Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Population et développement durable

 | 
Pierre Peltre

Le niveau globlal de développement

L’indicateur du développement humain (IDH)

Texte intégral

1L’IDH est un indicateur synthétique qui cherche à « mesurer » le niveau moyen de développement humain atteint par chaque pays sous trois aspects essentiels : longévité et santé ; niveau de revenu ; niveau d’instruction. Sa cartographie permet de saisir la répartition des inégalités dans le monde.

2Établi par le PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement), cet indicateur a été conçu pour pouvoir comparer et classer les pays du monde selon un état de développement qui ne soit pas seulement considéré du seul point de vue économique, mais qui puisse rendre compte de certaines des « conditions du bien-être humain » ; celles jugées majeures et dont la statistique est le plus souvent collectée. L’IDH combine donc trois éléments essentiels :

  • l’espérance de vie à la naissance, donnant une indication globale du niveau de santé et de la mortalité infantile ;
  • le produit intérieur brut par habitant (PIB, en dollars US à parité de pouvoir d’achat, PPA), qui donne une indication du degré de développement économique ;
  • le niveau d’instruction, vu à travers deux statistiques : le taux d’alphabétisation des adultes et le taux brut de scolarisation combiné, qui porte sur la proportion des jeunes scolarisés.

3Quelques pays ne disposent pas de statistiques assez complètes pour pouvoir calculer leur IDH (11 pays en 2000) ; ils sont signalés en gris sur la carte.

4Les pays riches apparaissent nettement, au Nord pour la plupart. L’Amérique latine et centrale figurent dans des classements comparables à ceux de l’Europe de l’Est. Suivent le Proche-Orient, l’Afrique du Nord et l’Asie (avec quelques contrastes) ; l’Afrique sub-saharienne vient en dernier, pénalisée à la fois par la forte croissance de ses populations et les nombreux conflits.

5OIRD-2003

Le calcul de l’IDH
La combinaison en un seul indicateur synthétique de quatre statistiques exprimées en unités différentes (l’espérance de vie en années ; le PIB en dollars ; les deux mesures du niveau d’instruction en pourcentage de la population) nécessite de les ramener à un chiffre commun. Pour chacune d’elles un indice dimensionnel entre 0 et 1 est donc établi, par rapport à la fourchette de variation des valeurs entre un minimum et un maximum selon la formule générale suivante :
Image
L’IDH correspond à la moyenne arithmétique de ces trois indices dimensionnels,
Le taux d’alphabétisation des adultes compte pour 2/3 dans l’indice de niveau d’Instruction, et le taux brut de scolarisation combiné dans le primaire, le secondaire et le supérieur compte pour 1/3, Par ailleurs, le calcul de l’indice de PIB est effectué à partir du logarithme du revenu exprimé en dollars PPA.
Pour plus de défaite quant au calcul de l’IDH, voir le Rapport mondial sur le développement humain 2002, PNUD, pp 253 - 254, consultable sur http://www.undp.org.

HISTORIQUE

6L’Indicateur du développement humain est élaboré par le PNUD depuis 1990, mais il a pu être calculé rétrospectivement pour une centaine de pays à partir de 1975 (sur 191 pays membres de l’ONU). L’intérêt porté à la collecte de ce type de statistiques est donc relativement récent, puisqu’il n’est possible d’élaborer l’indicateur que pour un peu plus de la moitié des pays considérés.

Image

© IRD Éditions, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Freemium

open access

Offert par L’éditeur de ce site