Version classiqueVersion mobile

Se Nettoyer à Rome (IIe siècle av. J.-C.- IIe siècle ap. J.-C.)

 | 
Michel Blonski

Comment se lave-t-on ? Vocabulaire et techniques

Chapitre 14. Vocabulaire des gestes du nettoyage

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Lauare et la lauatio

Lauare est un verbe employé très souvent, et son étude demanderait un travail à part. Il est cependant possible de l’analyser brièvement dans ses utilisations et dans ses contextes. On passera par plusieurs étapes : tout d’abord, le verbe est employé pour rendre toute forme de contact à un liquide (l’eau le plus souvent), et en particulier lorsqu’il s’agit d’immersion : on se lauat dans un fleuve ou un bassin. Le verbe désigne le moment et les opérations passés au balneum dans leur totalité ou parfois, plus spécifiquement, le moment précis où l’on se plonge dans le bassin. Une différence peut apparaître entre lauere et lauare ; le premier verbe a donné lieu à des dérivés de type – luere ; c’est plutôt le second qui est utilisé, avec des nuances dans l’usage. Il faut tenir compte également du médio-passif lauari, et Varron de donner des précisions à cet effet, dans un passage où il discute de la question :

Ainsi, une nourrice lauat un enfant, l’enfant est baigné (l...

© Les Belles Lettres, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search