Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Atlas de la vulnérabilité de l’agglomération de La Paz

 | 
Sébastien Hardy

Chapitre 3 - Des politiques de prévention à la préparation aux catastrophes

Comment améliorer la politique de gestion des risques ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les dépenses réalisées pour gérer les risques indiquent une augmentation du coût des investissements dans les ouvrages de génie civil et les programmes de surveillance, mais aussi une augmentation des interventions pour gérer des situations d’urgence et/ou de crise. Pour rendre la gestion des risques plus efficace, il ne suffit donc pas de construire des ouvrages et de surveiller les aléas, il est aussi nécessaire de bien maîtriser les secours. Des efforts ont déjà été faits à La Paz comme à El Alto avec la création de Centres d’opération des urgences (COE), mais pour rendre ces derniers vraiment opérationnels, il faut les doter d’outils permettant de connaître les ressources sur lesquelles ils peuvent réellement compter.

Le Centre d’opération des urgences (COE). Planche 26

La catastrophe du 19 février 2002 (planche 8) a permis aux autorités municipales de La Paz comme d’El Alto de prendre conscience de la faiblesse de l’organisation des secours. L’orage de grêle a en effet fait la pr...

© IRD Éditions, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540