Version classiqueVersion mobile

Partir et cultiver

 | 
Anaïs Vassas Toral

Partie 4. Du territoire multi-situé au territoire local

Introduction de la quatrième partie

Texte intégral

  • 74 Cette notion de territoire multi-situé est inspirée d’un séminaire de recherche tenu en décembre 2 (...)

1L’analyse des trajectoires de mobilité et les formes d’« ancrage » des individus posent la question du lien avec le lieu d’origine, en particulier du rapport à l’activité agricole comme élément fondamental des dynamiques territoriales de la région du salar d’Uyuni. Cependant, les stratégies individuelles s’inscrivent dans des logiques collectives qui engagent en particulier les sphères familiales et communautaires. Comprendre les articulations entre mobilité, ressources, territoire et développement, suppose d’envisager simultanément, à l’échelle familiale les systèmes d’activité (pluri-activité) et les systèmes de résidence (pluri-localisation). La notion de territoire multi-situé est-elle un outil pertinent qui rend compte de l’organisation des familles des communautés de l’Altiplano sud ? En effet, un « territoire multi-situé » est une configuration spécifique de territoires fonctionnels et organisationnels. Du point de vue des pratiques socio-spatiales des populations, ils s’organisent autour de dispositifs de multi-localisation et de liens qui articulent les lieux mobilisés par ces populations74. Territoires familiaux et communautaires sont interrogés pour aborder plus largement les modes d’identification à l’espace d’origine de populations en mobilité.

Notes

74 Cette notion de territoire multi-situé est inspirée d’un séminaire de recherche tenu en décembre 2010 à Montpellier, organisé par G. Cortes et D. Pesche de l’UMR ART-DEV. Nous reprenons ici la définition formulée dans l’appel à participation.

© IRD Éditions, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search