Moll, 1798)
URL http://books.openedition.org/mnhn/docannexe/image/4807/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 460k
Légende Figures 1-3 Alveolina bulloides : Bullalveolina bulloides (d’Orbigny in Guérin-Méneville, 1843)Figures 4-6Alveolina melo : Alveolinasp.Figures 7-9Alveolina ovoidea : Alveolina ovoidea d’Orbigny, 1826Figures 10-12Alveolina oblonga : Alveolina oblonga d’Orbigny, 1826Figures 13-17Alveolina boscii : Alveolina boscii (Defrance in Bronn, 1825)Figures 18-20Alveolina elongata : Alveolina elongata Deshayes, 1828Figures 21-26Alveolina quoii : Alveolinella quoyi (d’Orbigny, 1826)
URL http://books.openedition.org/mnhn/docannexe/image/4807/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 517k

© Publications scientifiques du Muséum, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540