Version classiqueVersion mobile

Les Troubles psychiques selon Galien

 | 
Julien Devinant

Partie 3. L’unité des troubles psychiques

Chapitre 2. Affections « psychiques »

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour bien comprendre la spécificité des affections psychiques, il faudra prendre en compte la forme et l’orientation des connexions sympathiques mises en jeux dans la plupart d’entre elles. Mais laissons de côté la question des modalités du trouble pour nous concentrer d’abord sur ce qui les rapproche (la perturbation de l’encéphale) et admettons pour l’instant, comme on le fait généralement, que les troubles psychiques chez Galien soient des problèmes cérébraux, c’est-à-dire des formes d’affections corporelles se manifestant par un dérèglement de l’appareil psychique1. Cette transposition — du trouble psychique à l’affection de l’encéphale — rend certainement fidèlement la position galénique, mais elle ne va pas sans poser difficulté. Le problème est en effet d’apprécier ce que son application systématique en contexte médical signifie pour la notion d’âme ; et il se pose sur deux fronts, dans la mesure où le psychisme est ramené non seulement au corps, mais plus particulièrement à ...

© Les Belles Lettres, 2020

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search