Version classiqueVersion mobile

Paysages végétaux du domaine méditerranéen

 | 
Claude Tassin

Encarts thématiques

Les pins supra-californiens et le Giant Sequoia (Sierra Nevada occidentale)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image

Étages méso-californien et supra-californien
Au-dessus des chênes caducifoliés et sclérophylles ou du montane chaparral commencent des forêts compactes de conifères (the montane coniferous forests). Sur cette crête dont l’altitude est inférieure à 2 000 m, il s’agit de l’étage supra-californien où dominent les grands pins, ici encore mélangés aux chênes
© C. Tassin

Image

Tronc du ponderosa
Cette espèce résistante à la sécheresse est admirée pour sa splendide colonne pondéreuse de hard pine qui peut atteindre 60 m de hauteur, et le beau puzzle de son épaisse écorce jaune orangé
© C. Tassin

Image

Forêt de pins jaunes
Pinus ponderosa est sans doute l’arbre le plus représentatif de l’Ouest américain, présent du Dakota au Nouveau Mexique, et de la Colombie britannique à la Californie, qui connaît des peuplements quasi continus depuis les Cascades jusqu’au nord de San Francisco et au sud de la Sierra Nevada
© C. Tassin

Image

Cônes du pin à sucre (Sequoia National Park)
Ces longs cylindres d’au moins 30 cm, parfois d...

© IRD Éditions, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search