Version classiqueVersion mobile

Genre et savoirs

 | 
Hélène Guétat-Bernard
, 
Magalie Saussey

Photographies

Texte intégral

Jeune couple occupé à la récolte dans un champ de sorgho (hameau de culture de Pkendima, Fada N’Gourma, Burkina Faso). Le processus de nucléarisation des unités domestiques favorise une gestion plus collégiale et une plus grande responsabilisation des femmes au sein du couple.
© G. Korbéogo

Récolte du coton par les femmes (Ouahabou, Burkina Faso). Le coton est une culture génératrice de revenus pour les femmes rurales lorsqu’elles sont propriétaires du champ et décident de l’usage des revenus monétaires générés. Il participe à leur émancipation socio-économique, en leur permettant de constituer un capital pour l’achat de céréales en temps de soudure, d’honorer les dépenses de santé et de scolarité des enfants ou d’acheter des biens de prestige.
© M. Saussey

Séchage de la récolte par une femme kichwa et son mari à 3 000 m d’altitude dans le village de Guamote (province de Chimborazo, Équateur). La division sexuée du travail sur la ferme chez les Kichwa est relativement flexible, mais les revenus non agricoles des femmes sont inférieurs à ceux des hommes.
© S. A Radcliffe

Une femme kichwa pèse des grains dans un magasin communautaire (village de Quimiag, province de Chimborazo, Équateur).
© S. A Radcliffe

Fabrication du beurre de karité par les femmes devant la concession familiale dans un village près de Djougou (Nord-Bénin) : barattage et lavage de la pâte de karité.
© H. Guétat-Bernard

Vente de beurre de karité sur un marché de village près de Djougou (Nord-Bénin).
© H. Guétat-Bernard

Séchage de la pâte de néré (Parkia biglobosa) dans une concession près de Djougou (Nord-Bénin).
© H. Guétat-Bernard

Découpage d’écorces de karité (Butyrospermum parkii) et vente par les femmes pour la pharmacopée traditionnelle près de Djougou (Nord-Bénin).
© H. Guétat-Bernard

Une plante de sésame dite de la variété « soudan », séduisante par la couleur blanche de ses grains qui diffère de la variété locale bigarrée, et recherchée pour sa grande taille, sa bonne production de gousses et sa teneur élevée en huile (zone Sirba, Niger).
© H. Alhassoumi

La gérante de la boutique d’intrants de la coopérative et du groupement de sésame du Garbey-Kourou visitant sa parcelle de sésame (zone Sirba, Niger). La variété bigarrée plantée ici est surtout recherchée sur le marché local pour l’assaisonnement de la sauce et des viandes grillées.
© H. Alhassoumi

Machine à concasser les noix d’arganiers, en test à la société EFAS, dans la région d’Agadir (Maroc). Le concassage est l’une des dernières étapes qui échappent à la mécanisation de la fabrication de l’huile d’argan. À l’heure actuelle, les femmes concassent encore manuellement les noix à l’aide d’une pierre pour en extraire les amandons.
© C. Mermet

Espace de pâturage collectif à Imi n Tlit, dans la région d’Essaouira (Maroc). Au premier plan, un arganier rabougri par le surpâturage des chèvres. Ces portions de territoire sont sacrifiées pour nourrir les chèvres quand la forêt d’arganiers est fermée aux troupeaux, lors de la période de fructification.
© R. Simenel

Forêt d’arganiers à Imi n Tlit, région d’Essaouira au Maroc. Les limites des parcelles de champs sont discrètes en bordure de la forêt d’arganiers.
© R. Simenel

Récolte des fruits d’arganiers par les femmes à Imi n Tlit, région d’Essaouira (Maroc). La récolte, pratiquée en été, est collective et les groupes de femmes se constituent selon les liens de parenté et de voisinage.
© M. Bounnit

Les jardins au Bangladesh sont une source de grande diversité biologique. Ils sont étroitement liés aux champs familiaux et sont gérés par les femmes.
© E. Oakley

Atelier participatif d’évaluation de la biodiversité cultivée, constitué par de petites agricultrices de Parvathapur (district de Médak, Andhra Pradesh, Inde). L’évaluation consiste à mettre en évidence les logiques paysannes qui président aux choix et aux associations de cultures. Elle permet de faire apparaître les différences opérées dans les choix de variétés entre hommes et femmes, ou entre femmes de catégories socio-économiques différentes.
© C. Pionetti

© IRD Éditions, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search