Version classiqueVersion mobile

L'engagement dans la Résistance (France du Nord - Belgique)

 | 
Robert Vandenbussche

Conclusion

Robert Vandenbussche

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les synthèses et les témoignages apportent des éclairages intéressants sur la problématique de l’engagement dans la Résistance et permettent de confronter et de comparer les perspectives.

Certes, l’engagement est un acte individuel qui correspond à une culture politique imprégnée de patriotisme et de souvenirs d’un passé qui ne s’oublie pas. Il rejette une armée d’occupation qui incarne un État étranger et qui cherche à imposer sa domination. Témoins, acteurs et historiens partagent un point de vue analogue.

Acte civique, l’engagement en résistance est dissidence mais souvent aussi rupture avec des leaders d’opinion. Dès lors, la confrontation avec la Belgique comme la comparaison avec d’autres régions françaises souligne les interférences avec le régime de Vichy. Si celui-ci ne peut s’imposer dans le Nord occupé, en Lorraine occupée, il est néanmoins un point de repère que les autorités locales aimeraient parfois exploiter. Ce qui n’est pas le cas de la Belgique où, de fait, ces inte...

© Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search