Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cuvier’s History of the Natural Sciences

 | 
Georges Cuvier

Préface

Pietro Corsi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La seconde moitié des années 1820 fut une période difficile pour Cuvier. Déjà en 1826, Stendhal, le grand romancier français, rapportait dans ses chroniques mondaines parisiennes —écrites pour un public anglais— que Étienne Geoffroy Saint-Hilaire commençait à devenir un formidable rival pour son collègue, le célèbre secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences1. À la même époque, le rôle de Cuvier en tant que membre influent et, à plusieurs reprises, président du conseil d’État (l’organe dirigeant du pays) ne le rendit pas populaire non plus auprès de l’opposition politique libérale. Par exemple, la Loi sur le sacrilège adoptée au début de janvier 1825 à l’Assemblée (dominée par les ultra-royalistes) était jugée excessive, même par les fervents catholiques royalistes, comme René de Chateaubriand. Des protestants parmi les hommes politiques, à l’instar de Benjamin Constant (1767-1830), s’y opposaient. Cuvier ne le fit pas, et n’était probablement pas en mesure de le faire. En tant...

© Publications scientifiques du Muséum, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540