Version classiqueVersion mobile

Le convive et le savant

 | 
Yannick Scolan

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La notion de genre est inopérante pour parler des Banquets, si l’on entend par là soit qu’ils constitueraient une unité organique au sein de laquelle chaque œuvre serait l’exemplification particulière de règles transcendantes, soit que chacun de ces Banquets serait la réduplication d’un modèle originel qui servirait de référence pour juger des écarts, des modulations ou des évolutions postérieures. Tenter de réduire la radicale diversité formelle des Banquets, s’appliquer à dégager des conventions unificatrices qui justifieraient la naissance de deux veines contradictoires, refuser d’analyser les œuvres de Plutarque, de Lucien et d’Athénée pour elles-mêmes ou encore penser que tous ces auteurs, au moment d’entamer leur travail d’écriture, se sont contentés de se mettre « à la table de Platon » en voyant en lui une figure tutélaire, positive ou négative, a indéniablement biaisé la lecture de ces œuvres, qui ne se laissent pas résorber en une définition unique.

Toutefois, en affirmant ...

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search