Version classiqueVersion mobile

Sapientiae facies

 | 
Mireille Armisen-Marchetti

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Que l’on ouvre, au hasard, un Dialogue de Sénèque, ou l’une des Lettres à Lucilius, que l’on en parcoure quelques pages : on ne pourra qu’être frappé par le nombre, la variété et l’étendue des images. Ainsi, dès l’abord, l’image apparaît-elle comme l’une des caractéristiques les plus évidentes du style et de la pensée de Sénèque.

C’est donc avec quelque surprise que l’on s’avise que les images de Sénèque n’ont guère été étudiées aujourd’hui, sinon dans un ouvrage ancien, aux dimensions et aux ambitions limitées1. Pourquoi cette exclusive ? Elle vient sans doute du fait que, jusqu’au milieu du vingtième siècle, les images ont été considérées comme un procédé de style parmi d’autres ; or, qui dit procédé, dit technique extérieure à la pensée, élément décoratif, au mieux expressif, ornement surajouté. L’image apparaît ainsi comme un simple moyen de l’ornatio, qui témoignerait du goût extrême de Sénèque pour la rhétorique ; et en effet, durant tout ce temps, notre auteur se vit souvent r...

© Les Belles Lettres, 1989

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search