Version classiqueVersion mobile

Se Nettoyer à Rome (IIe siècle av. J.-C.- IIe siècle ap. J.-C.)

 | 
Michel Blonski

Le balneum et sa justification

Avant-propos : Le balneum et sa justification

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

On a tenté précédemment de répondre à la question « pourquoi se nettoie-t-on » : la réponse passe par la prise en considération des exigences morales et civiques liées au soin corporel et à l’affichage d’une apparence soignée. Mais il reste deux autres questions à préciser, d’une part, « où se nettoie-t-on et pourquoi là », et d’autre part, « comment se nettoie-t-on ». Ces deux questions sont liées : le nettoyage du corps a lieu dans un endroit spécifique qui est le balneum, dont il faut retracer la genèse et l’évolution de manière à comprendre la logique qui le sous-tend. Mais ce même balneum voit son existence et sa composition déterminées ou au minimum influencées par les manières concrètes de procéder au nettoyage corporel. Or si la première question a fait l’objet de nombre de réflexions, dans la mesure où elle est elle-même liée à des études architecturales ou archéologiques bien développées depuis plusieurs décennies, c’est moins le cas de la seconde, qui attirera tout spécia...

© Les Belles Lettres, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search