Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le peuple des villes dans l’Europe du Nord-Ouest (fin du Moyen Âge-1945). Volume I

 | 
Philippe Guignet

Le peuple vu par...

Les avocats et la défense du « pauvre »

L’aide judiciaire pans la France du xviiie siècle

Hervé Leuwers

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’histoire du barreau d’Ancien Régime croise à maintes reprises celle du « pauvre » : comme chrétien, l’avocat participé aux œuvres des associations charitables qui, à la manière des confréries de pénitents, secourent les indigents et apportent parfois un réconfort moral ou une aide matérielle aux prisonniers, voire aux condamnés à mort1 ; comme chrétien, « bourgeois » ou professionnel du droit, il collabore à la gestion des hôpitaux ou des monts de piété2 ; comme défenseur, particulièrement dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, il peut diffuser une image idéalisée du peuple et opposer sa « vertu » à la perversion des puissants3 ; par tradition, il accorde gracieusement à l’indigent des conseils ou un soutien en justice.

Ce dernier engagement, tantôt individuel, tantôt collectif, que l’on retrouve en des termes très proches chez les autres professionnels du droit, permet l’accès des plus humbles à une justice dont chacun des acteurs, du procureur au juge, reçoit une rétribution de...

© Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540