Version classiqueVersion mobile

Député-paysan et fermière de Flandre en 1789. La correspondance des Lepoutre

 | 
Edna Hindie Lemay
, 
Jean-Pierre Jessenne

Documents annexes

Texte intégral

1 Fac-similé

  • Lettre de P.-F. Lepoutre
  • Lettre d’A. Lepoutre-Delputte
  • Lettre de Louis Lepoutre à son père
  • Lettre M. Legrand, receveur
  • Extrait de l’acte de décès de P.-F. Lepoutre

2 Informations diverses

  • P.-F. Lepoutre et la famille Lepoutre après la Constituante
  • Les organisations territoriale, électorale et judiciaire de la France selon les réformes de la Constituante
  • Tableau des unités de mesure et de compte

Fac-similé d’une lettre de Pierre-François Lepoutre du 2 septembre 1789 (Archives familiales de M. Adolphe Lepoutre)

Fac-similé d’une lettre de Pierre-François Lepoutre du 2 septembre 1789 (Archives familiales de M. Adolphe Lepoutre)

Fac-Similé d’une lettre d’Angélique Lepoutre-Delputte du 31 juillet 1789 (Archives familiales de M. Adolphe Lepoutre)

Fac-Similé d’une lettre d’Angélique Lepoutre-Delputte du 31 juillet 1789 (Archives familiales de M. Adolphe Lepoutre)

Fac-Similé d’une lettre de Louis Lepoutre à son père du 1er janvier 1790 (Archives familiales de M. Adolphe Lepoutre)

Fac-Similé d’une lettre de Louis Lepoutre à son père du 1er janvier 1790 (Archives familiales de M. Adolphe Lepoutre)

Fac-Similé de M. Legrand, receveur du propriétaire des Wattines, à Angélique Lepoutre-Delputte du 19 août 1790 (Archives familiales de M. Adolphe Lepoutre)

Fac-Similé de M. Legrand, receveur du propriétaire des Wattines, à Angélique Lepoutre-Delputte du 19 août 1790 (Archives familiales de M. Adolphe Lepoutre)

Fac-Similé de l’acte de décès de Pierre-François Lepoutre le 29 messidor an IX (18/07/1801) (Archives communales de Linselles)

Fac-Similé de l’acte de décès de Pierre-François Lepoutre le 29 messidor an IX (18/07/1801) (Archives communales de Linselles)

PIERRE-FRANÇOIS LEPOUTRE ET LA FAMILLE LEPOUTRE APRÈS LA CONSTITUANTE

  • 1 - Le procès-verbal d’élection indique que, sur 101 votants, P.F. Lepoutre obtint « pareil nombre de (...)
  • 2 Idem, p. 144.

3À son retour de Paris, Pierre-François fut élu maire de Linselles, le 13 novembre 1791, à l’unanimité1. Ainsi, malgré les tensions diverses et la question religieuse, le député se voyait consacrer notable de la communauté villageoise ; en outre, il siégea au directoire du district de Lille en 1792 et 1793. Le 7 juillet 1793, un certificat de civisme certifiait que « le citoyen Pierre-François Lepoutre, laboureur et administrateur du directoire du district de Lille, demeurant à Linselles, âgé de 58 ans, taille de cinq pieds, quatre pouces, cheveux blancs, sourcils grisonnants, front rondelé, nez aquilin, bouche moyenne, a fait sans interruption sa résidence en cette commune depuis sa naissance jusqu’au moment où il a été élu pour l’administration de Lille »2. On ne sait rien de l’usage que l’ancien député fit des fonctions exercées ; elles semblent toutefois indiquer que le Constituant ne renonça pas à son engagement dans la Révolution et que le patriote constitutionnel de 1789, qui dénonçait la bêtise du roi après Varennes, était devenu républicain. D’ailleurs, plus tard, sous le Directoire, le 20 mars 1798, Pierre-François était à la tête des seize vieillards qui ouvraient le cortège organisé à Linselles pour la fête de la souveraineté du peuple. Pierre-François mourut peu après en 1801, à l’âge de 66 ans. On ne sait rien de précis ni de la vie et de la disparition d’Angélique Lepoutre-Delputte, ni de l’histoire des Wattines après 1791 ; le sujet mériterait une recherche spécifique.

  • 3 Voir à ce sujet, J.-P. HIRSCH, Les deux rêves du commerce. Entreprise et institution dans la régio (...)

4En revanche, on dispose de quelques informations sur les descendants du couple. Confirmant leur engagement dans la garde nationale en 1790, Benjamin et Pierre-François (fils) firent carrière dans les armées de la République puis de l’Empire. Ils participèrent à la plupart des campagnes et finirent par occuper d’importantes fonctions d’inspecteurs aux armées ; l’aîné fut d’ailleurs décoré de la Légion d’honneur. Ainsi, l’adhésion active à l’œuvre révolutionnaire se soldait à la fois par une promotion familiale et par une rupture de l’occupation dynastique des Wattines. On ignore par ailleurs si les Lepoutre furent acquéreurs de biens nationaux. Mais la sortie de la sphère paysanne semble confirmée par l’itinéraire de Louis Lepoutre, le troisième fils du couple Lepoutre-Delputte ; il se lança dans l’activité textile, devint l’un des patrons de ce secteur à Tourcoing et la famille noua des alliances avec les Motte, Prouvost, etc. Là encore, les historiens peuvent trouver matière à recherche et à réflexion à la fois sur les liens entre le secteur agricole et le capitalisme industriel et sur l’élargissement relatif de la bourgeoisie pendant la période révolutionnaire3

Les Organisation territoriale, électoral et judiciaire. Les réformes de la Constituante

Les Organisation territoriale, électoral et judiciaire. Les réformes de la Constituante

A chaque échelon le procureur représente le pouvoir exécutif et requiert l’application des lois.
Source : J.-P. Jessenne, Histoire de la France. Révolution en Empire (1783-1815). Paris, Hachette, 1993. p. 83.

TABLEAU DES UNITES DE MESURE ET DE COMPTE utilisées dans la correspondance

Unités monétaires

5 1 écu = 6 livres

6 1 livre parisis monnaie de Flandre ou 1 franc* = 20 sols = 240 deniers
= un demi florin

7 1 florin = 20 patars** = 240 deniers de florin = 40 gros
= 2 livres parisis monnaie de Flandre

8 1 livre de gros = 240 gros = 6 florins = 12 livres parisis

9 1 patar** = 2 sols parisis – 1 sol parisis monnaie de Flandre = 6 deniers du florin

10 1 gros = 1 sol parisis monnaie de Flandre

Unités de superficie

Unités de longueur

1 bonnier** = 16 cents = 1600 verges = 1 ha 41 a 86 ca
1 cent = 8 a 86 ca
1 verge = 8 ca

1 lieue = environ 3900 m
1 verge = 2 m 98
1 aune*** = 0 m 698
1 pied = 0 m 298

11

Unités de capacité

Unités de poids

1 razière (grain) = 70 114
1 havot ** (grain) = 1 quart de razière
1 muid (vin ou bière) = 2 tonneaux = 96 lots ou pots = 1981.
1 tonneau (vin ou bière) = 48 lots ou pots = 98 195
1 pot ou lot = 211
1 feuillette (vin) = environ 1201

1 livre = 2 marcs = 429 gr 9
1 marc = 8 onces = 64 gros = 192 deniers = 4 608 grains = 215 gr

Avertissement : * Les deux termes sont utilisés indifféremment.
**L’orthographe des unités dans les lettres des Lepoutre varie (patard pour patar, avot pour havot, bonnie pour bonnier notamment).
*** En Flandre mais aune de Paris = 1 m 188 ; dans les fréquentes références à la vente de tissu, il est difficile de savoir quel usage a prévalu.
Sources : Les équivalences sont difficiles à établir compte tenu de la diversité des situations locales ; il convient donc de croiser les informations.
Nous avons utilisé notamment le cadastre de Linselles de 1831 ; S. Lescure, maîtrise citée, 1997 ; A. Lottin, Vie et mentalité d’un Lillois sous Louis XIV, Lille, 1968, p. 385 ; C. Pétillon, A. Derville, B. Garnier (dir.), Atlas historique et statistique des mesures agraires (Fin XVIIIe début XIXe s.), t. 1, Nord-Pas-de-Calais, Caen, 1995, 125 p.

Notes

1 - Le procès-verbal d’élection indique que, sur 101 votants, P.F. Lepoutre obtint « pareil nombre de suffrage et fut élu en conséquence définitivement attendu qu’il a réuni en sa faveur au-delà de ce qu’exigent les lettres patentes ». Archives départementales du Nord, L. 610, cité par E. BODIN, mémoire cité, 1997, p. 142.

2 Idem, p. 144.

3 Voir à ce sujet, J.-P. HIRSCH, Les deux rêves du commerce. Entreprise et institution dans la région lilloise (1780-1860), Paris, EHESS, 1991.

Table des illustrations

Titre Fac-similé d’une lettre de Pierre-François Lepoutre du 2 septembre 1789 (Archives familiales de M. Adolphe Lepoutre)
URL http://books.openedition.org/irhis/docannexe/image/2535/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 468k
URL http://books.openedition.org/irhis/docannexe/image/2535/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 501k
Titre Fac-Similé d’une lettre d’Angélique Lepoutre-Delputte du 31 juillet 1789 (Archives familiales de M. Adolphe Lepoutre)
URL http://books.openedition.org/irhis/docannexe/image/2535/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 456k
URL http://books.openedition.org/irhis/docannexe/image/2535/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 497k
Titre Fac-Similé d’une lettre de Louis Lepoutre à son père du 1er janvier 1790 (Archives familiales de M. Adolphe Lepoutre)
URL http://books.openedition.org/irhis/docannexe/image/2535/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 246k
URL http://books.openedition.org/irhis/docannexe/image/2535/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 172k
Titre Fac-Similé de M. Legrand, receveur du propriétaire des Wattines, à Angélique Lepoutre-Delputte du 19 août 1790 (Archives familiales de M. Adolphe Lepoutre)
URL http://books.openedition.org/irhis/docannexe/image/2535/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 292k
Titre Fac-Similé de l’acte de décès de Pierre-François Lepoutre le 29 messidor an IX (18/07/1801) (Archives communales de Linselles)
URL http://books.openedition.org/irhis/docannexe/image/2535/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 358k
Titre Les Organisation territoriale, électoral et judiciaire. Les réformes de la Constituante
Légende A chaque échelon le procureur représente le pouvoir exécutif et requiert l’application des lois.Source : J.-P. Jessenne, Histoire de la France. Révolution en Empire (1783-1815). Paris, Hachette, 1993. p. 83.
URL http://books.openedition.org/irhis/docannexe/image/2535/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 347k

© Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion, 1998

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search