Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le spécimen et le collecteur

 | 
Vincent Leblan
, 
Dominique Juhé-Beaulaton

Introduction

Dominique Juhé-Beaulaton et Vincent Leblan

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si les spécimens accumulés par les musées sont des traces matérielles de voyages que l’historien peut être tenté d’exploiter1, ils sont néanmoins très souvent déconnectés de leur contexte originel et des savoirs qui leur sont associés. Ils ont en effet subi depuis leur arrivée dans les collections jusqu’à aujourd’hui de multiples déplacements, réaménagements, ont été séparés de leurs archives souvent perdues, en même temps qu’ils ont pris place dans l’ordre classificatoire naturaliste. Ces parcours ont conduit à effacer les traces des informations reliant ces objets à leur collecteur et à leur localité première. L’intérêt d’historiciser les collections, anthropologiques et naturalistes, s’est déjà imposé par une série de travaux éclairant leur valeur d’archive qui avait été rendue secondaire, sinon invisible, par un réordonnancement des spécimens et de leurs relations au sein d’un « écosystème » étranger à ceux dans lesquels ils furent prélevés. Il s’agissait alors de rendre compte ...

Auteurs

Historienne au Centre Alexandre Koyré (CNRS-EHESS-MNHN). Elle travaille sur l’histoire des relations des hommes à leur environnement en Afrique de l’Ouest qu’elle revisite à partir de l’étude des collections de muséums. Elle s’intéresse également à l’histoire de l’ethnobotanique au MNHN, à la documentation et la valorisation de cette collection.

Anthropologue à l’IRD (UMR 208 Patrimoines locaux, environnement et globalisation, IRD-MNHN). Ses travaux articulent ethnologie, primatologie et histoire environnementale dans l’étude des relations entre hommes et primates en Afrique de l’Ouest à des fins d’anthropologie fondamentale, d’épistémologie de l’interdisciplinarité et de recherches sur les politiques de patrimonialisation de la nature.

© Publications scientifiques du Muséum, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540