Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le spécimen et le collecteur

 | 
Vincent Leblan
, 
Dominique Juhé-Beaulaton

La collecte & l’Autre

De l’herbier à l’arbre cosmique

L’École Griaule et l’ethnobotanique (1926-1965)

Julien Bondaz

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’histoire de l’ethnobotanique est celle de la rencontre entre deux « sciences de la collecte »1 : l’ethnologie et la botanique. Contextualiser et analyser cette rencontre nécessite donc de partir des pratiques de collecte, et non seulement des institutions et des idées qui l’ont favorisée. C’est à cette condition, en écrivant une histoire des sciences prioritairement centrée sur les pratiques, que l’on peut dépasser les clivages disciplinaires2. Pour ce qui concerne l’ethnobotanique française, cela nécessite de réinterroger les deux grands récits d’origine ou d’invention habituellement esquissés, concernant la botanique en tant que science coloniale d’une part, en tant que centre d’intérêt pour les premiers ethnologues professionnels d’autre part.

Le premier retrace le développement de la botanique et de l’agronomie dans le contexte colonial, et l’intérêt grandissant, durant la première moitié du xxe siècle, des agents coloniaux et des savants pour les savoirs locaux sur les végétau...

Auteur

Ethnologue, maître de conférence en anthropologie à l’Université Lumière Lyon 2 et chercheur au Laboratoire d’Anthropologie Des Enjeux Contemporains (LADEC-FRE 2002). Ses recherches en Afrique de l’Ouest concernent les domaines de l’anthropologie du patrimoine, de l’art et de la nature, ainsi que l’histoire des pratiques de collecte ethnographique et naturaliste à la fin de la période coloniale. Il collabore avec plusieurs institutions muséales, dont le musée du quai Branly et le musée des Confluences.

© Publications scientifiques du Muséum, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540