Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Planches


Texte intégral

Image img01.jpg

Fig. 1. – Palais Qawṣūn-Yašbak. Porche monumental de l’entrée principale du qaṣr : il fut édifié en deux parties, la partie postérieure étant due à l’Emir Qawṣūn (xive s.), la partie antérieure ajoutée plus tard par l’Emir Yašbak (xve s.). L’ensemble se prolonge dans l’antichambre intérieure avec ses bandeaux épigraphiques à la gloire du fondateur.

Image img02.jpg

Fig. 2. – Palais Yašbak. Détail de la voûte en stalactites de pierre ornant l’entrée d’honneur du palais.

Image img03.jpg

Fig. 3. – Palais Yašbak. Au fond de l’antichambre se répète le style architectural de l’entrée, sous coupole de pierre appareillée, entre fenêtres géminées et oculi.

Image img04.jpg
Image img05.jpg

Fig. 4. – Palais Yašbak. En haut : identité de style entre les deux portails à stalactites de Qawsῡn (palais) et de Salar et Sanǧar (mosquée funéraire - 1304) ; en bas : simplicité des moulures ornant les banquettes de pierre à l’entrée du palais Qawsῡn -Yašbak.

Image img06.jpg

Fig. 5. – Palais Yašbak. Façade Nord de l’édifice. L’iṣṭabl en constitue la partie inférieure initiale avec ses arches d’accès et ses fenêtres hautes. Il servit ensuite de support au grand qaṣr supérieur.

Image img07.jpg

Fig. 6. – Palais Yašbak. Façade extérieure du qaṣr bâti (comme le Palais Alin Aq) en gros appareil jusqu’aux linteaux des fenêtres basses, en petit appareil jusqu’aux terrasses.

Image img08.jpg

Fig. 7. – Palais Yašbak. Les travées successives de l’iṣṭabl que reliait entre elles une longue nef – ou allée centrale - sont proportionnées à la grande salle qu’elles supportaient.

Image img09.jpg

Fig. 8. — Palais Yašbak. Orienté au Nord, le grand īwān est la seule partie conservée de l’ancien qaṣr sans doute comparable à celui des palais sultaniens de la Citadelle aujourd’hui disparus. Les défoncements central et latéraux s’ouvrent dans des arcs brisés outrepassés de taille diverse.

Image img10.jpg

Fig. 9. – Palais Yašbak. Iwān Nord : deux grands arcs brisés outrepassés flanquent l’arc d’ouverture du défoncement central.

Image img11.jpg

Fig. 10. – Palais Yašbak. Iwān Nord : deux défoncements symétriques encadrent le défoncement central.

Image img12.jpg
Image img13.jpg

Fig. 11. – Palais Yašbak. Bâtiments ultérieurs (xve-xvie s.) : Imitation de l’architecture précédente dans des proportions inférieures – superposition d’ouvertures simples et fenêtres géminées sous oculus.

Image img14.jpg
Image img15.jpg

Fig. 12. – Palais de l’Emir Tāz. Malgré les nombreuses transformations apportées à ce bâtiment, la façade Nord a conservé ses proportions imposantes et la superposition des fenêtres du qaṣr central surmonté d’une coupole. Le maq‘ad extrême (à droite) aurait été ajouté au xviie siècle.

Image img16.jpg

Fig. 13. – Palais Tāz. Le portail d’accès, rue al-Suyyufiya, s’apparente aux portes du règne de Qāyt-Bāy, avec son arc inférieur brisé sous arc trilobé à stalactites.

Image img17.jpg
Image img18.jpg

Fig. 14. – Palais Tāz. La partie intérieure de l’entrée sur la cour du palais est couverte d’une voûte étoilée entre deux arcs brisés avec trompes d’angle.

Image img19.jpg

Fig. 15. – Palais Tāz. Qaṣr (étage) : plafond à coupelles octogonales dorées et peintes (chambre annexe).

Image img20.jpg

Fig. 16. – Palais Tāz. Qaṣr (étage) : autrefois de larges inscriptions en bois sculpté, doré et peint, entouraient complètement, à mi-hauteur, īwān et dūrqā’a.

Image img21.jpg

Fig. 17. — Palais Alin Aq. Vue extérieure du qaṣr, rue Bāb al-Wazīr, (côté Ouest). De grandes proportions et de solides murs en pierre de taille caractérisent cette architecture fortifiée. Un encorbellement séparait autrefois les deux corps de l’étage surmonté d’un lanterneau.

Image img22.jpg

Fig. 18. – Palais Alin Aq. (côtés Est et Sud). Au milieu des ruines des anciennes constructions du palais, seule subsiste encore, à l’étage, la structure de la grande salle d’apparat (qaṣr).

Image img23.jpg

Fig. 19. – Palais Alin Aq. Plus tard furent rattachés au palais, à droite le mausolée de Ḫayrbeg, au bas de la façade Nord une petite zāwiya.

Image img24.jpg

Fig. 20. – Palais Alin Aq. Porche principal (en moyen appareil) orné de stalactites et d’un bandeau épigraphique en pierre sculptée.

Image img25.jpg
Image img26.jpg

Fig. 21. — Palais Alin Aq. En haut : le qaṣr, composé de deux īwān extrêmes séparés de la dūrqā’a centrale par deux grands arcs brisés. En bas : l’iṣṭabl, vaste salle en Τ couverte en voûtes d’arête sur piliers massifs appareillés.

Image img27.jpg

Fig. 22. – Palais Alin Aq. Orienté au Nord, le grand īwān du qaṣr s’aère et s’éclaire par des fenêtres basses à grilles de fer, que surmontent des ouvertures géminées et des oculi garnis jadis de vitraux.

Image img28.jpg
Image img29.jpg

Fig. 23. – Palais Alin Aq. En haut : (qaṣr) détail d’un mur en gros appareil – avec blocage – que surélève un mur en petit appareil. En bas : (cour d’entrée inférieure) détail de construction murale postérieure (xve-xvie s.) en moyen appareil.

Image img30.jpg
Image img31.jpg

Fig. 24. – Palais Alin Aq (qaṣr). En haut : détail des murs supérieurs en petit appareil revêtus de plâtre. Entre les deux rangées de fenêtres superposées, tasseaux de fixation d’une bande épigraphique en bois sculpté et peint. En bas : détail de la fenêtre centrale (Nord) sous linteau de bois et arc de décharge en pierres.

Image img32.jpg
Image img33.jpg

Fig. 25. – Palais Alin Aq. En haut : porche d’entrée (vue extérieure). En bas : détail de la porte d’entrée sur la cour intérieure.

Image img34.jpg
Image img35.jpg

Fig. 26. – Palais Alin Aq. En haut : détail de consoles en pierre et en bois (côté Est) : En bas : détail d’encorbellement (côté Ouest).

Image img36.jpg

Fig. 27. – Palais Baštak. La haute façade extérieure domine la rue al-Mu‘izz, l’une des voies les plus animées de l’ancienne cité fatimide.

Image img37.jpg

Fig. 28. – Palais Baštak. Vue aérienne du qasr que surmonte le lanterneau central – complété jadis par une coupole.

Image img38.jpg

Fig. 29. – Palais Baštak. Détail de la porte bardée de fer fermant la ruelle d’accès à l’entrée extérieure du palais.

Image img39.jpg

Fig. 30. – Palais Baštak. Un portique à arcs brisés marque l’accès de la cour intérieure.

Image img40.jpg

Fig. 31. — Palais Baštak. Les proportions originelles de l’entrée principale du palais – deux grandes salles superposées – sont actuellement diminuées par l’élévation du sol.

Image img41.jpg

Fig. 32. – Palais Baštak. Antichambre de l’entrée principale (avec maṣṭaba) : plafond à solives apparentes – restauré aux xviiie-xixe siècles.

Image img42.jpg

Fig. 33. – Palais Baštak. L’une des portes latérales de l’antichambre ouvrant sur l’escalier de l’étage.

Image img43.jpg

Fig. 34. – Palais Baštak. Qaṣr (étage) : les deux īwān opposés s’ouvrent sur la dūrqā’a dans un grand arc brisé outrepassé. Air et lumière parviennent ici du côté Ouest (grand īwān).

Image img44.jpg
Image img45.jpg

Fig. 35. – Palais Baštak. Qaṣr : en bas, deux arcs successifs caractérisent le petit īwān que devait rehausser primitivement un salsabil (côté Est) ; en haut, succession des arcs brisés séparant dūrqā’a et īwān.

Image img46.jpg

Fig. 36. – Palais Baštak. Qaṣr : au-dessus de la triple arcade ouverte de chaque côté de la dūrqā’a, une galerie haute était-elle réservée aux femmes ?

Image img47.jpg

Fig. 37. – Palais Baštak. Qaṣr : plafond à coupelles octogonales surmontant le grand īwān.

Image img48.jpg
Image img49.jpg

Fig. 38. – Palais Baštak. Qaṣr : en haut, plafond de l’īwān Ouest ; en bas, plafond des bas-côtés.

Image img50.jpg

Fig. 39. – Palais Baštak. Qaṣr : le style des plafonds en bois doré et peint adopté ici s’apparente à celui des plafonds du Mausolée de Qalawun et de la Mosquée de Naṣir Muḥammad ibn Qalawun (Citadelle) - xiiie-xive s. -

Image img51.jpg

Fig. 40. – Palais Baštak. Qaṣr : plafond d’une petite chambre de repos annexée à la grande salle.

Image img52.jpg

Fig. 41. – Palais Baštak. Qaṣr : partie inférieure d’un linteau de bois sculpté et peint.

Image img53.jpg

Fig. 42. – Qā‘a Kuhya. La grande salle de réception du rez-de-chaussée s’ouvre encore dans des arcs brisés non outrepassés.

Image img54.jpg

Fig. 43. – Qā’a Kuhya. Plafond de bois peint au-dessus du défoncement de l’īwān.

Image img55.jpg
Image img56.jpg

Fig. 44. – Qā’a al-Dardir. En bas, l’un des īwān couverts en voûte brisée à cul-de-four, s’ouvre dans un arc en carène. En haut, un arc semblable à celui des īwān encadre un triple défoncement à arcs pointus de part et d’autre de la dūrqā’a.

Image img57.jpg

Fig. 45 – Qa‘a al-Dardir. Détail de l’ornementation peinte sur l’intrados de l’arc des īwān.

Image img58.jpg

Fig. 46. Qā‘a al-Irsān. Rue d’accès du Vieux Caire menant à la qā‘a au voisinage d’une église copte.

Image img59.jpg

Fig. 47. – Qā‘a al-Irsān. Les deux īwān opposés étaient garnis autrefois de placards décorés comme les portes d’entrée de la dūrqā‘a.

Image img60.jpg

Fig. 48.Qā‘a al-Irsān. Succession d’arcs brisés non outrepassés soulignés par un coffrage de bois peint.

Image img61.jpg
Image img62.jpg

Fig. 49. – Qā‘a al-Irsān. En haut : aux boiseries peintes des īwān répondent les bois sculptés des « loges de femmes ». En bas : détails décoratifs de l’īwān Sud-Ouest – bois peints et panneaux stuqués.

Image img63.jpg

Fig. 50.-Qā‘a al-Irsān. Deux panneaux d’angle en plâtre sculpté s’ornent d’un médaillon garni de palmettes.

Image img64.jpg
Image img65.jpg

Fig. 51. – Qā‘a al-Irsān. « Loge de femmes ». Détail décoratif. En haut : partie supérieure faite de panneaux rectangulaires sous arceaux. En bas : partie inférieure à panneaux carrés sculptés et ajourés.

Image img66.jpg
Image img67.jpg

Fig. 52. – Qā‘a al-Irsān. Détail de porte en bois sculpté et assemblé avec incrustation d’ivoire.

Image img68.jpg

Fig. 53. – Qā‘a ‘Uṯmān Katẖudā. Vue intérieure de la grande salle de réception. Aux arcs brisés en pierre de taille de la première période mamelouke ont succédé les linteaux à kurdī en bois sculpté et peint comme les plafonds.

Image img69.jpg

Fig. 54. – Qā‘a ‘Uṯmān Katẖudā. Détail du petit īwān (côté Sud) orné d’un salsabil à stalactites de bois doré et peint.

Image img70.jpg

Fig. 55. – Qā‘a ‘Uṯmān Katẖudā.. La richesse ornementale de la dūrqā‘a, entièrement décorée de mosaïques en marbre de couleurs, contraste avec la simplicité du dallage de pierre des īwān. Ici, une fontaine centrale polylobée s’inscrit dans un bassin carré.

Image img71.jpg

Fig. 56. – Qā‘a ‘Uṯmān Katẖudā. La place d’honneur constituée par le petit īwān s’entoure d’un salsabil et de deux alcôves latérales surmontées des « loges de femmes ».

Image img72.jpg

Fig. 57. – Qā‘a ‘Uṯmān Katẖudā. Vue des deux īwān éclairés seulement par le lanterneau de la dūrqā‘a sur laquelle ils donnent.

Image img73.jpg

Fig. 58. – Qā‘a ‘Uṯmān Katẖudā. De l’ancienne salle d’apparat de Muhibb al-Din a été conservé le solide appareil des murs en pierre de taille, la dūrqā‘a se creusant, de part et d’autre, d’un triple défoncement.

Image img74.jpg

Fig. 59. – Qā‘a ‘Uṯmān Katẖudā. Le plafond du grand īwān (côté Nord) montre - à droite - la grille d’aération du malqaf qui le surmonte.

Image img75.jpg
Image img76.jpg

Fig. 60. – Qā‘a ‘Uṯmān Katẖudā. En haut : lanterneau à coupole de bois surplombant la dūrqā‘a pour l’éclairage et l’aération de la salle (évacuation de l’air chaud). En bas : malqaf ouvert au Nord et à l’Ouest pour y capter la brise fraîche du soir.

Image img77.jpg
Image img78.jpg

Fig. 61. – Manzil Zaynab Ḫatūn. En haut : balcon à moucharabieh ajouté plus tard au grand riwāq de l’étage (côté cour intérieure). En bas : façade extérieure, ‘atfat al-Azhari.

Image img79.jpg

Fig. 62. – Manzil Zaynab Ḫatūn : loggia du maq‘ad surplombant la cour intérieure.

Image img80.jpg

Fig. 63. Manzil Zaynab Ḫatūn. Intérieur du grand riwāq - occupé par une école de jeunes filles - les hautes alcôves de l’īwān Sud s’encadrent de boiseries à kurdī. Au fond un salsabil à stalactites.

Image img81.jpg

Fig. 64. – Manzil Zaynab Ḫatūn. Iwān Sud : détail du plafond à solives apparentes précédant un petit plafond à coupelles également bordé d’une frise à stalactites.

Image img82.jpg

Fig. 65. – Manzil Zaynab Ḫatūn. Iwān Sud : boiseries dorées et peintes des plafonds de l’īwān et d’une alcôve latérale.

Image img83.jpg

Fig. 66. – Qā‘a al-Fāsī. Grand īwān : plafond à solives arrondies et entre-deux compartimentés.

Image img84.jpg

Fig. 67. Qā‘a al-Fāsī. Grand. Petit īwān : plafond à solives apparentes et entre-deux orné d’étoiles et de coupelles octogonales.

Image img85.jpg

Fig. 68. – Sabil al-Fāsī. Plafond doré et peint encadré d’une frise épigraphique à gorge.

Image img86.jpg

Fig. 69. – Palais de Qāyt-Bāy. Sur la cour intérieure donne la grande loggia du maq‘ad à trois arcs brisés outrepassés, flanqué d’un portail à arc trilobé – balcon et grilles en bois sont d’exécution tardive.

Image img87.jpg
Image img88.jpg

Fig. 70. – Palais de Qāyt-Bāy. En haut : vue sur la cour intérieure - côté Est - Entrée principale et portail d’accès aux appartements. En bas : cour intérieure et maq‘ad - côté Sud -

Image img89.jpg

Fig. 71. – Palais de Qāyt-Bāy. Près du couloir d’entrée en chicane - à arc surbaissé - se dresse un haut portail décoré, surmonté de stalactites de pierre.

Image img90.jpg

Fig. 72. – Palais de Qāyt-Bāy. Seconde entrée d’honneur, la porte à linteau droit du maq‘ad est surmontée d’un arc trilobé, caractéristique de cette époque. Un décor épigraphique et floral couvre la façade dans un encadrement de moulures à boucles.

Image img91.jpg

Fig. 73. – Palais de Qāyt-Bāy. Maq‘ad. Plafond à solives apparentes et frise épigraphique à gorge ne diffèrent pas de ceux des qā‘a contemporaines.

Image img92.jpg
Image img93.jpg

Fig. 74. – Palais de Qāyt-Bāy. En haut : maq‘ad - détail des surabaques à stalactites sous la retombée des arcs outrepassés. En bas : cour - détail des arcades ouvrant auparavant sur les écuries, au-dessous des logements de l’étage sur consoles de pierre et de bois.

Image img94.jpg
Image img95.jpg

Fig. 75. – Palais al-Razzāz. Entrée principale (actuellement disparue), rue Souq al-Silah. En haut : portail à arc godronné sous encorbellement. En bas : couloir d’accès à la cour intérieure - avec voûte étoilée et arc trilobé.

Image img96.jpg

Fig. 76. – Palais al-Razzāz. Porte du « harem », rehaussée d’une ornementation florale et épigraphique à la louange de Qāyt-Bāy.

Image img97.jpg
Image img98.jpg

Fig. 77. – Palais al-Razzāz. En haut, porte d’appartements privés : linteau sculpté de palmettes et fleurons. En bas : portail d’accès à la qā‘a (muré) décoré de motifs géométriques entrelacés.

Image img99.jpg

Fig. 78. – Palais al-Razzāz. Vue intérieure de la qā‘a du rez-de-chaussée, dont le style s’apparente à celui de la qa‘a d’Uṯman Katẖudā et au riwāq de Zaynab Ḫatūn.

Image img100.jpg
Image img101.jpg

Fig. 79. – Palais al-Razzāz. Qā‘a : en haut, détail du plafond de l’īwān Sud percé d’ouvertures barreaudées au-dessous du malqaf ; en bas, détail de la dūrqā‘a élargie par deux alcôves latérales avec loges.

Image img102.jpg

Fig. 80. – Maq‘ad Māmā‘y. Surélevé au-dessus du maẖzan, le maq‘ad de l’émir Mama‘y apparaît comme la plus grande salle de réception ouverte au Nord à l’époque de Qāyt-Bāy.

Image img103.jpg

Fig. 81. – Maq‘ad Māmā‘y. Le portail à arc trilobé donne accès, à gauche à la loggia du maq‘ad, à droite à une chambre de repos.

Image img104.jpg

Fig. 82. – Maq‘ad Māmā‘y. Vue de l’extrémité Ouest du bâtiment, qui semble avoir été rattaché jadis à d’autres constructions.

Image img105.jpg

Fig. 83. – Maq‘ad Māmā‘y. Porte de maẖzan à arc persan entouré d’une moulure à boucles reliée à celle de la façade.

Image img106.jpg

Fig. 84. – Maq‘ad Māmā‘y. Détail d’un angle du plafond à solives apparentes et entre-deux compartimentés, à décor géométrique et floral dans un encadrement épigraphique.

Image img107.jpg
Image img108.jpg

Fig. 85. Maq‘ad Māmā‘y. En haut : détail de chapiteau palmiforme soutenant les arcs de la loggia. En bas : détail de pilier appareillé supportant les voûtes d’un maẖzan.

Image img109.jpg
Image img110.jpg

Fig. 86. – Maq‘ad Māmā‘y. En haut : détail du cartouche épigraphique gravé de part et d’autre du portail. En bas : détail de l’un des deux sièges (miṣqala) ornés de marbre bicolore et flanquant l’entrée du maq‘ad.

Image img111.jpg
Image img112.jpg

Fig. 87. – Maq‘ad Qāyt-Bāy. En haut : le Mausolée al-Qulšani précède la cour du maq‘ad. En bas : la façade du maq’ad fermé de Qāyt-Bāy a conservé la disposition générale des maq‘ad ouverts - portail monumental, portes inférieures des maẖzan, arcs supérieurs brisés outrepassés.

Image img113.jpg

Fig. 88. – Maq’ad Qāyt-Bāy. Encadrement du portail à stalactites, linteaux des fenêtres, écoinçons des arcs et frise de la façade sont richement ornés de motifs géométriques, épigraphiques et floraux.

Image img114.jpg

Fig. 89. – Maq‘ad Qāyt-Bāy. Devant l’entrée de la mosquée et le sabīl-kuttāb de Qāyt-Bāy, une saqiyeh alimentait bâtiments et jardins rattachés au complexe sultanien.

Image img115.jpg

Fig. 90. – Maq‘ad Qāyt-Bāy. Porte d’accès à la cour du maq‘ad (côté Ouest).

Image img116.jpg
Image img117.jpg

Fig. 91. – Maq‘ad al-Ġūrī. Entrée sur la cour du maq‘ad, rue al-Azhar. En haut : voûte étoilée du couloir en chicane. En bas : porte à arc brisé et moulure à boucles.

Image img118.jpg

Fig. 92. – Maq‘ad a-Ġūrī. Une disposition architecturale particulière aux monuments religieux a été adoptée dans la façade du maq‘ad fermé du Sultan al-Ġūrī.

Image img119.jpg

Fig. 93. – Maq‘ad al-Ġūrī Détail ornemental du maq‘ad : vitraux jumelés sous frise épigraphique à gorge et plafond à solives apparentes.

Image img120.jpg

Fig. 94. – Maq‘ad al-Ġūrī. Une rangée de merlons fleuronnés et sculptés couronne la façade du maq‘ad.

Image img121.jpg

Fig. 95. – Maq‘ad al-Ġūrī. Le Mausolée du Sultan, rattaché au maq‘ad, s’accompagne d’un sabīl-kuttāb richement orné de marbre et de pierre sculptée, face à la mosquée-madrasa al-Ġūrī.

Image img122.jpg

Fig. 96. – Qā‘a Azbak al-Yūsufī. La qā‘a (à droite) est ajoutée à un monument religieux édifié par l’émir en œuvre pie – madrasa et sabīl-Kuttāb.

Image img123.jpg
Image img124.jpg

Fig. 97. – Qā‘a Azbak al-Yūsufī. Façade d’angle du sabīl : en haut, côté Sud-Ouest ; en bas, côté Sud.

Image img125.jpg

Fig. 98. – Qā‘a Azbak al-Yūsufī. Grille de fenêtre du sabīl - dont la base s’enfonce dans le sol - sous linteau de marbre appareillé et arc de décharge.

Image img126.jpg

Fig. 99. – Qā‘a Azbak al-Yūsufī. Détail de l’ornementation compartimentée et sculptée encadrant la porte du sabīl.

Image img127.jpg

Fig. 100. – Qā‘a Azbak al-Yūsufī. Colonne d’angle du sabīl ornée de fleurons et palmettes en pierre sculptée.

Image img128.jpg
Image img129.jpg

Fig. 101. – Qā‘a Azbak al-Yūsufī. Façade de la qā’a : en haut, portes et fenêtres de la salle de réception. En bas, détail de la porte d’entrée dont la base est dissimulée par l’élévation du sol de la rue.

Image img130.jpg

Fig. 102. – Wakāla Qāyt-Bāy (Al-Azhar). Sabīl-kuttāb élevé à l’angle Nord-Ouest du bâtiment.

Image img131.jpg

Fig. 103. – Wakāla Qāyt-Bāy (Al-Azhar). Sabīl-kuttāb. Détails décoratifs en pierre sculptée de la façade : en haut, colonne d’angle ; en bas, médaillon circulaire entre quatre écoinçons (côté Nord).

Image img132.jpg

Fig. 104. – Wakāla Qāyt-Bāy (Al-Azhar). Façade générale. Détails ornementaux sculptés et incrustés, en haut : petits panneaux flanquant le linteau du sabīl ; en bas : extrémité du double linteau avec médaillon épigraphique surmontant les magasins (ḥanūt).

Image img133.jpg
Image img134.jpg

Fig. 105. – Wakāla Qāyt-Bāy (Al-Azhar). Façade générale. Détails du décor sculpté (pierre) et incrusté (marbre) : en haut, sommet de l’arc brisé du portail d’entrée de la wakāla ; en bas, linteau surmontant la grille du sabīl (côté Nord).

Image img135.jpg
Image img136.jpg

Fig. 106. – Wakāla Qāyt-Bāy (Al-Azhar).Façade de magasin. Linteau appareillé sous arc de décharge à claveau sculptés.

Image img137.jpg
Image img138.jpg

Fig. 107. – Wakāla Qāyt-Bāy (Al-Azhar). Alternance de deux façades de magasin : en haut, linteau appareillé sous arc de décharge sculpté ; en bas, linteau sculpté sous arc de décharge appareillé.

Image img139.jpg

Fig. 108. Wakāla Qāyt-Bāy (Bāb al-Naṣr). Portail central de la wakāla (avec son rab’) ouvert à l’Est.

Image img140.jpg

Fig. 109. – Wakāla Qāyt-Bāy (Bāb al-Naṣr). Détail de l’arc trilobé du portail.

Image img141.jpg
Image img142.jpg

Fig. 110. – Wakāla Qāyt-Bāy (Bāb al-Naṣr). Façade : en haut, partie Sud-Ouest montrant deux étages superposés, au-dessus des ḥanūt ; en bas, portail flanqué de la partie Nord-Ouest (incomplète).

Image img143.jpg

Fig. 111. – Wakāla Qāyt-Bāy (Bāb al-Naṣr). Détail extérieur de l’étage (angle Nord-Ouest). Un linteau de bois à décor épigraphique sépare rez-de-chaussée et étage.

Image img144.jpg

Fig. 112. – Wakāla al-Ġūrī (Al-Azhar). Façade à deux étages orientée au Nord – sans magasins extérieurs – avec portail central à arc supérieur trilobé au-dessus de l’entrée à linteau droit.

Image img145.jpg
Image img146.jpg

Fig. 113. – Wakāla al-Ġūrī (Al-Azhar). Cour intérieure (restaurée). En bas, angle Sud-Ouest de la cour, vu de la galerie circulaire de l’entresol. En haut, détail des arcs de la galerie.

Image img147.jpg
Image img148.jpg

Fig. 114. – Rampe extérieure du minbar en pierre sculptée, au xve siècle, dans la mosquée funéraire de Barqūq (xive s.). Le décor géométrique et floral, distribué en panneaux carrés et rectangulaires, que souligne une moulure à boucles, ne diffère pas du style ornemental utilisé ailleurs sous Qāyt-Bāy.

Image img149.jpg
Image img150.jpg

Fig. 115. – Frises épigraphiques de plafonds dorés et peints provenant d’anciens Palais mamelouks (conservés actuellement dans les salons de l’Ambassade de France au Caire). La frise inférieure porte le nom de l’Emir Šayẖu.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.