Version classiqueVersion mobile

La pêche aux Antilles

 | 
Gilles Blanchet
, 
Bertrand Gobert
, 
Jean-Alfred Guérédrat

Illustrations

Texte intégral

Fig. 5 – Détail de la carte des formations superficielles du plateau insulaire de la Guadeloupe
(Augris et al., 1992)

Fig. 6 – Détail de la carte des formations superficielles du plateau insulaire de la Martinique
(Augris et al., 2000)

Baie échancrée, récif frangeant, récif barrière, et mangrove sur la côte est de la Martinique.
© Ifremer/A. Guillou

Mangrove à Rhizophora mangle dans le Grand Cul-de-Sac Marin (Gùadeloupe).
© M. Louis

Pente externe d'un récif corallien en bon état de santé (Martinique, -15 m).
© C. Bouchon

Communauté contienne envahie par des algues en Martinique (rocher du Diamant, - 15 m).
© C. Bouchon

Herbier de Phanérogames marines à Thalassia testudinum et Syringodium filiforme. En arrière-plan, l'astéride Oreaster reticulatus.
© M. Louis

Yoles en bois sur la plage de Sainte-Marie (Martinique).
© J-Y. Stanisière

Installations portuaires modernes en Guadeloupe.
© IRD/G. Blanchet

Embarcations tirées au sec dans un site secondaire.
© Ifremer/A. Guillou

Site traditionnel de débarquement en Guadeloupe : embarcations mouillées près du bord ou halées au sec.
© IRD/G. Blanchet

Yoles de pêche à Grand-Rivière (Martinique).
© M. Louis

« Chaloupe » au port de Soufrière (Sainte-Lucie), avec des petites nasses en bambou.
© H. André-Bigot

Nasse en bambou, de moins en moins utilisée en Martinique et en Guadeloupe.
© Ifremer/A. Guillou

Radeau de bambou d'origine caraïbe, encore exceptionnellement utilisé au sud-est de la Martinique.
© Ifremer/A. Guillou

Pêche aux nasses sur une yole en bois.
© Ifremer/A. Guillou

Ramendage des filets au bout de la jetée (Terre-de-Haut des Saintes).
© IRD/B. Gobe

Embarquement du matériel pour l'installation d'un DCP en mer.
© Ifremer/M. Taquet

Vue sous-marine d'un DCP (vers la surface). Les poissons juvéniles nagent autour des bâches fixées au cordage.
© Ifremer/M. Taquet

Banc de dorades coryphènes adultes.
© Ifremer/M. Taquet

Pêche au poisson volant à l'aide d'un filet maillant à petites mailles.
© Ifremer/M. Taquet

Capture d'un petit thon albacore lors d'une sortie de pêche « à miquelon ».
© J-Y. Stanisière

Pêche à la senne à coulirous sur la côte sous-le-vent de la Guadeloupe.
© M. Louis

Pêche des mulets au filet monofilament, à proximité de la mangrove.
© Ifremer/A. Guillou

La Polka, navire utlisé pour de nombreuses campagnes scientifiques en Martinique et en Guadeloupe.
© Ifremer/A. Guillou

Remontée d'un filet maillant profond pour la prospection des stocks de « grands-yeux » à bord de la Polka.
© N. Diaz

Le « grands-yeux », Etelis oculatus, ressource potentielle du talus insulaire.
© Ifremer/A. Guillou

Langoustine géante (Eunephrops cadenasi) pêchée au casier profond sur le talus insulaire guadeloupéen.
©N. Diaz

Retour de pêche à Case-Pilote (Martinique).
© IRD/G. Blanchet

Découpe d'un espadon pour la commercialisation.
© J-Y. Stanisière

Étal de commercialisation du poisson frais sur la côte caraïbe de la Martinique.
© Ifremer/A. Guillou

Poissonnerie à Fort-de-France. Le marché des poissonneries est en grande partie alimenté par l'Importation.
© IRD/B. Gobert

© IRD Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search