Version classiqueVersion mobile

Penser la mondialisation avec Jacques Maritain

 | 
Jean-Dominique Durand
, 
René Mougel

Les auteurs

Texte intégral

Guy Avanzini, Professeur honoraire des Sciences de l’Éducation à l’Université Lumière-Lyon 2, auteur de divers ouvrages sur la pensée théologique, co-auteur du Dictionnaire historique de l’Éducation chrétienne d’expression française.

Stanislas R. Baléké enseigne à l’Institut des Sciences de la Vie et de la Terre – ISVT au Puy, en Haute-Loire. Il est aussi Expert en Management des Projets, Programmes éducatifs et Ingénierie de la Formation auprès de l’Organisation Internationale pour les Migrations OIM – Bruxelles. Docteur en Sciences de l’Éducation et de la Formation de l’Université Lyon 2, et Docteur en Philosophie de l’Université Jean Moulin Lyon 3. Membre du laboratoire « Éducation et Politiques » de l’Université Lumière Lyon 2, ses recherches portent sur la problématique de l’éducation au développement et à la bonne gouvernance.

Michel Bressolette (1939-2008) a été Professeur de lettres modernes à l’université de Toulouse-Le Mirail, vice-président de son université de 1994 à 1998. Spécialiste de l’époque contemporaine avec une thèse sur la revue La Table Ronde, il a travaillé sur Tocqueville et a consacré de nombreux travaux à Jacques Maritain : en particulier, publication de ses correspondances avec Jean Cocteau et Maurice Sachs (Cahiers de la NRF, 1993 et 2003) et avec Claudel et Mauriac (Cahiers Jacques Maritain, 2006 et 2008).

Louis Chamming’s, Ancien Président du Cercle Jacques et Raïssa Maritain (Kolbsheim), Philosophe.

Philippe Chenaux, est professeur d’Histoire de l’Église moderne et contemporaine à l’Université pontificale du Latran. Spécialiste de l’histoire intellectuelle et politique du catholicisme en Europe au XXe siècle, il est l’auteur de plusieurs livres et articles sur Jacques Maritain. Son dernier livre a pour titre L’Église catholique et le communisme en Europe (1919-1989), De Lénine à Jean-Paul II. Il a dirigé la revue Notes et Documents de l’Institut international J. Maritain (Rome). Ancien Président du Cercle Jacques et Raïssa Maritain.

Jan De Volder, est historien et journaliste. Il habite et travaille à Anvers. Il est rédacteur politique de l’hebdomadaire d’opinion chrétienne flamande Tertio, et collaborateur de The Tablet. Il a obtenu des licences en Littérature et Linguistique des Langues romanes (Université d’Anvers, 1989), en Histoire contemporaine (Université catholique de Louvain, 1991) et un Doctorat en Histoire sociale et religieuse à Rome (1994). Il est auteur de plusieurs livres au croisement de l’histoire et de l’actualité. Engagé dans la Communauté de Sant’Egidio, il s’occupe du dialogue interreligieux et de la prévention des conflits, au niveau local et international. Il est président de l’Association « Viva Africa » en Belgique.

Jean-Dominique Durand est Professeur d’Histoire contemporaine à l’Université Jean Moulin-Lyon 3. Ancien conseiller culturel de l’Ambassade de France près le Saint-Siège et Directeur du Centre culturel Saint-Louis de France fondé par Jacques Maritain, il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles (bibliographie sur son site www.jeandominiquedurand.fr), dont Un laboratoire pour la démocratie. L’Institut internatonal Jacques Martain (1974-2008), Paris, Éditions du Cerf, 2013. Membre du Conseil scientifique de l’Institut Paolo VI de Brescia, de l’Institut Luigi Sturzo de Rome, de la Fondation Bruno Kessler de Trente, de l’Editorial Board du Kadoc (Leuven), et du Conseil international de la Revue d’Histoire Ecclésiastique. Il est également vice-président de l’Institut International J. Maritain (Rome). Il est Consulteur du Conseil Pontifical de la Culture.

Michel Fourcade est Maître de Conférences en Histoire contemporaine à l’Université de Montpellier III. Il a consacré sa thèse de Doctorat à l’étude des « maritainismes » : Feu la modernité ? Maritain et les maritainismes, Montpellier, 2000, 1255 p. Parmi ses travaux récents, il faut signaler le dossier critique sur la « Querelle du Paysan » qu’il a donné à l’occasion de la réédition du Paysan de la Garonne (voir Maritain, Le Feu nouveau, Ad Solem, 2007, pp. 5-25 et 387-548) et le colloque qu’il a dirigé avec Dominique Avon, Un nouvel âge de la théologie ? 1965-1980, Paris, Karthala, 2009, 423 p. sa bibliographie sur le site de son équipe de recherche : http://recherche.univ-montp3.fr/​crises.Il est depuis 2013 Président du Cercle d’Éudes J. et R. Maritain.

Florian Michel, Agrégé et Docteur en Histoire, auteur notamment de La pensée catholique en Amérique du Nord. Réseaux intellectuels et échanges culturels entre l’Europe, le Canada et les États-Unis (années 1920-1960), Paris, DDB, 2010. Il est Maître de Conférences à l’Université Paris I.

René Mougel, Philosophe, Directeur des Archives Maritain de Kolbsheim et des Cahiers Jacques Maritain. Il a dirigé l’édition de Œuvres complètes de Jacques et Raïssa Maritain, et celle de la Correspondance Maritain-Journet.

Roberto Papini est Secrétaire général de l’Institut International Jacques Maritain, professeur de Sciences politiques à l’Université LUMSA de Rome. Parmi ses derniers ouvrages : Le courage de la démocratie. Sturzo et l’Internationale populaire entre les deux guerres, Paris, DDB, 2003 ; Jacques Maritain : la politica della saggezza (en coll. avec Vincent Aucante), Soveria Mannelli, Rubbettino, 2005 ; La democrazia internazionale. Un’introduzione al pensiero politico di Jacques Maritain (en coll. avec Luigi Bonanate), Bologna, Il Mulino, 2006 ; Dialogo Interculturale e Diritti umani (en coll. avec Luigi Bonanate), Bologna, Il Mulino, 2008.

Vittorio Possenti est Professeur de Philosophie politique à l’Université de Venise. Auteur de 25 ouvrages portant sur la métaphysique, la politique, le personnalisme et les droits de l’homme. Il est membre du Comité National pour la Bioéthique, de l’Académie Pontificale des Sciences Sociales et de l’Académie pontificale de Saint Thomas d’Aquin. Parmi ses publications récentes : Il principio persona, Armando, 2006 ; Le ragioni della laicità, Soveria mannelli, Rubbettino, 2007 ; L’uomo postmoderno. Tecnica religione politica, Casale monferrato, Marietti, 2009.

Paul Valadier, jésuite, Professeur émérite au Centre Sèvres (Paris), Docteur d’État en Philosophie, Docteur en Théologie, auteur de plusieurs livres sur Nietzsche et sur des questions de morale et de philosophie politique. Il a aussi publié un livre sur Jacques Maritain, Maritain à contre-temps, Paris, DDB, 2007 et préfacé la réédition de L’homme et l’État (Paris, DDB, 2009).

Joseph Yacoub est Professeur honoraire de Sciences politiques à l’Université catholique de Lyon, spécialiste des droits de l’homme, des minorités dans le monde, des peuples autochtones et des chrétiens d’Orient. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Fièvre démocratique et ferveur fondamentaliste. Dominantes du xxie siècle, Paris, Cerf, 2008 ; Au nom de Dieu ! Les guerres de religions d’aujourd’hui et de demain, Paris, Lattès, 2002 ; Les droits de l’homme sont-ils exportables ? Géopolitique d’un universalisme, Paris, Ellipses, 2005.

© LARHRA, 2013

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search