Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Palais et demeures de Fès

 | 
Jacques Revault
, 
Lucien Golvin
, 
Ali Amahan

Bibliographie générale

Texte intégral

Les sources arabes

Presque tous les auteurs cités ont vécu à la période mérinide, à l’exception de Léon L’Africain (période saadienne). La plupart sont Occidentaux sauf al-’Umarῑ, au demeurant fort bien renseigné par un auteur maghrébin.

Leur témoignage est donc de la plus haute importance car ils évoquent, en général, des souvenirs personnels.

On pourra noter que, contrairement à ce qui pouvait se passer aux siècles précédents, les « géographes » tiennent une place assez modeste par rapport aux historiens ou historiographes. Le grand voyageur Ibn Baṭṭûta, si prolixe lorsqu’il s’agit de pays lointains l’est fort peu en ce qui concerne son propre pays ; il semble ainsi que l’ère des al-Bakrî et des al-ldrisî est passée. Par ailleurs, on ne trouve guère, chez ces deux auteurs des xie et xiie siècles qu’une très brève allusion aux maisons de Fès. Il est impossible d’en tirer parti pour imaginer leurs dispositions architecturales.

Nous nous sommes donc volontairement arrêtés aux auteurs allant du xive au xvie siècles car c’est chez eux que l’on trouve les descriptions les plus caractéristiques de maisons dont la tradition allait se poursuivre jusqu’à nos jours, compte tenu d’une évolution sensible dans les détails mais non dans la conception générale.

Ibn Abî Zar’ (m. 741 = 1340), Rawd’ al-Qirt’âs, trad. latine sous le titre Annales Regum Mauritaniae par C.J. Tornberg, 2 vol. Upsal, 1843-1846, trad. franç. Beaumier, Histoire des souverains du Maghreb et annales de la ville de Fès, Paris, 1860, trad. espagnole et notes sous le titre Rawḍ al-Qirṭâs par Ambrioso Huici Miranda, 2 vol., 2e édition, Valence, 1964.

Ibn FaḌl Allah al-’Umarî (m. à Damas en 749= 1349) ; Masâtik el Abâr fî mamâlik el-Amṣâr, trad. Gaudefroy Demombynes, Paris, Geuthner, 1927.

Ibn BaṬṬûṬa, (m. 779= 1377-1378 ou 770= 1368), Voyages, texte et trad. C. Defremfery et B.R. Sanguinetti, nouvelle édition revue de Vincent Monteil, Paris, éd. Anthropos, 1968.

Al-ĠaznᾹ’î (Abo’-Hasan ‘Ali) (m. 766 : 1365). — Zahrat al-Ᾱṣ fî binâ’ Madinat Fàs, trad. Al. Bel, Alger, 1923.

Ibn Marzûq (m. 781 = 1379), al-Musnad, texte et trad. partielle par e. Lévi-Provençal, sous le titre « Un nouveau texte de l’histoire des Mérinides : le Musnad d’Ibn Marzüq », Hespéris, 1925, 1er trim.

Ibn Khaldûn (m. 808=1406), al-Muqaddima, trad. Vincent Monteil, sous le titre « Discours sur l’histoire universelle (al- Muqaddima) », Beyrouth, 1968, tome II.

Ibn Khaldûn, Histoire des Berbères. Casanova, t. IV, p. 180.

Ibn al-Ahmar (m. 810= 1407), Rawḍât an-nisrîn fî dawlat Banî Marîn, trad. G. Bouali et G. Marçais, Paris, Leroux, 1917.

Al-Ḥasan b. MuḤammad al-Wazzân az-Zayyâti (Jean-Léon L’Africain) (m. vers 1550 J.-C.), Description de l’Afrique, trad. de l’italien, par A. Epaulard, Paris, A. Maisonneuve, 1956.

Les auteurs contemporains

Audisio (Gabriel). — La marqueterie de terre émaillée, mosaïque de faïence. Alger, 1926.

Benchekroun (Mohamed). — La vie intellectuelle marocaine sous les Mérinides et les Waṭṭāsîdes. Rabat, 1974.

Benslimane (Joudia Hassar). — Salé, étude architecturale de trois maisons traditionnelles. Études et Travaux d’Archéologie marocaine, VII, Rabat, 1979.

Bel (Alfred). — Inscriptions arabes de Fès. Paris, Imprimerie Nationale, 1919.

Betsch (William). — Fountains of Fez. arp. 12, pp. 33-46.

Blachère (Régis). — Fès chez les géographes arabes du Moyen Age, Hespéris, 1934, 1er trim., pp. 41-48.

Burckhardt (Titus). — Inventaire des belles maisons et des palais de Fès. note UN mh 1018, 45 p. ph. dact.

— Étude de l’État des Fondouk dans le Vieux Fès, 04, note UN, mh 1019, 16 p. dact. in Notes internes pour l’A.S.D.U.F., 1975-1977 (Actes du IIe Congrès de la Fédération des Sociétés Savantes d’Afrique du Nord).

Celerier (J.). — Les conditions géographiques du développement de Fès, Hespéris, 1934, t. XIX, fasc. I et II, pp. 1-21.

Cotereau (J.). — La maison mauresque, Chantiers nord-africains, juin 1930, pp. 503-604.

Delpy (A.) et Ricard (P.). — Note au sujet de vieilles portes de maisons marocaines, Hespéris, 1932, t. 15, fasc. 2, pp. 165-192.

Fritsch (Claude). — Les maisons traditionnelles de Fès (dactylogramme), A.S.D.U.F., octobre 1977.

Gaillard (Henri). — Une ville de l’Islam : Fès, Paris, 1905.

Gallotti ( Jean). — Le jardin et la maison arabes au Maroc, Paris, A. Lévy, 1925 (2 vol.).

Garcin (Jean-Claude), Maury (Bernard), Revault (Jacques) et Zakariya (Mona). — Palais et maisons du Caire d’époque mamelouke (xiiie-xvie siècles), t. I, Paris, C.N.R.S., 1982.

Gayot (Henri). — Le décor floral dans l’art de l’Islam. Rabat, L’École du Livre, 1955.

Gsell (Stéphane). — Jardins et demeures du Maroc, Gazette des Beaux-Arts. 1927, t. 15, 5e série, pp. 250-255.

La Neziere (Jean de). — La décoration marocaine, Hespéris, 1924, t. 4, 2e trim., pp. 136-137.

Laprade (Alfred). — Croquis du Portugual, de l’Espagne et du Maroc, Paris, Vincent et Fréal, 1958.

Le Tourneau (Roger). — Fès avant le Protectorat, Casablanca, 1949.

Le Tourneau (Roger). — Article Fâs, Encyclopédie de l’Islam, nouvelle édition, tome II, p. 837 et sq.

Lévi-Provençal (Évariste). — Séville musulmane au début du xiie siècle : le Traité d’Ibn ‘Abdûn, Paris, Maisonneuve, G.P., 1947.

Lezine (Alexandre). — Trois Palais d’époque mamelouke (xiiie-xvie siècles). Le Caire, Publ. I.F.A.O., 1972.

Marçais (Georges). — L’architecture musulmane d’Occident. Paris, Arts et Métiers graphiques, 1954, pp. 313-314.

Marçais (Georges). — Art. DAR, Encyclopédie de l’Islam, nouvelle édition, tome II, pp. 116-118.

Massignon (Louis). — Le Maroc dans les premières années du xvie siècle. Tableau géographique d’après Léon l’Africain, in Mémoires de la Société Historique algérienne, t. I, Alger, 1906 (sur Fès, pp. 219-236).

Enquête sur les corporations musulmanes d’artisans et de commerçants au Maroc, in R.M.M., LVIII (1924)... et complément d’enquête, in R.E.I., II (1928), pp. 273-293.

Maslow (Boris) et Terrasse (Henri). — Une maison mérinide de Fès, Revue africaine. IIe Congrès de la Fédération des Sociétés Savantes d’Afrique du Nord, Tlemcen, 1936, pp. 503-510.

Maury (Bernard). — Trois palais d’époque ottomane au Caire, Le Caire, Publ. de l’I.F.A.O., 1982.

Maury (Bernard), Raymond (André), Revault (Jacques) et Zakariya (Mona) — Palais et maisons du Caire d’époque ottomane (xvie-xviiie siècles), t. II, Paris, C.N.R.S., 1983.

ΜοντEτ (E.). — La maison aux treize coupes à Fès, Bulletin Société Géographie. Alger, 1923, t. 28, pp. 182-185.

Paccard (André). — Le Maroc et l’artisanat traditionnel islamique dans l’architecture marocaine. Éditions Atelier, 1974, 2 vol., 1980.

Revault (Jacques). — Palais et demeures de Tunis (xvie et xviie siècles). Paris, Publ. du C.N.R.S., 1967.

— Palais et demeures de Tunis (xviiie et xixe siècles), Paris, Publ. du C.N.R.S., 1971.

— Palais et résidences d’été de la région de Tunis (xvle-xlxe siècles), Paris, Éditions du C.N.R.S., 1974.

— L’habitation tunisoise, pierre, marbre et fer dans la construction et le décor, Paris, Édition du C.N.R.S., 1978.

Revault (Jacques) et Maury (Bernard). — Palais et maisons du Caire du xive et xviiie siècles, 3 tomes, Le Caire, Publications de l’I.F.A.O., 1975, 1977, 1979.

Shatzmiller (Maya). — Les premiers Mérinides et le milieu religieux de Fès, l’introduction des médersas, Studia Islamica, vol. 43, 1976, pp. 109-118.

Ricard (Prosper). — Pour comprendre l’art musulman dans l’Afrique du Nord et en Espagne, Paris, 1924.

— Le Dar Adiyel, in France-Maroc, 15 sept. 1918, p. 70.

Sefrioui (Ahmed). — Évolution de la maison marocaine. Cahiers du Maroc, 1964, pp. 24-27.

Zakariya (Mona). — Deux palais du Caire médiéval — waqfs et architecture, C.N.R.S., Paris, 1983.

© Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman, 1985

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Mollatamazon.fr