Version classiqueVersion mobile

Se Nettoyer à Rome (IIe siècle av. J.-C.- IIe siècle ap. J.-C.)

 | 
Michel Blonski

Le balneum et sa justification

Chapitre 9. La question des « origines » et le monde hellénique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Se demander quelle peut être « l’origine » des bains dans le monde romain et de ce qui a été à la « source » de leur pratique, c’est passer nécessairement par le rappel des études de cette autre civilisation méditerranéenne contemporaine dont la culture balnéaire ait été bien établie : le monde grec636. Ce dernier a fait l’objet d’études qui se sont peu à peu multipliées depuis les années 1950 : si l’on met de côté les monographies archéologiques, la synthèse la plus connue, et l’une des plus anciennes, a été celle de R. Ginouvès, Balaneutikè, qui sert toujours de point de référence aux travaux actuels. Plus récemment, d’autres travaux sont venus renouveler ces approches, en particulier la stimulante synthèse de M. Trümper et un volume collectif, fraîchement paru, qui continue à explorer ces directions637.

Nombre d’auteurs de travaux de synthèse sur les bains romains intègrent dans leurs travaux une analyse des pratiques balnéaires grecques afin d’étudier une éventuelle interaction e...

© Les Belles Lettres, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search