Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books Les Belles Lettres Études Anciennes Les Stratégies matrimoniales de l...

Les Stratégies matrimoniales de l’aristocratie romaine au temps des guerres civiles

 | 
Miguel Alejandro Canas

Table des matières

Chapitre Ier. Alliances matrimoniales et stratégies de reproduction sociale

A. Genus et capital symbolique
1. Alliances isogamiques (50)
a) Alliances au sein de la nobilitas (46)
b) Alliances entre familles sénatoriales non nobles
c) Alliances entre familles nouvelles (4)
2. Alliances anisogamiques (27)
a) Alliances entre familles nobles et familles sénatoriales non nobles (6)
b) Alliances entre familles nobles et familles nouvelles (13)
c) Alliances entre familles nobles et familles non sénatoriales (3)
d) Alliances entre familles sénatoriales non nobles et familles nouvelles (2)
e) Alliances entre familles sénatoriales non nobles et familles non sénatoriales
f) Alliances entre familles nouvelles et familles non sénatoriales (3)
B. Diuitiae et ressources financières
C. Clientelae et puissance sociale

Chapitre II. La place des liens de parenté et des relations sociales dans le choix d’un conjoint

A. Alliances conclues entre des individus unis par un lien de parenté
1. L’alliance consolide des liens de parenté
2. L’alliance renvoie à une origine commune prestigieuse
B. Alliances conclues entre des individus sans lien de parenté
1. L’alliance renforce des relations d’amicitia ou des affinités récentes
a. Les relations que l’alliance renforce découlent d’une collaboration dans le cadre de l’activité politique
b. Les relations que l’alliance renforce découlent de services rendus ou d’affinités d’ordre social ou intellectuel
2. L’alliance renvoie à des relations anciennes ou passées

Chapitre III. Les stratégies matrimoniales dans le jeu des factions

A. L’alliance matrimoniale comme sanction d’un ralliement ou consolidation d’une entente politique
1. Alliances matrimoniales conclues avec des optimates et entre optimates
2. Alliances matrimoniales conclues avec César ou Pompée ou entre leurs amici
3. Alliances matrimoniales conclues avec Antoine ou Octavien ou entre leurs amici
B. Les stratégies matrimoniales face aux périls de l’affrontement des factions
1. Alliances matrimoniales visant à nouer des liens avec plusieurs factions différentes
2. Alliances matrimoniales visant à opérer un rapprochement avec une faction rivale
3. Alliances matrimoniales témoignant d’un refus de prendre position

Chapitre IV. Les Stratégies matrimoniales des dynastes

A. Alliances matrimoniales et constitution ou consolidation de la faction
1. L’alliance matrimoniale apporte à la faction des ressources nouvelles
a. Les cas de César et de Pompée dans les années 50 av. J.-C
b. Les cas d’Antoine et d’Octavien à l’époque du second triumvirat
2. L’alliance matrimoniale récompense la fidélité d’un partisan de marque
B. Alliances matrimoniales et compromis entre les factions
1. Études de cas
a. L’alliance matrimoniale prépare la conclusion d’une alliance politique
b. L’alliance matrimoniale scelle la conclusion d’une alliance politique
2. L’alliance matrimoniale : une garantie illusoire de concorde
3. Utilisation et exploitation des alliances matrimoniales par les dynastes

Bibliographie

Sources littéraires et juridiques : éditions utilisées
Éditions commentées
Sources épigraphiques
Sources numismatiques
Corpus prosopographiques
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search