Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Atlas de la vulnérabilité de l’agglomération de La Paz

 | 
Sébastien Hardy

Chapitre 1 - Deux municipalités, un territoire urbain

Qu’est-ce que l’agglomération de La Paz ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’utilisation du nom La Paz prête à confusion. Au sens strict, le nom désigne la ville éponyme qui abrite le pouvoir exécutif et législatif de l’État bolivien. Mais, le nom évoque aussi un espace urbanisé dont les limites sont complexes à cerner avec précision. Pour aborder la réalité urbaine, on parlera alors plus volontiers de l’agglomération de La Paz qui agrège les villes de La Paz et d’El Alto, deux municipalités autonomes, aux caractéristiques et modes de fonctionnement différents, sans interaction institutionnelle établie. Pourtant, il ne fait aucun doute que l’agglomération pacénienne forme un territoire urbain unique, à condition d’avoir les éléments pour le décrypter.

Les limites administratives. Planche 1

La Paz et El Alto sont les deux principales municipalités qui composent l’agglomération de La Paz. Pourtant, l’existence de deux municipalités distinctes est récente. C’est en effet progressivement, entre 1985 et 1988, d’abord avec la loi du 6 mars 1985, puis avec celle du...

© IRD Éditions, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540