Version classiqueVersion mobile

Député-paysan et fermière de Flandre en 1789. La correspondance des Lepoutre

 | 
Edna Hindie Lemay
, 
Jean-Pierre Jessenne

Glossaire de termes agricoles

Texte intégral

1 établi en collaboration avec S. Lescure

2 Avron : folle avoine, mauvaise herbe envahissante et d’autant plus gênante qu’elle se mêle aux céréales au moment de leur croissance et de leur maturation.

3 Advesture ou avesture ou avéture : récolte sur pied ; ce terme désigne surtout les céréales.

4 Août : moisson ; aoûter : faire la moisson.

5 Beurloir : terme dont l’usage n’a pu être établi avec certitude ; le qualificatif s’appliquant aux vaches dans un sens négatif, il peut signifier stérile ou incapable de produire du lait.

6 Bidet : cheval.

7 Boni : excédent dans un compte.

8 Cahot : petite meule ou moyette, dressée dans les champs fauchés en attendant le charroi vers les granges ou les meules de stockage jusqu'à battage. Le nombre de gerbes dans chaque cahot variait selon les céréales ou les usages locaux ; le cahot de dix gerbes ou dizeau était courant car, jusqu'à l’abolition de la dîme, il permettait un prélèvement facile d’une gerbe sur dix quand ce taux était effectivement pratiqué.

9 Carton : employé de ferme spécialisé dans la conduite des chevaux et des attelages ; le carton était placé au sommet de la hiérarchie des domestiques tant d’un point de vue du salaire que de la considération.

10 Choque dans l'usage le plus courant, équivalent de souche ; utilisé par Mme Lepoutre dans le sens général de tiges des végétaux.

11 Dépouille : récolte.

12 Épillé : qualificatif appliqué à une céréale ayant perdu son grain battu par le vent en cas de maturité excessive.

13 Étuquer : dresser, se dit notamment pour les gerbes mises en tas.

14 Fleur de farine : farine la plus fine.

15 Gluis ou Gluys : paille servant à couvrir les toits ; la paille de seigle, plus longue que les autres, était particulièrement appréciée.

16 Halot : touffe ; s'emploie plus spécifiquement pour les arbres conduits en taillis.

17 Houe : sorte de pioche à fer large et recourbé utilisé pour remuer la terre ou arracher des plantes.

18 Javelle ou javel : gerbe, de céréale le plus souvent.

19 Lait battu : ce qu'il reste du lait après écrémage, appelé aussi petit lait.

20 Lanchon ou lancheron : liseron, plante grimpante considérée comme parasite des cultures.

21 Linuise ou linnuise : graine de lin.

22 Manotte : sorte de gerbe de tabac.

23 Mars : céréales de printemps c'est-à-dire l'avoine, l'orge, le seigle.

24 Métilonné : mélangé.

25 Meurigon : maturation.

26 Moie : meule.

27 Morve : maladie des chevaux grave et contagieuse, décelable à des humeurs purulentes causées par une bactérie.

28 Mouton quatre... dents : le nombre de dents indique l'âge des agneaux et des moutons.

29 Mulle : tas de foin rassemblé dans le champ avant charroi.

30 Naveau : navet, légumineuse utilisée pour l'alimentation du bétail.

31 Oeillette : plante oléagineuse proche du pavot et très cultivée dans le Nord aux XVIIIe et XIXe siècles.

32 Pamelle : variété d'orge de printemps, notamment semée en cas de destruction des céréales d'hiver par le gel.

33 Picter ou piqueter ou piéter : faucher, notamment les céréales, avec une petite faux à manche court appelée pic ou piquet ou sape ; cet instrument est plus utilisé que la faux dans le Nord de la France.

34 Planchons : jeunes plants de colza, chou, etc. ; ils sont issus de semis et doivent être repiqués.

35 Porion : poireau.

36 Rame : ramure ; branches d'arbres servant de petit bois de chauffage ou de support pour les cultures grimpantes comme les pois ou les haricots.

37 Rape : peut-être utilisé pour rave, plante potagère et fourragère proche du navet.

38 Rassis : se dit d'un sol tassé.

39 Remise : ensemble des travaux de préparation du sol et de semis.

40 Rondelage : opération culturale consistant à passer un lourd rouleau sur le sol soit pour émietter les mottes de terre, soit pour tasser le sol afin de faciliter la germination.

41 Rouissage (du lin) : opération consistant à alterner trempage des bottes de lin dans l'eau douce et séchage pour permettre la séparation des fibres.

42 Ruoter : mode de labour consistant à creuser tous les 3 à 4 mètres un sillon profond, en rejetant la terre entre les deux sillons pour constituer une légère surélévation ; cette technique vise en particulier à favoriser le drainage des parcelles très humides.

43 Son : déchet des grains après passage en meunerie utilisés pour l'alimentation du bétail.

44 Sucrion ou Scorion : escourgeon, orge d'hiver, semée comme le blé à l'automne et récoltée en juillet.

45 Tir ou tirage (du lin) : arrachage du lin qui ne se fauche pas.

46 Tourteaux (quinbuges) : résidus de pressage des oléagineux comme le colza, l'oeillette, la cameline ; ils sont utilisés comme amendements étendus sur les champs en poudre ou mêlés au purin ou à l'eau ; ils entrent aussi dans l'alimentation du bétail.

47 Varlet : valet ; désigne le plus souvent un domestique agricole non saisonnier, par exemple le valet de charrue qui conduit les chevaux est un salarié à plein temps placé au sommet de la hiérarchie des domestiques. Toutefois, Mme Lepoutre utilise le terme de « varlet d'août » : il s'agit sans aucun doute de saisonniers pour la moisson.

48 Vesce : plante fourragère herbacée reconnaissable à ses vrilles fleuries, très usitée dans l'agriculture septentrionale jusque dans les années 1950.

49 Wagage : amendement à base de limon de rivière ou de fossé.

50 Warrats : fourrage composé d'un mélange de féverolles, pois et vesces.

51 Wartrie : chaume.

© Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion, 1998

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search