Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Atlas de la vulnérabilité de l’agglomération de La Paz

 | 
Sébastien Hardy

Chapitre 1 - Deux municipalités, un territoire urbain

Qu’est-ce que l’agglomération de La Paz ?

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

L’utilisation du nom La Paz prête à confusion. Au sens strict, le nom désigne la ville éponyme qui abrite le pouvoir exécutif et législatif de l’État bolivien. Mais, le nom évoque aussi un espace urbanisé dont les limites sont complexes à cerner avec précision. Pour aborder la réalité urbaine, on parlera alors plus volontiers de l’agglomération de La Paz qui agrège les villes de La Paz et d’El Alto, deux municipalités autonomes, aux caractéristiques et modes de fonctionnement différents, sans interaction institutionnelle établie. Pourtant, il ne fait aucun doute que l’agglomération pacénienne forme un territoire urbain unique, à condition d’avoir les éléments pour le décrypter.

Les limites administratives. Planche 1

La Paz et El Alto sont les deux principales municipalités qui composent l’agglomération de La Paz. Pourtant, l’existence de deux municipalités distinctes est récente. C’est en effet progressivement, entre 1985 et 1988, d’abord avec la loi du 6 mars 1985, puis avec celle du...

© IRD Éditions, 2013

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540