Version classiqueVersion mobile

Claudien

 | 
Delphine Meunier

Cinquième partie. Une épopée, des épopées, ou des poèmes épicisants ?

Chapitre 1. Épopée mythologique, didactique, historique ou politique ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si l’on a pu jusqu’à présent considérer le genre épique dans son ensemble, et les caractéristiques qui le définissent, il convient désormais de prendre en compte les différentes formes que peut revêtir l’épopée1. On distingue ainsi traditionnellement :

  • l’épopée mythologique (Métamorphoses, Thébaïde, Achilléide, Argonautiques)

  • l’épopée historique (Annales, Bellum Punicum, Pharsale, Punica)

  • l’épopée didactique (De Rerum Natura, Astronomica)2

Nous ne conservons pas ici l’expression d’« épopée héroïque », qui nous semble moins opératoire, pour la poésie épique latine, que la distinction entre épopée mythologique et épopée historique, chacune de ces deux dernières catégories correspondant en réalité à une actualisation de l’épopée héroïque. Enfin, la distinction entre épopée mythologique et épopée historique ne doit pas masquer la complexité de certaines œuvres : on parle ainsi d’épopée mythistorique ou historico-mythique à propos de l’Énéide.

Considérer l’influence de ces trois formes d’épop...

© Les Belles Lettres, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search