Desktop versionMobile version

Le développement, une affaire d’ONG?

 | 
Caroline Abu-Sada
, 
Benoît Challand

1. Agir dans les marges. Portrait d’une association caritative chrétienne en Syrie

Acting in the Margins. Portrait of a Christian Charitable Association in Syria

Laura Ruiz de Elvira

Abstract

For more than two decades, the interest generated by charitable organizations has declined in the benefit of that awakened by “new génération” NGOs. This chapter, through an analysis of a small Christian charity helping handicapped people, stresses the peculiarities of social groups deciding to act in the margins, and illustrâtes the dynamics structuring the Syrian associative field. Thus, the angle and topic chosen documents the redéfinition of public policy and the interaction of civil society actors in an authoritarian context.

The HTML, PDF, ePub formats of this book are available to the users of libraries and institutions subscribing to the OpenEdition Freemium program for Books. The book can also be purchased on the sites of partner bookstores, in PDF and ePub formats, if the publisher has opted for commercial distribution. If a print edition of the book is available, links to bookstores will be displayed on this page.

Excerpt

Introduction

Les associations caritatives-toute association à but non lucratif dont l’objectif est de porter secours et assistance aux plus démunis-constituent en Syrie plus de 60 % du paysage associatif reconnu par l’État1. Ancrées dans une longue tradition2, surtout d’inspiration religieuse, elles sont l’expression d’une société civile encore fragile, modelée dans son difficile rapport au pouvoir. Elles répondent à un besoin réel de la population et, contrairement aux associations de la Première dame, ne sont en aucun cas une façade destinée à la collecte de fonds en provenance des bailleurs internationaux ou de l’État syrien. Fragmenté, basé sur les « liens primordiaux3 » et essentiellement pourvoyant des services sociaux, le secteur de la bienfaisance est un objet d’étude légitime qui mérite d’être davantage analysé4. Il se distingue du reste des initiatives associatives non pas tant par les bénéficiaires qui sont visés ou par les méthodes de travail employées, mais par un « étho...

Author

Laura Ruiz De Elvira termine actuellement une thèse de doctorat en science politique à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et à l’Universidad Autónoma de Madrid (UAM), et bénéficie d’une bourse de la Fundación Caja Madrid. Auteur de : « L’État syrien de Bachar al Assad à l’épreuve des ONG » (Maghreb-Machrek, 203, 2010) ; « Promoción de la democracia en Oriente Medio : el caso de Yemen después del 11 de Septiembre » (Revista Hesperia, 10, 2009) ; et « Les acteurs étrangers et la promotion de la démocratie », dans Société civile, associations et pouvoir local au Yémen, sous la direction de S. Ben Néfissa, M. Grabundzija et J. Lambert (CEFAS/FES, 2008).

© Institut de recherches et d’études sur les mondes arabes et musulmans, 2012

Terms of use: http://www.openedition.org/6540

This digital publication is the result of automatic optical character recognition.
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search