Le documentaire dans l’Algérie coloniale

François Chevaldonné (dir.)
Les Cahiers de l’Iremam

Présentation

Sur les écrans français, de 1907 à 1980, chaque semaine des journaux d'actualités filmées proposaient aux spectateurs un résumé des événements majeurs des sept jours précédents. Ce numéro propose un ensemble de travaux sur ce traitement original de l'information, qui constitue une irremplaçable mémoire en images du XXème siècle.
À partir de bandes d'actualités relatant des faits importants : novembre 1918, février 1934, la déportation, mai 68... quelques articles recherchent comment est représentée l'histoire immédiate.

Comment le choix des images, la construction cinématographique et le commentaire (à partir de 1929), élaborent des discours, qui sont souvent bien loin de l'objectivité apparente que proclame leurs promoteurs. Se révèle ainsi, de façon directe et non perturbée par une fiction, l'interprétation d'une époque par les contemporains. Ce numéro évoque aussi les sociétés de production indépendantes, ou créées par Pathé ou Gaumont, les générations de grands reporters, la législation imposant un contrôle strict des contenus, et la naissance et l'essor d'une chaîne d'exploitation consacrée uniquement aux actualités : Cinéac. Cet ensemble d'études, approche novatrice et inédite d'un élément de l'histoire du cinéma aujourd'hui disparu, a été possible grâce à la collaboration de chercheurs du CNRS, d'universitaires, et de conservateurs qui ont bien voulu apporter leur concours aux côtés des rédacteurs membres de l'Institut Jean Vigo.

© Institut de recherches et d’études sur les mondes arabes et musulmans, 1997

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540