Versión clásicaVersión móvil

Sapientiae facies

 | 
Mireille Armisen-Marchetti

Deuxième partie. L’imagination créatrice genèse de l’image

Chapitre III. Héritage et originalité

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Interprétation sociologique ou psychologique du symbole ? Le « trajet anthropologique »

La genèse des images littéraires et plus généralement la définition de la fonction symbolique ont fait l’objet de deux grands types d’explication, l’explication « sociologique » et l’explication « psychologique » : ou bien l’on cherche les origines de l’image dans le milieu où naît l’oeuvre, et l’on s’attache aux données extérieures, sociales et culturelles (dans le domaine antique on pourra s’interroger, de ce point de vue, sur les « sources » littéraires d’une image) ; ou bien l’on privilégie le donné psychologique, et l’on voit dans l’image la création spécifique d’une âme, quels que soient le niveau de conscience auquel on choisisse de rapporter la fonction symbolique et la part de volonté créatrice ordonnée qu’on y fasse entrer : ici prennent place en particulier les interprétations psychanalytiques et psychologiques du symbole1.

C’est cette rupture entre, d’un côté, les contenus de conscience...

© Les Belles Lettres, 1989

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Esta publicación digital es el resultado de un proceso automático de reconocimiento óptico de caracteres.
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search