Version classiqueVersion mobile

De la mer du Nord à la mer Baltique. Identités, contacts et communications au Moyen Âge

 | 
Alban Gautier
, 
Sébastien Rossignol

Avant-propos

Alban Gautier et Sébastien Rossignol

Texte intégral

  • 1 On consultera le programme de l’atelier à l’adresse suivante : http://wwwuser.gwdg.de/-aklammt/, o (...)

1La plupart des textes ici réunis représentent les actes de l’atelier de jeunes chercheurs tenu à Boulogne-sur-Mer du 15 au 17 octobre 2009. Cet atelier, intitulé « De la mer du Nord à la mer Baltique. Contacts, communications, commerce au Moyen Âge », constituait la troisième rencontre du groupe de travail international « Gentes trans Albiam – l’Europe à l’est de l’Elbe au Moyen Âge »1 : il a permis de réunir plusieurs doctorants et jeunes docteurs autour de quelques chercheurs plus confirmés. Les communications de Rodolphe Dreillard, Inès Leroy, Christopher Loveluck et Hérold Pettiau n’ont malheureusement pas pu être intégrées à ce volume, et une contribution (celle d’Alban Gautier) a dû être remplacée par un article traitant d’un thème différent ; Rafal Simiński, qui n’avait pas pu assister à l’atelier, a heureusement pu contribuer à ce volume.

  • 2 Histoire, Langues, Littératures et Interculturel, EA 430, Centre de recherche en histoire atlantiq (...)
  • 3 Institut de Recherches Historiques du Septentrion, UMR CNRS 8529 – Université Lille 3.

2Les éditeurs remercient tout spécialement le laboratoire HLLI, composante CRHAEL2, qui a accueilli la rencontre, ainsi que le laboratoire IRHiS3, qui a soutenu l’atelier et qui reçoit aujourd’hui ce volume dans sa collection. Ils tiennent à exprimer leur gratitude envers Stéphane Lebecq, qui a soutenu et accompagné le projet, et qui a accepté de publier ici les conclusions qu’il avait proposées alors pour l’atelier : ce sont ces conclusions, quasiment inchangées, que nous reproduisons à la fin de ce volume.

3Finalement, nous tenons à remercier tous les participants de l’atelier – communicants, étudiants, auditeurs – qui ont contribué activement aux discussions et aux échanges d’idées et qui ont fait de ces trois journées un succès.

Notes

1 On consultera le programme de l’atelier à l’adresse suivante : http://wwwuser.gwdg.de/-aklammt/, où l’on trouvera aussi un résumé des activités de ce groupe de travail fondé en 2006 par Anne Klammt et Sébastien Rossignol. Les actes des deux premières rencontres, tenues à Göttingen en 2007 et à Wroclaw en 2008, ont également été publiés : Mittelalterliche Eliten und Kulturtransfer östlich der Elbe. Interdisziplinäre Beiträge zu Archàologie und Geschichte im mittelalterlichen Ostmitteleuropa, éd. par A. Klammt et S. Rossignol, Gôttingen, Gôttinger Universitatsverlag, 2009 ; Potestas et communitas. Interdisziplinäre Beitràge zu Wesen und Darstellung von Herrschaftsverhältnissen im Mittelalter östlich der Elbe. Interdisciplinary Studies of the Constitution and Demonstration of Power Relations in the Middle Ages East of the Elbe, éd. par A. Paron, S. Rossignol, B. Sz. Szmoniewski et G. Vercamer, Wroclaw et Varsovie, Académie Polonaise des Sciences et Institut Historique Allemand de Varsovie, 2010. Les actes de la quatrième rencontre, intitulée « Landscapes and Societies in Ancient and Medieval Europe East of the Elbe » et tenue à l’Université York (Toronto) en 2010, sont en cours de publication.

2 Histoire, Langues, Littératures et Interculturel, EA 430, Centre de recherche en histoire atlantique et littorale, Boulogne-sur-Mer.

3 Institut de Recherches Historiques du Septentrion, UMR CNRS 8529 – Université Lille 3.

© Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search