Version classiqueVersion mobile

Terres d’altitude, terres de risque

 | 
Georges De Noni
, 
Marc Viennot
, 
Jean Asseline
, 
et al.

Table des illustrations

Texte intégral

Table des cartes

1Carte 1 — Relief de l'Équateur hors-texte

2Carte 2 — Situation de l'Équateur sur le continent sud-américain 12

3Carte 3 — Principaux ensembles topographiques de l'Équateur 13

4Carte 4 — Les sols de la Sierra 14

5Carte 5 — Utilisation des sols dans le bassin de Cayambe à la suite des modifications agraires intervenues entre 1938 et 1988 34

6Carte 6 — Principaux types d'utilisation des sols dans la Sierra 38

7Carte 7 — Carte d'utilisation des sols d'Ibarra hors-texte

8Carte 8 — Carte d'utilisation des sols de Loja hors-texte

9Carte 9 — Le volcanisme quaternaire dans la Sierra hors-texte

10Carte 10 — Cartographie de l'érosion concentrée relayée par le ruissellement diffus sur les andosols vitriques et la cangahua du bassin de Latacunga 53

11Carte 11 — Cartographie de l'érosion concentrée relayée par de petits mouvements de masse dans le bassin de Quito 60

12Carte 12 — Cartographie de l'érosion concentrée relayée par l'érosion éolienne au pied du versant oriental du volcan Mojanda (partie nord du bassin de Quito) 64

13Carte 13 — Typologie des principales manifestations de l'érosion en Équateur 68

14Carte 14 — Grands bassins de l'Équateur 88

15Carte 15 — Typologie des principales classes de pente 89

16Carte 16 — Pluviométrie annuelle en mm (période 1965-1978) et isolignes d'intensité maximale en mm h-1 durant 30 mn et de fréquence médiane (IM 30) 125

Table des figures

17Figure 1 — Évolution de l'utilisation du sol dans le bassin de Cayambe (région de Tupigachi) 23

18Figure 2 — Étagement de la végétation dans la Sierra pyroclastique 37

19Figure 3 — Le ruissellement concentré (bassin de Latacunga) 54

20Figure 4 — Le ruissellement associé à des mouvements de masse (bassin de Quito) 59

21Figure 5 — Érosion des andosols vitriques sous l'action conjuguée du ruissellement et du vent 65

22Figure 6 — Dynamique du ruissellement concentré et diffus sur deux types de substrats 70

23Figure 7 — Dispositif utilisé en station pour l'étude expérimentale du ruissellement et de l'érosion, en situation traditionnelle (témoin) et améliorée 77

24Figure 8 — La simulation de pluies (dispositif et principes de fonctionnement) 84

25Figure 9 — Coupe de cordillère à cordillère, traversant le bassin de Cayambe 90

26Figure 10 — Coupe traversant le volcan Chimborazo, depuis le versant interne oriental jusqu'au piedmont côtier 91

27Figure 11 — Coupe dans le bassin de Quito, où sont situées les stations de Tumbaco, Cangahua et Mojanda 94

28Figure 12 — Coupe de cordillère à cordillère traversant les bassins de Catamayo et de Loja 103

29Figure 13 — Coupe du site de la station de Jadan, dans le bassin de Cuenca 105

30Figure 14 — Coupe du site de la station de Vega Grande, dans le bassin versant de Catamayo 108

31Figure 15 — Érosion (log t ha-1), ruissellement moyen annuel (KRa) et KRM ( %) (1986-1991). Témoin planté et témoin non planté (Tumbaco, Mojanda, Cangahua, Riobamba) 112

32Figure 16 — Érosion (log t ha-1), ruissellement moyen annuel (KRa) et KRM ( %) (1986-1991). Témoin planté et témoin non planté (Vega Grande, Ventanas) 113

33Figure 17 — Ruissellement, érosion et pluies décadaires. Témoin planté, témoin non planté (Tumbaco, 1988-1990) 118

34Figure 18 — Comparaison sol en place, sédiments érodés. Résultats analytiques (Cangahua) 120

35Figure 19 — Comparaison sol en place, sédiments érodés. Résultats analytiques (Mojanda) 120

36Figure 20 — Corrélation entre les valeurs globales d'érosion des stations et l'inclinaison de leur pente 122

37Figure 21 — Corrélation érosion en fonction de l'IM 15 et de l'IM 30 (Tumbaco) 126

38Figure 22 — Corrélation érosion en fonction de l'IM 15 et de l'IM 30 (Mojanda) 127

39Figure 23 — Hydrogramme théorique de ruissellement pour une pluie d'intensité constante 134

40Figure 24 — Variation de Rmax h-1 et des charges par station et par situation culturale 137

41Figure 25 — Infiltration minimale (Fn) en fonction de l'intensité de pluie (Mojanda) 138

42Figure 26 — Infiltration minimale (Fn) en fonction de l'intensité de pluie (Vega Grande) 139

43Figure 27 — Variation de Fn en fonction de l'ordre des pluies et de l'humidité du sol (Jadan). Pluies d'intensité de 60 mm h-1, sol nu et ancien labour 142

44Figure 28 — Variation de Fn en fonction de l'ordre des pluies et de l'humidité du sol sur les sept stations. Pluies d'intensité de 60 mm h-1, sol nu 143

45Figure 29 — Simulation de pluies sur sol nu. Variation des charges (kg ha-1) en fonction de l'état d'humidité préalable et de l'intensité de pluie (I, mm h-1) 145

46Figure 30 — Régressions entre charges (kg ha-1) et argile ( %). I = 60 mm h-1 146

47Figure 31 — La pratique du muret de chambas (station de Mojanda) 162

48Figure 32 — Érosion et ruissellement moyen annuel KRa et KRM ( %) à Tumbaco et Cangahua (1986-1991) 167

49Figure 33 — Érosion et ruissellement moyen annuel KRa et KRM (%) à Mojanda et Riobamba (1986-1991) 168

50Figure 34 — Érosion et ruissellement moyen annuel KRa et KRM (%) à Vega Grande et Ventanas (1986-1991) 169

51Figure 35 — Variations du coefficient annuel moyen de ruissellement pour les 4 stations et les trois situations culturales 171

52Figure 36 — Simulation de pluies sur prairie. Variation du ruissellement maximal (R, mm h-1) en fonction de l'état d'humidité préalable et de l'intensité de pluie (I, mm h-1) 180

53Figure 37 — Transfert d'eau et de matière solide sur prairie sous pluie constante (Riobamba, Mojanda, Jadan) 181

54Figure 38 — Relations pluie utile-lame ruisselée 183

Table des tableaux

55Tableau I — Distribution ( %) de la population des trois grandes régions naturelles de l'Équateur par rapport à la population totale du pays et à la population urbaine et rurale, en 1982 et 1991 (INCE, 1991) 22

56Tableau II — La structure agraire en Équateur de 1954 à 1985. Nombre d'exploitations et superficies occupées (en  %) (MAG, 1954-1985) 32

57Tableau III — La production agricole dans la Sierra de 1970 à 1985 (en milliers de tonnes) 33

58Tableau IV — Caractéristiques des dynamiques d'érosion de la Sierra 69

59Tableau V — Apports et limitations des parcelles expérimentales de ruissellement et des simulations de pluies 85

60Tableau VI — Analyse des sols des stations de Mojanda et Riobamba 98

61Tableau VII — Analyse des sols des stations de Tumbaco et Cangahua 98

62Tableau VIII — Analyse des sols des stations de Jadan, Vega Grande et Ventanas 99

63Tableau IX — Présentation des bassins versants et des stations 110

64Tableau X — Valeurs moyennes par station des coefficients de ruissellement (KRM, %) et de l'érosion (Ér. en t ha-1) pour toute la période d'expérimentation (1986-1991) 114

65Tableau XI — Érosion provoquée par les cinq pluies les plus érosives (kg ha-1) 128

66Tableau XII — Synthèse des résultats des parcelles de ruissellement et des simulations de pluies 147

67Tableau XIII — Ruissellement et érosion sur les parcelles améliorées (1986-1991) 166

68Tableau XIV — Coûts de construction et d'entretien des ouvrages 175

© IRD Éditions, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search