Version classiqueVersion mobile

Se Nettoyer à Rome (IIe siècle av. J.-C.- IIe siècle ap. J.-C.)

 | 
Michel Blonski

Annexe

Mundus

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Mundus ouvre en effet de nombreuses perspectives. On a vu celles auxquelles immundus donnait accès. Il s’agit bien de deux contraires ; mais il faut bien préciser que mundus ne signifie pas automatiquement « ce qui n’est pas immundus ». Il ne signifie pas seulement, d’une façon négative, « ce qui n’est pas répugnant », « ce qui est neutre » (au sens stérile que nous donnons à la propreté, après plus d’un siècle d’association à la pasteurisation) mais il contient un sens positif l’apparentant à « soigné », voire « élégant ».

On a évoqué une racine indo-européenne *mew, fonctionnant pour les langues slaves (cf. pol. mydło, « savon », myć, « laver ») et celtiques (irl. mun, « urine »)1258. De plus, les formes de ce mot ont subi un grand nombre d’évolutions riches de significations. On s’accorde en effet à lui donner une forme adjectivale primitive (mundus, a, um), tout en reconnaissant qu’existent quatre variétés nominales. La première est celle qui apparaît dans l’expression, employée ...

© Les Belles Lettres, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search