Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Hommage à Théodore Monod, naturaliste d’exception

 | 
Roland Billard
, 
Isabelle Jarry

Théodore Monod, quelques points de repère

Roland Billard

Texte intégral

“Je suis entré au Muséum à l’âge de cinq ans et j’y suis encore”
Théodore Monod

11902 : Naissance de Théodore Monod à Rouen.

21907 : La famille Monod s’installe à Paris, rue du Cardinal-Lemoine, à deux pas du Jardin des Plantes, que le jeune Théodore va assidûment fréquenter.

31916 : Rédaction d’un premier rapport naturaliste à la suite d’un séjour de vacances dans le Midi (Basses-Alpes).

41917 : Théodore Monod crée une Société d’Histoire naturelle, qui éditera une revue d’Histoire naturelle. Dans le premier numéro, il présente dans un article des arguments contre le port des plumes sur les chapeaux, qui coûte la vie à de magnifiques oiseaux exotiques. À cette époque, il s’intéresse aussi à l’astronomie et construit avec un camarade une lunette de 4 cm de diamètre.

51918 : À 16 ans, après son baccalauréat, Théodore Monod hésite entre la carrière de pasteur et celle de naturaliste. Il choisit de s’inscrire en licence de Sciences naturelles à la Sorbonne.

61920 : Durant l’été 1920 il participe à une croisière océanographique de deux mois à bord du contre-torpilleur Mistral au large de la Bretagne. Il s’inscrit à la SFIO.

71922-1923 : Théodore Monod est nommé assistant au Muséum à la chaire des Pêches et Productions coloniales d’origine animale et effectue une mission d’un an en Mauritanie ; la, il s'intéresse aux poissons et aux crustacés marins, puis se trouve pour la première fois confronté au désert du Sahara lorsque, à son retour, il passe par le Sénégal.

81926 : Théodore Monod soutient sa thèse : Les Gnathiidae, essai monographique.

FIG. 1 - Théodore Monod à Port-Étienne, en 1922.

91927-1928 : Mission Augérias-Draper à travers le Sahara occidental ; découverte de l’homme fossile d’Asselar au Mali (avec W. Besnard).

101929-1930 : Service militaire dans une compagnie saharienne et exploration du Tassili et de l’Adrar Ahnet au nord-ouest du Hoggar.

111930 : Le 24 mars, mariage avec Olga Pickova à Paris.

121930-1934 : Séjour au Muséum et exploitation du matériel récolté au cours des missions précédentes.

131934-1935 : Exploration de l’Adrar de Mauritanie pendant quinze mois ; reconnaissance de gravures rupestres.

141936 : Traversée du Tanezrouft dans le Sahara occidental.

151937 : Publication de Méharées, explorations au vrai Sahara, Paris, éd. Je sers.

161938 : Création de l'IFAN et installation de la famille Monod à Dakar.

171939-1940 : Exploration du Tibesti à l’occasion d’une mission pendant la guerre.

181940-1941 : Cycle de causeries radiophoniques hebdomadaires à Dakar portant sur l’Afrique. En novembre 1941, les autorités locales demandent que le ton de ces émissions soit modifié, Théodore Monod refuse et l’émission est supprimée. L'ensemble des 52 causeries est rassemblé clans l’ouvrage L'Hippopotame et le philosophe qui paraîtra en 1943. Trois chapitres sont censurés dans cette édition, mais ils figureront dans la deuxième édition, de 1946.

191942 : Théodore Monod participe à la création du mouvement Les Forces fraternitaires françaises, il est nommé Professeur au Muséum et Directeur du Laboratoire des Pêches d’outre-mer.

201944 ; Théodore Monod compte parmi ceux qui accueillent le général de Gaulle à Dakar.

211948 : Première plongée (à 25 m) dans le bathyscaphe du Pr Piccard.

221948-1952 : Le travail à l'IFAN se poursuit, avec chaque année des excursions dans l’Adrar mauritanien.

231952 : Publication du lever de l’Adrar sédimentaire au 1/500 000 et d’une monographie sur la géologie de la région.

241953 : Première exploration de la Majâbat al-Koubrâ (à la limite de la Mauritanie et du Mali) avec une Promenade au Sahara, Ouadan-Araouan : 900 km sans point d’eau. Description de cette expédition dans les Cahiers Charles de Foucault (1955).

251954 : Nouvelles plongées dans le bathyscaphe, à 850 et 1450 m. Théodore Monod raconte ses divers essais de plongée dans Bathyfolages, plongées profondes, paru chez Julliard en 1954.

261954-1955 : Deuxième et troisième explorations de la Majâbat.

271959-1960 : Quatrième voyage dans la Majâbat, trajet Araouan-Aratan.

281960 : Théodore Monod signe le Manifeste des 121.

291962 : Publication de Mélanges ichtyologiques en hommage à Cuvier et Valenciennes.

301963 : Élection à l’Académie des Sciences.

311964 : Cinquième (janvier, février) et sixième (décembre) expéditions dans la Majâbat.

321965 : Théodore Monod quitte l’IFAN et revient à Paris au Muséum.

331967 : Reçoit d’Hailé Sélassie le prix Hailé-Sélassié (African Research).

341968 : Publication d’une contribution majeure en ichtyologie, Le Complexe urophore des poissons téléostéens, éd. IFAN, Dakar.

351969 : Mission scientifique dans le désert de Lout en Iran.

FIG. 2 – Théodore Monod dans le désert de Lout.

361973 : Publication de l’ouvrage Les Déserts, Horizons de France, Paris.

371977 : Publication de l’ouvrage De Tripoli à Tombouctou : le dernier voyage de Laing 1825-1826, Geuthner, Paris.

381984 : Publication de L’Émeraude des Garamantes, L’Harmattan, Paris.

391986 : Publication avec le photographe Jean-Marc Durou de l’album Sahara désert magique, AGEP, Marseille.

401987-1989 : Théodore Monod entreprend cinq voyages en Mauritanie en vue de retrouver la météorite géante de Chinguetti.

411988 : Publication avec Jean-Marc Durou de Déserts, AGEP, Marseille.

421989 : Publication de Méharées, Actes Sud, Arles, et de Désert libyque, notes de voyages, Nouakchott et Paris.

431990 : Publication avec Isabelle Jarry et Jean-Marc Durou de Théodore Monod, mémoires d’un naturaliste voyageur, AGEP, Marseille.

441990-1997 : Théodore Monod continue d’explorer le Sahara occidental et oriental et de militer pour la défense des droits de l’homme et en faveur de la protection de l’environnement.

Table des illustrations

Légende FIG. 1 - Théodore Monod à Port-Étienne, en 1922.
URL http://books.openedition.org/mnhn/docannexe/image/1584/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 106k
Légende FIG. 2 – Théodore Monod dans le désert de Lout.
URL http://books.openedition.org/mnhn/docannexe/image/1584/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 320k

Auteur

Ichtyologiste.
Muséum national d'Histoire naturelle.
Laboratoire d'ichtyologie générale et appliquée.
43, rue Cuvier.
F-75231 Paris cedex 05

© Publications scientifiques du Muséum, 1997

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540